Critiques de cinéma



AGEL HENRI (1911-2008)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 191 mots

Critique de cinéma français. Henri Agel enseigne d'abord au lycée Voltaire de Paris où il dirige le cours de préparation à l'I.D.H.E.C., et où il forme et influence des personnalités aussi différentes que Jean-Louis Bory, Serge Daney, Claude Miller, Alain Corneau. Dans les années 1970, il crée à l'universit […] Lire la suite

AMENGUAL BARTHÉLEMY (1919-2005)

  • Écrit par 
  • Suzanne LIANDRAT-GUIGUES
  •  • 758 mots

L'œuvre d'écrivain de cinéma de Barthélemy Amengual est considérable, autant par sa quantité (une douzaine d'ouvrages et une multitude d'articles) que par l'acuité de son propos. Comparable aux meilleurs analystes français de sa génération (tels André Bazin ou Henri Agel pour le classicisme de la langue, plus qu […] Lire la suite

AUDÉ FRANÇOISE (1938-2005)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 169 mots

Critique de cinéma française. Enseignante, militante de la Fédération Jean-Vigo (mouvement des ciné-clubs), Françoise Audé – de son vrai nom Audugé – inaugure en 1968, dans les colonnes de la revue Jeune Cinéma, sa carrière de critique du septième art, avant d'entamer, en 1977, une longue et fructueuse collaboration avec Positif. Elle écrira pour d'autres re […] Lire la suite

BALÁZS BÉLA (1884-1949)

  • Écrit par 
  • Véronique KLAUBER
  •  • 538 mots
  •  • 1 média

Herbert Bauer, qui sera plus tard Béla Balázs, est né à Szeged, en Hongrie. Après des études universitaires, il part avec le musicien Zoltán Kodály en voyage d'étude pour Berlin et Paris. Balázs est parmi les premiers à découvrir le génie du plus grand poète hongrois, Endre Ady. Il se lie avec Béla Bartók et György L […] Lire la suite

BAZIN ANDRÉ (1918-1958)

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 1 105 mots

Co-fondateur en 1951 des Cahiers du cinéma, André Bazin, critique et théoricien, a profondément marqué la réflexion sur le cinéma de l’après-guerre. En seulement quinze ans d’activité – il meurt à quarante ans – et malgré une santé fragile, il effectue un travail critique exceptionnel en multipliant les présentations de films dans les ciné-clubs, les rencontres, les conférences […] Lire la suite

BLASETTI ALESSANDRO (1900-1987)

  • Écrit par 
  • Giuditta ISOTTI-ROSOWSKY
  •  • 1 130 mots

Critique, figurant, acteur jouant son propre rôle, metteur en scène au théâtre, au cinéma et, à partir de 1962, à la télévision, Alessandro Blasetti adorait se définir comme « un océan de contradictions ». Né à Rome, il fait des études de droit, conformément à la tradition de sa famille maternelle où l'on était avocat de l […] Lire la suite

BORY JEAN-LOUIS (1919-1979)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 436 mots

Né le 25 juin 1919 à Méréville (Seine-et-Oise), agrégé de lettres classiques, Jean-Louis Bory remporte le premier prix Goncourt de l'après-guerre, avec Mon Village à l'heure allemande (1945), transposition de ses souvenirs de la Résistance, et premier élément de son grand cycle romanesque Par temps et marées. Ce genre de […] Lire la suite

CHARENSOL GEORGES (1899-1995)

  • Écrit par 
  • Colette MILON
  •  • 513 mots

Il aimait dire qu'il avait l'âge du cinéma. C'était vrai, à quelques petites années près. Georges Charensol était né le 26 décembre 1899. Il est mort en pleine célébration du centenaire de la découverte des frères Lumière. Et le 15 mai, en plein festival de Cannes. Le cinéma était l'une des passions de ce critique éminent, grand ami de René Clair, qui fit d'ailleurs partie de la prestigieuse figur […] Lire la suite

CHIRAT RAYMOND (1922-2015)

  • Écrit par 
  • Christian VIVIANI
  •  • 641 mots

On a du mal à apposer à la personne de Raymond Chirat l’étiquette d’historien du cinéma français. Non qu’il ne la méritât pas : sa compétence, la précision de ses informations, son goût de l’exhaustivité étaient des plus rares. Mais il faut ajouter que cette activité paraissait être chez lui le prolongement naturel d’une cinéphilie enthousiaste et chaleureuse, tournée vers le partage des trouvaill […] Lire la suite

COURNOT MICHEL (1922-2007)

