AFRIQUE ROMAINE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Buste de Juba II

Buste de Juba II
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Volubilis

Volubilis
Crédits : Peter Timmermans/ Photodisc/ Getty Images

photographie

Afrique romaine

Afrique romaine
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Sabratha, Libye

Sabratha, Libye
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Tous les médias


Archéologie et art

L'archéologie de l'Afrique romaine : nouvelles orientations

Heureusement, les progrès méthodologiques et techniques ont mis à notre disposition des instruments qui permettent de conquérir des champs de connaissance nouveaux.

Par la photographie aérienne nous pouvons suivre les phases d'exploitation et, littéralement, de prise en main du pays conquis. La prise en main fut affirmée par les opérations d'arpentage, réalisées par les agrimensores, auxquelles furent soumises différentes portions de ce territoire. On distingue trois systèmes principaux couvrant la plus grande partie de la Tunisie actuelle où se situent les exemples les mieux connus. Du nord au sud le pays fut couvert d'un réseau dont les mailles avaient 700 mètres de côté environ. Les orientations respectives de chacun de ces trois systèmes permettent de les distinguer en centuriation nord, centre-est et sud-est. Ces opérations d'arpentage furent progressivement matérialisées sur le sol par l'infrastructure nécessaire à la mise en valeur : chemins, digues, canaux, dont les vestiges ont été retrouvés. La centuriation nord, par exemple, s'étend sur une superficie de 150 kilomètres de long sur 280 kilomètres de large. Il faut souligner la prouesse technique que représente la précision obtenue par les arpenteurs romains sur des étendues énormes au moyen d'instruments vraiment rudimentaires et malgré les obstacles naturels : relief difficile et marécages par exemple ; il faut souligner aussi la longévité de ces travaux puisqu'on en retrouve des mentions chez certains auteurs musulmans.

Des traces d'opérations analogues ont été repérées dans l'Est algérien.

L'étude de ces réseaux est révélatrice des modes d'occupation du territoire et des éléments nécessaires à cette occupation. Aussi peut-on affirmer que la route Carthage-Sicca Veneria (aujourd'hui le Kef) a été construite pendant les opérations d'arpentage. Ainsi l'absence ou la présence de centuriation, selon les régions ou l'altitude, la façon dont les parcelles et [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 15 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  AFRIQUE ROMAINE  » est également traité dans :

ALGÉRIE

  • Écrit par 
  • Charles-Robert AGERON, 
  • Jean LECA, 
  • Sid-Ahmed SOUIAH, 
  • Benjamin STORA
  • , Universalis
  •  • 42 026 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « La domination romaine »  : […] Après avoir détruit Carthage, les Romains laissèrent d'abord subsister les royaumes numides comme États vassaux. Mais, après l'insurrection de Jugurtha qui leur tint tête pendant sept ans (112-105 av. J.-C.), ils renforcèrent leur contrôle. Avec Juba II et Ptolémée, souverains de Maurétanie installés à Caesarea (Cherchell), ils purent compter sur des princes étroitement soumis et épris de la civil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/algerie/#i_11278

ANNONE

  • Écrit par 
  • Yann LE BOHEC
  •  • 854 mots

À l'origine, le mot « annone » désignait l'approvisionnement de Rome, qui fut conçu sous la forme d'un impôt en nature versé par les provinciaux ; par la suite, il reçut un second sens et s'appliqua au service administratif chargé de collecter ce prélèvement et de le redistribuer à ses bénéficiaires. Il faut chercher à l'époque républicaine l'origine de cette institution. Par tradition, l'État rom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/annone/#i_11278

AUGUSTIN saint (354-430)

  • Écrit par 
  • Michel MESLIN
  •  • 8 944 mots
  •  • 2 médias

Aurelius Augustinus est né le 13 novembre 354, à Thagaste (aujourd'hui Souk-Ahras en Algérie) ; il est mort le 28 août 430 dans sa ville épiscopale d'Hippone, assiégée par les Vandales (aujourd'hui Annaba). C'est un Romain d' Afrique, qui a vécu, dans une constante fidélité à la civilisation romaine, l'effondrement de l'Empire d'Occident. Telle est la trame des événements de sa vie : contemporain […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/augustin/#i_11278

