Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

MUNICH (JEUX OLYMPIQUES DE) [1972] Chronologie

8 septembre

Vincent Matthews et Wayne Collett sont exclus à vie des Jeux par le C.I.O., ce qui accentue le malaise palpable au sein de la délégation américaine.

Nikolaï Avilov (U.R.S.S.) va au bout de ses forces dans le 1 500 mètres du décathlon : à la médaille d'or, il ajoute le record du monde (8 454 points). L'Américain Jim Ryun vit un drame : en raison d'une chute stupide en série du 1 500 mètres, il ne sera jamais champion olympique. L'Allemande de l'Est Annelie Ehrhardt (vingt-deux ans) remporte dans l'indifférence le 100 mètres haies en battant le record du monde (12,59 s), loin devant toutes ses concurrentes.

À Kiel, les jeunes Marc et Yves Pajot sont médaillés d'argent en flying dutchman et Serge Maury est champion olympique en finn. La voile française n'avait plus obtenu de médaille depuis 1932.

L'Allemande de l'Ouest Liselott Linsenhoff, qui remporte la compétition de dressage équestre, devient la première cavalière « champion » olympique. Il est vrai que, dans cette discipline, vingt et un des trente-trois participants étaient des femmes.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Voir aussi