Histoire des sciences : personnalités, xviiie s.


ADANSON MICHEL (1727-1806)

  • Écrit par 
  • Lucien PLANTEFOL
  •  • 609 mots

Né à Aix-en-Provence et amené à deux ans à Paris par son père, il est élève au collège du Plessis-Sorbonne, où il prend conscience de sa passion pour les sciences naturelles. Au Jardin du roi, il travaille sous la direction de Réaumur et de Bernard de Jussieu, décrit toutes les plantes de ce jardin. À vingt ans il abandonne l'état ecclésiastique auquel il ét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-adanson/#i_0

AGNESI MARIA GAETANA (1718-1799)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 395 mots

Mathématicienne et philosophe italienne, Maria Agnesi est considérée comme la première femme du monde occidental à s'être fait connaître dans le domaine des mathématiques.Née le 16 mai 1718 à Milan, alors territoire de la couronne habsbourgeoise, Maria Gaetana Agnesi est la fille aînée d'un riche marchand qui a fait fortune dans le commerce de la soie. Ce dernier offre ainsi à la jeune Maria les m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maria-gaetana-agnesi/#i_0

ALEMBERT JEAN LE ROND D' (1717-1783)

  • Écrit par 
  • Michel PATY
  •  • 2 880 mots
  •  • 2 médias

L'un des mathématiciens et physiciens les plus importants du xviiie siècle, d'Alembert fut aussi un philosophe marquant des Lumières. Dans les sciences aussi bien qu'en philosophie, il incorpora la tradition du rationalisme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alembert-jean-le-rond-d/#i_0

BAILLY JEAN SYLVAIN (1736-1793)

  • Écrit par 
  • Roger DUFRAISSE
  •  • 531 mots

Un des plus grands astronomes du xviiie siècle, Bailly découvre les satellites de Jupiter et écrit une monumentale Histoire de l'astronomie. Membre de l'Académie des sciences en 1763, de l'Académie française en 1783, de l'Académie des inscriptions en 1784, il est choyé dans les salons de l'aristocratie et à la Cour ; il habite d'ai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-sylvain-bailly/#i_0

BANNEKER BENJAMIN (1731-1806)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 269 mots

Né le 9 novembre 1731 à Ellicott's Mills, dans le Maryland (États-Unis), Benjamin Banneker fut mathématicien, astronome, auteur d'almanachs, inventeur et écrivain. C'est l'un des premiers intellectuels Noirs américains notables.Benjamin Banneker est né libre d'un père esclave et d'une mère libre. Propriétaire d'une plantation de tabac près de Baltimore, Banneker apprit par lui-même l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/benjamin-banneker/#i_0

BARTHEZ PAUL JOSEPH (1734-1806)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 376 mots

Médecin français, chef de l'école de Montpellier et l'un des fondateurs de la théorie vitaliste qui influença les savants du xixe siècle. Cette théorie eut des admirateurs, dont X. Bichat, mais elle fut violemment critiquée par F. Magendie et Claude Bernard.Docteur de la faculté de médecine de Montpellier à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-joseph-barthez/#i_0

BAUMÉ ANTOINE (1728-1804)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 348 mots

Chimiste et pharmacien français né à Senlis et mort à Paris. Baumé commence vers 1741 son apprentissage chez un apothicaire de Compiègne et le poursuit en 1745 à Paris dans l'officine du célèbre Étienne-François Geoffroy, dit Geoffroy l'Aîné (1672-1731). En 1752, il est reçu maître apothicaire. En 1757, il fonde avec Pierre Joseph Macquer ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antoine-baume/#i_0

BAYES THOMAS (1702-1761)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 314 mots

Mathématicien britannique, pionnier de la statistique. Né en 1702 à Londres, Thomas Bayes est le fils d'un des six premiers pasteurs non conformistes à être ordonnés après le refus en 1664 d'une partie de l'Église anglicane d'adhérer à l'Act of Uniformity. Après avoir reçu une solide éducation privée, il est ordonné et devient l'assistant de son père à H […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-bayes/#i_0

BERGMAN TORBERN OLOF (1735-1784)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 312 mots

Chimiste suédois né à Katrineberg et mort à Medevi. Torbern Olof Bergman fut l'élève du naturaliste Carl von Linné (1707-1778) à l'université d'Uppsala. En 1758, il y obtient un doctorat avec une thèse de mathématiques et devient assistant en sciences naturelles. Nommé en 1761 professeur de mathématiques, il occupe en 1767 une chaire de chimie et de m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/torbern-olof-bergman/#i_0

BERNOULLI LES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 1 241 mots
  •  • 1 média

Originaire d'Anvers, mais fixée à Bâle depuis la fin du xvie siècle, l'illustre famille des Bernoulli a donné en moins de trois générations une pléiade de mathématiciens. Adeptes enthousiastes du calcul infinitésimal alors en pleine élaboration, les frères Jacques et Jean ont joué un rôle de premier plan dans la clarification et la diffusion de ce nou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-bernoulli/#i_0

BERTHOLLET CLAUDE LOUIS (1748-1822)

  • Écrit par 
  • Michelle GOUPIL-SADOUN
  •  • 1 199 mots

Berthollet est, après Lavoisier, le chimiste français le plus important de la fin du xviiie siècle. Il a été à la fois un théoricien et un praticien. On lui doit notamment des ouvrages sur le blanchiment (découverte de l'eau de Javel) et sur la teinture. Dans son essai de statique chimique (1803), il fut le premier à définir les notions d'équilibre ch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-louis-berthollet/#i_0

BÉZOUT ÉTIENNE (1739-1783)

  • Écrit par 
  • Jacques MEYER
  •  • 175 mots

Le nom d'Étienne Bézout doit être associé à l'utilisation des déterminants dans la théorie des équations algébriques. Dans son mémoire à l'Académie (1764) et surtout dans son ouvrage Théorie générale des équations algébriques (1779), Bézout donne des règles pour résoudre n équations à n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etienne-bezout/#i_0

BICHAT MARIE FRANÇOIS XAVIER (1771-1802)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 312 mots

Après avoir étudié l'anatomie et la chirurgie sous la direction de M. A. Petit, chirurgien en chef à l'hôtel-Dieu de Lyon, Bichat n'obtint pas le titre de docteur en médecine ; il exerça cependant, de 1791 à 1793, les fonctions de chirurgien militaire. Redevenu civil, il se rendit à Paris en 1793 et devint l'élève p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marie-francois-xavier-bichat/#i_0

BLACK JOSEPH (1728-1799)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 490 mots

Chimiste et physicien écossais né à Bordeaux, où son père était négociant en vins, et mort à Édimbourg. Il étudie à l'université de Glasgow, puis à celle d'Édimbourg où il obtient en 1754 son doctorat en médecine. Après avoir enseigné à partir de 1756 la médecine et la chimie à l'université de Glasgow, il occupe en 1766 la chaire de chimie de l'université d'Édimbourg ; il y poursuivra son enseigne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-black/#i_0

BOERHAAVE HERMAN (1668-1738)

  • Écrit par 
  • Lucien PLANTEFOL
  •  • 516 mots

Fils d'un pasteur hollandais, Boerhaave perd à dix-huit ans le père qui avait surveillé son éducation et l'avait orienté vers l'état ecclésiastique. Devenu étudiant en philosophie à l'université de Leyde, il soutient en 1690 une thèse sur la distinction de l'esprit et du corps. Il partage ensuite son intérêt entre la théologie et la médecine, vers laquelle il se tourne définitivement après sa thès […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/herman-boerhaave/#i_0

BONNET CHARLES (1720-1793)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 316 mots

Naturaliste et auteur d'écrits philosophiques, il découvrit la parthénogenèse (reproduction sans fécondation) et développa la théorie de l'évolution dite des catastrophes. Juriste de métier, les sciences naturelles étaient son occupation favorite. S'adonnant d'abord à l'entomologie, il étudia la reproduction d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-bonnet/#i_0

BOSCOVICH ou BOŠKOVIĆ RUDJER (1711-1787)

  • Écrit par 
  • Jacques GUILLERME
  •  • 743 mots

Nietzsche a cru rendre justice à Boscovich en le postant avec Copernic parmi les « victorieux adversaires de l'apparence » (Par-delà le bien et le mal). Il célébrait ainsi le pourfendeur de l'« atomisme matérialiste » qui fut, en effet, l'un des plus audacieux auteurs de systèmes du monde. Abondante, l'œuvre scientifique de Rudjer Josíf Bos […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/boscovich-boskovic/#i_0

BOUGUER PIERRE (1698-1758)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 425 mots