BULLA REGIA

  • Écrit par 
  • Roger HANOUNE
  •  • 1 032 mots

Bulla Regia est un site archéologique important du nord-ouest de la Tunisie, à proximité de la ville actuelle de Jendouba, en lisière de la grande plaine traversée par la Medjerda : les ruines sont repérées sur une cinquantaine d'hectares entre les nécropoles à l'est et à l'ouest, la plaine au sud et le Djebel R'Bia (649 m) au nord (cf. A. Beschaouch, R. Hanoune, Y. Thébert, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bulla-regia/#i_11278

CARTHAGE

  • Écrit par 
  • Abdel Majid ENNABLI, 
  • Liliane ENNABLI, 
  • Gilbert-Charles PICARD
  • , Universalis
  •  • 9 848 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La capitale de l'Afrique proconsulaire »  : […] À l'époque romaine, Carthage est la capitale de l'Afrique proconsulaire. La nouvelle ville s'élève sur le même emplacement que la métropole punique, au-dessus des vestiges détruits un siècle auparavant. D'emblée, le pouvoir impérial la voudra majestueuse. Le plan cadastral ayant pour centre la colline de Byrsa en est la preuve : le croisement du Decumanus Maximus avec le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carthage/#i_11278

CIRCONCELLIONS

  • Écrit par 
  • Gilbert-Charles PICARD
  •  • 499 mots

Terme désignant les bandes qui parcouraient les campagnes africaines au iv e  siècle et dont le sens probable est « ceux qui rôdent autour des greniers ». Adhérents de la secte schismatique des donatistes, les circoncellions résistaient par la force aux autorités favorables à l'Église catholique. L'inscription du « moissonneur de Mactar » nous app […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/circoncellions/#i_11278

COLONAT, Rome

  • Écrit par 
  • Yann LE BOHEC
  •  • 530 mots

Les colons dans le monde romain se définissent par deux critères : d'une part, ils appartiennent à la plèbe, c'est-à-dire au milieu des hommes libres, mais pauvres ; d'autre part, ils travaillent à la campagne. Cette couche sociale est connue en particulier grâce à quatre grandes inscriptions trouvées en Afrique, dans la vallée de la Medjerda, à Henchir-Mettich, Aïn el-Djemala, Souk el-Khemis et A […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colonat-rome/#i_11278

GENSÉRIC ou GEISERIC (399 env.-477) roi des Vandales (427-477) et des Alains (428-477)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 365 mots

Roi des Vandales de 427 à 477, et des Alains de 428 à 477, Genséric est né vers 399 sur les rives du lac Balaton et mort le 25 janvier 477 à Carthage. Lorsque Genséric succède à son frère Gundéric, les Vandales, approximativement au nombre de 80 000, sont installés en Bétique (auj. Andalousie). En mai 428, le roi entreprend de transférer son peuple en Afrique. Ce périple s'effectue manifestemen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genseric-geiseric/#i_11278

GUERRES PUNIQUES, en bref

  • Écrit par 
  • Xavier LAPRAY
  •  • 213 mots

Les guerres puniques opposent durant plus d'un siècle deux cités pour la domination de la Méditerranée occidentale : Rome, qui a achevé la conquête de l'Italie, rencontre dans son expansion Carthage, ancienne colonie phénicienne d'Afrique (actuelle Tunisie) et puissance commerciale dominante de l'Occident. Les deux impérialismes s'affrontent de — 264 à — 146 au cours de trois guerres. La première […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerres-puniques-en-bref/#i_11278

INVASIONS GRANDES

  • Écrit par 
  • Lucien MUSSET
  •  • 16 125 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les Vandales »  : […] Les Vandales, comme les Gots, étaient issus de Scandinavie, sans doute de la province danoise de Vendsyssel, au nord du Jutland ; mais, dès le i er  siècle de notre ère, ils étaient établis sur la côte méridionale de la Baltique, entre Oder et Vistule. Peu après, ils se scindèrent en deux groupes : les Silings, qui gagnèrent la Silésie (elle leur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grandes-invasions/#i_11278

LEPCIS ou LEPTIS MAGNA, Libye

  • Écrit par 
  • Roger HANOUNE
  •  • 1 008 mots
  •  • 4 médias

Lepcis ( Leptis ), dite Magna « grande » (Lebda, Libye), pour la distinguer de Lepti Minus (Lemta, Tunisie), est un site archéologique majeur de la côte libyenne, mais aussi de toute la Méditerranée ; elle est la plus orientale des villes qui, avec Sabratha et Oea […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lepcis-leptis-magna/#i_11278

