ATHÉROSCLÉROSE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Maladies imputables à l'athérosclérose

L'athérosclérose ne se localise qu'en certains segments des artères de gros et moyen calibre, correspondant généralement à des zones où la circulation du sang soumet la paroi de l'artère à des contraintes physiques particulières : courbures, bifurcations, branchements. La manifestation la plus commune est la maladie coronaire ou ischémie du myocarde par athérosclérose coronaire. Les lésions responsables se situent principalement sur les origines et les premiers centimètres des artères coronaires : artère coronaire droite et artère coronaire gauche avec son court tronc commun qui se divise en artères interventriculaire antérieure et circonflexe. L'athérosclérose coronaire peut se manifester soit par une angine de poitrine (douleur vive, en étau, du thorax, irradiant parfois vers le bras gauche ou vers la mâchoire), traduisant une insuffisance temporaire de l'apport de sang au myocarde, typiquement à l'occasion d'un effort physique, mais parfois aussi spontanément en dehors de tout effort ; soit par un accident aigu, quand une partie du myocarde est brutalement privée de tout apport sanguin, ce qui provoque un infarctus du myocarde (mort ou nécrose du muscle) ou parfois un décès subit. L'ischémie cérébrale se manifeste par des attaques (ictus, apoplexie), souvent une paralysie d'une moitié du corps (hémiplégie) qui peut être durable ou transitoire. L'ischémie des membres inférieurs provoque une douleur musculaire à la marche (claudication intermittente) et peut, quand elle est sévère, déterminer la survenue de gangrènes du pied. Moins communément, d'autres territoires peuvent être atteints, avec des conséquences très variées : reins, intestins, membres supérieurs, yeux... L'ischémie du myocarde est presque exclusivement d'origine athéroscléreuse. En revanche l'ischémie des membres inférieurs et plus encore celle du cerveau ressortis [...]

Maladies coronariennes

Maladies coronariennes

Vidéo

Troubles cardiaques causés par le rétrécissement ou l'obstruction des artères coronaires.Le cœur, organe moteur de l'appareil circulatoire, est irrigué par des artères qui l'entourent comme une couronne, d'où leur nom d'artères coronaires, qui ont pour fonction d'apporter l'oxygène et les... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 9 pages




Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-VI, chef du département de médecine interne à l'hôpital européen Georges-Pompidou, Paris

Classification


Autres références

«  ATHÉROSCLÉROSE  » est également traité dans :

ANTIAGRÉGANTS PLAQUETTAIRES

  • Écrit par 
  • Jacques CAEN, 
  • Jean-Luc WAUTIER
  •  • 688 mots

Les plaquettes ont un rôle dominant dans la genèse des thromboses artérielles et de l'athérosclérose, en intervenant au moins sur l'altération endothéliale ou sous-endothéliale, la prolifération des cellules musculaires lisses, ce qui a conduit à l'utilisation et à la rationalisation de médicaments capables de modifier les fonctions des plaquettes, c'est-à-dire l'adhésion à la paroi vasculaire, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antiagregants-plaquettaires/#i_715

ANTIANGOREUX

  • Écrit par 
  • Dominique BIDET, 
  • Jean-Cyr GAIGNAULT
  •  • 766 mots

Les médicaments qui appartiennent à plusieurs classes chimiques concourant, par des mécanismes parfois multiples, à s'opposer à la crise d'angor, ou angine de poitrine ou coronarite, sont appelés antiangoreux. La coronarite résulte d'une anoxie brutale et transitoire qui traduit un déséquilibre entre les besoins en oxygène du muscle cardiaque (myocarde) et les apports de sang oxygéné réalisés par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antiangoreux/#i_715

ARTÉRIOSCLÉROSE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 316 mots

Maladie artérielle se présentant sous trois formes principales : l'artériosclérose de l'intima ou athérosclérose , dans laquelle des plaques graisseuses (dites d'athérome) se déposent dans la partie la plus interne des vaisseaux sanguins ; l'artériosclérose de Mönckeberg ou sclérose de la média , caractérisée par l'atteinte de la couche médiane des artèr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arteriosclerose/#i_715

CARDIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Philippe BEAUFILS, 
  • Robert SLAMA
  •  • 4 117 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La coronarographie »  : […] Dans cette success story chirurgicale, un grand absent : la maladie coronaire. En 1967, apparaît, outre-Atlantique, la coronarographie qui fut d'abord accueillie avec beaucoup de scepticisme. On lui reprochait d'être dangereuse et, en l'absence de sanction thérapeutique, d'aller contre l'éthique. Aussi, pendant plusieurs années, chaque indication était-elle pesée, réfléchi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cardiologie/#i_715

CHOLESTÉROL

  • Écrit par 
  • Marc PASCAUD, 
  • Jacques ROUFFY
  •  • 5 925 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Rôle des lipoprotéines dans l'athérogenèse »  : […] Les lésions initiales du processus athéromateux siègent au niveau de la jonction intimo-médiale des artères de gros et moyen calibre et consistent en une accumulation locale intra et extra-cellulaire de graisses, et particulièrement de cholestérol-ester importé du plasma, associée à une prolifération des cellules musculaires lisses et tardivement une fibrose. Normalement, les lipoprotéines plasm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cholesterol/#i_715

CŒUR - Maladies cardio-vasculaires

  • Écrit par 
  • Jean-Yves ARTIGOU, 
  • Yves GROSGOGEAT, 
  • Paul PUECH
  •  • 16 124 mots
  •  • 4 médias

Les maladies du cœur ( cardiopathies) et celles des vaisseaux représentent actuellement en France et dans les pays industrialisés la première cause de mortalité, avant le cancer et les accidents de la circulation. Au cours des dernières décennies, le profil général des maladies cardio-vasculaires s'est modifié. Les affections des valves cardiaques d'origine rhumatismale ont presque disparu dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coeur-maladies-cardio-vasculaires/#i_715

CONNECTIVITES

  • Écrit par 
  • Ladislas ROBERT
  •  • 1 752 mots

On désigne par le terme connectivite ou collagénose un ensemble de maladies ou de syndromes qui touchent plus particulièrement certains tissus riches en matrice intercellulaire (tissus conjonctifs). Le terme connectivite évoque un processus inflammatoire (...ite) touchant des tissus conjonctifs et le terme collagén ose évoque plu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/connectivites/#i_715

DÉMENCE

  • Écrit par 
  • Raymond ESCOUROLLE, 
  • Joël GREGOGNA
  • , Universalis
  •  • 5 176 mots

Dans le chapitre « Démences artériopathiques »  : […] Les lésions vasculaires athéroscléreuses sont fréquemment associées aux lésions cérébrales dégénératives séniles (démences mixtes), mais leur seule présence peut rendre compte de certains tableaux démentiels. Classiquement, il s'agit de lésions diffuses et l'affaiblissement intellectuel est souvent marqué par des ictus plus ou moins régressifs, des signes neurologiques, des perturbations émotionn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/demence/#i_715

DIABÈTE

  • Écrit par 
  • Éric RENARD
  •  • 8 158 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Complications chroniques du diabète sucré »  : […] Les complications chroniques sont le problème majeur du diabète sucré. La normalisation insuffisante et inconstante de la glycémie par le traitement en constitue la cause principale, et ce par différents mécanismes affectant en particulier la paroi des vaisseaux sanguins et le métabolisme du tissu nerveux. Les facteurs de risque cardio-vasculaire (tabagisme, hypertension artérielle, hypercholesté […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diabete/#i_715

