Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

MUNICH (JEUX OLYMPIQUES DE) [1972] Chronologie

1er septembre

Le Soviétique Valeri Borzov remporte sans émotion et sans grande opposition la finale du 100 mètres (10,14 s).

Shane Gould gagne le 200 mètres (2 min 3,56 s, record du monde) à l'issue d'une course folle où les Américaines Shirley Babashoff et Keena Rothhammer sont également allées plus vite que l'ancien record du monde. L'Américain Rick DeMont (seize ans) termine premier du 400 mètres (4 min 0,26 s), devançant d'un centième de seconde l'Australien Brad Cooper ; mais il sera déclassé pour dopage (absorption d'un médicament contre l'asthme non déclaré avant l'épreuve par l'encadrement américain).

La mainmise des Japonais dans les finales de gymnastique par appareils est moins absolue que prévu. Sawao Kato s'impose aux barres parallèles, Mitsuo Tsukahara invente un mouvement spectaculaire à la barre fixe qui lui vaut la médaille d'or, Akinori Nakayama maîtrise l'exercice aux anneaux ; mais Nikolaï Andrianov s'impose dans l'exercice au sol, Viktor Klimenko devance Kato au cheval-d'arçons et aucun Japonais ne monte sur le podium du saut de cheval, qui voit la victoire de Klaus Köste (R.D.A.), alors que Kato connaît des difficultés lors de son dernier passage à cet agrès et retombe à la cinquième place.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Voir aussi