MELBOURNE (JEUX OLYMPIQUES DE) [1956]Chronologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

26 novembre

Dans le 800 mètres, à l'issue d'une course tactique, le solide Américain Tom Courtney (1,88 m, 82 kg) fait parler son finish : il déborde le Britannique Derek Johnson dans les derniers mètres et s'adjuge la médaille d'or (1 min 47,7 s, record olympique) devant Johnson (1 min 47,8 s). Comme en 1952, le pasteur Bob Richards (États-Unis) remporte le concours de saut à la perche : il franchit 4,56 m (record olympique) avec sa perche métallique ; le Grec Georgios Roubanis (troisième avec 4,50 m) est le seul concurrent à utiliser une perche en fibre de verre. Le 100 mètres féminin revient à la toute jeune Australienne Betty Cuthbert (dix-huit ans), qui devance les meilleures de ses rivales de 2 mètres. Le Polonais Janusz Sidlo, recordman du monde du lancer du javelot (83,66 m), pense tenir la médaille d'or grâce à un jet de 79,98 m ; aussi, sa déception est vive : à son dernier essai, le surprenant Norvégien Egil Danielsen le prive de ce titre olympique et lui ravit le record du monde (85,71 m).

L'approche des compétitions de fleuret s'est trouvée bouleversée par l'introduction de l'électricité, destinée à faciliter le jugement des assauts. Profondément hostile à cette mesure, Christian d'Oriola a néanmoins décidé de poursuivre sa carrière. En poule finale, le Catalan, battu par l'Italien Giancarlo Bergamini, se reprend bien, mais il n'a plus son destin olympique en main. Le dernier assaut oppose Bergamini au Français Claude Netter : peu brillant jusque-là, Netter bat Bergamini, ce qui offre à Christian d'Oriola la médaille d'or. En raison de cette défaite, Bergamini doit même disputer un barrage pour la médaille d'argent, qu'il remporte (5 touches à 4), face à son compatriote Antonio Spallino, médaillé de bronze.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « MELBOURNE (JEUX OLYMPIQUES DE) [1956] - Chronologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/1956-13es-jeux-olympiques-d-ete/