ÉLASTINE

  • Écrit par 
  • William HORNEBECK, 
  • Ladislas ROBERT
  •  • 1 935 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Modifications de l'élastine en pathologie »  : […] De nombreuses pathologies du collagène ont été définies en fonction des anomalies moléculaires résultant de modifications qualitatives et quantitatives aux différentes étapes de la synthèse et de la maturation de cette molécule. Une classification analogue a été proposée pour l'élastine par L. Robert et C. Frances. À part les modifications de la biosynthèse de l'élastine, une déficience en lysi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elastine/#i_715

ÉPIDÉMIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Catherine DUPUIS, 
  • Pierre SALIOU
  •  • 1 834 mots

Dans le chapitre « Pathologies non transmissibles »  : […] Une étude épidémiologique difficile illustre bien la complexité du problème. Elle porte sur l'intervention éventuelle d'un « facteur eau » dans l'étiologie de cette maladie plurifactorielle qu'est l' athérosclérose, qui combine l'athérome (infiltration graisseuse des parois artérielles) et la sclérose vasculaire. En 1957, l'attention a été attirée sur le rôle de l'eau par un Japonais, Kobayashi, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epidemiologie/#i_715

MATRICE INTERCELLULAIRE ou MATRICE EXTRACELLULAIRE

  • Écrit par 
  • Jacqueline LABAT-ROBERT, 
  • Ladislas ROBERT
  •  • 2 392 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Rôle biologique »  : […] Leur rôle biologique consiste à contrôler le trafic moléculaire entre le sang circulant dans les capillaires et les cellules. Ces agrégats de protéoglycannes comportent un « volume exclu » considérable. Cela signifie qu'un grand nombre de molécules sont « exclues » du volume où se trouvent ces protéoglycannes, simplement à cause de leur encombrement stérique. Plus une molécule sera volumineuse, pl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/matrice-intercellulaire-matrice-extracellulaire/#i_715

MÉDECINE - Médecine préventive

  • Écrit par 
  • Maurice CLOAREC
  •  • 3 414 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Perspectives »  : […] D'une manière globale, d'après les recommandations du département de la Santé américain et le Consensus européen pour la prévention contre l 'athérosclérose et le cancer, on admet que l'on peut réduire la fréquence de ces deux redoutables maladies par des mesures relativement simples. La suppression du tabac doit réduire considérablement les accidents cardio-vasculaires, ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medecine-medecine-preventive/#i_715

MÉNOPAUSE

  • Écrit par 
  • Pierre KONOPKA
  •  • 1 323 mots

La ménopause est un processus touchant les femmes entre quarante-huit et cinquante-cinq ans ; les ovaires cessent, de manière plus ou moins progressive, de produire des hormones féminines : estradiol et progestérone. Tout d'abord, les ovaires perdent la possibilité d'ovuler régulièrement et, en conséquence, ne fabriquent plus la progestérone, également appelée l'hormone lutéale, sécrétée par l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/menopause/#i_715

MYOCARDE ou MUSCLE CARDIAQUE

  • Écrit par 
  • Édouard CORABOEUF, 
  • Didier GARNIER, 
  • Bernard SWYNGHEDAUW
  •  • 6 192 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Ischémie et anoxie »  : […] La privation d'oxygène, telle qu'on l'obtient dans l'asphyxie, l'insuffisance respiratoire, va perturber gravement les métabolismes, essentiellement aérobies, du myocarde . L'absence d'oxygène bloque l'oxydation phosphorylante intramitochondriale, ce qui entraîne l'accumulation des formes réduites de ce cycle (dont le NADH), une certaine acidose, une diminution de l'ATP, et donc de la contractil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/myocarde/#i_715

NEUROLOGIE

  • Écrit par 
  • Raymond HOUDART, 
  • Hubert MAMO, 
  • Jean MÉTELLUS
  • , Universalis
  •  • 30 238 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Étiologie vasculaire »  : […] On entend par étiologie vasculaire aussi bien les accidents d' hémorragie par rupture d'un vaisseau ou par diapédèse des globules sanguins hors des vaisseaux que les accidents de thrombose entraînant une ischémie dans le territoire irrigué par ce vaisseau (cf. AVC [accident vasculaire cérébral ] ). C'est la cause la plus import […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neurologie/#i_715

