Architectes, Renaissance


ALBERTI LEON BATTISTA (1404-1472)

  • Écrit par 
  • Frédérique LEMERLE
  •  • 3 115 mots
  •  • 8 médias

Rares sont les domaines que Leon Battista Alberti n'a pas abordés. Homme de lettres, défenseur de la langue italienne, moraliste, mathématicien, mais surtout théoricien de l'art et architecte, ce parfait humaniste s'est acquis dès la Renaissance une réputation universelle. Ses ouvrages sur les arts figuratifs et l'architecture constituèrent les premiers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leon-battista-alberti/#i_0

ALESSI GALEAZZO (1512-1572)

  • Écrit par 
  • Catherine CHAGNEAU
  •  • 108 mots

Formé à Pérouse, puis à Rome dans l'entourage de Michel-Ange, Alessi introduisit l'architecture maniériste à Gênes et à Milan. Il donna une interprétation du plan central de Saint-Pierre de Rome en élevant Santa Maria di Carignano (1549). En construisant la sévère et monumentale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/galeazzo-alessi/#i_0

AMADEO GIOVANNI ANTONIO (1447 env.-env. 1522)

  • Écrit par 
  • Catherine CHAGNEAU
  •  • 106 mots

Sculpteur et architecte, sensible à l'exemple de Filarète, Amadeo adapta la tradition décorative lombarde au répertoire de la Renaissance toscane. Il construisit la chapelle du Colleone à Bergame (1470) et succéda à Giovanni Solari à la direction des travaux du Duomo et de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-antonio-amadeo/#i_0

AMMANNATI BARTOLOMEO (1511-1592)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 323 mots
  •  • 3 médias

Après avoir été l'élève du sculpteur Baccio Bandinelli à Florence, Ammannati rejoint Jacopo Sansovino à Venise ; entre 1537 et 1540, il travaille avec lui à la Libreria Vecchia (reliefs de l'attique). Puis il part pour Padoue, où il sculpte notamment une statue colossale d'Hercule (1544), un portail avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bartolomeo-ammannati/#i_0

ANDROUET DU CERCEAU JACQUES (1520-1586)

  • Écrit par 
  • Jean GUILLAUME
  •  • 971 mots

Jacques Androuet du Cerceau (appelé le plus souvent « Du Cerceau », dû au motif de l'enseigne de la boutique de son père qui était marchand de vin) fut à la fois un graveur, un dessinateur, un créateur d'ornements, un inventeur d'architectures réelles ou imaginaires et l'auteur du premier ouvrage consacré aux « plus excellents bâtiments » de la France. Son œuvre immense (1 700 gravures, 1 200 dess […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/androuet-du-cerceau-jacques-1520-1586/#i_0

ARRUDA DIOGO (actif de 1508 à 1531)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 88 mots

Continuateur de la tradition architecturale gothique, Arruda a apporté à l'art manuélin un répertoire décoratif très original, exaltant la puissance et les entreprises maritimes du Portugal (entrelacs de voiles, de filets, d'armoiries, de coquillages, etc.). Hormis la nef et la salle capitulaire du couvent du Christ de Tomar (1510-1514) qu'on lui attribue, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diogo-arruda/#i_0

BEER GEORG (1527 env.-1600)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 118 mots

Avant de devenir l'architecte en chef du duc Louis de Wurtemberg (1576), Georg Beer travailla probablement en Hesse et dans le Neuburg. À Stuttgart, il construisit le nouveau Lusthaus (1581-1593), l'un des édifices les plus significatifs de la Renaissance en Allemagne méridionale. Sur ses dessins furent également élevés, entre 1589 et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georg-beer/#i_0

BOYTAC ou BOITAC DIOGO (actif entre 1490 et 1525)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 154 mots

D'origine française, semble-t-il, venu peut-être du Languedoc, Boytac est par son style l'un des architectes les plus portugais. Chargé par le roi Manuel de voûter la nef de l'église de Jésus à Setúbal en 1495, il imagine de robustes colonnes torses formées de trois tores enroulés en spirale. Avec les frères Diogo et Francisco Arruda, il est un des créateurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/boytac-boitac/#i_0

BRAMANTE (1444-1514)

