Théologiens protestants


ANDREWES LANCELOT (1555-1626)

  • Écrit par 
  • Pierre-Yves PÉTILLON
  •  • 888 mots

De Lancelot Andrewes, un fragment au moins reste dans les mémoires : son évocation, dans un de ces sermons sur la Nativité qu'il prêcha chaque année, entre 1605 et 1624, le 25 décembre devant le roi Jacques Ier et la cour, du voyage des Mages qui avaient vu l'étoile. T. S. Eliot reprendra presque textuellement en 1927 un passage de ces sermons dans son Voyage […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lancelot-andrewes/#i_0

ARMINIUS JACOB HARMESZOON dit JACOBUS (1560-1609)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 522 mots

Théologien néerlandais et ministre de l'Église réformée des Pays-Bas, Jacob Harmeszoon (Harmensen ou Hermansz), dit Jacobus Arminius, est né le 10 octobre 1560 à Oudewater et mort le 19 octobre 1609 à Leyde. Opposé à la stricte doctrine calviniste de la prédestination, il développe en réaction un courant théolo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arminius-jacob-harmeszoon-dit-jacobus/#i_0

BARTH KARL (1886-1968)

  • Écrit par 
  • André DUMAS
  •  • 3 116 mots

Karl Barth, dogmaticien protestant suisse, né et mort à Bâle, inaugure en 1919 la théologie contemporaine en redécouvrant la transcendance du Dieu tout autre par rapport à la culture, à la morale, à l'histoire et au sentiment. De 1932 à 1964, il écrit une monumentale dogmatique, ecclésiale, christologique et trinitair […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-barth/#i_0

BAUR CHRISTIAN (1792-1860)

  • Écrit par 
  • Émile POULAT
  •  • 158 mots

Théologien et exégète protestant allemand, professeur à l'université de Tübingen, où il se heurta à son collègue de la faculté de théologie catholique, Johann Adam Mœhler. Spécialiste des origines chrétiennes, Christian Baur utilisa dans l'étude de celles-ci une critique marquée par la philosophie religieuse de Hegel et par un libéralisme dogmatique en réa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christian-baur/#i_0

BAXTER RICHARD (1615-1691)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 565 mots

Pasteur et théologien anglais dont le ministère et les écrits ont joué un rôle important dans la vie des Églises de son pays au xviie siècle, durant les guerres civiles et sous la République et la restauration. Né à Rowton, dans le Shropshire, Baxter fut confié à des précepteurs. En raison de sa mauvaise santé, il ne put entrer à l'université, mais pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-baxter/#i_0

BONHOEFFER DIETRICH (1906-1945)

  • Écrit par 
  • André DUMAS
  •  • 2 416 mots

Théologien protestant allemand, né à Breslau, Dietrich Bonhoeffer fut pendu le 9 avril 1945 au camp de concentration de Flossenburg. Après sa mort, son œuvre devient l'une des inspirations les plus fécondes mais les plus controversées du christianisme contemporain, qui se trouve confronté à l'autonomie des sciences humaines, à la sécularisation croissa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dietrich-bonhoeffer/#i_0

BRENZ JOHANN (1499-1570)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 414 mots

Le principal réformateur de la Souabe et de la Franconie, et l'un des plus grands théologiens luthériens. Après avoir suivi des études en lettres et en théologie à Heidelberg, Brenz adhère à la Réforme sous l'influence de Luther qui l'a profondément marqué. De 1522 à 1533, il introduit progressivement la Réforme dans la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-brenz/#i_0

BUCER ou BUTZER MARTIN KUHHORN dit (1491-1551)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 759 mots

Le principal réformateur et chef de l'Église strasbourgeoise a eu des débuts modestes. Né à Sélestat, Bucer y fait ses humanités avant d'entrer dans l'ordre des Dominicains, où il poursuit pendant dix ans des études de théologie scolastique. À l'université de Heidelberg, il apprend à connaître l'humanisme d'Érasme et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bucer-butzer/#i_0

BULTMANN RUDOLF (1884-1976)