Géophysicien français né le 16 février 1698 au Croisic, mort le 15 août 1758 à Paris, fondateur de la photométrie (mesure de l'intensité lumineuse).Enfant prodige, Pierre Bouguer apprend avec son père, Jean Bouguer, l'hydrographie et les mathématiques. À la mort de ce dernier, il n'a que quinze ans, mais le remplace comme professeur à l'Académie royale d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-bouguer/#i_0

BRADLEY JAMES (1693-1762)

  • Écrit par 
  • Gerald S. HAWKINS
  • , Universalis
  •  • 779 mots

Astronome anglais né en mars 1693 à Sherborne (Gloucestershire), mort le 13 juillet 1762, à Chalford (Gloucestershire). James Bradley est l'un des pionniers de l'astronomie de précision.James Bradley fréquente le Balliol College d'Oxford, où il obtient sa licence en 1714 et sa maîtrise en 1717. Son oncle, le révérend James Pound, amateur éclairé vivant à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-bradley/#i_0

BUFFON GEORGES LOUIS LECLERC comte de (1707-1788)

  • Écrit par 
  • Jacques ROGER
  •  • 1 859 mots

Buffon n'a pas pris une part active au combat philosophique du xviiie siècle, mais il y a joué son rôle, en donnant l'exemple d'une science débarrassée des influences religieuses, en affirmant l'unité de l'espèce humaine, en parsemant son œuvre de remarques inspirées de l'esprit philosophique.C'est un écrivain dont le style noble et grave, précis et c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-louis-buffon/#i_0

CAMERARIUS RUDOLPH JACOB (1665-1721)

  • Écrit par 
  • Anne-Marie PRÉVOST
  •  • 752 mots

D'une famille d'intellectuels, Rudolf Camerarius est le fils d'Elias Rudolph, docteur en philosophie et en médecine, qui fut professeur, puis recteur de l'université de Tübingen et membre de la célèbre Academia Caesareo-Leopoldina naturae curiosorum. Après de brillantes études, il quitte à vingt ans Tübingen pour faire, comme il était de règle dans la bonne société, son tour d'Europe occidentale, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rudolph-jacob-camerarius/#i_0

CARNOT LAZARE NICOLAS MARGUERITE (1753-1823)

  • Écrit par 
  • Jan SEBESTIK
  •  • 1 456 mots
  •  • 1 média

Dans les manuels d'histoire, la grande figure de l'« Organisateur de la victoire » plane, seule respectable, bien au-dessus des figures sanguinaires de la Révolution. Fils d'un avocat et notaire bourguignon, Lazare Carnot fait de bonnes études secondaires à Autun, entre à dix-huit ans à l'École du génie de Mézières, arrive en garnison en 1783 comme capitaine à Arras, y fréquente Robespierre. Chaud […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lazare-nicolas-marguerite-carnot/#i_0

CASSEGRAIN NICOLAS (mort en 1712)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 212 mots

Physicien français, inventeur en 1672 du télescope qui porte son nom.On connaît très peu de chose sur Nicolas Cassegrain, qui a été vraisemblablement professeur au collège de Chartres. La combinaison optique qu'il a mise au point est très souvent employée dans les télescopes modernes : il s'agit de la conjonction d'un miroir parabolique concave principal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-cassegrain/#i_0

CASSINI LES

  • Écrit par 
  • Guy POURSIN
  •  • 517 mots

Famille française représentée pendant quatre générations par des astronomes et des géodésiens.Jean-Dominique Cassini est né à Perinaldo, dans le comté de Nice, en 1625 et mort à Paris en 1712. Enseignant en Italie, il vient en France à la demande de Colbert, s'y installe et se fait naturaliser. En 1669, il est reçu à l'Académie des sciences et Louis XIV, peu après (1672), le nomme directeur de l'O […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-cassini/#i_0

CAVENDISH HENRY (1731-1810)

  • Écrit par 
  • Jacques GUILLERME
  •  • 1 858 mots

En découvrant la composition élémentaire de l'eau, et en précisant celle de l'air, Cavendish a rompu de façon décisive le cercle dans lequel sensation et représentation étaient enfermées depuis l'Antiquité. C'est dans son œuvre que les éléments « naturels » perdent leur privilège de fondement principiel au profit des éléments chimiques ; au-delà des apparences, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henry-cavendish/#i_0

CELSIUS ANDERS (1701-1744)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 740 mots

Anders Celsius est un astronome et physicien suédois qui a donné son nom à une unité de température. Né à Uppsala le 27 novembre 1701, il est le petit-fils des mathématiciens et astronomes Magnus Celsius (1621-1679) et Anders Spole (1630-1699). Comme ses deux grands-pères et son père Nils Celsius l’avaient été avant lui, il est nommé professeur d’astronomie à l’université d’Uppsala en 1730 après y […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anders-celsius/#i_0

CHARLES JACQUES ALEXANDRE CÉSAR (1746-1823)

  • Écrit par 
  • Agnès LECOURTOIS
  •  • 167 mots
  •  • 1 média

Mathématicien et physicien français, chercheur et inventeur fécond. En 1783, Charles utilise le premier de l'hydrogène pour gonfler les ballons. Avec les frères Robert, il construit un ballon qui, lâché des Tuileries, ira atterrir près de Gonesse. Le 1er décembre 1783, il part avec Nicolas Robert des Tuileries, se pose une première fois près de Nesles et repart seul, atteign […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-alexandre-cesar-charles/#i_0

CHESELDEN WILLIAM (1688-1752)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 343 mots
  •  • 1 média

William Cheselden est un médecin et chirurgien britannique né le 19 octobre 1688 à Somerby (Leicestershire) et mort le 10 avril 1752 à Bath.Admis à la Royal Society en 1712, Cheselden publie en 1713 un ouvrage qui va faire date : The Anatomy of the Human Body (Anatomie du corps […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-cheselden/#i_0

CLAIRAUT ALEXIS CLAUDE (1713-1765)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 213 mots

Mathématicien français. Né à Paris, Clairaut (ou Clairault) fit, sous la conduite de son père qui était professeur de mathématiques, de tels progrès en cette science qu'à l'âge de douze ans il lisait devant l'Académie une note sur les propriétés de quatre courbes qu'il avait découvertes. Ses Recherches sur les courbes à double courbure (1731) le firent élire à l'Académie des sc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexis-claude-clairaut/#i_0

CONDORCET MARIE JEAN ANTOINE NICOLAS CARITAT marquis de (1743-1794)

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 1 585 mots
  •  • 1 média

Par la diversité de ses recherches – mathématiques, économiques, philosophiques –, qui toutes portent la marque des orientations intellectuelles de l'époque des Lumières, le marquis de Condorcet occupe dans l'histoire des idées une place assez exceptionnelle. L'assimilation sommaire de son apport à une illustration optimiste de la théorie du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marie-jean-antoine-nicolas-condorcet/#i_0

CORVISART JEAN-NICOLAS (1755-1821)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 339 mots

Clinicien français éminent, Corvisart a soutenu sa thèse de docteur en médecine, en 1782, sur L'Agrément de l'étude de la médecine et les désagréments de sa pratique. Médecin de l'hôpital de la Charité (1788), il obtient, en 1797, la chaire de clinique interne à la Faculté de médecine, puis celle de médecine au Collège de France. Sa réputation d'excellent clinicien le fait nomm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-nicolas-corvisart/#i_0

COULOMB CHARLES AUGUSTIN (1736-1806)

  • Écrit par 
  • C. Stewart GILLMOR
  •  • 2 024 mots
  •  • 1 média

Charles Augustin Coulomb est l'une des personnalités les plus marquantes de l'histoire des sciences et des techniques. Ses travaux ont contribué à une meilleure connaissance des phénomènes de l'électricité, du magnétisme et de la mécanique appliquée à l'étude des frottements et des torsions.Il peut être considéré comme l'un des plus grands ingénieurs du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-augustin-coulomb/#i_0

CRAMER GABRIEL (1704-1752)

  • Écrit par 
  • Jacques MEYER
  •  • 155 mots

Né à Genève, Cramer devint dès l'âge de vingt ans professeur de mathématiques à l'université de cette ville. Son ouvrage le plus célèbre est un traité sur les courbes algébriques, Introduction à l'analyse des lignes courbes algébriques, publié en 1750. Cet ouvrage contient la première démonstration du théorème qui affirme qu'u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gabriel-cramer/#i_0

DAUBENTON LOUIS JEAN-MARIE D'AUBENTON dit (1716-1800)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 402 mots

Venu à Paris étudier la théologie, Louis Daubenton se passionne pour l'histoire naturelle. Docteur de la faculté de médecine à Reims, il s'installe à Montbard, sa ville natale. Son compatriote Buffon, à la recherche d'un anatomiste pour collaborer à l'Histoire naturelle, le fait nommer, en 1745, démonstrateur d'anatomie au Jard […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/daubenton/#i_0