  • Écrit par 
  • Pasquale ROTONDI
  •  • 2 214 mots
  •  • 2 médias

Le nom de Bramante est lié à quelques-unes des œuvres les plus importantes du xvie siècle, celles qui ont donné naissance à un langage architectural qui, de Rome, s'étendit au cours des siècles dans l'Europe entière.Bramante avait hérité du Quattro-cento, plus particulièrement d'Alberti, sa curiosité pour l'Antiqui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bramante/#i_0

BRUNELLESCHI FILIPPO (1377-1446)

  • Écrit par 
  • Gian-Carlo ARGAN
  •  • 2 153 mots
  •  • 6 médias

Ses contemporains, le rédacteur anonyme de sa biographie et Leon Battista Alberti, considéraient le Florentin Brunelleschi comme le premier artiste « moderne » : celui qui rompt la tradition pour retourner aux sources gréco-romaines où il puise une vigueur créatrice. En fondant une technique nouvelle sur l'étude de l'art antique, Brunelleschi a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/filippo-brunelleschi/#i_0

BULLANT JEAN (1520 env.-1578)

  • Écrit par 
  • Yves PAUWELS
  •  • 957 mots

À la Renaissance, Jean Bullant est, avec Philibert Delorme et Pierre Lescot, le troisième acteur de l'introduction en France des formes classiques. Issu d'une famille de maçons, il se forma au langage de l'architecture à l'antique grâce à la lecture du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-bullant/#i_0

BUONTALENTI BERNARDO (1536-1608)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 431 mots

Protégé par le duc Cosme de Médicis, Bernardo Buontalenti apprend d'abord la peinture avec Vasari. « S'il avait dans sa jeunesse étudié les arts autant que la science des fortifications, à laquelle il a consacré beaucoup de temps, écrit l'historien, il aurait atteint un degré de perfection stupéfiant. » C'est en effet comme ingénieur que Buontalenti part pour le sud de l'Italie, en 1556, après avo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernardo-buontalenti/#i_0

BUSTAMANTE BARTOLOMÉ DE (1500 env.-1570)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 89 mots

Originaire de la région de Santander, Bartolomé de Bustamante travailla surtout en Andalousie où il introduisit, en réaction contre les excès de l'art plateresque, un style sévère d'inspiration florentine. Outre sa contribution à l'hôpital de Afuera de Tolède (1553), il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bartolome-de-bustamante/#i_0

CASTILHO JOÃO DE (actif entre 1515 et 1552)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 132 mots

Architecte espagnol. Peut-être originaire de Biscaye, Jo ao de Castilho fait toute sa carrière au Portugal. Il succède à Boytac sur le chantier des Jerónimos de Belém en 1517 et termine l'église, le cloître et les bâtiments conventuels dans le style plateresque. Il achève également le portail sud qui se distingue par l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joao-de-castilho/#i_0

CODUSSI MAURO (1440-1504)

  • Écrit par 
  • Catherine CHAGNEAU
  •  • 118 mots

Originaire de Bergame, Mauro Codussi fut l'un des premiers architectes de la Renaissance vénitienne. Dès la construction de San Michele in Isola (1468), il proposa une interprétation cohérente des principes albertiens qu'il développa à San Zaccharia (1480), à Santa Maria Formosa (1492) et à San Giovanni Crisostomo (1497) ainsi qu'à la Scuola San Giovanni […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mauro-codussi/#i_0

COVARRUBIAS ALONSO DE (1488-1570)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 196 mots
  •  • 1 média

Décorateur et architecte espagnol, Covarrubias commence d'abord une carrière d'ornemaniste plateresque en utilisant un répertoire d'arabesques et de grotesques emprunté à la Renaissance italienne. Son intervention est signalée à Sigüenza (chapelle de Santa Librada), à Tolède (façade, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alonso-de-covarrubias/#i_0

CRONACA SIMONE DEL POLLAIOLO dit IL (1457-1508)

  • Écrit par 
  • Catherine CHAGNEAU
  •  • 107 mots

Après un séjour à Rome (1480-1483), Cronaca revint à Florence où se déroula toute son activité. Interprète de la tradition du Quattrocento, il poursuivit les travaux du palais Strozzi dès 1494 (corniche et cortile), construisit le palais Horne (après 1489) et réalisa sur les dessins de Giuliano da Sangallo, la sacristie de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cronaca-simone-del-pollaiolo-dit-il/#i_0