  • Écrit par 
  • André MALET
  •  • 2 321 mots

La vie et la carrière du grand exégète et théologien protestant que fut Rudolf Bultmann tiennent en quelques lignes. Il commença ses études au lycée d'Oldenburg et les poursuivit dans les universités de Tübingen, de Berlin et de Marburg. Privatdozent en 1912 à Marburg, il devint ensuite professeur extraordinaire à Breslau (1916-1920), puis professeur ordinaire à Giessen (1920-1921) et à Marburg (1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rudolf-bultmann/#i_0

BUTLER JOSEPH (1692-1752)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 176 mots

Né au sein d'une famille presbytérienne, Joseph Butler se fit connaître très tôt par des observations sur les Boyle Lectures de Samuel Clarke (1704-1705). Après avoir étudié à Oriel College (Oxford), il fut ordonné ministre de l'Église d'Angleterre (1714) et devint prédicateur à Rolls Chapel de 1718 à 1726 (ses sermons furent publiés), puis à Stanhope, où il rédigea […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-butler/#i_0

CALVIN JEAN (1509-1564)

  • Écrit par 
  • Jean CADIER, 
  • André DUMAS
  •  • 5 344 mots
  •  • 2 médias

On pourrait affirmer que le plus grand réformateur français fut un Réformateur malgré lui. De naturel timide, de santé fragile, porté avant tout à l'étude et vers la tranquillité, il a été conduit par des événements où il voyait la main de Dieu à entreprendre une tâche de conducteur d'hommes et de défenseur d'idées. De là une certaine dureté, une intransigeance qui ont créé autour de lui la légend […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-calvin/#i_0

CAPPEL JACQUES (1570-1624)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 220 mots

Petit-fils d'un avocat au parlement de Paris (mort en 1541), fils du sieur du Tilloy en Brie (1529-1586) — qui fut conseiller au parlement de Rennes, avant d'être contraint, parce que protestant réformé, de se retirer sur ses terres puis de fuir à Sedan — et frère de l'exégète Louis Cappel, Jacques Cappel étudie la théologie à Sedan, où il devient paste […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-cappel/#i_0

CAPPEL LOUIS (1585-1658)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 404 mots

Pasteur réformé et professeur d'hébreu, auteur d'importants ouvrages de critique biblique, frère de Jacques Cappel, lui-même exégète et hébraïsant, Louis Cappel fit ses études à Sedan, grâce à son frère, dont il avait été tenu éloigné par sa parenté catholique pendant plusieurs années. Il devint précepteur d'une f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-cappel/#i_0

CLARKE SAMUEL (1675-1729)

  • Écrit par 
  • Françoise ARMENGAUD
  •  • 666 mots

Philosophe et théologien anglais, disciple et ami de Newton, Samuel Clarke joua un rôle important dans la substitution de la physique newtonienne à la physique cartésienne au sein des universités anglaises. Il fut admiré comme prédicateur et il est connu pour ses conférences (les Boyle Lectures, instituées par testament par le physicien Boyle), prononcées à Saint Paul en 1704 e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/samuel-clarke/#i_0

COCCEIUS ou COCCEJUS JOHANNES (1603-1669)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 467 mots

Théologien allemand qui développa les éléments d'une « théologie de l'Alliance ». Né à Brême, Johannes Koch ou Kochen, plus connu sous son nom latinisé de Coccejus, acquit au cours de ses études une connaissance remarquable des langues bibliques. Professeur de philologie dans sa ville natale, puis d'hébreu (1636) et de théologie (1643) à Franecker, aux Pays-Bas, il est nommé à Leyde en 1650. C'est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cocceius-coccejus/#i_0

COMENIUS ou JAN AMOS KOMENSKY (1592-1670)

  • Écrit par 
  • Vaclav CERNY
  •  • 1 613 mots

Jan Amos Komenský, ordinairement désigné sous son nom latin Comenius, est, après Jan Hus, la personnalité la plus marquante et la plus noble de la culture tchèque : il en incarne les traits essentiels et permanents, les élevant à la qualité de valeurs universelles.Seule la première moitié de sa vie, celle de ses années de ministre réformé et de recteur dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/comenius-jan-amos-komensky/#i_0

CRESPY GEORGES (1920-1976)

  • Écrit par 
  • André DUMAS
  •  • 1 096 mots

Méridional, malin certes, mais avec cette réserve enjouée, souvent plus attentive que bavarde, qui fait du Languedocien un homme chaleureux et toutefois difficile à circonscrire, le pasteur Georges Crespy a vécu toute sa vie à Montpellier. Extrêmement doué pour la parole, il a consacré une portion considérable de sa trop brève existence à une double écoute, pastorale et psychologique, sans pourtan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-crespy/#i_0

