MUNICH (JEUX OLYMPIQUES DE) [1972]Chronologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

30 août

Shane Gould remporte le 400 mètres, qu'elle a mené de bout en bout, en battant son record du monde de plus de 2 secondes (4 min 19,04 s). Le 400 mètres quatre nages se joue pour 2 millièmes de seconde (ce qui représente moins d'1 millimètre) : le Suédois Gunnar Larsson est déclaré vainqueur devant l'Américain Tim McKee ; bientôt, les millièmes de seconde ne seront plus pris en compte et, si deux nageurs finissent dans le même centième, ils seront déclarés ex aequo.

Les compétitions d'escrime débutent par l'épreuve individuelle de fleuret masculin. Le longiligne Christian Noël (France) a dominé les demi-finales et se présente confiant. Mais ce tireur élégant ne parvient pas à maîtriser ses adversaires à l'escrime moins classique, tous les cinq venant des pays de l'Est. Le Polonais Witold Woyda (5 victoires, aucune défaite) s'adjuge la médaille d'or devant le Hongrois Jenö Kamuti (4 victoires, 1 défaite face à Woyda, 5 touches à 3) ; Noël, qui a perdu ses trois premiers assauts et remporté les deux derniers, obtient la médaille de bronze (au nombre de touches reçues).

Le canoë-kayak en eaux vives fait son entrée aux Jeux. À Augsbourg, la R.D.A. va remporter les quatre slaloms. Ce jour, les frères Jean-Louis et Jean-Claude Olry (C2) s'assurent la troisième place d'une compétition gagnée par Walter Hofmann et Rolf-Dieter Amend.

Lors du concours général féminin de gymnastique, Olga Korbut mène après les deux premières rotations ; mais elle chute aux barres asymétriques et voit s'envoler ses rêves de victoire, car sa note de 7,50 la relègue au fond du classement. En pleurs, elle est consolée par un spectateur qui a bravé la sécurité pour lui offrir un bouquet de fleurs séchées. Ludmila Touritcheva se lance dans un splendide ballet lors de son passage au sol et mérite bien sa médaille d'or. Le public manifeste moins d'enthousiasme lors de l'épreuve masculine, alors que les Japonais touchent presque à la perfection : Sawao Kato s'impose devant [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « MUNICH (JEUX OLYMPIQUES DE) [1972] - Chronologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 janvier 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/1972-17es-jeux-olympiques-d-ete/