DELLA PORTA GIACOMO (1533 env.-1602)

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 324 mots
  •  • 1 média

Élève et disciple de Vignole, l'architecte romain d'origine gênoise Giacomo Della Porta a eu le soin de terminer quelques-unes des œuvres majeures de Michel-Ange : le palais Farnèse, le dôme de Saint-Pierre (en collaboration avec Domenico Fontana) et le palais des Sénateurs, sur la place du Capitole. Le travail accompli au Dôme en moins de deux ans (1588-1589 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giacomo-della-porta/#i_0

DELORME PHILIBERT (1514-1570)

  • Écrit par 
  • Françoise BOUDON
  •  • 4 234 mots
  •  • 1 média

Delorme – dont on orthographie le nom de plusieurs façons et souvent de l'Orme, à l'exemple de Philibert lui-même – a spectaculairement occupé le devant de la scène de son vivant ; mort, il n'a cessé d'accaparer les esprits. La trajectoire de sa fortune critique – encore mal étudiée – indique clairement la place de cet artiste puissant dans l'histoire de l'architecture française. Pour Fréart de Ch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philibert-delorme/#i_0

DIETTERLIN WENDEL (1550 env.-1599)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 120 mots

Originaire de la région du lac de Constance, le peintre et théoricien allemand Wendel Dietterlin vécut surtout à Strasbourg dont il devint citoyen en 1571. Si rien ne subsiste de son œuvre de fresquiste (il travailla notamment au Lusthaus de Stuttgart), sa renommée est assurée par son Architectura, traité publié en 1593-1594. Organisées autour des cinq ordre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wendel-dietterlin/#i_0

DOMENICO DA CORTONE dit LE BOCCADOR (1470 env.-env. 1549)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 124 mots

Formé peut-être par Giuliano da Sangallo à Florence, Domenico fut amené en France par Charles VIII, en 1495. Valet de chambre d'Anne de Bretagne (1507), faiseur de chasteaux et menuisier, il semble avoir travaillé d'abord à des ouvrages de sculpture et à des projets de décorations éphémères. Maître des œuvres de maçonnerie à partir de 151 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/domenico-da-cortone/#i_0

DUBRŒUCQ ou DU BRŒUCQ JACQUES (av. 1510-1584)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 390 mots

Architecte et sculpteur des anciens Pays-Bas. Jacques Dubrœucq est probablement né à Saint-Omer, mais il travaille à Mons à partir de 1539. On ignore la formation artistique qu'il a pu recevoir, mais l'analyse de son langage architectural indique qu'il a dû visiter l'Italie, en particulier Rome, avant 1539 ; elle montre également l'influence de Fontainebleau.De […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dubroeucq-du-broeucq/#i_0

DUPÉRAC ÉTIENNE (1530 env.-1604)

  • Écrit par 
  • Claude MIGNOT
  •  • 870 mots

Né à Paris, ou à Bordeaux, Étienne Dupérac part sans doute très jeune en Italie, où il va réaliser un œuvre gravé dont le catalogue comprend plus de cent vingt-deux numéros.Il débute à Venise, à une date mal déterminée, gravant une série de paysages proches de ceux des aquafortistes véronais (Battista d'Angolo del Moro, Battista Fontana). Vers 1559 et 1560, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etienne-duperac/#i_0

EGAS ENRIQUE (1455 env.-env. 1534)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 187 mots

Rattaché à une famille d'artistes d'origine bruxelloise venue chercher fortune en Espagne au milieu du xve siècle, Egas acquit un grand renom et devint l'architecte attitré des Rois Catholiques.Il donna, en 1499, les dessins de l'Hôpital royal de Saint-Jacques-de-Compostelle en s'inspirant du plan cruciforme de l'Ospedale Maggiore de Filarète à Milan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enrique-egas/#i_0

EGCKL WILLEM (mort en 1588)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 99 mots

Architecte de la cour de Bavière au temps du duc Albert V, Willem Egckl avait succédé dans cette charge à Heinrich Schöttl. À la résidence de Munich il construisit l'aile de l'Antiquarium (1569-1571) : de ce bâtiment composé de trois galeries superposées, il ne reste que le rez-de-chaussée, inspiré d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/willem-egckl/#i_0

