AUDÉ FRANÇOISE (1938-2005)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Critique de cinéma française. Enseignante, militante de la Fédération Jean-Vigo (mouvement des ciné-clubs), Françoise Audé – de son vrai nom Audugé – inaugure en 1968, dans les colonnes de la revue Jeune Cinéma, sa carrière de critique du septième art, avant d'entamer, en 1977, une longue et fructueuse collaboration avec Positif. Elle écrira pour d'autres revues et périodiques, dont Rouge, Le Temps des femmes, Les Cahiers des Ailes du désir, 1895. Bataillant sans relâche pour favoriser l'accès des lycéens au cinéma, elle devient présidente de l'Association nationale des enseignants et partenaires culturels des classes cinéma et audiovisuel. Luttant parallèlement pour la reconnaissance du cinéma des femmes, elle publie plusieurs livres qui soutiennent cette cause, dont Ciné-modèles, cinéma d'elles (1981), Chantal Akerman (1982), Femmes et cinéma québécois (1983), Agnès Varda (1990), Cinéma d'elles (1981, 2001).

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« AUDÉ FRANÇOISE - (1938-2005) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/francoise-aude/