Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

Métaux alcalino-terreux et composés dérivés

Articles

  • BARYUM

    • Écrit par Bernard CARTON
    • 330 mots

    Du grec barus, lourd

    Symbole chimique : Ba

    Numéro atomique : 56

    Masse atomique : 137,34 g

    Point de fusion : 725 0C

    Point d'ébullition : 1 640 0C

    Densité (à 20 0C) : 3,5.

    Deuxième membre de la famille des alcalinoterreux (après le calcium), dont C. W. Scheele découvrit la base (baryte)...

  • BÉRYLLIUM

    • Écrit par Jean-Paul CARRON, Robert GADEAU, Jean PERROTEY
    • 5 410 mots
    • 5 médias

    Le béryllium est l'élément chimique métallique de symbole Be et de numéro atomique 4. C'est un métal gris, léger (1,85 g/cm3), qui rappelle, par certaines de ses propriétés, le magnésium et surtout l'aluminium.

    Bien que le béryl et ses variétés précieuses, l'émeraude...

  • CALCIUM

    • Écrit par Jean PERROTEY
    • 2 292 mots
    • 2 médias

    Le calcium, élément chimique de symbole Ca et de numéro atomique 20, est le plus léger des métaux alcalinoterreux vrais. Il représente environ 3,45 p. 100 du poids de la croûte terrestre et se classe, par ordre d'abondance, au troisième rang des métaux, derrière l'aluminium et...

  • MAGNÉSIUM

    • Écrit par Maurice HARDOUIN, Michel SCHEIDECKER
    • 4 273 mots
    • 8 médias

    Le magnésium est un élément chimique métallique de symbole Mg et de numéro atomique 12. C'est le plus léger des métaux structuraux. Le nom de magnésium vient probablement de celui d'une bourgade d'Asie Mineure, Magnesia, bien connue plusieurs siècles avant notre ère pour sa magnésie blanche. Qu'ils...

  • MÉTAUX - Métaux alcalino-terreux

    • Écrit par Jean PERROTEY
    • 2 578 mots
    • 2 médias

    Les métaux alcalino-terreux constituent la deuxième colonne du tableau de classification périodique des éléments. On peut distinguer les alcalino-terreux vrais  – calcium, strontium, baryum, radium – et deux éléments plus légers – béryllium et magnésium –, qui présentent des...

  • RADIUM

    • Écrit par Georges BOUISSIÈRES
    • 2 329 mots
    • 1 média

    En 1898, quelques mois après avoir découvert le polonium, Pierre et Marie Curie et leur collaborateur Gustave Bémont, poursuivant l'étude du fractionnement de la pechblende de Joachimsthal (aujourd'hui Jáchymov, en République tchèque), purent révéler l'existence d'un élément d'un comportement chimique...

  • STRONTIUM

    • Écrit par Bernard CARTON
    • 300 mots

    De Strontian, ville d'Écosse.

    Symbole chimique : Sr

    Numéro atomique : 38

    Masse atomique : 87,62

    Point de fusion : 769 0C

    Point d'ébullition : 1 384 0C

    Densité (à 20 0C) : 2,54

    Métal alcalinoterreux mou, de reflet argenté quand il est fraîchement coupé, de couleur jaunâtre si on l'expose...

Médias

Béryllium : propriétés physiques - crédits : Encyclopædia Universalis France

Béryllium : propriétés physiques

Bronze au béryllium - crédits : Encyclopædia Universalis France

Bronze au béryllium

Calcium : propriétés physiques - crédits : Encyclopædia Universalis France

Calcium : propriétés physiques

Composition, propriétés mécaniques et physiques - crédits : Encyclopædia Universalis France

Composition, propriétés mécaniques et physiques

Disposition des ions du béryl - crédits : Encyclopædia Universalis France

Disposition des ions du béryl

Métaux alcalino-terreux : propriétés chimiques - crédits : Encyclopædia Universalis France

Métaux alcalino-terreux : propriétés chimiques

Métaux alcalino-terreux : propriétés physiques - crédits : Encyclopædia Universalis France

Métaux alcalino-terreux : propriétés physiques

Principaux consommateurs de magnésium - crédits : Encyclopædia Universalis France

Principaux consommateurs de magnésium

Principaux producteurs de magnésium - crédits : Encyclopædia Universalis France

Principaux producteurs de magnésium