ELY REGINALD ou REYNOLD (actif de 1438 à 1471)

  • Écrit par 
  • Anne PRACHE
  •  • 326 mots

Architecte anglais, Reginald Ely travaille sans doute à Ely même avant de s'installer à Cambridge, où il est mentionné en 1438 pour la construction d'un escalier et de la bibliothèque de Peterhouse. Il reste à Cambridge jusqu'à sa mort et semble être l'architecte en chef de l'université. À ce titre, il inspecte les travaux effectués dans une auberge appartenant à l'université à Huntingdon. Il exéc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ely-reginald-ou-reynold/#i_0

ERRARD DE BAR-LE-DUC JEAN (1554-1610)

  • Écrit par 
  • Catherine BRISAC
  •  • 215 mots

Auteur du premier traité français consacré à la fortification bastionnée, La Fortification réduicte en art et démontrée, publié en 1600, cet ingénieur militaire travailla aux fortifications du Nord ; Jean Errard de Bar-le-Duc modifia celles de Doullens, Montreuil, Sedan et construisit les citadelles d'Amiens et de Verdun. Errard es […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-errard-de-bar-le-duc/#i_0

FILARÈTE (1400 env.-env. 1469)

  • Écrit par 
  • Noëlle de LA BLANCHARDIÈRE
  •  • 1 223 mots
  •  • 2 médias

« Qu'il te plaise d'accepter cet ouvrage, composé par ton architecte Antonio Averlino, florentin, qui sculpta les portes de bronze de Saint-Pierre-de-Rome et les décora des faits mémorables de la vie de saint Pierre et saint Paul, et de celle d'Eugène IV, sous le pontificat duquel elles furent exécutées. Et dans ta glorieuse ville de Milan, je construisis la c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/filarete/#i_0

FONTANA DOMENICO (1543-1607)

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 400 mots
  •  • 2 médias

Ingénieur et architecte, Domenico Fontana est probablement, avec Bernin, celui qui a le plus contribué à donner sa physionomie à la Rome moderne. Il était originaire du nord de l'Italie, de la région de Lugano. Vers sa vingtième année, on le trouve déjà établi à Rome où il passera la majeure partie de son existence.La chance de Domenico Fontana fut de trouver u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/domenico-fontana/#i_0

FRANCESCO DI GIORGIO MARTINI (1439-1502)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 427 mots
  •  • 1 média

Près de son maître Vecchietta, Francesco di Giorgio apprit la peinture et la sculpture, qu'il pratiqua surtout au début de sa carrière, avant de se consacrer à l'architecture civile et militaire. Jusqu'en 1475, il dirigea un atelier de peinture, à Sienne, avec Neroccio di Bartolomeo. Il fut alors chargé de l'agrandissement de la basilique Saint-François. En 1477, il est à Urbino, au service de Fré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francesco-di-giorgio-martini/#i_0

GIULIANO DA MAIANO (1432-1490)

  • Écrit par 
  • Gabriella RÈPACI-COURTOIS
  •  • 742 mots
  •  • 1 média

Les documents attestent la présence de Giuliano da Maiano à Florence à partir de 1455. À cette époque, il est à la tête d'un atelier de travaux sur bois, et exécute notamment des ouvrages de marqueterie, selon la mode du moment (armoires de la sacristie de Santa Maria del Fiore). Cette spécialisation, qui faisait appel à une connaissance approfondie des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giuliano-da-maiano/#i_0

GUAS JUAN (mort en 1496)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 287 mots
  •  • 1 média

Fils d'un sculpteur breton, Pierre Guas, qui était venu travailler à Tolède avec un groupe d'artistes nordiques vers 1450, Juan Guas allait devenir l'architecte espagnol le plus en vue de la fin du xve siècle.Il donne en 1479-1480 les dessins de l'église de San Juan de los R […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-guas/#i_0

GUMIEL PEDRO (actif entre 1491 et 1517)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 102 mots

Principal représentant du « style Cisneros », cette variante du plateresque développée par les artistes au service du cardinal Ximénez de Cisneros. L'Espagnol Pedro Gumiel travailla surtout à Alcalá de Henares : il y construisit l'église San Justo, de style gothique tardif (1497-1509 ; ruinée) et le collège San Ildefonso (1498-1508). Le théâtre académique (paraninfo) du collège […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pedro-gumiel/#i_0

