CROIX-ROUGE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Croix-Rouge : drapeau

Croix-Rouge : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Croissant-Rouge : drapeau

Croissant-Rouge : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Cristal rouge : drapeau

Cristal rouge : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau


Organisation internationale à but humanitaire, qui a été créée pour venir en aide aux victimes des combats en temps de guerre, mais qui s'est efforcée d'étendre son action à la prévention et au soulagement de toutes les formes de détresse.

Croix-Rouge : drapeau

Croix-Rouge : drapeau

Dessin

Croix-Rouge (1863). La Croix-Rouge a été fondée en 1863 par le Genevois Henri Dunant (1828-1910), premier Prix Nobel de la paix en 1901. Son drapeau, de forme carrée, est une croix grecque rouge sur fond blanc, donc obtenu « par interversion des couleurs fédérales suisses ».Le nom complet... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

La Croix-Rouge, dont le nom complet est Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, a pour origine l'initiative du Suisse Jean Henri Dunant (1828-1910), qui, après la bataille de Solferino (1859), organisa des premiers soins aux blessés autrichiens et français. Dans son livre Un souvenir de Solferino (1862), il suggéra que soient créées dans tous les pays des associations volontaires de bienfaisance. Le Comité international de la Croix-Rouge (C.I.C.R.) est crée en 1863, à Genève ; les premières de ces associations apparaissent en 1864.

Par la convention de Genève de 1864, premier accord multilatéral concernant les activités de la Croix-Rouge, les États signataires se sont engagés à protéger en temps de guerre tous les blessés, qu'ils soient alliés ou ennemis. Cette convention est ensuite révisée, et ses dispositions sont étendues aux blessés de la guerre sur mer (1907). Une convention protégeant les prisonniers de guerre est signée en 1929. Enfin, en 1949, est adoptée une convention protégeant les populations civiles en temps de guerre et interdisant les crimes et les diverses formes d'atrocités. Elle envisage le statut des combattants des maquis.

Les activités des sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge comprennent, en temps de paix, les soins de première urgence, la prévention des accidents, l'assainissement des eaux, la formation d'aides-infirmières et d'assistantes sociales, la gestion de centres de protection de la mère et de l'enfant, de dispensaires, de banques du sang, etc. Leur emblème est une croix rouge, un croissant rouge dans les pays musulmans.

Croissant-Rouge : drapeau

Croissant-Rouge : drapeau

Dessin

Croissant-Rouge (1876). Le Croissant-Rouge est, en terre d'islam, l'équivalent de la Croix-Rouge chrétienne. Son emblème est un croissant rouge sur fond blanc ; c'est la Turquie qui la première l'adopta en 1876, suivie en 1929 par la Syrie, l'Irak et la Transjordanie ; il fut officiellement... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

La Croix-Rouge est représentée sur le [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification


Autres références

«  CROIX-ROUGE  » est également traité dans :

FONDATION DE LA CROIX-ROUGE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CABOUAT
  •  • 279 mots

Homme d'affaires genevois, Henry Dunant est témoin du carnage de Solferino le 24 juin 1859, bataille marquée par des pertes humaines considérables, effet direct du perfectionnement des armements et de l'augmentation continue des effectifs. Choqué par l'indigence des services sanitaires des armées, il participe activement aux soins bénévoles improvisés donnés aux blessés. Dans son livre largement d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fondation-de-la-croix-rouge/#i_666

ACTION ET DROIT HUMANITAIRES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CABOUAT
  •  • 687 mots

Février-octobre 1863 À l'initiative d'Henry Dunant, création à Genève du Comité international et des Sociétés nationales de secours aux militaires blessés. 22 août 1864 Signature de la Convention de Genève pour l'amélioration du sort des militaires blessés dans les armées en campagne. 11 mars 1865 Création de la Croix […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/action-et-droit-humanitaires-reperes-chronologiques/#i_666

ACTION HUMANITAIRE INTERNATIONALE

  • Écrit par 
  • Pierre GARRIGUE
  • , Universalis
  •  • 7 272 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La leçon de Solferino »  : […] C'est le spectacle de la désorganisation qui régnait à l'hôpital militaire de Scutari, où étaient accueillis les blessés de la guerre de Crimée, qui suscite la vocation de Florence Nightingale ; ce sera, quelques années plus tard, la vue du champ de bataille de Solferino qui donnera au Genevois Henri Dunant l'idée de la Croix-Rouge. Il s'agissait de tirer, sur le plan humain, les conséquences du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/action-humanitaire-internationale/#i_666

BERNADOTTE FOLKE (1895-1948)

  • Écrit par 
  • Laurent BARCELO
  •  • 1 041 mots

Le 17 septembre 1948, deux hommes en uniforme israélien abattent à bout portant le comte Folke Bernadotte, médiateur de l'organisation des Nations unies, et son adjoint le colonel français Sérot, alors qu'ils traversent la localité de Katamon pour se rendre à Jérusalem. Soldat, humaniste et diplomate suédois né à Stockholm le 2 janvier 1895, Folke Bernadotte est le neveu du roi Gustave V de Suède. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/folke-bernadotte/#i_666