  • Écrit par 
  • Maurice ACHARD
  •  • 714 mots

Né à Paris le 1er mai 1922, avenue des Ternes dans le XVIIe arrondissement, Michel Cournot fait des études secondaires dans plusieurs lycées – Charlemagne, Louis-le-Grand, Henri IV – au fil des déménagements de sa famille.Le 11 novembre 1940, cinq mois après l'entrée des Allemands dans Paris, il participe à une manifestation spo […] Lire la suite

DANEY SERGE (1944-1992)

  • Écrit par 
  • Hervé JOUBERT-LAURENCIN
  •  • 686 mots

Officiellement rédacteur, à partir de 1964, puis rédacteur en chef des Cahiers du cinéma, critique de cinéma, à partir de 1981, puis responsable des pages culturelles, enfin éditorialiste du quotidien Libération, fondateur, cocréateur et rédacteur de la revue Trafic, en 1991-1992, Serge D […] Lire la suite

DELLUC LOUIS (1890-1924)

  • Écrit par 
  • Claude BEYLIE
  •  • 380 mots

Essayiste, romancier, dramaturge, cinéaste, Louis Delluc fut l'un des pionniers de la première avant-garde cinématographique française des années vingt. On opposait alors communément — et non sans quelque goût de polémique — cinéma d'avant-garde, cinéma pour l'élite, à cinéma « populaire », de consommation courante. Face à la seconde tendance, représenté […] Lire la suite

DONIOL-VALCROZE JACQUES (1920-1989)

  • Écrit par 
  • Noël SIMSOLO
  •  • 561 mots

Né à Paris le 15 mars 1920, Jacques Doniol-Valcroze y poursuit ses études avant d'être mobilisé en 1939. C'est hors de France qu'il découvre Citizen Kane d'Orson Welles et Alexandre Nevski d'Eisenstein. En 1945, de retour à Paris, il décide de devenir cinéaste. Le critique Jean Georges Auriol en fait son adjoint, de 1946 à 1948, à La Revue du […] Lire la suite

DOVJENKO ALEXANDRE PETROVITCH (1894-1956)

  • Écrit par 
  • Hubert HARDT
  •  • 326 mots
  •  • 1 média

Fils de paysans ukrainiens, Dovjenko appartient à la première génération du cinéma soviétique, celle d'Eisenstein, de Poudovkine, de Donskoï. Théoricien, esthéticien avant d'être réalisateur, il a traité comme ses émules les thèmes fondamentaux de l'art engagé : la révolution et la collectivisation. La Terre (Zemlia, 1929-1930), probablement son chef-d'œuvre […] Lire la suite

EISNER LOTTE H. (1896-1983)

  • Écrit par 
  • Jacques SICLIER, 
  • Universalis
  •  • 613 mots

Née à Berlin, Lotte Eisner se lance dans des études d'histoire de l'art et se plonge dans la littérature. Après la guerre, dans l'Allemagne de la république de Weimar, Berlin devient le centre d'une activité intellectuelle et artistique dont l'effervescence va étonner l'Europe. Un jour, Lotte Eisner lit le manuscrit d'une pièce, Baal, dont l'auteur est Bertolt Brecht. Elle pres […] Lire la suite

FIESCHI JEAN-ANDRÉ (1942-2009)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 308 mots

Cinéaste et critique français. Né à Ajaccio, Jean-André Fieschi collabore à partir de 1961 aux Cahiers du cinéma, alors dirigés par Eric Rohmer, et y publie de nombreux articles et entretiens. De 1964 à 1968, lorsque Jacques Rivette deviendra directeur de la revue, il occupera le poste de secrétaire de rédaction. Par la suite, il […] Lire la suite

GRIERSON JOHN (1898-1972)

  • Écrit par 
  • Guy GAUTHIER
  •  • 624 mots

Né à Deanston (Écosse), John Grierson est reconnu comme le père du documentarisme anglais et l'un des maîtres du documentaire mondial ; alors qu'il n'a signé que peu de films, dont Drifters, qui a suffi, à juste titre, à asseoir son autorité. Il a été surtout un animateur exceptionnel et un théoricien écouté (on le crédite d'avoir lancé le mot « documentaire » – en réalité anté […] Lire la suite

KAST PIERRE (1920-1984)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre JEANCOLAS
  •  • 753 mots

Né le 22 décembre 1920, Pierre Kast appartient à cette génération que l'histoire a fait mûrir brutalement. En 1940, sans avoir connu la drôle de guerre, il découvre le drôle de jeu : responsable d'un mouvement d'étudiants communistes, il est un des organisateurs de la manifestation du 11 novembre. Arrêté quelques jours plus tard, il passe cinq mois en prison, et plonge ensuite pour quatre années d […] Lire la suite