HERRERA JUAN DE (1530-1597)

  • Écrit par 
  • Catherine WILKINSON-ZERNER
  •  • 4 902 mots
  •  • 5 médias

Tout pays compte quelques architectes parmi ses héros. Comme Michel-Ange ou Palladio en Italie ou Pierre Lescot en France, Juan de Herrera joue en Espagne le rôle du brillant fondateur de la tradition nationale en architecture. Ce mythe s'est imposé au cours des siècles à partir de faits bien réels : Herrera […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-de-herrera/#i_0

HONTAÑÓN RODRIGO GIL DE (1500-1577)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 336 mots

Architecte espagnol, né vers 1500 à Burgos, mort le 31 mai 1577 à Ségovie.Rodrigo Gil de Hontañón est le fils de Juan Gil de Hontañón. Né vers 1480, ce dernier travaille à Burgos avec Simon de Cologne, membre d'une famille d'architectes allemands qui ont construit de nombreux édifices importants en Espagne. Nommé maestro mayor (maître d'œu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rodrigo-gil-de-hontanon/#i_0

KREBS KONRAD (1492-1540)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 90 mots

Natif d'Hessen, formé dans l'entourage d'Arnold von Westphalen, Krebs acheva sa carrière en Saxe au service de Frédéric le Magnanime qui le fit architecte d'État en 1532. À ce titre il fut chargé de l'agrandissement du château de Hartenfels dont il édifia, entre 1532 et 1537, l'aile sud et le magnifique escalier extérieur, apparenté à celui de Blois. Il don […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/konrad-krebs/#i_0

LAURANA LUCIANO (1420 env.-1479)

  • Écrit par 
  • Renée PLOUIN
  •  • 115 mots
  •  • 1 média

Architecte dalmate né à Zara. On ignore tout de sa formation première, à l'exception d'un séjour à Mantoue où il a connu les œuvres d'Alberti avant d'entrer au service du duc d'Urbin, Federico da Montefeltro. En 1465, celui-ci le charge de la transformation du vieux château qui domine la ville. Luciano Laurana trouve le moyen de régulariser cet ensemble archit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luciano-laurana/#i_0

LE BRETON GILLES (1500 env.-1553)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 151 mots

Fils du maître maçon parisien Jean Ier Le Breton, qui, vers 1522, travaillait à la chapelle gothique du château de Vincennes, Gilles est aussi le frère de Guillaume et de Jacques Le Breton, constructeurs du château de Villers-Cotterêts (1533). Après avoir travaillé au couvent des Trinitaires de Fontainebleau (1527), il fut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gilles-le-breton/#i_0

LESCOT PIERRE (1510 env.-1578)

  • Écrit par 
  • Yves PAUWELS
  •  • 880 mots

Parmi les trois grands architectes français de la Renaissance classique, Pierre Lescot occupe une place à part, dans la mesure où, contrairement à Delorme et à Bullant, il n'est pas issu d'une famille de maçons. Bourgeois aisé à la vie sans heurts, Lescot fut un amateur éclairé et savant, féru de théorie architecturale, mais aussi peintre et dessinateur. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-lescot/#i_0

LIGORIO PIRRO (1500 env.-1583)

  • Écrit par 
  • Sylvie BÉGUIN
  •  • 194 mots
  •  • 2 médias

Né à Rome, Pirro Ligorio travaille dans cette ville de 1534 à 1569 comme peintre et comme architecte : le casino de Pie IV et la villa d'Este à Tivoli témoignent de son œuvre architecturale. La seule décoration certaine de cette période romaine, La Danse de Salomé (1540-av. 1550, oratoire de San Giovanni […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pirro-ligorio/#i_0

LOMBARDO LES

  • Écrit par 
  • Renée PLOUIN
  •  • 451 mots
  •  • 2 médias

Famille d'architectes et de sculpteurs originaire des environs de Lugano qui se fit connaître par son activité en Vénétie au xve et au xvie siècle.Pietro (1430-1515), son plus remarquable représentant, se forme à Florence sous la direction de Bernardo Rosselino et de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-lombardo/#i_0

MADERNO CARLO (1556-1629)

