MUNICH (JEUX OLYMPIQUES DE) [1972]Chronologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

6 septembre

Une cérémonie funèbre se déroule au stade olympique. Les plus hautes personnalités politiques ouest-allemandes sont présentes, tout comme Jesse Owens et Emil Zatopek, les larmes aux yeux. Mais on note des absences : les représentants de l'U.R.S.S., de la R.D.A. et des pays arabes n'assistent pas à la cérémonie ; surtout, au premier rang en face de la tribune officielle, onze chaises restes inoccupées... Musiques funèbres et discours se succèdent. Mais le monde entier attend la décision : les Jeux seront-ils annulés ? Enfin, Avery Brundage, président du C.I.O., s'adresse à la foule et aux télévisions ; il termine son discours par ces terribles mots : « The Games must go on » (« Les Jeux doivent continuer »).

Donc, les Jeux reprennent. On respecte une minute de silence à la mémoire des trois haltérophiles israéliens assassinés la veille, mais le public se passionne vite pour la dernière finale, celle des poids super-lourds (plus de 110 kg), catégorie qui vient d'être créée. Le colosse soviétique Vassili Alexeïev (153 kg) s'impose (640 kg aux trois mouvements), devant l'Allemand de l'Ouest Rudolph Mang (130 kg), qui prétendait le défier mais ne réussit que 610 kg.

Les compétitions d'escrime reprennent. Le Hongrois Csaba Fenyvesi s'impose à l'épée, devant le Français Jacques Ladegaillerie.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « MUNICH (JEUX OLYMPIQUES DE) [1972] - Chronologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 janvier 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/1972-17es-jeux-olympiques-d-ete/