CULLMANN OSCAR (1902-1999)

  • Écrit par 
  • Jacques-Noël PÉRÈS
  •  • 931 mots

Né à Strasbourg le 25 février 1902, mort à Chamonix le 16 janvier 1999, Oscar Cullmann est l'un des théologiens luthériens les plus marquants de son siècle. Depuis son premier article (1925), par lequel il fait connaître au public français les méthodes de l'« histoire des formes » (Formgeschichte), jusqu'à son dernier livre sur la prière publié en 1994, l'originalité de sa pens […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oscar-cullmann/#i_0

DUMAS ANDRÉ (1918-1996)

  • Écrit par 
  • Philippe VASSAUX
  •  • 675 mots

Fils d'un médecin militaire mort en 1918, André Dumas est né à Montauban. Par sa mère, il appartient à la grande famille des Maury, qui a exercé une forte influence sur le protestantisme français depuis le xixe siècle. Après des études de philosophie et de théologie à Montpellier, Paris et Bâle, il est équipier du Comité intermouvement auprès des évac […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-dumas/#i_0

DU SERF ARBITRE, Martin Luther - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jacques-Noël PÉRÈS
  •  • 978 mots
  •  • 1 média

Contre les pélagiens qui insistaient sur la volonté humaine pour l'obtention du salut, saint Augustin avait déjà rappelé au début du ve siècle que la perfection de l'homme ne peut provenir que de la gr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/du-serf-arbitre/#i_0

DUTOIT-MEMBRINI JEAN-PHILIPPE DUTOIT dit (1721-1793)

  • Écrit par 
  • Antoine FAIVRE
  •  • 1 118 mots

Successeur de Saint-Georges de Marsais et de Fleischbein, Dutoit-Membrini est né à Moudon (Suisse), dans une famille aux tendances piétistes. À part un voyage à Strasbourg, où il est précepteur en 1746, toute sa vie s'écoule entre Berne, Moudon et Lausanne. Une maladie, en 1752, décide de sa vocation mystique, suscitant une crise intérieure qui aboutit à une nouvelle naissance spirituelle ; celle- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dutoit-membrini/#i_0

FRANCKE AUGUST HERMANN (1663-1727)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 198 mots

Théologien du piétisme allemand, influencé par Spener, dont les Pia Desideria datent de 1675, August Hermann Francke est né à Lübeck et fit ses études à Erfurt, à Kiel et à Leipzig où il enseigna dès 1685, groupant ses étudiants dans des Collegia philobiblica. En 1692, il devient professeur à l'université nouvelle de Halle et pasteur à G […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/august-hermann-francke/#i_0

GANSFORT WESSEL (1419 env.-1489)

  • Écrit par 
  • Jean-Robert ARMOGATHE
  •  • 286 mots

Né à Groningue, en Frise, Wessel Gansfort fait ses études à Cologne. Doté d'une immense culture, il vient, peu après 1450, affronter les maîtres nominalistes à Paris, où il resta près de vingt ans, avant de retourner dans son pays natal. Il doit sa notoriété à la publication par Luther de quelques- unes de ses œuvres ; celui-ci reconnaissait une inspiration proche de la sienne. Il est exact que la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wessel-gansfort/#i_0

GARDINER STEPHEN (1483-1555)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 346 mots

Théologien et homme d'État anglais, évêque de Winchester à partir de 1531, chancelier de l'Université de Cambridge en 1540, Lord-Chancelier au début du règne de Marie Tudor. Gardiner, poussé en avant par Wolsey, demeuré en grâce sous Henri VIII après la chute du ministre, a été l'avocat ardent d'un divorce royal fondé sur des principes théologiques ; il a sout […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stephen-gardiner/#i_0

GOMAR ou GOMARUS FRANÇOIS (1563-1641)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 705 mots

Théologien réformé des Pays-Bas qui formula, contre les arminiens, une doctrine très stricte de la prédestination et rédigea de nombreux écrits dogmatiques et exégétiques. Né à Bruges, Gomar ou Gommer, dit Gomarus, rencontra, au cours de ses études, plusieurs éminents professeurs : à Strasbourg (1577-1580), J.  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gomar-gomarus/#i_0