  • Écrit par 
  • Renée PLOUIN
  •  • 391 mots
  •  • 1 média

Neveu de Domenico Fontana, Carlo Maderno arrive en 1588 à Rome, appelé par son oncle qui l'utilise comme stucateur et décorateur dans les travaux que lui a confiés Sixte Quint. Carlo Maderno organise les décors de la fête du Corpus Domini et des funérailles de Sixte Quint. Il s'initie à l'architecture au contact […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carlo-maderno/#i_0

MARINI GIROLAMO (1500-1553)

  • Écrit par 
  • Catherine BRISAC
  •  • 145 mots

Appartient à cette génération d'ingénieurs italiens qui, grâce à leur savoir-faire en matière de fortification bastionnée, furent employés au xvie siècle par des princes et des rois européens. En 1536, il entre au service de François Ier et fortifie Pignerol et diverses autres bastides piémontaises. En 1543, il participe au sièg […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/girolamo-marini/#i_0

MÉTEZEAU LES (XVIe-XVIIe s.)

  • Écrit par 
  • Claude MIGNOT
  •  • 691 mots
  •  • 1 média

De cette famille de maîtres maçons et d'architectes, originaire de Dreux, plusieurs membres atteignirent une certaine notoriété.Clément Ier Métezeau, expert-juré de la ville de Dreux en 1500, travaille à l'hôtel de ville (1515-1541) et à l'église Saint-Pierre (1524-1534). Son fils aîné, Jean, lui succède comme maître d'œuvre à S […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metezeau-les/#i_0

MICHEL-ANGE (1475-1564)

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 12 218 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « L'architecte et l'expert »  : […] L'architecture de Michel-Ange possède les mêmes caractères que sa sculpture. Le premier est la plasticité de ses constructions et projets, qui l'amène à réduire à presque rien les surfaces murales lisses et à articuler richement les parois par des bandes saillantes, des pilastres, des niches et des fausses fenêtres, des corniches et des entablements aux frises finement sculptées. L'édifice est con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-ange/5-l-architecte-et-l-expert/

MICHELOZZO DI BARTOLOMMEO (1396-1472)

  • Écrit par 
  • Renée PLOUIN
  •  • 490 mots
  •  • 4 médias

Architecte et sculpteur florentin, Michelozzo di Bartolommeo se forme, très jeune, dans les ateliers de la monnaie de Florence et collabore avec Ghiberti à la première porte du Baptistère, puis au Saint Matthieu d'Or San Michele. Il s'associe ensuite avec Donatello, travaillant notamment à la réalisation des œuvres en bronze dont celui- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michelozzo-di-bartolommeo/#i_0

MORA FRANCISCO DE (1546 env.-1610)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 118 mots

Recommandé à Philippe II par Herrera, l'architecte Francisco de Mora n'en sacrifia pas moins sans réserve à la manière austère de son prédécesseur. Il est l'auteur de la petite ville de Lerma (1604-1614), sur les bords de l'Arlanza, qu'il dessina pour le favori de Philippe III, Francisco de Sandoval y Rojas. Si les façades ont généralement la rigueur sans complaisance de celles de l'Escorial, l'im […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francisco-de-mora/#i_0

PACIOTTO FRANCESCO (1521-1591)

  • Écrit par 
  • Catherine BRISAC
  •  • 175 mots

La carrière de Paciotto est l'exemple même de l'activité des ingénieurs-architectes italiens du xvie siècle, époque de l'essor de l'architecture militaire bastionnée. Son œuvre de constructeur est autant civile que militaire et se déroule auprès de plusieurs souverains européens. Né à Urbin, il entre au service de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francesco-paciotto/#i_0

PALLADIO ANDREA (1508-1580)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 4 321 mots
  •  • 9 médias

La basilique ou le théâtre olympique de Vicence, la Rotonda : autant d'édifices qui symbolisent pour l'amateur éclairé l'œuvre de l'architecte italien Andrea Palladio. Un seul programme architectural résume même son génie : la villa, cœur aristocratique de la vie rurale, dernière conquête, forcée mais fructueuse, du gr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andrea-palladio/#i_0

PERUZZI BALDASSARE (1481-1536)

