MELBOURNE (JEUX OLYMPIQUES DE) [1956]Chronologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

1er décembre

Fin des épreuves d'athlétisme. Les favoris du 1 500 mètres – l'Australien John Landy (troisième) et le Britannique Brian Hewson (cinquième) – sont piégés par le sprint ravageur de l'Irlandais Ron Delany, un quasi-inconnu, qui s'impose en 3 min 41,2 s. Les États-Unis, avec Bobby Morrow dans la dernière ligne droite, s'adjugent titre et record du monde dans le relais 4 fois 100 mètres (39,5 s). Chez les femmes, l'Australie connaît la même réussite (44,5 s) ; tout comme Morrow, Betty Cuthbert, deuxième relayeuse, obtient donc sa troisième médaille d'or. L'Américaine Mildred McDaniel, qui est l'une des rares concurrentes à maîtriser la technique du rouleau ventral, s'impose à la hauteur avec 1,76 m (record du monde) ; la jeune Roumaine de vingt ans Yolanda Balas, souffrante, se classe cinquième. Le marathon se court sous un soleil lumineux, et la chaleur ajoute encore à la difficulté de l'épreuve. Alain Mimoun a appris la veille par télégramme la naissance de sa fille, qu'il prénommera Olympe. Cette nouvelle lui donna-t-elle d'insoupçonnées ressources, lui qui à trente-cinq ans débute sur la redoutable course de 42,195 km ? Toujours est-il que, numéro 13, Mimoun semble à l'aise, son allure est régulière ; au vingtième kilomètre, ils ne sont plus que cinq en tête ; l'un après l'autre, les adversaires du Français connaissent la défaillance ; Mimoun se trouve seul à l'avant à plus de 20 kilomètres du but ; il sent la fatigue au trentième kilomètre, se reprend, pénètre en tête dans le Cricket Ground. Il est enfin champion olympique ; son éternel rival, Emil Zatopek, sixième à 4 min 34 s, lui tombe dans les bras à l'arrivée.

Une quatrième nage apparaît au programme : le « papillon », désormais distingué de la brasse ; le 200 mètres papillon couronne l'Américain William Yorzik (2 min 19,3 s). L'Australienne Lorraine Crapp (dix-huit ans), recordwoman du monde, faisait figure de favorite du 100 mètres nage libre. Mais, dès les séri [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « MELBOURNE (JEUX OLYMPIQUES DE) [1956] - Chronologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/1956-13es-jeux-olympiques-d-ete/