MUNICH (JEUX OLYMPIQUES DE) [1972]Chronologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

9 septembre

Le 1 500 mètres féminin est inscrit pour la première fois aux Jeux : la Soviétique Lyudmila Bragina, en 4 min 1,4 s, améliore pour la troisième fois durant ces Jeux le record du monde et obtient la médaille d'or. Au lancer du poids, le Polonais Wladyslaw Komar (trente-deux ans) réussit à 21,18 m dès son premier essai ; il devance d'1 cm l'Américain George Woods (21,17 m à son deuxième essai) : pour la première fois depuis 1936, les Américains sont battus dans cette discipline. Comme Bob Beamon en 1968, c'est à son premier essai que l'Américain Randy Williams (dix-neuf ans) remporte le concours de saut en longueur, mais la performance est loin d'être la même : 8,24 m.

Jamais les États-Unis n'avaient été battus en basket-ball. Menés durant toute la partie par les Soviétiques, ils prennent enfin l'avantage à 3 secondes du terme du match ; le signal annonçant la fin de la rencontre retentit, les Américains, soulagés, s'embrassent et le public envahit le terrain. Mais, dans la confusion liée à un temps mort demandé par le coach soviétique, l'arbitre ordonne un retour en arrière du chronomètre, qui indique de nouveau 39 minutes et 57 secondes. Les Américains ne semblent pas comprendre ; sur la remise en jeu, Modestas Paulauskas adresse une longue passe qui traverse tout le terrain et arrive dans les mains d'Alexander Belov, qui inscrit sans opposition le panier de la victoire pour l'U.R.S.S. (51-50). Le jury d'appel délibérera jusqu'à 4 h 30 du matin avant de confirmer le succès soviétique ! Les Américains ne se présenteront pas sur le podium pour recevoir leurs médailles d'argent.

Les épéistes hongrois battent en finale les Suisses, surprenants vainqueurs des Français en demi-finale.

Les volleyeurs japonais sont champions olympiques en battant les Allemands de l'Est en finale (3 sets à 1) dans une partie qui a duré 3 heures.

En judo, la soirée est réservée à la compétition « toutes catégories » : en finale, le Néerlandais Wilhelm Ruska immobilise le Soviétique Vitali Kuznetsov et s'adjuge sa seconde médaille d'or. Le Français Jean-Claude Brondani est médaillé de [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « MUNICH (JEUX OLYMPIQUES DE) [1972] - Chronologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 janvier 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/1972-17es-jeux-olympiques-d-ete/