  • Écrit par 
  • Renée PLOUIN
  •  • 564 mots
  •  • 2 médias

Architecte et peintre du cercle de Raphaël, né à Sienne, Baldassare Peruzzi se consacre d'abord à la peinture, sous la direction de Pinturicchio avec qui il collabore aux fresques du dôme de Sienne (chapelle Saint-Jean), puis vers 1503 part pour Rome et travaille dans le même style avec Pietro d'Andrea, chargé de commande […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baldassare-peruzzi/#i_0

RIZZO ANTONIO (mort apr. 1499)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 313 mots

Architecte et sculpteur originaire de Vérone, Antonio Rizzo est signalé en 1465 à la chartreuse de Pavie. Il est probable qu'avant cette date il avait travaillé à Venise, notamment avec Antonio Bregno à l'arc Foscari, env. 1457. Dans les textes anciens, Rizzo est souvent confondu soit avec Bregno, soit avec Andrea Riccio. Sa première œuvre personnelle, le mon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-rizzo/#i_0

ROMAIN JULES, ital. GIULIO PIPPI dit GIULIO ROMANO (1492 ou 1499-1546)

  • Écrit par 
  • Sylvie BÉGUIN
  •  • 329 mots
  •  • 3 médias

Né à Rome où il se forme au contact même de la ville antique que l'on redécouvrait alors avec passion, Jules Romain est le principal collaborateur de Raphaël entre 1515 et 1520 : il l'aide à la salle de l'Incendie (1512), peint, selon Vasari, plusieurs commandes importantes de Raphaël (La Sainte Famille […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/romain-jules-ital-giulio-pippi-dit-giulio-romano/#i_0

ROSSELLINO LES

  • Écrit par 
  • Jean-René GABORIT
  •  • 476 mots
  •  • 4 médias

Matteo di Domenico Gambarelli, originaire de Settignano, eut cinq fils qui se consacrèrent tous à l'architecture et à la sculpture. Deux d'entre eux sont à mettre au rang des artistes majeurs de la première Renaissance italienne.L'aîné, Bernardo, surnommé Rossellino (1409-1464), fut surtout un architecte. Il fut successivement au service des papes Eugène […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-rossellino/#i_0

ROSSETTI BIAGIO (1447 env.-1516)

  • Écrit par 
  • Jean-René GABORIT
  •  • 428 mots

Bolonais d'origine, Biagio Rossetti travaille essentiellement à Ferrare, au service de la famille d'Este. De 1466 à 1493, il édifie pour le duc Borso le palais Schifanoia, spécialement conçu pour servir aux fêtes et aux réceptions ; l'élément essentiel de cette construction est la salle des Mois, décorée de fresques où se mêlent symbolisme astrologique et all […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biagio-rossetti/#i_0

SAGREDO DIEGO DE (XVIe s.)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 60 mots

Ce chapelain de la reine Jeanne la Folle est l'auteur du premier ouvrage sur l'architecture écrit en langue espagnole. Dans ses Medidas del Romano, publiées à Tolède en 1526 (trad. française, 1542). Sagredo prône le respect des principes énoncés par Vitruve tout en s'efforçant de les adapter au style plateresque. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sagredo-diego-de/#i_0

SANGALLO LES

  • Écrit par 
  • Renée PLOUIN
  •  • 557 mots
  •  • 2 médias

Le surnom de Sangallo fut donné à une famille d'architectes toscans, les Giamberti, parce qu'ils étaient établis, à Florence, près de la Porta San Gallo.Sculpteur sur bois dans sa jeunesse, Giuliano (1443-1516) fait un premier séjour à Rome, avant 1479, et travaille ensuite comme ingénieur militaire, créant les fortifications d'Ostie, de Poggio Imperiale, de Bo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-sangallo/#i_0

SANMICHELI MICHELE (1484-1559)

  • Écrit par 
  • Renée PLOUIN
  •  • 327 mots
  •  • 1 média

Membre d'une famille d'architectes véronais, élève de Falconetto et de Sansovino, Sanmicheli effectue un long séjour à Rome, vers 1500, pour étudier les monuments antiques ; il fréquente le cercle de Bramante et des Sangallo, puis entre au service du pape. Envoyé avec Antonio le Jeune à Orvieto, il travaille ensuite au < […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michele-sanmicheli/#i_0

SANSOVINO JACOPO TATTI dit (1486-1570)

