ADANSON MICHEL (1727-1806)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né à Aix-en-Provence et amené à deux ans à Paris par son père, il est élève au collège du Plessis-Sorbonne, où il prend conscience de sa passion pour les sciences naturelles. Au Jardin du roi, il travaille sous la direction de Réaumur et de Bernard de Jussieu, décrit toutes les plantes de ce jardin. À vingt ans il abandonne l'état ecclésiastique auquel il était destiné et le canonicat qui lui permettait de vivre, et avec un poste de la Compagnie des Indes part au Sénégal, de 1748 à 1754, pour voir des êtres nouveaux ; il publiera donc en 1757 Histoire naturelle du Sénégal. Coquillages. Avec la relation abrégée d'un voyage fait dans ce pays.

Sa carrière académique commence en 1750 ; nommé correspondant de Réaumur, il est tour à tour adjoint-botaniste (1759), associé botaniste (1773), pensionnaire de la classe de botanique et agriculture (1785). De même, dès 1761, il est élu membre étranger de la Société royale de Londres.

Adanson travaille beaucoup. Il a rapporté du Sénégal des milliers d'échantillons qu'il faut analyser, déterminer, classer. (Son herbier général, conservé au Muséum d'histoire naturelle, comprend plus de trente mille plantes.) C'est au sujet des récoltes sénégalaises qu'il a rencontré la question qui va être la plus caractéristique de son œuvre. Par opposition à ceux qui l'ont précédé et particulièrement à Linné, il recherche une méthode naturelle pour la classification. Linné a créé le système sexuel, artificiel parce qu'il ne tient compte que d'une partie de chaque plante : or une méthode naturelle doit considérer l'ensemble de toutes les parties du végétal. Dans Familles des plantes, qui constitue son ouvrage principal (2 vol., 1 156 pages, écrit d'une orthographe qu'il simplifie à son gré), publié en 1763, Adanson énumère les soixante-cinq systèmes qui permettent des comparaisons totales et qui révèlent par suite les familles naturelles. Avec cette méthode il compose ses cinquante-huit familles en rapprochant les genr [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : ancien professeur de botanique à la faculté des sciences de Paris, membre de l'Académie des sciences

Classification


Autres références

«  ADANSON MICHEL (1727-1806)  » est également traité dans :

FAMILLE DES PLANTES, Michel Adanson

  • Écrit par 
  • Jean-Marc DROUIN
  •  • 422 mots
  •  • 1 média

Familles des plantes est une œuvre singulière. Son auteur, le botaniste français Michel Adanson (1727-1806), fit un séjour au Sénégal, de 1748 à 1754, pour y étudier la flore. Rentré en France, membre de l'Académie des sciences, il fut en contact avec Buffon et Bernard de Jussieu.L'ouvrage commence par une « pré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/famille-des-plantes/#i_80546

CLASSIFICATION DU VIVANT

  • Écrit par 
  • Pascal DURIS, 
  • Pascal TASSY
  •  • 7 194 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La taxinomie linnéenne »  : […] La publication, en 1735, de la première édition du Systema naturae de Linné fait l'effet d'une bombe. L'auteur y distribue en classes, ordres, genres et espèces tous les représentants alors connus des trois règnes. Salué par les naturalistes du monde entier, l'ouvrage connaîtra douze éditions sans cesse augmentées. Si sa division du règne minéral en trois classes (pierre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/classification-du-vivant/#i_80546

TAXINOMIE ou TAXONOMIE NUMÉRIQUE

  • Écrit par 
  • Jean RAYNAL
  •  • 800 mots

Michel Adanson (1727-1806) a été le précurseur génial de la taxinomie numérique. Incompris en son siècle, réfractaire aux axiomes linnéens, Adanson manifesta déjà le besoin d'évaluer quantitativement, de façon précise, reproductible, les différences ou les ressemblances, et de substituer à des évaluations demeurées floues et subjectives des nombres comparables et classables. Si l'on veut bien se r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/taxinomie-taxonomie-numerique/#i_80546

Pour citer l’article

Lucien PLANTEFOL, « ADANSON MICHEL - (1727-1806) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-adanson/