ACTION HUMANITAIRE INTERNATIONALE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'humanitaire, acteur de l'histoire

Si l'adjectif humanitaire n'apparaît pour la première fois dans la langue française que vers 1830 et figure dans le Littré de 1874 comme un néologisme, l'esprit d'humanité n'a pas attendu le xixe siècle pour se manifester sur la scène internationale : le mouvement de la Paix de Dieu, destiné à alléger les souffrances des populations enjeu des guerres féodales, l'œuvre des religieux de la Merci, des Trinitaires ou des Chevaliers de Malte en faveur des chrétiens captifs en terre d'islam, l'action d'un Bartholomé de Las Casas pour la défense des Indiens victimes de la Conquête préfigurent bien les aventures humanitaires de notre temps. Mais il faut attendre le milieu du xixe siècle pour qu'émerge un mouvement humanitaire moderne, autonome par rapport aux institutions politiques et religieuses et puisant dans ses propres principes sa raison d'être et les règles de son action.

La leçon de Solferino

C'est le spectacle de la désorganisation qui régnait à l'hôpital militaire de Scutari, où étaient accueillis les blessés de la guerre de Crimée, qui suscite la vocation de Florence Nightingale ; ce sera, quelques années plus tard, la vue du champ de bataille de Solferino qui donnera au Genevois Henri Dunant l'idée de la Croix-Rouge. Il s'agissait de tirer, sur le plan humain, les conséquences du changement de nature et de dimension des conflits : puissance accrue du feu, importance des effectifs mis en jeu par les armées de conscription, apparition de théories stratégiques impliquant l'anéantissement de l'adversaire.

L'intuition féconde des fondateurs de la Croix-Rouge, en 1863, est d'avoir compris que, dans un monde organisé et dominé par des États souverains, l'efficacité d'une action tendant à humaniser la guerre passait par la création d'une institution aux principes simples – indépendance, neutralité, respect des souverainetés nationales, universalité – et à l'architecture com [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 12 pages

Écrit par :

  • : ancien élève de l'Ecole normale supérieure, agrégé d'histoire, inspecteur général honoraire de l'Education nationale

Classification

Voir aussi

Les derniers événements

Afghanistan. Remise en cause de la stratégie de la force internationale. 1er-31 août 2010

Le 1er, les quelque deux mille soldats néerlandais participant à la Force internationale d'assistance à la sécurité de l'O.T.A.N. entament leur retrait, lequel doit s'achever à la fin de l'année. Le 3, six talibans attaquent la base militaire de l'O.T.A.N. de Kandahar, l'une […] Lire la suite

Irak. Chute du régime de Saddam Hussein. 1er-28 avril 2003

par la Fédération internationale des journalistes. Onze journalistes sont morts dans le pays depuis le déclenchement du conflit. Le 9, les forces américaines occupent Bagdad déserté par les dirigeants du régime déchu, où ne se déroulent plus que des affrontements sporadiques. À ce stade des opérations […] Lire la suite

Afghanistan – États-Unis. Poursuite de l'offensive militaire en Afghanistan et victoire de l'Alliance du Nord. 1er-30 novembre 2001

. Les talibans accueillent plus de 1 200 combattants pachtouns pakistanais qui ont franchi la frontière. Le 4, les neuf principaux chefs d'État et de gouvernement de l'Union européenne, réunis à Londres, constatent les limites de l'action militaire et appellent au renforcement des moyens diplomatiques […] Lire la suite

Afghanistan – États-Unis. Intervention militaire en Afghanistan et contamination par la maladie du charbon aux États-Unis. 1er-31 octobre 2001

militaires en Afghanistan] leur obligation de respecter [...] la loi humanitaire internationale ». Le 25, le secrétaire américain à la Défense, Donald Rumsfeld, avoue, dans un entretien avec la presse, que la résistance des talibans est plus forte que prévu. Le 26, les talibans capturent et exécutent […] Lire la suite

France. Rapport de la mission d'information parlementaire sur le rôle de la France au Rwanda. 15 décembre 1998

, qui avait le même objectif ; l'opération humanitaire « Turquoise », placée sous le mandat de l'O.N.U., de juin à août 1994, au moment de la débâcle des Forces armées rwandaises (et des milices hutu devant l'avancée du F.P.R. Le rapport n'énonce pas de conclusion quant aux auteurs – F.P.R […] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre GARRIGUE, « ACTION HUMANITAIRE INTERNATIONALE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/action-humanitaire-internationale/