DELUC JEAN-ANDRÉ (1727-1817)

  • Écrit par 
  • Françoise DREYER
  •  • 1 350 mots
  •  • 1 média

Jean André de Luc dit Deluc est un physicien, philosophe et géologue, né à Genève le 8 février 1727 et mort à Clewer, près de Windsor (Royaume-Uni), le 7 novembre 1817. Fils de Françoise Huaut et Jacques-François de Luc, riche horloger protestant, membre actif du parti populaire à Genève, il se destine au commerce mais suit une formation en mathématiques et en sciences de la nature. À partir de 17 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-andre-deluc/#i_0

DEPARCIEUX ANTOINE (1703-1768)

  • Écrit par 
  • Georges BLUMBERG
  •  • 322 mots

Mathématicien français, né à Cessoux (Gard) et mort à Paris. Issu d'une modeste famille de cultivateurs cévenols, Antoine Deparcieux put, grâce à la protection d'un ami de ses parents, aller à Lyon puis à Paris où il étudia les mathématiques et la mécanique. Pour gagner sa vie, il devint constructeur de cadrans solaires ; sa maîtrise dans ce métier lui procura une certaine aisance qui lui permit d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antoine-deparcieux/#i_0

DÉSAGULIERS JEAN THÉOPHILE (1683-1744)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 325 mots

Physicien français, Jean Théophile Désaguliers est né à La Rochelle le 13 mars 1683 et mort à Londres le 29 février 1744. Fils d'un pasteur protestant émigré à Londres lors de la révocation de l’édit de Nantes, il étudia à l'université d'Oxford puis devint professeur au collège de Hart Hall. Il assista Isaac Newton dans ses travaux expérimentaux de 1713 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-theophile-desaguliers/#i_0

DESMARETS NICOLAS (1725-1815)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie CONSTANT
  •  • 180 mots

Géologue français, né à Soulaines-Dhuys, dans l'Aube, Nicolas Desmarets fut élevé chez les oratoriens de Troyes et de Paris. En parallèle avec sa carrière dans l'administration des manufactures du royaume, il s'intéresse vivement aux sciences de la Terre et, dès 1775, il étudie les phénomènes de l'érosion en terrain volcanique.Ses travaux sur les basaltes du Massif central ont bouleversé les théor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-desmarets/#i_0

DOLOMIEU DIEUDONNÉ DE GRATET DE (1750-1801)

  • Écrit par 
  • Myriam COHEN
  •  • 738 mots

Géologue dauphinois, Dolomieu a donné son nom aux Dolomites, dans le Trentin. Issu d'une vieille famille dauphinoise, cadet de dix enfants, il est admis, dès l'âge de deux ans, au titre de chevalier de Malte. Son enfance s'écoule près de la nature, dans son Dauphiné natal qu'il doit quitter, à la suite d'un duel, pour se réfugier à Paris, où s'affirment son goût et sa vocation pour les sciences na […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dolomieu-dieudonne-de-gratet-de/#i_0

EULER LEONHARD (1707-1783)

  • Écrit par 
  • Christian HOUZEL, 
  • Jean ITARD
  •  • 2 767 mots

Avec Joseph-Louis Lagrange, son émule plus jeune, Leonhard Paul Euler est l'un des deux géants mathématiques qui ont dominé la science du xviiie siècle. Ses travaux, d'une abondance inégalée, couvrent tout le champ des mathématiques, de la mécanique céleste et de la physique de son époque. Il a renouve […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leonhard-euler/#i_0

FAHRENHEIT DANIEL GABRIEL (1686-1736)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 446 mots

Daniel Gabriel Fahrenheit est un physicien allemand connu pour son invention du thermomètre à mercure moderne et pour la définition d’une échelle de température qui porte son nom et qui est encore utilisée aux États-Unis. Né le 24 mai 1686 à Dantzig (alors en Allemagne, maintenant Gdańsk en Pologne), il est issu d’une famille de commerçants. Après la mort de ses parents en 1701, victimes de l’inge […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/daniel-gabriel-fahrenheit/#i_0

FLAMSTEED JOHN (1646-1719)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 390 mots

L'astronome anglais John Flamsteed naît le 19 août 1646 à Denby, dans le Derbyshire. D'une santé fragile, il est contraint de quitter l'école en 1662. Il étudie l'astronomie en autodidacte avant de poursuivre son instruction à l'université de Cambridge, de 1670 à 1674. En 1677, il devient membre de la Royal Society […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-flamsteed/#i_0

FOURCROY ANTOINE FRANÇOIS DE (1755-1809)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 293 mots

Chimiste et homme politique français, né et mort à Paris. Clerc d'avoué, Antoine de Fourcroy est encouragé par Félix Vicq d'Azyr à étudier la médecine. Reçu docteur en 1780, il enseigne la chimie de 1783 à 1787 à l'École vétérinaire d'Alfort. En 1787, il publie en collaboration avec Guyton de Morveau, Lavoisier et Berthollet la Méthode de nomenclature chimique, qui révise et co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antoine-francois-de-fourcroy/#i_0

FOURIER JOSEPH (1768-1830)

  • Écrit par 
  • Louis CHARBONNEAU
  •  • 1 855 mots

C'est surtout grâce à la série et à l'intégrale qui portent son nom que le mathématicien français Joseph Fourier est connu du mathématicien et du physicien modernes ; mais il a aussi amélioré les techniques d'approximation des racines des équations polynomiales. En fait, ses intérêts furent des plus variés, allant de la physique expérimentale à l'égyptologie.Jusqu'à l'âge de quarante-sept ans, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-fourier/#i_0

FRANKLIN BENJAMIN (1706-1790)

  • Écrit par 
  • André KASPI
  •  • 316 mots
  •  • 1 média

Né à Boston, Benjamin Franklin est élevé dans une atmosphère puritaine : Il est d'abord imprimeur-journaliste et publie avec son frère le New England Courant, puis à Philadelphie La Gazette de Pennsylvanie. Il édite aussi un almanach, dans lequel il écrit, sous le pseudonyme du bonhomme Richard, des adages, des maximes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/benjamin-franklin/#i_0

GALVANI LUIGI (1737-1798)

  • Écrit par 
  • Bern DIBNER, 
  • Universalis
  •  • 833 mots

Physicien et médecin italien né le 9 septembre 1737 à Bologne (États pontificaux), mort le 4 décembre 1798 dans la même ville (République cisalpine).Luigi Galvani obtient un diplôme de médecine à l'université de Bologne en 1759, puis un doctorat en 1762, avec une thèse sur la formation et la croissance osseuses. Il enseigne alors l'anatomie à l'université de Bologne et l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luigi-galvani/#i_0

GEOFFROY ÉTIENNE-FRANÇOIS (1672-1731)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 232 mots

Également appelé Geoffroy l'Aîné, le Français Étienne-François Geoffroy est né à Paris le 13 février 1672. Ce fut le premier chimiste à mentionner l'affinité chimique en termes d'attraction entre différents corps.Supposant qu'un acide déplace un autre acide de plus faible affinité pour une base donnée dans le sel de cette base, Geoffroy proposa des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etienne-francois-geoffroy/#i_0

GOLDBACH CHRISTIAN (1690-1764)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 393 mots

Mathématicien prussien ayant effectué la majeure partie de sa carrière en Russie, connu pour ses travaux en théorie des nombres. Né le 18 mars 1690 à Königsberg en Prusse (actuellement Kaliningrad en Russie), Christian Goldbach était le fils d'un pasteur. Dès 1710, il entreprend ses premiers voyages en Europe, au cours desquels il rencontre les principaux mathématiciens de son temps. En 1725, il e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christian-goldbach/#i_0

GREW NEHEMIAH (1641-1712)

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 276 mots

LeBritannique Nehemiah Grew est considéré, avec Marcello Malpighi, comme le fondateur de l'anatomie végétale.Fils d'un vicaire réfractaire à l'Église anglicane, Nehemiah Grew, né le 26 septembre 1641 à Mancetter (comté de Warwickshire), fait ses études à Cambridge puis à l'université de Leyde d'où il sort diplômé en médecine en 1671. Il fait partie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nehemiah-grew/#i_0

GUYTON DE MORVEAU LOUIS BERNARD (1737-1816)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 318 mots

Chimiste français né le 4 janvier 1737 à Dijon, Louis Bernard Guyton de Morveau était aussi aéronaute. Il remplit des fonctions dans l'éducation et ses propositions pour réviser la nomenclature chimique contribuèrent à établir la distinction entre élément et composé chimique.Guyton étudia le droit à Dijon et le pratiqua de 1756 à 1762. Il fut avocat général au parlement de Bourgogne, de 1762 à 178 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-bernard-guyton-de-morveau/#i_0