HARNACK ADOLF VON (1851-1930)

  • Écrit par 
  • Jean HADOT
  •  • 1 778 mots

Harnack a marqué de son empreinte toutes les recherches sur les origines chrétiennes à la fin du xixe et au début du xxe siècle. Ses œuvres ont été très diversement appréciées. Certains ont vu en lui le maître qui a donné du christianisme primitif une image dé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adolf-von-harnack/#i_0

HOOKER RICHARD (1554 env.-1600)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 152 mots

Théologien anglican qui se montra favorable à l'organisation de l'Église d'Angleterre telle que l'entendait Élisabeth (1558-1603), Richard Hooker, né à Heavitree, près d'Exeter, fit ses études à Oxford, devint assistant du professeur d'hébreu et fut ordonné en 1581. Il exerça son ministère à Drayton-Beauchamp (Buckinghamshire), au Temple de Londres en 1585, puis à Boscombe (Wiltshire), enfin, en 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-hooker/#i_0

INSTITUTION DE LA RELIGION CHRÉTIENNE, Jean Calvin - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Marianne CARBONNIER-BURKARD
  •  • 964 mots
  •  • 2 médias

Le nombre des éditions de l'Institution de la religion chrétienne témoigne du succès de l'ouvrage, dès sa sortie en 1536 : vingt éditions en latin et dix-sept en français, jusqu'à la fin du siècle, outre une bonne vingtaine d'éditions en d'autres langues. Ce manuel, devenu la somme de la théologie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/institution-de-la-religion-chretienne/#i_0

JUD LEO (1482-1542)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 312 mots

Théologien réformé, collaborateur de Ulrich Zwingli, né en Alsace, Leo Jud (ou Judea) fait ses études à Sélestat puis à Bâle, commençant par la médecine à laquelle il renonce pour se préparer à devenir théologien, sous l'influence de Thomas Wyttenbach. Après une brève période de ministère à Saint-Hippolyte, il rencontre Zw […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leo-jud/#i_0

JURIEU PIERRE (1637-1713)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 1 020 mots

Théologien et controversiste calviniste français, Pierre Jurieu, né à Mer, près de Blois, était fils de pasteur et le petit-fils du théologien Pierre du Moulin (1568-1658). Après avoir étudié à Saumur et à Sedan, il se rend en 1660 environ aux Pays-Bas et en Angleterre. En 1661, il devient suffragant de son père, puis pasteur à Mer et, pour un temps, à Vitr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-jurieu/#i_0

LABADIE JEAN DE (1610-1674)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 359 mots

Célèbre prédicateur dissident, fondateur d'une secte piétiste de type communautaire et millénariste. Né en France, dans le Bordelais, élève des Jésuites, puis novice et scolastique dans la Compagnie, cet aristocrate devenu chanoine était un lecteur attentif des œuvres d'Augustin, de Bernard de Clairvaux et des mystiques. Protégé par Richelieu, mais non par Mazarin, Jean de Labadie suscita la forma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-de-labadie/#i_0

LUC DE PRAGUE, tchèque LUKÁŠ PRAŽSKY (1458-1528)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 983 mots

Personnalité marquante de la deuxième génération de l'Unité des frères (Unitas fratrum) tchèques, constituée en 1467. L'action de Luc de Prague comme membre du Conseil étroit et comme évêque, ses écrits théologiques, pastoraux, liturgiques ont contribué à donner à l'Unité des frères une structure ferme, à la préserver face à l'hostilité, par moments violente, des catholiques et des utraquistes, et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luc-de-prague-lukas-prazsky/#i_0

LUTHER MARTIN (1483-1546)

  • Écrit par 
  • Martin BRECHT, 
  • Pierre BÜHLER
  •  • 12 004 mots
  •  • 4 médias

Au lendemain de la mort de Luther, ses amis soulignèrent l'œuvre immense qu'il laissait derrière lui : un véritable renouveau de l'exégèse biblique, de la prédication, des sacrements et de la liturgie, ainsi que de la fonction ecclésiastique. L'école et la formation universitaire avaient subi des changements. On avait acquis une nouvelle compréhension de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martin-luther/#i_0

MEGANDER GASPARD GROSSMANN dit (1495-1545)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 227 mots