LA MAISON CINÉMA ET LE MONDE 1. (S. Daney)

  • Écrit par 
  • Marc CERISUELO
  •  • 963 mots

Dans l'histoire de la critique cinématographique française, Serge Daney (1944-1992) occupe, à une génération d'écart, une place en tous points comparable à celle tenue par André Bazin, aîné dont il prit en quelque façon la relève symbolique en achetant à l'âge de quinze ans, quelques mois après la disparition p […] Lire la suite

LEENHARDT ROGER (1903-1985)

  • Écrit par 
  • Claude BEYLIE
  •  • 249 mots

Réalisateur de cinéma qui — l'un des premiers en Europe, avant Rossellini et Antonioni — chercha à « dédramatiser » le cinéma, à le débarrasser de ce carcan de théâtralité qu'il traîne comme un boulet depuis sa naissance, à récuser enfin les facilités du spectacle pour en faire le plus complet des modes de récit. Roger Leenhardt tourna Dernières Vacances (1947) comme il eût écr […] Lire la suite

LE MUR DU FOND. ÉCRITS SUR LE CINÉMA (J. Audiberti)

  • Écrit par 
  • Marc CERISUELO
  •  • 1 530 mots

« Qui sait au juste ce qu'il pense ? » se demandait Jean Paulhan en songeant à son ami Jacques Audiberti. La question pourrait certes concerner chacun de nous, mais c'est dans une lettre à l'auteur de Monorail que le directeur de la N.R.F. précise sa réflexion : « En bref, nous ne connaissons jamais exactemen […] Lire la suite

LEOPARDI, IL GIOVANE FAVOLOSO (M. Martone)

  • Écrit par 
  • René MARX
  •  • 1 029 mots
  •  • 1 média

Mario Martone, né à Naples en 1959, est d'abord un homme de théâtre. Après une première mise en scène à 17 ans, il crée la compagnie Falso Movimento en 1979, et monte Otello de Verdi, LOpéra de quat […] Lire la suite

PETRI ELIO (1929-1982)

  • Écrit par 
  • Jacques SICLIER
  •  • 704 mots
  •  • 1 média

Tardivement consacré en France par le grand prix spécial du jury et le grand prix spécial de la critique internationale, décernés, au festival de Cannes de 1970, à Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon, Elio Petri devait être considéré depuis lors comme un cinéaste politique, dans la lignée de Francesco Rosi. Mais cela n […] Lire la suite

RIVETTE JACQUES (1928-2016)

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 2 304 mots
  •  • 1 média

Des fondateurs de la nouvelle vague, Jacques Rivette est le premier à franchir le pas du professionnalisme en 1956, avec un court-métrage tourné non plus en 16 mm mais en 35 mm, Le Coup du berger. Il est aussi, avec Jean-Luc Godard, le plus évidemment « moderne ». C’est pourquoi, sans […] Lire la suite

ROHMER ÉRIC (1920-2010)

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 2 636 mots

Personnage secret veillant jalousement sur sa vie privée, aimant à se cacher derrière des pseudonymes, ancien professeur de lettres et successeur d'André Bazin à la direction des Cahiers du cinéma, moraliste intransigeant et cinéaste méticuleux jusqu'à la manie, Éric Rohmer a mené une carrière à contre-courant des modes. Considéré com […] Lire la suite

TROIS SOUVENIRS DE MA JEUNESSE (A. Desplechin)

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 1 088 mots

C’est, en 1996, avec Comment je me suis disputé...(ma vie sexuelle)que le personnage de Paul Dédalus fait son apparition dans l’œuvre d’Arnaud Desplechin : figure hybride, qui emprunte tout à la fois au Stephen Dedalus imaginé par James Joyce, à l’Antoine […] Lire la suite

VITOUX FRÉDÉRIC (1944- )

  • Écrit par 
  • Véronique HOTTE
  •  • 731 mots

La mémoire familiale joue un rôle particulièrement important dans l'œuvre de Frédéric Vitoux ; aussi se doit-on d'évoquer d'emblée les origines de cet écrivain, né à Vitry-aux-Loges (Loiret) le 19 août 1944, fils de Pierre Vitoux, journaliste au Petit Parisien, condamné à la Libération pour intelligence avec l'ennemi. Frédéric Vitoux est également le petit-fils de Georges Vitou […] Lire la suite