HALES STEPHEN (1677-1761)

  • Écrit par 
  • Dina SURDIN
  •  • 260 mots

Physiologiste, chimiste et inventeur anglais, né à Bekesbourne, dans le comté de Kent. Après des études au collège Corpus Christi à Cambridge, Stephen Hales devient pasteur et, en 1709, il obtient la charge perpétuelle de la cure de Teddington, dans le Middlesex. C'est là qu'il passe le reste de sa vie, avec Alexander Pope comme voisin et ami.Hales est connu pour ses Statical Essays […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stephen-hales/#i_0

HALLER ALBRECHT VON (1708-1777)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 665 mots
  •  • 1 média

Physiologiste suisse et écrivain d'expression allemande. Haller commence en 1723 ses études médicales à Tübingen et les termine (1727) à Leyde, auprès de Boerhaave. Il voyage ensuite quelque temps et enseigne l'anatomie à Bâle en 1729. Nommé en 1734 professeur d'anatomie à l'université de Berne, sa ville natale, il part deux ans plus tard pour Göttingen où, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albrecht-von-haller/#i_0

HALLEY EDMUND (1656-1742)

  • Écrit par 
  • Jean-Marc BRISSAUD
  •  • 248 mots
  •  • 1 média

Fils d'un riche marchand de savon londonien, Halley est très tôt attiré par l'astronomie. À vingt ans, il rencontre John Flamsteed, astronome royal, qui travaille à établir un catalogue des étoiles de l'hémisphère boréal. Halley décide d'en faire autant pour l'hémisphèr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edmund-halley/#i_0

HAÜY RENÉ JUST (1743-1822)

  • Écrit par 
  • Hubert CURIEN
  •  • 2 136 mots
  •  • 2 médias

Ce fut sans conteste un fondateur, mais dans un domaine moins accessible au grand public que celui où son frère cadet Valentin s'illustra au service des aveugles. L'abbé René Just Haüy a créé la cristallographie rationnelle dans le même temps où Lavoisier révolutionnait la chimie. Rapprocher ces deux noms n'est pas sacrifier à la coïncidence de leurs dates de naissance. Issus de préoccupations dis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rene-just-hauy/#i_0

HELLOT JEAN (1685-1766)

  • Écrit par 
  • Marcelle BRUNET
  •  • 351 mots

Chimiste français, né et mort à Paris. Voué à l'état ecclésiastique, Jean Hellot a la révélation de la chimie en découvrant des notes dans les papiers de son aïeul, le docteur Hellot. Ses études le mettent en relation avec le savant Claude-Joseph Geoffroy. Il devient même son parent en 1729. Reçu à l'Académie des sciences dès 1735, il devient plus tard membre de l'Académie royale de Londres. En pl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-hellot/#i_0

HERSCHEL CAROLINE LUCRETIA (1750-1848)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 414 mots

Astronome britannique d'origine allemande, Caroline Herschel à largement contribué aux recherches astronomiques de son frère, William Herschel. Elle réalisa nombre des calculs nécessaires aux études de ce dernier et détecta pour sa part trois nouvelles « nébuleuses » en 1783 ainsi que huit comètes de 1786 à 17 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/caroline-lucretia-herschel/#i_0

HERSCHEL sir WILLIAM (1738-1822)

  • Écrit par 
  • Dominique PROUST
  •  • 2 120 mots
  •  • 1 média

Britannique d'origine allemande, William Herschel est un des astronomes les plus importants du xviiie siècle. Ses travaux touchent à tous les domaines de cette discipline : Soleil, Lune, planètes, systèmes stellaires et extragalactiques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/herschel-sir-william/#i_0

HUNTER JOHN (1728-1793)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 422 mots

Chirurgien britannique, initiateur de l’anatomie pathologique en Angleterre, né le 13 février 1728 à Long Calderwood (Écosse), mort le 16 octobre 1793 à Londres.John Hunter n’a jamais fait d’études sanctionnées par l’université et, comme nombre de chirurgiens du xviiie siècle, n’a jamais tenté de devenir docteur en médecine. Il se rend à Londres en 17 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-hunter/#i_0

HUTTON JAMES (1726-1797)

  • Écrit par 
  • François ELLENBERGER
  •  • 2 278 mots

Deux hommes formés dans la pensée du xviiie siècle – Lamarck (1744-1829) et Hutton – vont léguer à la géologie du xixe siècle deux paradigmes nouveaux, inducteurs d'une grande révolution scientifique. Le premier crée le transformisme biologique, le second ce que l'on peut appeler le transformisme litholog […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-hutton/#i_0

JENNER EDWARD (1749-1823)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 657 mots
  •  • 1 média

Après avoir étudié la chirurgie chez D. Ludlow près de Bristol (1765), et la médecine à Londres (1770), Jenner devient l'élève du chirurgien et naturaliste J. Hunter. Celui-ci, comprenant son intérêt pour l'histoire naturelle, le charge, en 1771, de classer les collections rapportées des mers du Sud par le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edward-jenner/#i_0

JOBLOT LOUIS (1645-1723)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 889 mots

Le naturaliste français Louis Joblot est né à Bar-le-Duc, le 9 août 1645, très probablement dans une famille de marchands relativement aisés. On sait peu de choses sur sa vie et ce que l’on sait vient presque entièrement d’une biographie de 1895 rédigée par Wlodimir Konarski et publiée à Bar-le-Duc. D’abord apprenti chez un graveur à Paris, il est en 1680 profes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-joblot/#i_0

KIRWAN RICHARD (1733-1812)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 245 mots

Le chimiste irlandais Richard Kirwan, connu pour ses contributions dans plusieurs domaines scientifiques, est né le 1er août 1733 à Cloughballymore, dans le comté de Galway (Irlande).Kirwan fit ses études en France, à l'université de Poitiers, de 1750 à 1754, avant d'entrer au noviciat jésuite de Saint-Omer. Mais lorsque son frère aîné, héritier des biens familiaux, fut tué […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-kirwan/#i_0

LACAILLE NICOLAS-LOUIS DE (1713-1762)

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 377 mots
  •  • 1 média

Né le 15 mars 1713, à Rumigny, près de Charleville-Mézières (auj. dans les Ardennes), l'abbé Nicolas-Louis de Lacaille (La Caille) est un astronome typique de la France du xviiie siècle, puisqu'il accomplit aussi bien des observations astronomiques que des observations géodésiques. Élève de l'astronome Jacques Cassini (Cassini II), il participe en 173 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-louis-de-lacaille/#i_0

LAGRANGE JOSEPH LOUIS (1736-1813)

  • Écrit par 
  • Jean ITARD
  • , Universalis
  •  • 1 608 mots

Au crépuscule du xviiie siècle, le mathématicien Lagrange a donné au calcul des variations sa formulation générale en l'abordant de manière purement analytique ; il appliquera ses méthodes à la mécanique dont il donne un exposé systématique qui repose sur la théorie des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-louis-lagrange/#i_0

LAMARCK (J.-B. de) - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pascal DURIS
  •  • 467 mots

1744 Naissance, le 1er août, de Jean-Baptiste-Pierre-Antoine de Monet, chevalier de La Marck (dit Lamarck) à Bazentin-le-Petit (Somme).1778 Lamarck publie la Flore française. Cet ouvrage sera réimprimé en 1795 puis remanié en 1805 par A.-P. de Candolle qui en publiera une dernière édition augmentée en 1815 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lamarck-j-b-reperes-chronologiques/#i_0

LAMARCK JEAN-BAPTISTE DE MONET chevalier DE (1744-1829)

  • Écrit par 
  • Charles BOCQUET, 
  • Pietro CORSI
  •  • 3 189 mots
  •  • 1 média

Plus que tout autre, et peut-être dans la mesure même où il fut passionnément contesté, Lamarck doit être considéré comme le fondateur de la biologie. Avant de proposer, en 1802, de désigner sous ce nom la science des êtres vivants, il s'était en effet attaché à en délimiter les contours et à en dégager les lois générales.Reprenant à son compte la conception linnéenne des trois règnes superposés ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lamarck-jean-baptiste-de-monet-de/#i_0

LAMBERT JOHANN HEINRICH (1728-1777)

  • Écrit par 
  • Jeanne PEIFFER
  •  • 937 mots

Mathématicien, astronome, physicien et philosophe suisse et allemand d'ascendance française. Né à Mulhouse, qui faisait alors partie de la Suisse, Johann Heinrich Lambert, dès l'âge de douze ans, quitte l'école pour aider son père qui était tailleur tout en continuant seul ses études, donnant ainsi l'exemple, rare dans la science, d'un autodidacte complet. Il est alors employé aux écritures, puis, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-heinrich-lambert/#i_0