Théologien zurichois, partisan de Zwingli dès 1522, Megander participe aux débats qui, dans sa ville natale, opposent les zwingliens aux catholiques, puis aux anabaptistes. Après la dispute de Berne, en 1528, il reste dans cette ville avec ses compatriotes, Pellicanus et Hofmeier, pour y travailler à l'établissement de la Réforme. Aux côtés de Berthold Halle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/megander/#i_0

MONOD WILFRID (1867-1943)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis KLEIN
  •  • 112 mots

Théologien réformé français, prédicateur à l'église de l'Oratoire à Paris (1907) et professeur à la Faculté de théologie protestante de Paris (1909). Influencé par T. Fallot, Wilfrid Monod prêcha inlassablement l'engagement des chrétiens dans la réalité sociale, donnant ainsi naissance au groupe des chrétiens sociaux. Il anima ce mouvement aux côtés d'Élie Gounelle, avec lequel il travailla aussi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wilfrid-monod/#i_0

ŒCOLAMPADE JOHANNES HAUSSCHEIN dit (1482-1531)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 348 mots

Réformateur de Bâle, humaniste érudit et pondéré, Œcolampade fait des études de droit et de théologie à Bologne et à Heidelberg, où il subit l'influence humaniste et mystique de Wimpfeling. Après 1510, il concilie son activité de prédicateur avec des études à Tübingen et auprès de Reuchlin. En 1515, il collabore avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oecolampade/#i_0

OVERBECK FRANZ (1837-1905)

  • Écrit par 
  • Louise LAMBRICHS
  •  • 241 mots

Historien de l'Église allemande, Franz Overbeck est surtout célèbre pour ses études sur le Nouveau Testament. Karl Barth le tient pour le prédécesseur de la théologie dialectique. Né à Saint-Pétersbourg, il fut l'élève de F. C. Baur, puis fit des conférences à Iéna sur l'histoire de l'Église (1864-1870). De 1870 à 1897, il fut professeur d'histoire religie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/franz-overbeck/#i_0

PETRI OLAUS (1493-1552) & LAURENTIUS (1499-1573)

  • Écrit par 
  • Jean Maurice BIZIÈRE
  •  • 305 mots

Les frères Olaus et Laurentius Petri (forme latine d'Olaf et de Laurent Petersson), d'origine modeste, firent leurs études de théologie à Wittenberg au contact direct de Luther et de Melanchton, et ils jouèrent un rôle important dans l'instauration de la Réforme en Suède. Olaf revint d'Allemagne en 1519 et se mit aussitô […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/petri-olaus-et-laurentius/#i_0

PUSEY EDWARD BOUVERIE (1800-1882)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 389 mots

Théologien anglican érudit, Pusey fut l'un des chefs du mouvement d'Oxford qui souhaitait un retour de l'Église d'Angleterre à ses idéaux du xviie siècle et affirmait fortement, par exemple, le principe de l'autorité apostolique. En 1823, Pusey fut élu au conseil d'Oriel College où il rencontra les ec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edward-pusey/#i_0

RAMSEY ARTHUR MICHAEL (1904-1988)

  • Écrit par 
  • Suzanne MARTINEAU
  •  • 980 mots

Centième archevêque de Canterbury, Michael Ramsey était le fils du président d'un des grands collèges de Cambridge, Magdelene College, un presbytérien, mais sa mère était anglicane. Il fut envoyé à l'école secondaire de Repton — une Public School — dont le directeur était Geoffrey Fisher, qui fut son prédécesseur sur le siège de Canterbury. Il fit à Cambr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arthur-michael-ramsey/#i_0

RITSCHL ALBRECHT (1822-1889)

  • Écrit par 
  • Hans Wilhelm FREI
  • , Universalis
  •  • 725 mots

Théologien luthérien allemand, né à Berlin le 25 mars 1822, mort le 20 mars 1889 à Göttingen, fils et petit fils de pasteurs luthériens, Albrecht Ritschl étudie la théologie et la philosophie à l'université de Bonn dès 1839, puis de Halle à partir de 1841. Après l'obtention de son doctorat en 1843, il adhère aux idées de l'école de Tübingen, un mouvement q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albrecht-ritschl/#i_0

RIVET ANDRÉ (1572-1651)