MAROC

  • Écrit par 
  • Raffaele CATTEDRA, 
  • Myriam CATUSSE, 
  • Fernand JOLY, 
  • Luis MARTINEZ, 
  • Jean-Louis MIÈGE
  • , Universalis
  •  • 20 326 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Le Maroc antique »  : […] Le Maroc sort de l'ombre de la préhistoire et des mythes de la légende au moment où la thalassocratie phénicienne y établit ses comptoirs. Les premières installations à Liks (Larache), Tingi (Tanger) puis Tamuda (Tétouan) permettent les échanges avec l'intérieur et sont des relais sur la route de l'or. Le périple d'Hannon, entre 475 et 450 avant J.-C., mené jusqu'au Gabon, peut apparaître, malgré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maroc/#i_11278

NUMIDES

  • Écrit par 
  • Claude LEPELLEY
  •  • 1 232 mots

Dans le chapitre « Jugurtha »  : […] Massinissa était mort en 148, à près de quatre-vingt-dix ans. Scipion Émilien, qui s'apprêtait à détruire Carthage, présida au partage de la Numidie entre les trois fils du roi, mais la mort rapide de ses frères laissa tout le pouvoir à Micipsa. Durant les trente ans de son règne, il continua la politique de son père et veilla à garder de bonnes relations avec Rome. À sa mort, en 118, il légua son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/numides/#i_11278

PUNIQUES (GUERRES)

  • Écrit par 
  • Gilbert-Charles PICARD
  •  • 4 929 mots
  •  • 5 médias

On appelle guerres puniques le conflit qui opposa Carthage à Rome, de 264 à 146 avant J.-C. , et qui se termina par la destruction de Carthage. L'emploi de cette expression implique qu'on adopte le point de vue romain, le seul qui soit connu, puisque tous les témoignages émanent d'historiens latins (le principal est Tite-Live) ou de Grecs amis de Rome, comme Polybe qui assista à la destruction de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/puniques-guerres/#i_11278

PUPPUT, archéologie

  • Écrit par 
  • Aïcha BEN ABED, 
  • Marc GRIESHEIMER
  •  • 1 105 mots
  •  • 1 média

Située sur la côte méditerranéenne, à 70 kilomètres au sud-est de Carthage, Pupput se trouve désormais au cœur de la zone touristique d'Hammamet. L'engagement d'une fouille préventive, dès 1996, sur des terrains agricoles situés à 300 mètres au nord du parc archéologique, a permis de fouiller une surface de 5 000 mètres carrés et de dresser un plan de la nécropole . Actuellement, quelque 1 400 sép […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pupput-archeologie/#i_11278

ROME ET EMPIRE ROMAIN - La République

  • Écrit par 
  • Raymond BLOCH
  •  • 10 921 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Pompée et César »  : […] Une série de révoltes extérieures entraînent de nouvelles expéditions militaires, et les généraux vont se disputer la gloire du succès pour acquérir le prestige nécessaire à l'instauration de leur pouvoir et de leur domination. Un partisan de Marius, Sertorius, organise un pseudo-gouvernement et s'appuie sur le mécontentement des populations guerrières d'Espagne. Une révolte servile, dirigée par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome-et-empire-romain-la-republique/#i_11278

ROME ET EMPIRE ROMAIN - Le Haut-Empire

  • Écrit par 
  • Yann LE BOHEC, 
  • Paul PETIT
  •  • 35 194 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « L'Occident »  : […] La stagnation puis le recul de l'Italie semblent au contraire avoir profité à l'Occident. Dans cette partie de l'Empire, on peut distinguer plusieurs grands ensembles, l'Afrique, l'Espagne, la Gaule et les provinces danubiennes, mais il faut aussi prendre en compte la Bretagne et les îles de la Méditerranée . Celles-ci n'appartenaient ni à l'Italie ni à la Gaule, mais constit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome-et-empire-romain-le-haut-empire/#i_11278

ROME ET EMPIRE ROMAIN - L'art romain

  • Écrit par 
  • Gilbert-Charles PICARD
  •  • 14 633 mots
  •  • 33 médias

Dans le chapitre « L'art « antiphysique » »  : […] Nous avons vu que jusqu'à la fin du ii e  siècle, la production artistique romaine a été dominée tour à tour par trois courants rivaux, qui tous trois sont nés à l'époque hellénistique : le courant classique, héritier de l'art attique par l'intermédiaire des écoles augustéennes ; le courant baroque, inspiré lointainement par Scopas, et plus direc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome-et-empire-romain-l-art-romain/#i_11278