LANCISI GIOVANNI MARIA (1654-1720)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 695 mots

En 1717, le médecin Giovanni Maria Lancisi (1654-1720) publie chez l’éditeur romain Salvioni De noxiispaludumeffluviiseorumqueremediis, qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-maria-lancisi/#i_0

LAPLACE PIERRE SIMON DE (1749-1827)

  • Écrit par 
  • Pierre COSTABEL
  •  • 3 292 mots
  •  • 1 média

Fils d'un cultivateur, auquel l'étude fut ouverte, Laplace dut à des talents remarquables en mathématiques de s'imposer au monde savant dès les dernières années de l'Ancien Régime. Mais c'est à travers la Révolution, l'Empire et la Restauration, qui le fit pair et marquis, que se réalisa son ascension et qu'il finit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-simon-de-laplace/#i_0

LARREY DOMINIQUE JEAN baron (1766-1842)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 693 mots

Après avoir commencé ses études de médecine à Toulouse, Dominique Jean Larrey les termine à Paris (1786), puis s'embarque en 1788 comme chirurgien sur la frégate La Vigilante pour la campagne de Terre-Neuve. À son retour, il est chirurgien du quartier Saint-André-des-Arts pendant la Révolution. Nommé aide-major de l'armée du Rhin, il participe à la campagne d'Allemagne (1792) ; […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dominique-jean-larrey/#i_0

LAVOISIER ANTOINE LAURENT (1743-1794)

  • Écrit par 
  • Arthur BIREMBAUT
  •  • 6 985 mots
  •  • 1 média

Le chimiste Lavoisier n'a en rien enrichi l'inventaire des choses naturelles, ni découvert quelque phénomène qui eût été inconnu avant lui. Mais on lui doit, en revanche, d'avoir conçu et mis à l'épreuve une méthode de penser la représentation de l'univers matériel. Grâce à lui, le rapport de la substance au substantif sera désormais pensé au moyen de pesées. L'analytique doit trouver son image ex […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antoine-laurent-lavoisier/#i_0

LEGENDRE ADRIEN MARIE (1752-1833)

  • Écrit par 
  • Jacques MEYER
  •  • 298 mots

Mathématicien français né le 18 septembre 1752 à Paris et mort le 10 janvier 1833 dans la même ville. L'ouvrage qui rendit célèbre Adrien Marie Legendre a pour titre Éléments de géométrie (1794). Il représente un des premiers essais de formalisation rigoureuse de la géométrie, et il devait exercer une très grande influence sur les mathé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adrien-marie-legendre/#i_0

LÉMERY NICOLAS (1645-1715)

  • Écrit par 
  • Jonathan SIMON
  •  • 669 mots
  •  • 1 média

Chimiste et apothicaire de métier, devenu tardivement médecin, le Français Nicolas Lémery a marqué l’histoire de la chimie pour avoir tenté d’appliquer une approche corpusculaire (la théorie corpusculaire soutient que la matière est composée de petites particules dont la forme est responsable des propriétés physiques et chimiques de la substance) à cette sci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-lemery/#i_0

LINNÉ CARL VON

  • Écrit par 
  • Georges GUSDORF
  •  • 2 447 mots

Fondateur de l'histoire naturelle moderne, Linné n'est pas le premier en date des naturalistes. Il y avait des anatomistes avant Vésale, des chimistes avant Lavoisier. Néanmoins, dans la perspective de l'histoire des sciences, Vésale, Linné et Lavoisier apparaissent comme des initiateurs dans les disciplines où ils se sont illustrés.Selon Condilla […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carl-von-linne/#i_0

LINNÉ CARL VON - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pascal DURIS
  •  • 405 mots

1707 Naissance, le 13 (ancien style)/23 mai (nouveau style), de Carl Linnaeus à Råshult en Suède.1727-1735 Il étudie la médecine à l'université de Lund puis à celle d'Uppsala. Il fait entre-temps un voyage de plusieurs mois (de mai à septembre 1732) en Laponie dont il tirera une Flora Lapponica […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/linne-reperes-chronologiques/#i_0

LUZZATTO EFRAÏM (1729-1792)

  • Écrit par 
  • André NEHER
  •  • 86 mots

Médecin formé à l'université de Padoue, Efraïm Luzzatto a exercé sa profession d'abord à San Daniele, son pays natal, puis à Londres, de 1763 à 1792. C'est en revenant en Italie qu'il meurt à Lausanne. Il est célèbre surtout par ses poèmes d'inspiration lyrique, composés dans la langue hébraïque, à laquelle il a été l'un des premiers à imprimer un style moderne. Il compte parmi les tout premiers p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/efraim-luzzatto/#i_0

MACLAURIN COLIN (1698-1746)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 519 mots

Mathématicien écossais, né à Kilmodan, qui a développé et poursuivi l'œuvre de sir Isaac Newton en analyse, en géométrie et en mécanique. Enfant prodige, Colin Maclaurin entra à l'université de Glasgow à l'âge de onze ans. À dix-neuf ans, il fut élu professeur de mathématiques au collège de Marischal, à Aberdeen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colin-maclaurin/#i_0

MAGNOL PIERRE (1638-1715)

  • Écrit par 
  • Pascal DURIS
  •  • 720 mots
  •  • 1 média

Médecin etbotaniste français, Pierre Magnol a consacré sa vie à étudier les plantes du Languedoc, dont il en a décrit plus de deux mille. Né à Montpellier le 8 juin 1638, Pierre Magnol, fils et petit-fils d’apothicaires protestants, suit une formation essentiellement axée sur la médecine et la botanique au sein de l’université de Montpellier, l’une des plus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-magnol/#i_0

MALUS ÉTIENNE-LOUIS (1775-1812)

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 223 mots

Né le 23 juillet 1775, à Paris, Étienne-Louis Malus du Mitry accomplit ses études à l'École royale du génie, à Mézières, où son professeur, Gaspard Monge, le remarque. Il fait ensuite une carrière militaire, puis est admis en 1794 à l'École polytechnique, qui vient d'être créée. Il participe à l'expédition scientifique de Bonaparte en Égypte, dirigée p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etienne-louis-malus/#i_0

MAUPERTUIS PIERRE LOUIS MOREAU DE (1698-1759)

  • Écrit par 
  • Jean-Robert ARMOGATHE
  •  • 426 mots
  •  • 1 média

Mathématicien français. Né à Saint-Malo, d'origine bourgeoise, Maupertuis suit à Paris les cours de mathématiques de Le Blond et de Guisnée ; très vite, il fait partie du cercle de La Motte-Houdard, ce qui lui permet d'être reçu, à vingt-cinq ans, adjoint géomètre à l'Académie des sciences. Ses voyages en Angleterre et à Bâle lui font connaître les grands mathématiciens du temps (les Bernoulli, à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maupertuis-pierre-louis-moreau-de/#i_0

MAYER TOBIAS (1723-1762)

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 351 mots

Né le 17 février 1723, à Marbach, près de Stuttgart, l'astronome allemand Johann Tobias Mayer étudie les mathématiques en autodidacte puis entre en 1746 dans l'atelier d'un célèbre cartographe de Nuremberg, Johann Baptist Homann. Il y améliore considérablement la réalisation des cartes géographiques. Sa réputation s'établit, et il est nommé en 1751 professeur d'économie et de mathématiques à l'uni […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tobias-mayer/#i_0

MERIAN ANNA MARIA SIBYLLA (1647-1717)

  • Écrit par 
  • Denis LAMY
  •  • 953 mots
  •  • 1 média

Illustratrice et naturaliste d’origine allemande, Anna Maria Sibylla Merian fut une figure originale et atypique de son temps, et ce pour trois raisons. D’abord, elle a exercé dans un domaine dominé par les hommes. Ensuite, elle a montré un grand intérêt pour la métamorphose des insectes, et en particulier celle des papillons, à une époque où beaucoup consi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anna-maria-sibylla-merian/#i_0

MESMER FRANZ ANTON (1734-1815)

  • Écrit par 
  • Léon CHERTOK
  •  • 764 mots

Médecin allemand, Mesmer est le fondateur du « magnétisme animal », qu'on en vint ainsi à appeler « mesmérisme ». Né à Iznang, il fait des études à l'université de Vienne, où il devient docteur en médecine en 1776. Un mariage tardif lui permet de s'introduire à la cour d'Autriche.Estimant que la médecine est en retard par rapport à d'autres sciences, Mesmer tente une approche fondamentalement diff […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/franz-anton-mesmer/#i_0

