PROTECTORAT

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Régime découlant d'une convention entre deux États et se caractérisant généralement par une répartition inégale de leurs compétences. Il est possible de distinguer diverses formes de protectorat : protectorats de droit des gens et protectorats coloniaux. Dans la première forme, deux États de même civilisation, dont l'un est une grande puissance et l'autre une communauté réduite, peuvent conclure un accord par lequel le second se place sous la protection du premier. Ainsi, on peut rapprocher d'un tel statut les États suivants : la république de Saint-Marin, enclave au sein du territoire italien, qui, par les conventions du 28 juin 1897 et du 31 mars 1935, bénéficie de sa protection ; de même, la principauté de Monaco a conclu plusieurs traités avec la France, dont le plus général est celui du 17 juillet 1918, le traité d'amitié protectrice ; des traités ont également été conclus entre la Suisse et la principauté du Liechtenstein.

Quant au protectorat colonial, il se distingue de la colonie dans la mesure où un territoire colonisé subit une administration directe et fait partie intégrante de la métropole, tandis que le territoire sous protectorat conserve, du moins sur le plan interne, une relative autonomie. Il s'agit ainsi d'une autre forme de domination qui, tout en maintenant la structure gouvernementale et administrative locale, permet à une puissance d'exercer certains pouvoirs et certains contrôles. Sur le plan international, l'État protecteur assure toujours la représentation diplomatique et la protection des ressortissants ; il assume seul la responsabilité internationale (en Tunisie, les diplomates accrédités auprès du bey restaient en relation avec le résident général, et les traités étaient passés par le gouvernement français au nom du bey). En fait, le régime du protectorat dépasse souvent les limites qui lui sont assignées en théorie. Ainsi, bien que le régime du protectorat ne prévoie en principe aucune administration directe par l'État protecteur, une ingérence certaine s'est manifestée dans ce domaine, si bien [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : professeur de droit international public à l'université d'Évry-Val-d'Essonne

Classification

Autres références

«  PROTECTORAT  » est également traité dans :

AFRIQUE (Histoire) - Les décolonisations

  • Écrit par 
  • Marc MICHEL
  •  • 12 323 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « Le Maroc et la Tunisie »  : […] Au moment où la Libye accédait à l'indépendance et allait grossir les rangs du groupe afro-asiatique à l'O.N.U., les questions marocaine et tunisienne faisaient irruption sur cette même scène dans des conditions infiniment plus dramatiques. Les positions de départ avaient été clairement affirmées à travers les manifestes de l' Istiqlāl en 1943, puis celui, en août 1946, du Front national tunisien, […] Lire la suite

AGADIR COUP D' (1911)

  • Écrit par 
  • Aïcha SALMON
  •  • 364 mots

Le « coup d’Agadir », ou « incident d’Agadir », est le nom d’une crise diplomatique et militaire qui opposa en 1911 la France et l’Allemagne, pour le contrôle du Maroc. Depuis la seconde moitié du xix e  siècle, les rivalités entre les grandes puissances européennes sont fortes. Le contrôle des territoires coloniaux en Afrique et en Asie leur permet d’affirmer leur pouvoir politique et économique, […] Lire la suite

BAHREÏN

  • Écrit par 
  • André BOURGEY, 
  • Laurence LOUËR
  •  • 4 870 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le cadre physique et l'évolution historique »  : […] Dans les sources anciennes, le nom de Bahreïn désignait la partie de la côte arabique du golfe Persique allant de la ville irakienne de Bassora à la péninsule du Qatar et dont les habitants étaient appelés les Baharna (singulier Bahrani ). Bahreïn est aujourd'hui un archipel regroupant une trentaine d'îles, dont une dizaine ne sont que de très modestes îlots inhabités. L'île la plus importante, l […] Lire la suite

BRUNEI

  • Écrit par 
  • Françoise CAYRAC-BLANCHARD, 
  • Universalis
  •  • 3 064 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le protectorat britannique »  : […] En 1888, l'accord de protectorat tant souhaité est enfin signé entre Brunei et la Grande-Bretagne. Pourtant, en 1890, Londres laisse Sarawak, devenu – ainsi que Sabah – protectorat britannique, s'emparer de la vallée du Limbang malgré les protestations acharnées du sultan Hashim. Cette nouvelle amputation, qui tranche le sultanat en deux, met en danger son existence même. Ce n'est qu'en 1906 (apr […] Lire la suite

BURKINA FASO

  • Écrit par 
  • Michel IZARD, 
  • René OTAYEK, 
  • Jean-Fabien STECK
  •  • 7 348 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les royaumes moose »  : […] Un groupe de conquérants cavaliers, venus de l'est, parvint sans doute vers la fin du xiv e  siècle dans le nord du Ghana actuel et y établit progressivement sa domination : de cette conquête sont nés les royaumes mamprusi, dagomba et nanumba. C'est vers la fin du xv e  siècle que sont apparues les premières formations politiques moose dans le sud du bassin de la Volta Blanche. À l'origine de leur […] Lire la suite