SCIPION L'AFRICAIN (235 av. J.-C.?-183 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 556 mots

Issu d'une des plus grandes familles de Rome, la gens Cornelia, Scipion l'Africain incarne l'esprit de conquête et le goût du luxe qui saisirent Rome à la faveur des guerres puniques. Son père Publius Scipion, consul en l'an ~ 218, périt en Espagne au cours de la lutte contre l'empire carthaginois ; Scipion part, en ~ 211, dans la péninsule Ibérique pour le venger et ouvrir un second front contre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scipion-l-africain/#i_11278

TRIPOLITAINE

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 479 mots

Des conditions naturelles relativement favorables font de la Tripolitaine, province occidentale de la Libye, la région la plus peuplée de ce pays. Une plaine côtière (grande et petite Djeffara à l'ouest, Dafnia à l'est) avec des sols assez fertiles reçoit environ 250 millimètres de précipitations annuelles : des oasis ( saniya ) la jalonnent (Zouara, Tripoli, Homs, Zliten et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tripolitaine/#i_11278

TUNISIE

  • Écrit par 
  • Michel CAMAU, 
  • Roger COQUE, 
  • Jean GANIAGE, 
  • Claude LEPELLEY, 
  • Robert MANTRAN, 
  • Khadija MOHSEN-FINAN
  •  • 19 909 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Les Berbères et Carthage »  : […] Le peuplement du territoire fut important aux temps paléolithiques. Le Néolithique ne semble pas antérieur à 4 000 ans avant l'ère chrétienne. À l'aube des temps historiques, la population était formée de Berbères, groupés en tribus nomades ou sédentaires, au genre de vie néolithique. À la fin du II e  millénaire, les Phéniciens, peuple sémite de la côte de la Syrie et du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tunisie/#i_11278

URBANISME DE SEPTIME SÉVÈRE, Lepcis Magna (Libye)

  • Écrit par 
  • Gilles SAURON
  •  • 231 mots

Lepcis Magna, port important de la Tripolitaine, avait appartenu à l'ancien domaine punique devenu la province romaine d'Afrique proconsulaire. Il avait été doté à l'époque républicaine d'un premier forum, partiellement reconstruit sous Auguste, avec un temple dédié à Rome et à l'empereur. Deux siècles plus tard, Septime Sévère (193-211), qui était originaire de Lepcis, dote sa ville natale d'un n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/urbanisme-de-septime-severe/#i_11278

VANDALES

  • Écrit par 
  • Patrick PÉRIN
  •  • 4 159 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La « longue marche » des Vandales (du début de notre ère à 429) »  : […] La « longue marche » qui conduisit les Vandales des confins de la Baltique à la Tunisie au cours des cinq premiers siècles de notre ère apparaît comme une véritable odyssée . Originaires de Scandinavie, « matrice des peuples » germaniques comme l'écrivait l'historien Jordanès au vi e  siècle après J.-C., les Vandales se fixèrent vers le début de n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vandales/#i_11278

VIE DE MARIUS - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Xavier LAPRAY
  •  • 553 mots

Vers — 156 Naissance de Caius Marius à Arpinum : selon certains auteurs, Marius serait issu d'une famille plébéienne, alors que pour d'autres, il serait chevalier ; quoi qu'il en soit, il s'agit d'un « homme nouveau », puisque aucun de ses ancêtres ne semble avoir exercé de magistrature. — 133 Marius sert dans l'armée de Scipion Émilien au si […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vie-de-marius-reperes-chronologiques/#i_11278

VOLUBILIS

  • Écrit par 
  • Gilbert-Charles PICARD
  •  • 466 mots
  •  • 1 média

Ville antique du Maroc située près de Meknès. Adossée au massif du Zerhoun, sur les bords de l'oued Khoumane, Volubilis fut en premier lieu une ville maure comportant un élément punique ou punicisé. Jérôme Carcopino a supposé que le roi Juba II, à qui Auguste confia le royaume de Mauritanie, en fit sa capitale occidentale ; ainsi s'expliquerait notamment le fait qu'on ait retrouvé à Volubilis des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/volubilis/#i_11278

Voir aussi

Pour citer l’article

Noureddine HARRAZI, Claude NICOLET, « AFRIQUE ROMAINE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-romaine/