MESSIER CHARLES (1730-1817)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 250 mots

L’astronome français Charles Messier fut le premier à compiler un catalogue systématique des nébuleuses et des amas d’étoiles. À l’époque de Messier, le terme « nébuleuse » était utilisé pour désigner n’importe quelle source lumineuse céleste d’aspect diffus.Né le 26 juin 1730 à Badonviller (aujourd’hui dans le département de Meurthe-et-Moselle), Messier entre, en 1751, au service de l’astronome r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-messier/#i_0

MICHELL JOHN (1724-1793)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 497 mots

Géologue et astronome britannique né en 1724 dans le Nottinghamshire (Angleterre), mort le 21 avril 1793 à Thornhill, dans le Yorkshire.Considéré comme l'un des pères de la sismologie, John Michell est élu membre de la Royal Society de Londres en 1760. La même année, il termine de rédiger Conjectures Concerning the Cause, and Observation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-michell/#i_0

MOIVRE ABRAHAM DE (1667-1754)

  • Écrit par 
  • Jacques MEYER
  •  • 210 mots

Mathématicien né en France, à Vitry-le-François, et mort à Londres. Abraham de Moivre devint anglais par suite de l'émigration de sa famille à Londres après la révocation de l'édit de Nantes. C'est à la lecture des Principia de Newton qu'il commença à s'intéresser aux mathématiques ; et il gagna sa vie en donnant des leçons en cette […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abraham-de-moivre/#i_0

MONGE GASPARD (1746-1818)

  • Écrit par 
  • Bruno BELHOSTE
  •  • 2 239 mots

Le mathématicien français Gaspard Monge (1746-1818) est connu comme le rénovateur des méthodes géométriques, à une époque dominée principalement par les succès de l'analyse. On associe souvent son nom à la géométrie descriptive, une discipline scolaire élégante mais d'un intérêt secondaire au point de vue mathématiqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaspard-monge/#i_0

NEWTON ISAAC (1642-1727)

  • Écrit par 
  • Michel PATY
  •  • 4 666 mots
  •  • 4 médias

L'œuvre de Newton constitue sans conteste le plus grand moment de la science moderne telle qu'elle s'est constituée après la Renaissance ; elle couronne les travaux exceptionnellement riches d'une pléiade de mathématiciens et de physiciens de génie. On pourrait généraliser la remarque qu'il fit lui-même à propos des recherches en optique de Descartes, Hooke et Boyle, dont il s'inspira : « Si j'ai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/isaac-newton/#i_0

NOLLET JEAN ANTOINE (1700-1770)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 284 mots
  •  • 1 média

Physicien français, l'abbé Jean Antoine Nollet est né à Pimprez (Oise) le 18 novembre 1700 et mort à Paris le 24 avril 1770.Après avoir collaboré avec Charles Dufay, il publia en 1746 une Théorie des affluences et effluences simultanées dans laquelle il considérait l'électricité comme un fluide pénétrant dans les corps par des pores. Sa controverse avec Benjamin Franklin sur la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-antoine-nollet/#i_0

PALLAS PETER SIMON (1741-1811)

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 258 mots

Le naturaliste et explorateur allemand Peter Simon Pallas est né à Berlin le 22 septembre 1741. Après des études de médecine à Halle, Göttingen et Leyde, il étudie les animaux marins en collection à Leyde et à Londres, et fait paraître en 1766 une importante classification des coraux et des éponges. En 1767, il est invité par l'Académie des sciences de Saint-Pétersbourg et découvre la Russie. Il y […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-simon-pallas/#i_0

PAPIN DENIS (1647-vers 1712)

  • Écrit par 
  • Jacques MÉRAND
  •  • 845 mots
  •  • 1 média

Inventeur et physicien français né à Chitenay, près de Blois, et mort à Londres. Abandonnées depuis Héron d'Alexandrie (iiie s.), les recherches sur la vapeur sont reprises, au xviie siècle, après la découverte, toute récente, de la pression atmosphérique. Denis Papin, élève de Huygens, devra beaucoup, en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/denis-papin/#i_0

PARKINSON JAMES (1755-1824)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 749 mots

Médecin, mais aussi activiste politique et géologue, James Parkinson a décrit la « paralysie agitante » (shaking palsy) comme une entité nosographique en 1817. En 1876, le neurologue Jean-Martin Charcot la renommera « maladie de Parkinson », en hommage à celui qui la décrivit pour la première fois. James Parkinson est né le 11 avril 1755 à Londres. Ses étude […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-parkinson/#i_0

PARSEVAL DES CHÊNES MARC-ANTOINE (1755-1836)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 406 mots

Né le 27 avril 1755 à Rosières aux Salines en Lorraine, Marc-Antoine Parseval des Chênes est issu d'une famille noble et fortunée. Il est le deuxième enfant d'Alexandre de Parseval, sieur des Chêsnes (1718-1786), et de Scholastique Françoise de Chaumont, et le frère aîné de l'académicien François-Auguste de Parseval-Grandmaison (1759-1834). On connaît peu les détails de sa vie. Ardent royaliste, i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marc-antoine-parseval-des-chenes/#i_0

PÉRON FRANÇOIS (1775-1810)

  • Écrit par 
  • Jacqueline GOY
  •  • 566 mots

Zoologiste français ayant participé à l'expédition aux Terres australes (1800-1804) commandée par Nicolas Baudin.Né le 22 août 1775 à Cérilly (Allier), François Péron devait entrer au séminaire lorsque la Révolution éclate. En 1792, il est caporal dans les Volontaires de l'Allier et participe au blocus de l'Armée du Rhin à Landau. Prisonnier puis libé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-peron/#i_0

PINEL PHILIPPE (1745-1826)

  • Écrit par 
  • Jacques POSTEL
  •  • 1 589 mots

Aliéniste français à qui est attribuée la « libération », sous la Révolution, des malades à l'intérieur des asiles. Après des études classiques au collège de Lavaur (Tarn) puis ecclésiastiques au collège de l'Esquille à Toulouse, Pinel quitte la soutane pour préparer dans cette ville son doctorat de médecine, auquel il est reçu en 1773. L'année suivante, il part pour Montpellier où il sympathise a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippe-pinel/#i_0

PLUCHE ANTOINE dit L'ABBÉ (1688-1761)

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 411 mots

D'origine modeste, Antoine Pluche, né le 13 novembre 1688 à Reims, est ordonné prêtre en 1712 et devient professeur au séminaire de Reims. Sa proximité avec les jansénistes le conduit à abandonner son poste en 1717, devenant alors principal au collège de Laon. Craignant d'être arrêté, il prend le nom d'abbé Noël et occupe diverses fonctions de précepteur à Rouen puis à Paris. Il abandonne l'enseig […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antoine-pluche/#i_0

PRÉVOST PIERRE (1751-1839)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 173 mots

Physicien suisse né à Genève le 3 mars 1751 et mort dans la même ville le 8 avril 1839, dont les travaux sur les échanges de chaleur clarifièrent les notions thermodynamiques.En 1791, Prévost émet l'idée que tout corps rayonne de l'énergie indépendamment de son entourage. En opposition à la théorie selon laquelle l'existence de deux fluides, le frigorique et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-prevost/#i_0

PRIESTLEY JOSEPH (1733-1804)

  • Écrit par 
  • Pierre MOYEN
  •  • 913 mots

Chimiste anglais, théologien, chef principal (avec Theophilus Lindsey), du mouvement des unitariens ou antitrinitaires, pédagogue et théoricien politique, né à Birstall Fieldhead (près de Leeds) et mort à Northumberland en Pennsylvanie Joseph Priestley était le fils d'un tailleur calviniste qui, d'esprit ouvert, le laissa se préparer au pastorat chez les dissidents. Priestley apprit alors l'hébreu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-priestley/#i_0

PROUST JOSEPH LOUIS (1754-1826)

  • Écrit par 
  • Georges KAYAS
  •  • 163 mots

Chimiste français né et mort à Angers. Fils de pharmacien, Proust étudie la chimie avec G. F. Rouelle. Diplômé pharmacien, il devient chef pharmacien à l'hôpital de la Salpêtrière à Paris. Il enseigne la chimie à l'école d'artillerie de Ségovie (Espagne) et au laboratoire royal de Madrid qui était, à l'époque, l'un des laboratoires les mieux équipés. C'est au laboratoire de Madrid, entre 1799 et 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-louis-proust/#i_0

RÉAUMUR RENÉ ANTOINE FERCHAULT DE (1683-1757)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 603 mots