CORÉE DU NORD

  • Écrit par 
  • Valérie GELÉZEAU, 
  • Jin-Mieung LI
  • , Universalis
  •  • 8 956 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « De la confrontation au dialogue »  : […] Le 38 e  parallèle demeure un reliquat de la guerre froide. Au nord de cette zone démilitarisée de 4 kilomètres de largeur sur une longueur de 346 kilomètres, la Corée du Nord dispose d'une puissante armée de près d'un million d'hommes ; au sud, la Corée du Sud possède une armée de 688 000 hommes, et les États-Unis maintiennent 29 500 soldats. Depuis 1953, les invectives […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coree-du-nord/#i_666

DUNANT HENRI (1828-1910)

  • Écrit par 
  • Paul GUICHONNET
  •  • 988 mots

Philanthrope suisse, père de la Croix-Rouge internationale, Genevois élevé dans l'atmosphère de piété du « réveil » protestant, il milite dans les Unions chrétiennes de jeunes gens et entre au service de la Compagnie genevoise de colonisation, à Sétif. En 1858, tout en gardant la citoyenneté suisse, Henri Dunant est naturalisé français. Pour régler les problèmes nés de ses activités algériennes, i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-dunant/#i_666

GUERRE

  • Écrit par 
  • Jean CAZENEUVE, 
  • P. E. CORBETT, 
  • Victor-Yves GHEBALI, 
  • Q. WRIGHT
  •  • 14 311 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La guerre atomique »  : […] Les armes chimiques et bactériologiques avaient déjà donné un enseignement. Les grandes puissances, entre 1939 et 1945, étaient prêtes à mettre à la disposition de leurs armées des dispositifs perfectionnés de projection et des gaz plus nocifs que ceux utilisés dans des conflits précédents. Le fait de le savoir fit probablement autant que les accords solennels d'avant la guerre pour dissuader tou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre/#i_666

GUERRE MONDIALE (PREMIÈRE) - La santé aux armées

  • Écrit par 
  • Anne RASMUSSEN
  •  • 4 532 mots
  •  • 1 média

La Grande Guerre inaugure l’ère des conflits où la question sanitaire joue un rôle de première importance : la santé des troupes devient un enjeu de portée militaire, médicale et politique. Sur le plan militaire, la guerre de masse, à l’échelle industrielle, se mène « à coup d’hommes », selon la formule que Foch emprunte à Chateaubriand. Confrontées aux immenses pertes humaines qu’engendre une pu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-mondiale-premiere-la-sante-aux-armees/#i_666

MÉDECINS SANS FRONTIÈRES, en bref

  • Écrit par 
  • Rony BRAUMAN
  •  • 201 mots

Médecins sans frontières fut créé à Paris le 21 décembre 1971 par un groupe de médecins ayant travaillé au sein de la Croix-Rouge française lors de la guerre de sécession du Biafra, au Nigeria. Ce conflit, terriblement meurtrier, avait été le théâtre de la première intervention humanitaire d'envergure associant Croix-Rouge internationale et organisations humanitaires privées, principalement britan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medecins-sans-frontieres-en-bref/#i_666

O.N.G. (organisations non gouvernementales)

  • Écrit par 
  • Emmanuel DECAUX
  •  • 2 976 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Typologie et fonctions des O.N.G. »  : […] Quel que soit leur statut, les O.N.G. sont irréductibles à un moule unique, tant leurs activités sont diverses. La liste des O.N.G. accréditées par les Nations unies ou le Conseil de l'Europe, ressemble à un inventaire à la Prévert, couvrant tous les secteurs de l'activité humaine, des internationales de savants aux actions de terrain. Certaines O.N.G. sont de véritables institutions, au service d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/organisations-non-gouvernementales/#i_666

SHOAH

  • Écrit par 
  • Philippe BURRIN
  •  • 5 884 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les conditions de réalisation du génocide »  : […] À l'évidence, l'extermination des juifs ne fut pas accomplie par le seul Hitler ni par la seule S.S. Il faut donc s'interroger sur ce qui a rendu possible une entreprise criminelle aussi massive, sur les conditions qui l'ont permise, sur les cercles concentriques des responsabilités. Parmi les conditions favorables, il faut mentionner, en premier lieu, le secret. L'extermination fut menée avec un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/shoah/#i_666

SUISSE

  • Écrit par 
  • Bernard DEBARBIEUX, 
  • Frédéric ESPOSITO, 
  • Bertil GALLAND, 
  • Paul GUICHONNET, 
  • Adrien PASQUALI, 
  • Dusan SIDJANSKI
  • , Universalis
  •  • 24 362 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La Suisse libérale et démocratique »  : […] Après 1815, l'aristocratie rétablit l'ancien régime, renversé par la Révolution. Jusqu'en 1825, la situation économique est médiocre. La Diète a des pouvoirs réduits. Chaque canton garde ses douanes, ses postes, ses monnaies. Les libéraux réclament le retour aux libertés et à l'égalité civique et le renforcement du pouvoir fédéral. Dans les années 1830 commence à se faire sentir un « décollage » é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/suisse/#i_666

Pour citer l’article

« CROIX-ROUGE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/croix-rouge/