ANDROUET DU CERCEAU JACQUES (1520-1586)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Jacques Androuet du Cerceau (appelé le plus souvent « Du Cerceau », dû au motif de l'enseigne de la boutique de son père qui était marchand de vin) fut à la fois un graveur, un dessinateur, un créateur d'ornements, un inventeur d'architectures réelles ou imaginaires et l'auteur du premier ouvrage consacré aux « plus excellents bâtiments » de la France. Son œuvre immense (1 700 gravures, 1 200 dessins) n'a pas d'équivalent dans la production graphique de la Renaissance. L'exposition Androuet du Cerceau (1520-1586), l'inventeur de l'architecture à la française ?, qui s'est tenue du 10 février au 9 mai 2010 à la Cité de l'architecture et du patrimoine à Paris en partenariat avec l'Institut national d'histoire de l'art, a permis de rendre hommage aux talents multiples de cet artiste original, après plus de dix ans de recherches menées par un groupe international de chercheurs.

Du Cerceau est né à Paris en 1519 ou 1520. Sa formation première est celle d'un graveur à l'eau-forte, technique nouvelle pratiquée par les graveurs de l'école de Fontainebleau. Aussi sa personnalité artistique s'est-elle définie dans ce milieu : dans les années 1540-1545, il s'inspire des inventions ornementales de Rosso Fiorentino et découvre à travers les « Flamands » actifs à Fontainebleau des recueils de dessins représentant des éléments d'architecture très ornés qu'il utilisera ensuite dans son œuvre. Par ailleurs, il s'intéresse à des dessins d'architectures antiques imaginaires exécutés en Italie à la fin du xve siècle qui l'incitent à produire des recueils de dessins sur vélin analogues. Cette nouvelle activité témoigne d'un intérêt pour l'architecture qui va vite se développer et changer de caractère lorsqu'il rencontre à Fontainebleau Sebastiano Serlio. Le jeune homme dut plaire au vieil architecte : il lui montre ses dessins et l' [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  ANDROUET DU CERCEAU JACQUES (1520-1586)  » est également traité dans :

ANTHROPOMORPHIQUE ARCHITECTURE

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 1 056 mots

De tout temps les architectes ont senti qu'il existait des affinités autres que d'usage entre les édifices et les hommes. La critique architecturale l'exprime confusément qui parle de l'ossature, des membres, de la tête ou de l'épiderme d'une construction. Mais cette impression diffuse a parfois suscité chez les architectes la volonté expresse d'établir des rapports analogiques entre les édifices […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-anthropomorphique/#i_54325

ARABESQUE, histoire de l'art

  • Écrit par 
  • Peter FUHRING
  •  • 3 456 mots

Dans le chapitre « Succès et diffusion d'un ornement »  : […] L'absence de sources littéraires rend difficile l'explication du succès inouï des arabesques en Italie. Et l'assimilation immédiate de cet ornement par la culture italienne est à l'origine de plusieurs variantes, sans qu'il soit aujourd'hui possible de suivre en détail le développement de chacune d'elles. Le jeu des lignes, permettant une infinité de solutions différentes, a sans doute contribué […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arabesque-histoire-de-l-art/#i_54325

ARCHITECTURE (Matériaux et techniques) - Brique et pierre

  • Écrit par 
  • Josiane SARTRE
  •  • 4 582 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'épanouissement du style « brique et pierre » à la Renaissance »  : […] 15 28 marque une rupture dans l'histoire de l'architecture polychrome française. À cette date commençaient à Fontainebleau les travaux de l'aile septentrionale de la cour du Cheval blanc : murs de pierre non appareillée couverts d'un enduit et ossature de brique, parti inverse du « brique et pierre », employé pour la première fois à notre connaissance en France et que nous appellerons le style […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-materiaux-et-techniques-brique-et-pierre/#i_54325

BROSSE SALOMON DE (1571 env.-1626)

  • Écrit par 
  • Rosalys T. COOPE
  •  • 1 183 mots

Dans le chapitre « Du maniérisme au classicisme »  : […] Malgré la disparition d'une grande partie de ses œuvres, une documentation suffisante autorise une analyse du style et de l'influence de de Brosse. Par sa naissance et par son éducation, cet architecte faisait partie de « l'équipe Du Cerceau », où l'influence de son aïeul Jacques I er était grande. À sa mort (vers 1585), celui-ci laissa à ses héritiers ses livres, ses gravures et de nombreux dess […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/salomon-de-brosse/#i_54325

Pour citer l’article

Jean GUILLAUME, « ANDROUET DU CERCEAU JACQUES - (1520-1586) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/androuet-du-cerceau-jacques-1520-1586/