Né à la Rochelle, Réaumur étudie le droit à Poitiers et à Bourges avant de venir en 1703 à Paris, où il se consacre aux sciences. Il publie d'abord des travaux de mathématiques, Mémoires géométriques, dont la valeur le fait élire en 1708 à l'Académie des sciences qui le charge de diriger l'édition de la Description générale des arts et métiers de France pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reaumur-rene-antoine-ferchault-de/#i_0

RITTER JOHANN WILHELM (1776-1810)

  • Écrit par 
  • Georges KAYAS
  •  • 209 mots

Physicien et chimiste allemand né à Samitz (Silésie) et mort à Munich. Autodidacte, Johann W. Ritter se rend à Iéna, à l'âge de dix-neuf ans, pour étudier la physique et la chimie ; il devient l'un des partisans de la Naturphilosophie naissante.Il réalise plusieurs expériences sur les phénomènes galvaniques, qu'il s'efforce de généraliser à tous les corps d'origine organique ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-wilhelm-ritter/#i_0

ROBINET JEAN-BAPTISTE RENÉ (1735-1820)

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 234 mots

Jean-Baptiste René Robinet est né le 23 juin 1735 à Rennes. Il commence sa carrière comme auteur et traducteur pour des éditeurs des Pays-Bas. Revenu à Paris en 1778, il occupe la fonction de censeur puis se retire à Rennes au moment de la Révolution. La sortie de son ouvrage, De la nature, publié en plusieurs volumes de 1761 à 1766, est un événement remarqué par Diderot et Vol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-baptiste-rene-robinet/#i_0

ROLLE MICHEL (1652-1719)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 404 mots

Mathématicien français connu pour ses travaux en analyse diophantienne, en algèbre et en géométrie. Né le 21 avril 1652 à Ambert, en Auvergne, Michel Rolle, fils d'un boutiquier, est en grande partie un autodidacte. Assistant de différents hommes de loi aux alentours de sa ville natale jusqu'en 1675, il s'installe à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-rolle/#i_0

ROMÉ DE LISLE JEAN-BAPTISTE-LOUIS (1736-1790)

  • Écrit par 
  • Zdenek JOHAN
  •  • 738 mots

Naturaliste et cristallographe français, né à Gray, de parents peu fortunés. Il quitte sa famille pour Paris, où il étudie les sciences humaines ; après avoir terminé ses études, il obtient le poste de secrétaire d'une compagnie d'artillerie et de génie en partance pour les Indes. À la bataille de Pondichéry, il est fait prisonnier par les Anglais et, après un long périple qui le conduit jusqu'en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-baptiste-louis-rome-de-lisle/#i_0

ROUELLE GUILLAUME-FRANÇOIS, dit ROUELLE L'AÎNÉ (1703-1770)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 801 mots
  •  • 1 média

Guillaume-François Rouelle (dit l’Aîné, pour le distinguer de son cadet Hilaire-Marin, également chimiste) est un apothicaire et chimiste français né à Mathieu (près de Caen) le 15 septembre 1703, dans une famille de fermiers normands. Ses cours parisiens furent suivis tant par les chimistes de son époque que par de nombreux philosophes des Lumières. Après […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guillaume-francois-rouelle/#i_0

RUFFINI PAOLO (1765-1822)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 412 mots

Mathématicien et médecin italien né le 22 septembre 1765 à Valentano, près de Viterbe, mort le 9 mai 1822 à Modène.Adolescent, Paolo Ruffini déménage à Reggio, près de Modène. Il entre à l'université de Modène en 1783 et, alors qu'il est encore étudiant, donne un cours sur les bases de l'analyse pendant l'année 1787-1788. Diplômé en philosophie, en médecine et mathématiques en 1788, Ruffini y obti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paolo-ruffini/#i_0

SAUSSURE HORACE BÉNÉDICT DE (1740-1799)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 320 mots
  •  • 1 média

Naturaliste et physicien suisse. Né à Genève, Horace Bénédict de Saussure concourt à vingt ans pour une chaire de mathématiques et obtient à vingt-deux ans celle de philosophie à l'université de Genève, poste qu'il abandonnera à quarante-six ans pour se consacrer à la géologie. Ses observations sur les Alpes forment la base de cette science. Dès 1760, il parcourt les glaciers de Chamonix et, le 3  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/horace-benedict-de-saussure/#i_0

SCHEELE CARL WILHELM (1742-1786)

  • Écrit par 
  • Anders LUNDGREN
  • , Universalis
  •  • 832 mots

Chimiste suédois, né le 9 décembre 1742 à Stralsund (Poméranie, auj. Allemagne), mort le 21 mai 1786 à Köping (Suède).Carl Wilhelm Scheele développe son intérêt pour la chimie durant ses huit années d'apprentissage chez un apothicaire de Göteborg. En 1765, il part travailler chez un apothicaire de Malmö, où l'anatomiste Anders Jahan Retzius (1742-1821), de l'université de Lund, lui fait rencontrer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carl-wilhelm-scheele/#i_0

SÉNAC JEAN-BAPTISTE (1693-1770)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET, 
  • Universalis
  •  • 334 mots

Jean-Baptiste Sénac est un chimiste et médecin français dont le Traité de la structure du cœur, de son action et de ses maladies (1749) lui valut d’être reconnu comme un des précurseurs de la cardiologie. Il figure notamment parmi les fondateurs de cette discipline sur la fresque de Diego Rivera à l’entrée de l’Institut de cardiologie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-baptiste-senac/#i_0

SENEBIER JEAN (1742-1809)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 485 mots

Bibliographe et naturaliste suisse d'expression française. Pasteur de Chancy (1769), Jean Senebier s'intéresse aux sciences naturelles et à la chimie (grâce à P.-F. Tingry). En 1775, nommé bibliothécaire de la ville de Genève, il classe méthodiquement les ouvrages. Ses travaux reflètent ses trois centres d'intérêt : Essai sur l'art d'observer et de faire des expériences (1775), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-senebier/#i_0

SPALLANZANI LAZZARO (1729-1799)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 608 mots

Étudiant d'abord le droit à l'université de Bologne, Spallanzani s'oriente vers l'histoire naturelle après avoir reçu les ordres mineurs et enseigné à vingt-six ans la philosophie à Reggio. À trente-deux ans, il est professeur de sciences naturelles à Modène.Il publie, en 1768, Prodromi di un'opera sopra le riproduzioni animali […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lazzaro-spallanzani/#i_0

STAHL GEORG ERNST (1660-1734)

  • Écrit par 
  • Dina SURDIN
  •  • 242 mots

Chimiste allemand, né à Ansbach (Bavière), Georg Ernst Stahl étudie la médecine à Iéna. Dès 1683, il est chargé de cours et, en 1687, il devient médecin personnel du duc de Saxe-Weimar. Lors de la création de l'université de Halle, en 1693, il est nommé professeur de médecine en second, enseignant les « Institutiones » : physiologie, pathologie, diététique, pharmacologie, botanique. En 1716, il es […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georg-ernst-stahl/#i_0

STIRLING JAMES (1692-1770)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 366 mots

Mathématicien anglais, né en mai 1692 à Gardon (Stirling) et mort le 5 décembre 1770 à Édimbourg, qui fit faire d'importants progrès à la théorie des séries. Renvoyé d'Oxford pour intelligence avec les jacobites, James Stirling vint, en 1715, étudier à Venise, ce qui lui valut de surnom de Stirling le Vénitien. Il y découvrit les secrets de fabrication des verriers et publia ultérieurement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stirling-james-1692-1770/#i_0

SWEDENBORG EMANUEL (1688-1772)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 3 324 mots

L'expérience vécue à laquelle nous convie l'œuvre du Suédois Swedenborg est aussi peu banale qu'exemplaire : le génie mathématique qui découvre un jour que l'amour est plus que tout, qui se voit obligé par ses rêves mêmes et ses visions d'en convenir et qui s'appliquera désormais, avec une conscience semblable à celle qu'il apportait à l'étude des étoiles, à p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emanuel-swedenborg/#i_0

TAYLOR BROOK (1685-1731)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 303 mots

Mathématicien anglais, né à Edmonton et mort à Londres, célèbre pour ses contributions au développement du calcul infinitésimal. Taylor fit ses études au collège Saint John, à Cambridge, et étudia les mathématiques sous la direction de John Machin et de John Keill. Il obtint, en 1708, une remarquable solution du problème du « centre d'oscillation », qui pourtant demeura inédite jusqu'en mai 1714 ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brook-taylor/#i_0

THOMPSON sir BENJAMIN comte de Rumford (1753-1814)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 445 mots