  • Écrit par 
  • Paul DIBON
  •  • 981 mots

Théologien protestant français, né à Saint-Maixent, André Rivet joua un rôle important au sein des Églises réformées et dans la vie politique du xviie siècle. Au terme d'études philosophiques et théologiques à La Rochelle, puis à l'Académie d'Orthez, nouvellement fondée par Henri de Navarre, il avait été appelé à Thouars en 1595 comme pasteur et chape […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-rivet/#i_0

SABATIER AUGUSTE (1839-1901)

  • Écrit par 
  • Émile POULAT
  •  • 277 mots

Théologien protestant français. Né dans les Cévennes, en Ardèche, Auguste Sabatier fut pasteur à Aubenas et professeur de dogme réformé à la faculté de théologie de Strasbourg en 1867, d'où il fut expulsé par les Allemands en 1873. Il contribua alors à la création de la faculté de théologie protestante de Paris (1877), dont il devint doyen en 1895.Disciple de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/auguste-sabatier/#i_0

SABATIER PAUL (1858-1928)

  • Écrit par 
  • Dina SURDIN
  •  • 396 mots

Historien protestant français, élève d'Auguste Sabatier à Paris et Cévenol comme ce dernier, mais sans parenté avec lui. Pasteur à la paroisse française de Strasbourg, puis dans le Vivarais, Paul Sabatier est contraint par sa santé d'abandonner le ministère. Sur le conseil de Renan, il devient l'historien de saint François d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sabatier-paul-1858-1928/#i_0

SCHLEIERMACHER FRIEDRICH DANIEL ERNST (1768-1834)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis KLEIN
  •  • 1 957 mots

Philologue, philosophe, théologien et prédicateur, Schleiermacher a voulu fonder la religion sur l'intuition (Anschauung) et sur le sentiment (Gefühl) : il reconnut à la théologie une spécificité qui ne lui fut plus contestée. Son œuvre entraîna une rupture dans la pensée thé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/friedrich-daniel-ernst-schleiermacher/#i_0

SCHWEITZER ALBERT (1875-1965)

  • Écrit par 
  • André ENCREVÉ
  •  • 810 mots
  •  • 1 média

Né à Kaysersberg (dans l'Alsace alors allemande), Albert Schweitzer passe son enfance à Gunsbach (près de Munster) où son père est pasteur. Musicien lui-même, celui-ci donne très tôt le goût de la musique à son fils ; dès l'âge de neuf ans, le jeune Albert remplace parfois l'organiste paroissial. Bachelier en 1893, il vient à Paris pour entreprendre des études de philosophie à la Sorbonne ainsi qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-schweitzer/#i_0

SÖDERBLOM NATHAN (1866-1931)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis KLEIN
  •  • 253 mots

Théologien luthérien et historien des religions. Né à Trönö, Söderblom fait ses études de théologie à Uppsala et à Paris où il obtient, en 1901, le doctorat en théologie. Professeur d'histoire des religions à Uppsala (1901) et à Leipzig (1912), il est nommé archevêque d'Uppsala en 1914. Vivement attiré par l'œcuménisme, il en devient l'un des promoteurs avant même la Première Guerre mondiale. Il j […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nathan-soderblom/#i_0

SPENER PHILIPP JAKOB (1635-1705)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 382 mots

Le chef théologique du piétisme luthérien. Fils d'un juriste alsacien de Ribeauvillé, marqué dans sa jeunesse par des ouvrages d'édification, Spener entreprend à Strasbourg des études de théologie (1651-1659), notamment avec Dannhauer, un luthérien orthodoxe, et d'héraldique, spécialité où il s'affirmera plus tard comme une autorité. Il fait un voyage acadé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philipp-jakob-spener/#i_0

STRAUSS DAVID FRIEDRICH (1808-1874)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis KLEIN
  •  • 1 244 mots

Théologien et exégète allemand, Strauss se rendit célèbre par sa Vie de Jésus, dont l'énorme retentissement lui ferma définitivement toute carrière ecclésiastique ou universitaire. La défense et l'illustration de ses idées l'amenèrent, peu à peu, à rompre avec le christianisme. Son intuition centrale – les évangiles sont des prédication […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-friedrich-strauss/#i_0

TILLICH PAUL (1886-1965)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis KLEIN
  •  • 1 844 mots

