Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

MUNICH (JEUX OLYMPIQUES DE) [1972] Chronologie

31 août

Les compétitions d'athlétisme débutent par la victoire de l'Allemande de l'Ouest Heide Rosendahl qui, sautant 6,78 m en longueur, devance d'1 cm la Bulgare Diana Yorgova : les quatre-vingt mille spectateurs lui font un triomphe. Stupeur au départ des quarts de finale du 100 mètres : les Américains Eddie Hart et Reynaud Robinson ne se présentent pas ; ils prétendent s'être trompés d'horaire, mais il se dit que cette absence serait due à la crainte d'une défaite face au Soviétique Valeri Borzov...

Mark Spitz ajoute deux médailles d'or et deux records du monde à sa collection : il gagne le 100 mètres papillon (54,27 s) et, associé à John Kinsella, Frederick Tyler et Steve Genter, le relais 4 fois 200 mètres (7 min 35,78 s).

Le judo, présent en 1964 au Japon, fait son retour au programme, cette fois définitivement. Le Néerlandais Wilhelm Ruska, digne successeur d'Anton Geesink, s'impose en finale des lourds par ippon face à l'Allemand de l'Ouest Klaus Glahn, battu après moins de 2 minutes de combat.

Le Soviétique Viktor Sidjak remporte la compétition de sabre devant le Hongrois Peter Maroth.

Olga Korbut se console quelque peu lors des finales de gymnastique par appareils : elle s'adjuge la médaille d'or à la poutre et au sol, en frôlant la perfection à chaque fois (9,90 points sur 10).

Le Danois Niels Fredborg remporte le kilomètre cycliste (1 min 6,44 s) ; le Français Pierre Trentin, loin de son niveau de Mexico, est dixième (1 min 7,85 s).

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Voir aussi