Physicien britannique, né le 26 mars 1753 à Woburn (Massachusetts), mort le 21 août 1814 à Auteuil (France).Sujet britannique né dans l’une des treize colonies américaines, Benjamin Thompson épouse en 1772 une veuve fortunée, Sarah Walker, et s’installe à Rumford (auj. Concord), dans le New Hampshire. Fidèle à la Couronne britannique, il devient espion lorsque la révolution américaine éclate, mais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thompson-sir-benjamin-comte-de-rumford/#i_0

VAN LEEUWENHOEK ANTONIE (1632-1723)

  • Écrit par 
  • Pierre NICOLLE
  •  • 536 mots
  •  • 1 média

La même année que son ami Jan Vermeer, Antonie Van Leeuwenhoek naît à Delft. Après quelques années d'étude dans un collège de Leyde, il est placé comme apprenti chez un drapier d'Amsterdam. Reçu maître drapier lui-même, il s'installe, en 1649, dans sa ville natale, à l'enseigne de la Tête d'or (Het Gouden Hoofd).C'est sans doute en exerçant son métier qu'il cherche à améliorer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antoine-van-leeuwenhoek/#i_0

VICQ D'AZYR FÉLIX (1748-1794)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 615 mots

Après des études de sciences et de médecine entreprises en 1765, Félix Vicq d'Azyr enseigne dès 1773 l'anatomie comparée, supplée A. Petit dans l'enseignement de cette discipline au Jardin des Plantes. Daubenton, dont il épouse la nièce, encourage ses travaux ; Vicq d'Azyr entre en 1774 à l'Académie des sciences à laquelle il adressera de nombreux mémoires. En 1775, il est chargé d'étudier l'épizo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/felix-vicq-d-azyr/#i_0

VOLTA ALESSANDRO (1745-1827)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 424 mots
  •  • 1 média

Physicien italien connu pour ses travaux fondamentaux sur l'électricité et son invention de la pile électrique, Alessandro Volta est né le 18 février 1745 à Côme. Nommé professeur de physique au lycée de Côme en 1774, il y met au point l'électrophore, première machine électrique à influence, qui lui permet d'accomplir de nombreuses expériences. Il étudie par ailleurs la composition du gaz des mara […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alessandro-volta/#i_0

WARING EDWARD (1736-1798)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 483 mots

Mathématicien britannique, spécialiste d'algèbre et de théorie des nombres. Né en 1736 à Old Heath près de Shrewsbury en Angleterre, Edward Waring était le fils d'un paysan. Après des études élémentaires à l'école de Shrewsbury, Waring est admis au Magdalene College de l'université de Cambridge le 24 mars 1753, avec des frais de scolarité réduits pourvu qu'i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edward-waring/#i_0

WERNER ABRAHAM GOTTLOB (1749-1817)

  • Écrit par 
  • François ELLENBERGER
  •  • 1 113 mots

Toute science naissante a un double besoin : trouver un système juste de pensée théorique, qui soit doctrine explicative et vision du monde, en avance sur la rencontre des faits ; se donner un vocabulaire et une taxinomie, description précise, inventaire et mise en ordre des faits fournissant une méthode d'investigation logique et un cadre pour les programmes de recherche, tout en unifiant la comm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abraham-gottlob-werner/#i_0


Affichage 

Portrait d'Antoine Laurent Lavoisier et de sa femme, J.-L. David

 Portrait d'Antoine Laurent Lavoisier et de sa femme , J.-L. David

photographie

Jacques-Louis David, Portrait d'Antoine Laurent Lavoisier et de sa femme, huile sur toile. The Metropolitan Museum of Art, New York. 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Jean Bernoulli

Jean Bernoulli

photographie

Le mathématicien suisse Jean Bernoulli (1667-1748) appliqua le calcul infinitésimal à la physique et étudia, entre autres, la résolution des équations différentielles. 

Crédits : AKG

Afficher

Antonie Van Leeuwenhoek

Antonie Van Leeuwenhoek

photographie

Portrait d'Antonie Van Leeuwenhoek (1632-1723). Naturaliste hollandais, Van Leeuwenhoek observe avec les microscopes qu'il construisait lui-même de nombreux types de cellules (cellules sanguines, spermatozoïdes, bactéries.). 

Crédits : Wellcome Collection

Afficher

Michel Adanson

Michel Adanson

photographie

Le botaniste et naturaliste français Michel Adanson (1727-1806) a été le premier à formuler les fondements théoriques d'une classification dite naturelle. Celle-ci prend en compte toutes les parties d'une plante, et non pas uniquement les seuls organes sexuels (étamines... 

Crédits : Universal History Archive/ Getty Images

Afficher

Statue de Lamarck, Jardin des Plantes (Paris)

Statue de Lamarck, Jardin des Plantes (Paris)

photographie

Ce monument fut inauguré en 1909, pour le centenaire de la Philosophie zoologique, le livre le plus célèbre de Lamarck. Le piédestal de la statue illustre en fait les conceptions des néo-lamarckiens français de la fin du XIXe siècle. Le « protoplasme »,... 

Crédits : G. Gachelin

Afficher

G.W. Leibniz

G.W. Leibniz

photographie

Tout à la fois philosophe et mathématicien, linguiste et juriste, historien, diplomate et théologien, G.W. Leibniz fut un précurseur de ce qu'on n'appelait pas encore l'interdisciplinarité. 

Crédits : Photos.com/ Jupiterimages

Afficher

Nicolas Lémery (1645-1715)

Nicolas Lémery (1645-1715)

photographie

Portrait de Nicolas Lémery, apothicaire du roi, médecin et chimiste français. Son explication des réactions chimiques, en termes d'interactions directes entre les particules qui constituent chaque réactif, marque un tournant dans la chimie du XVIIe siècle. 

Crédits : Wellcome Library, London

Afficher

Pierre Magnol

Pierre Magnol

photographie

Le médecin et botaniste français Pierre Magnol (1638-1715) est le premier à introduire dans la classification des végétaux la notion de famille, ensemble naturel réunissant des genres voisins.  

Crédits : Photos.com/ Thinkstock

Afficher

D'Alembert

D'Alembert

photographie

Jean Le Rond d'Alembert (1717-1783), l'un des mathématiciens et physiciens les plus importants du XVIIIe siècle, et aussi un philosophe marquant des Lumières. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Lazare Carnot

Lazare Carnot

photographie

Le Français Lazare Nicolas Marguerite Carnot (1753-1823), homme politique et scientifique français, est l'initiateur des victoires de l'an II, sous la Révolution française. Il étudia et précisa de nombreuses lois physiques. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Edmund Halley

Edmund Halley

photographie

L'astronome anglais Edmund (ou Edmond) Halley (1656-1742). 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Isaac Newton

Isaac Newton

photographie

La contribution d'Isaac Newton (1643-1727) à l'exploration du système solaire ne se limite pas à ses travaux sur la théorie de la gravitation. Ses recherches en optique ont eu également de nombreuses suites. En 1666, il découvre que la lumière du Soleil qui traverse un... 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Eduard Buchner

Eduard Buchner

photographie

L'Allemand Eduard Buchner (1860-1917) est lauréat du prix Nobel de chimie, en 1907, pour l'étude des fermentations enzymatiques. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Christian Hahnemann

Christian Hahnemann

photographie

Le physicien allemand Christian Hahnemann (1755-1843), inventeur, en 1796, de l'homéopathie. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

 Portrait d'Antoine Laurent Lavoisier et de sa femme , J.-L. David

Portrait d'Antoine Laurent Lavoisier et de sa femme, J.-L. David
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Jean Bernoulli

Jean Bernoulli
Crédits : AKG

photographie

Antonie Van Leeuwenhoek

Antonie Van Leeuwenhoek
Crédits : Wellcome Collection

photographie

Michel Adanson

Michel Adanson
Crédits : Universal History Archive/ Getty Images

photographie

Statue de Lamarck, Jardin des Plantes (Paris)

Statue de Lamarck, Jardin des Plantes (Paris)
Crédits : G. Gachelin

photographie

G.W. Leibniz

G.W. Leibniz
Crédits : Photos.com/ Jupiterimages

photographie

Nicolas Lémery (1645-1715)

Nicolas Lémery (1645-1715)
Crédits : Wellcome Library, London

photographie

Pierre Magnol

Pierre Magnol
Crédits : Photos.com/ Thinkstock

photographie

D'Alembert

D'Alembert
Crédits : Hulton Getty

photographie

Lazare Carnot

Lazare Carnot
Crédits : Hulton Getty

photographie

Edmund Halley

Edmund Halley
Crédits : Hulton Getty

photographie

Isaac Newton

Isaac Newton
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Eduard Buchner

Eduard Buchner
Crédits : Hulton Getty

photographie

Christian Hahnemann

Christian Hahnemann
Crédits : Hulton Getty

photographie