Philosophe et théologien d'origine allemande, Tillich dut s'exiler aux États-Unis, où il enseigna durant la dernière partie de sa vie. Sa pensée se caractérise par la prise au sérieux de la religion et des symboles qui constituent le langage de l'être. Contrairement à Karl Barth, Tillich a toujours essayé de concilier la foi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-tillich/#i_0

TROELTSCH ERNST (1865-1923)

  • Écrit par 
  • Pierre HADOT
  •  • 820 mots

Théologien et philosophe allemand. La pensée de Troeltsch se forma, pendant ses années d'études à Erlangen et à Göttingen, au contact de l'idéalisme de Gustav Class, du leibnizianisme de H. Lotze, du moralisme d'A. Ritschl, de la rigueur philologique de P. de Lagarde. Après son habilitation en 1891 à Göttingen, il devient professeur de théologie systématiq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernst-troeltsch/#i_0

VINET ALEXANDRE (1797-1847)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis KLEIN
  •  • 238 mots

Critique et théologien protestant suisse, Vinet enseigna d'abord la langue et la littérature françaises à Bâle (1817), puis la théologie pratique à Lausanne (1837) et enfin, dans la même ville, la littérature française (1845). Ordonné pasteur en 1819, il n'accepte pas de charge pastorale, mais prêche très volontiers. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-vinet/#i_0

VISSER'T HOOFT WILHELM ADOLPH (1900-1985)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis KLEIN
  •  • 363 mots

Théologien et œcuméniste protestant, né à Haarlem (Pays-Bas), Visser't Hooft étudia à Leyde, à Birmingham puis aux États-Unis. Reçu docteur en théologie en 1924, très attiré par les problèmes sociaux et par les questions touchant l'engagement des chrétiens dans la société, Visser't Hooft est nommé successivement secrétaire (1924) de l'Alliance mondiale des unions chrétiennes de jeunes gens (Young […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wilhelm-adolph-visser-t-hooft/#i_0

WARBURTON WILLIAM (1698-1779)

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 1 267 mots

Ordonné prêtre de l'Église anglicane en 1727, vicaire pendant dix-huit ans de la paroisse de Brant-Broughton (Lincolnshire) près de Newark, où il naquit, Warburton s'est d'abord trouvé impliqué dans la controverse qui suivit la publication de La Dunciade, commencée en 1728, en raison des relations qu'il entretint avec M. Concaven et L. Theobald, que Pope n'avait guère ménagés. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-warburton/#i_0

WARNECK GUSTAVE (1834-1910)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis KLEIN
  •  • 271 mots

Théologien protestant allemand, qui occupa la première chaire (1896-1910) de missiologie, discipline qui s'attache à élucider le fondement et les conditions de la mission. De tendance piétiste et partisan d'un christianisme qui se traduise dans la vie pratique et quotidienne, Warneck est le cofondateur de l'Alliance évangélique (1886) et il essaya de doter les Églises protestantes allemandes d'une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gustave-warneck/#i_0

WYCLIFF JOHN (1330-1384)

  • Écrit par 
  • Michel ARNAUD
  •  • 1 545 mots

Théologien anglais dont les écrits, plusieurs fois condamnés par l'Église, ont inspiré la pensée des hérétiques lollards et hussites, longtemps considéré comme un précurseur de la réforme luthérienne, Wycliff est aussi l'héritier de très anciens courants spirituels antipontificau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-wycliff/#i_0

ZELL MATTHÄUS (1477-1548)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 284 mots

Fils d'un vigneron, Zell a fait de solides études de lettres et de théologie à Mayence, à Erfurt et à Fribourg-en-Brisgau, où il obtient le grade de magister. Nommé prêtre à la cathédrale de Strasbourg en 1518, il s'impose comme un prédicateur de talent. Séduit par les œuvres de Luther, il commence en 1521 à diffuser ses idées par le commentaire en chaire de l'Épître aux Romain […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/matthaus-zell/#i_0


Affichage 

Martin Niemoller

Martin Niemoller

photographie

Le pasteur allemand Martin Niemöller (1892-1984), un des principaux représentants de l'Église confessante, expression de l'opposition protestante au nazisme. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Martin Niemoller

Martin Niemoller
Crédits : Hulton Getty

photographie