GEOFFROY ÉTIENNE-FRANÇOIS (1672-1731)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Également appelé Geoffroy l'Aîné, le Français Étienne-François Geoffroy est né à Paris le 13 février 1672. Ce fut le premier chimiste à mentionner l'affinité chimique en termes d'attraction entre différents corps.

Supposant qu'un acide déplace un autre acide de plus faible affinité pour une base donnée dans le sel de cette base, Geoffroy proposa des tables (1718) listant les affinités relatives de différents réactifs pour certaines substances. Les tables de Geoffroy firent autorité pendant la majeure partie du xviiie siècle. Elles furent ensuite invalidées par Claude-Louis Berthollet, qui démontra que l'accomplissement d'une réaction chimique dépend des quantités relatives des substances initiales et des conditions physiques pendant la réaction.

Geoffroy fut professeur de chimie au Jardin du Roi, à Paris. Il fut aussi professeur de pharmacie et de médecine au Collège de France, à Paris (1712-1731). Il considérait comme illusoire la quête de la pierre philosophale, substance capable de transformer les métaux sans valeur en or, mais pensait que le fer pouvait se former pendant la combustion de matières végétales. Parmi ses ouvrages, on peut citer Tractatus de Materia Medica (1699, Traité de pharmacologie).

Geoffroy décéda le 6 janvier 1731 à Paris.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« GEOFFROY ÉTIENNE-FRANÇOIS - (1672-1731) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/etienne-francois-geoffroy/