CAMBODGE

  • Écrit par 
  • Philippe DEVILLERS, 
  • Manuelle FRANCK, 
  • Christian LECHERVY, 
  • Solange THIERRY
  • , Universalis
  •  • 25 820 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Norodom et le protectorat français »  : […] L'installation des Français en Cochinchine créa une situation nouvelle. En effet, par le traité qu'elle imposa au Vietnam (5 juin 1862), la France ne se faisait pas seulement céder Saigon et la Cochinchine orientale, elle se substituait aussi à la cour de Hué dans le « droit au tribut » que le roi du Cambodge adressait à l'empereur d'Annam. Inquiet de voir ainsi la France assumer les droits du V […] Lire la suite

COLONISATION

  • Écrit par 
  • Jean BRUHAT
  •  • 7 683 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Diversité des solutions politiques »  : […] Les problèmes politiques posés par la colonisation ont connu des solutions diverses selon les métropoles et les caractéristiques des pays colonisés. Problèmes qui n'ont d'ailleurs aujourd'hui d'intérêt que dans la mesure où leur étude permet d'éclairer la question fondamentale du rapport colonisateurs-colonisés. L'empire britannique se fait remarquer par une très grande variété de statuts : des d […] Lire la suite

CORÉE - Histoire

  • Écrit par 
  • Jin-Mieung LI, 
  • Ogg LI, 
  • Madeleine PAUL-DAVID
  • , Universalis
  •  • 6 272 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « De la division à la guerre de Corée »  : […] Le communiqué commun publié à la suite de la conférence entre Roosevelt, Churchill et Chang Kaishek, qui s'est tenue au Caire en novembre 1943, comporte une clause spéciale sur la Corée : « Nous reconnaissons que le peuple coréen se trouve dans un état d'esclavage et que la Corée doit être libre et indépendante en temps opportun. » À Yalta, en février 1945, les quatre grandes puissances, lors du […] Lire la suite

CORÉE DU SUD

  • Écrit par 
  • Valérie GELÉZEAU, 
  • Jin-Mieung LI, 
  • Stéphane THÉVENET
  • , Universalis
  •  • 11 366 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Des conditions peu favorables  »  : […] Restée relativement fermée durant la longue dynastie des Yi (1392-1910), la Corée ne s’ouvre au commerce international qu’à la fin du xix e  siècle, alors que le Japon y renforce sa mainmise. Devenue protectorat en 1905, puis colonie japonaise en 1910, la Corée voit son territoire mis en valeur (chemin de fer, industries, production d’électricité et d’engrais) et exploité (exportation de riz et d […] Lire la suite

ÉGYPTE - L'Égypte coloniale

  • Écrit par 
  • Nada TOMICHE
  •  • 6 527 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Le protectorat britannique (1914-1922) »  : […] Mais les Anglais saisissent le prétexte de la guerre mondiale et de la présence turque dans le camp adverse pour établir officiellement leur protectorat sur l'Égypte, le 18 décembre 1914. Dès le lendemain, ils déposent le khédive ‘Abbās II Hilmī, qui avait succédé en 1892 à son père Tawfīq et se montrait trop favorable à l'opposition nationaliste. Son oncle Husayn, fils du khédive Ismā‘īl, prend […] Lire la suite

Les derniers événements

19 avril 2018 Swaziland. Changement de nom du pays.

protectorat britannique, qui est aujourd’hui la seule monarchie absolue du continent, avait conservé son nom colonial. Mario Masuku, président du Mouvement démocratique uni du peuple (People's United Democratic Movement, PUDEMO), seule formation d’opposition autorisée, estime que « c’est une ruse pour détourner l’attention de la population, qui est […] Lire la suite

11-22 juillet 2002 Maroc – Espagne. Crise diplomatique consécutive à l'occupation de l'îlot du Persil

protectorat espagnol sur le nord du pays, en 1956. Quelques jours plus tôt, la présence de navires de la marine espagnole au large d'Al-Hoceima, lors d'un exercice, était déjà venue illustrer la dégradation des relations hispano-marocaines, notable depuis le rappel de l'ambassadeur du Maroc à Madrid, en octobre 2001. Des différends opposent les deux […] Lire la suite

1er janvier 1984 Brunei. Proclamation de l'indépendance

protectorat britannique. L'État de Brunei, qui n'a que 5 766 km2 de superficie, est le vingt-troisième producteur mondial de pétrole et le quatrième de gaz naturel. L'homme fort du pays, le sultan Bolkiah, cumule, avec les membres de sa famille, les principaux postes gouvernementaux. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Patricia BUIRETTE, « PROTECTORAT », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/protectorat/