SANG - Écoulement

  • Écrit par 
  • Jean-François STOLTZ
  •  • 2 558 mots

Dans le chapitre «  Application de l'hémorhéologie en clinique : les syndromes d'hyperviscosité »  : […] L'hyperviscosité et les nombreux signes cliniques qui en découlent constituent les syndromes d'hyperviscosité. Ce terme a tout d'abord été employé pour caractériser les hyperviscosités observées au cours des macroglobulinémies. Ce n'est que récemment que l'on a élargi le chapitre des syndromes d'hyperviscosité, en les définissant comme des états dans lesquels les propriétés rhéologiques du sang so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sang-ecoulement/#i_715

SANG - Coagulation

  • Écrit par 
  • Jacques CAEN, 
  • Gérard TOBELEM
  • , Universalis
  •  • 1 953 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  physiopathologie »  : […] Lorsque la lésion vasculaire initiale est liée à un traumatisme (coup, blessure, coupure, traumatisme chimique ou infectieux), il y a rupture de la continuité endothéliale, avec exposition au courant circulatoire du sous-endothélium thrombogène. Un agrégat plaquettaire va assurer le colmatage de la brèche vasculaire, la fuite de sang étant ainsi évitée. La lésion vasculaire peut apparaître de faç […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sang-coagulation/#i_715

STATINES

  • Écrit par 
  • Patrick DURIEZ, 
  • Jean-Charles FRUCHART
  • , Universalis
  •  • 3 190 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le traitement des hypercholestérolémies »  : […] Examinons les conséquences thérapeutiques de ces événements biochimiques. Le traitement par les statines a pour effet d'augmenter l'expression et donc le nombre des r-LDL à la surface des cellules de l'organisme et en particulier du foie. Or ce récepteur a pour fonction de lier les LDL aux membranes cytoplasmiques des cellules, puis de les faire pénétrer dans ces cellules pour y être dégradées en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/statines/#i_715

VAISSEAUX SANGUINS ET LYMPHATIQUES

  • Écrit par 
  • Claude ELBAZ, 
  • Didier REINHAREZ
  •  • 14 781 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les artériopathies »  : […] Les artériopathies constituent le principal chapitre de la pathologie vasculaire. Leur fréquence est croissante et leur gravité est telle qu'elles occupent une des toutes premières places dans les causes de mortalité. La syphilis et certaines maladies infectieuses peuvent être à l'origine des artériopathies, mais cette éventualité est très rare. L' athérosclérose, qui constitue de loin la grande […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vaisseaux-sanguins-et-lymphatiques/#i_715

VIEILLISSEMENT

  • Écrit par 
  • Claude JEANDEL, 
  • Marc PASCAUD
  •  • 11 831 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre «  Incidences pathologiques »  : […] Au-delà de soixante-dix ans, rares sont les sujets en parfaite santé, ne présentant aucun handicap physique ou psychique. Différentes maladies chroniques plus ou moins invalidantes se manifestent. L'avancement en âge étant la source d'altérations cytologiques et métaboliques qui rendent l'organisme plus vulnérable, de nouvelles maladies qu'on peut qualifier d'opportunistes, par exemple infectieus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vieillissement/#i_715

VITAMINE E

  • Écrit par 
  • Alain MARIÉ
  •  • 339 mots

Connue historiquement pour son effet antiabortif chez la rate gestante, la vitamine E (alphatocophénol) a fait l'objet de nombreuses recherches depuis la mise en évidence de ses propriétés antioxydantes au niveau des membranes cellulaires et des lipoprotéines. Elles expliquent son utilisation en dermatologie pour freiner le vieillissement cutané sous l'action des radiations ultraviolettes En nove […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vitamine-e/#i_715

Voir aussi

Pour citer l’article

Loïc CAPRON, « ATHÉROSCLÉROSE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/atherosclerose/