Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

CROIX-ROUGE

Organisation internationale à but humanitaire, qui a été créée pour venir en aide aux victimes des combats en temps de guerre, mais qui s'est efforcée d'étendre son action à la prévention et au soulagement de toutes les formes de détresse.

Croix-Rouge : drapeau - crédits : Encyclopædia Universalis France

Croix-Rouge : drapeau

Secours de la Croix-Rouge - crédits : Thomas Samson/ Gamma-Rapho/ Getty Images

Secours de la Croix-Rouge

La Croix-Rouge, dont le nom complet est Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, a pour origine l'initiative du Suisse Jean Henri Dunant (1828-1910), qui, après la bataille de Solferino (1859), organisa des premiers soins aux blessés autrichiens et français. Dans son livre Un souvenir de Solferino (1862), il suggéra que soient créées dans tous les pays des associations volontaires de bienfaisance. Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) est crée en 1863, à Genève ; les premières de ces associations apparaissent en 1864.

Par la convention de Genève de 1864, premier accord multilatéral concernant les activités de la Croix-Rouge, les États signataires se sont engagés à protéger en temps de guerre tous les blessés, qu'ils soient alliés ou ennemis. Cette convention est ensuite révisée, et ses dispositions sont étendues aux blessés de la guerre sur mer (1907). Une convention protégeant les prisonniers de guerre est signée en 1929. Enfin, en 1949, est adoptée une convention protégeant les populations civiles en temps de guerre et interdisant les crimes et les diverses formes d'atrocités. Elle envisage le statut des combattants des maquis.

Croissant-Rouge : drapeau - crédits : Encyclopædia Universalis France

Croissant-Rouge : drapeau

Les activités des sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge comprennent, en temps de paix, les soins de première urgence, la prévention des accidents, l'assainissement des eaux, la formation d'aides-infirmières et d'assistantes sociales, la gestion de centres de protection de la mère et de l'enfant, de dispensaires, de banques du sang, etc. Leur emblème est une croix rouge, un croissant rouge dans les pays musulmans.

La Croix-Rouge est représentée sur le plan international par deux organismes distincts mais qui collaborent étroitement entre eux : le CICR et la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. Le Comité international de la Croix-Rouge, dont le siège est à Genève, est un conseil indépendant, composé d'une vingtaine de citoyens suisses. En temps de guerre, le Comité joue le rôle d'intermédiaire entre les belligérants et entre les différentes associations nationales de la Croix-Rouge. Il envoie des représentants rendre visite aux prisonniers internés dans les camps et transmet courrier et informations à leurs familles, auxquelles il vient en aide. La Fédération rassemble environ cent quatre-vingt-cinq sociétés nationales ; son secrétariat, établi à Genève, fournit des secours en cas de catastrophes naturelles et accorde son soutien aux associations nationales.

Au-delà de son activité spécifique, la Croix-Rouge s'efforce de faciliter la collaboration entre les peuples et les nations, et de contribuer au règlement des conflits par des voies pacifiques.

Cristal rouge : drapeau - crédits : Encyclopædia Universalis France

Cristal rouge : drapeau

En 2006, la XXIXe conférence internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge a adopté comme emblème le cristal rouge.

— Universalis

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • Universalis : services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Croix-Rouge : drapeau - crédits : Encyclopædia Universalis France

Croix-Rouge : drapeau

Secours de la Croix-Rouge - crédits : Thomas Samson/ Gamma-Rapho/ Getty Images

Secours de la Croix-Rouge

Croissant-Rouge : drapeau - crédits : Encyclopædia Universalis France

Croissant-Rouge : drapeau

Autres références

  • FONDATION DE LA CROIX-ROUGE

    • Écrit par Jean-Pierre CABOUAT
    • 280 mots

    Homme d'affaires genevois, Henry Dunant est témoin du carnage de Solferino le 24 juin 1859, bataille marquée par des pertes humaines considérables, effet direct du perfectionnement des armements et de l'augmentation continue des effectifs. Choqué par l'indigence des services sanitaires des armées,...

  • ACTION ET DROIT HUMANITAIRES - (repères chronologiques)

    • Écrit par Jean-Pierre CABOUAT
    • 677 mots

    Février-octobre 1863 À l'initiative d'Henry Dunant, création à Genève du Comité international et des Sociétés nationales de secours aux militaires blessés.

    22 août 1864 Signature de la convention de Genève pour l'amélioration du sort des militaires blessés dans les armées en campagne....

  • ACTION HUMANITAIRE INTERNATIONALE

    • Écrit par Universalis, Pierre GARRIGUE
    • 7 298 mots
    • 1 média
    ...Florence Nightingale ; ce sera, quelques années plus tard, la vue du champ de bataille de Solferino qui donnera au Genevois Henri Dunant l'idée de la Croix-Rouge. Il s'agissait de tirer, sur le plan humain, les conséquences du changement de nature et de dimension des conflits : puissance accrue du feu,...
  • BAKER JOSÉPHINE (1906-1975)

    • Écrit par Universalis, Mélanie WEYL
    • 1 155 mots
    • 4 médias
    Durant la Seconde Guerre mondiale, Joséphine Baker s’engage au sein de la Croix-Rouge. Dès septembre 1939, elle est recrutée par le 2e bureau des Forces françaises libres (FFL). Elle devient agent de renseignements et sert de couverture au capitaine Jacques Abtey (chef du contre-espionnage militaire...
  • BERNADOTTE FOLKE (1895-1948)

    • Écrit par Laurent BARCELO
    • 1 046 mots

    Le 17 septembre 1948, deux hommes en uniforme israélien abattent à bout portant le comte Folke Bernadotte, médiateur de l'organisation des Nations unies, et son adjoint le colonel français Sérot, alors qu'ils traversent la localité de Katamon pour se rendre à Jérusalem. Soldat, humaniste...

  • Afficher les 12 références

Voir aussi