  • Écrit par 
  • Renée PLOUIN
  •  • 385 mots
  •  • 4 médias

Architecte et sculpteur qui devait prendre le surnom de son maître Sansovino, Jacopo Tatti joue un rôle particulièrement important dans le développement de l'art vénitien. Florentin de naissance, il entre dans l'atelier d'Andrea Contucci dit Sansovino et le suit à Rome. Travaillant dans la Ville éternelle de 1503 à 1510/11, puis, après un retour à Florence à ca […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacopo-tatti-dit-sansovino/#i_0

SCAMOZZI VINCENZO (1552-1616)

  • Écrit par 
  • Renée PLOUIN
  •  • 324 mots

Formé à l'architecture par son père Gian-Domenico (1526-1582), Vincenzo Scamozzi étudie les œuvres de Palladio et fait de nombreux voyages en Italie et en Europe (on conserve de lui un carnet de dessins exécutés d'après des monuments français). Son œuvre est très éclectique. Ainsi, la villa Pisani à Lonigo (1576) et l'église San Gaetano de Padoue s'inspirent d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vincenzo-scamozzi/#i_0

SCHOCH JOHANNES (1550 env.-1631)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 118 mots

Originaire du pays de Bade, Schoch devint bourgeois de Strasbourg en 1577. En 1583, il entra au service du margrave de Bade pour lequel il travailla à l'Ernestinum de Durlach et au château de Gottesaue (1588-1589). Dans les mêmes années furent élevés à Strasbourg, sur ses plans, le Neue Bau (1582-1585), le Salzhaus (1586) et la Grande Boucherie (1587-1588 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johannes-schoch/#i_0

SERLIO SEBASTIANO (1475-env. 1554)

  • Écrit par 
  • Sylvia PRESSOUYRE
  •  • 1 396 mots
  •  • 1 média

Architecte et théoricien de l'architecture italien. Il fut l'élève à Rome de Baldassare Peruzzi qui lui légua ses notes et ses dessins. À Venise, où il se rendit sans doute après le sac de Rome de 1527, Serlio fut bien accueilli dans le milieu savant de Trissino, d'Alvise […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sebastiano-serlio/#i_0

SHUTE JOHN (mort en 1563)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 109 mots

Tout ce que l'on sait de Shute est tiré de son livre, The First and Chief Groundes of Architecture (1563), le premier traité du genre publié en Angleterre. Vraisemblablement peintre et architecte, Shute fut envoyé en Italie par le duc de Northumberland, l'un des promoteurs de l'italianisme à la cour d'Edouard VI. Remarquable par la qualité de ses illustrations et les observatio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-shute/#i_0

SILOE DIEGO DE (1495-1563)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 450 mots

Le fils du sculpteur flamand Gil de Siloe passe pour le plus grand artiste de la Renaissance en Espagne. Diego de Siloe fit le voyage d'Italie et collabora à Naples, avec Bartolomé Ordóñez, à la sculpture du retable de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diego-de-siloe/#i_0

SINAN MIMAR (1489-1588)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 726 mots

Sinan, dont on fait parfois précéder le nom de Mimar (« architecte ») est le plus illustre des architectes ottomans. Presque toute l'architecture civile et religieuse qui verra ensuite le jour en Turquie repose sur ses idées, traduites à la perfection dans des mosquées et autres édifices.Né le 15 avril 1489 à Agirnaz, en Turquie, dans une famille grecque ort […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mimar-sinan/#i_0

SOHIER HECTOR (actif 1re moitié XVIe s.)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 110 mots

Bien que Sohier ait été nommé architecte de la ville de Caen en 1555, il semble que l'essentiel de son activité se situe dans les décennies antérieures. La seule œuvre qu'on lui donne avec certitude est le chevet de l'église Saint-Pierre (1528-1545), dont le décor Renaissance emp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sohier-hector/#i_0

SOLARI LES

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 715 mots
  •  • 2 médias

Famille d'artistes italiens. On ignore quels furent les débuts de Cristoforo Solari dit il Gobbo (actif de 1489 à 1520), sculpteur et architecte, frère aîné du peintre Andrea Solario. En 1489, il est à Venise, travaillant à l'autel de la chapelle Saint-Jean (détruit) dans l'église Santa Maria della Carita. Mais l'essentiel de sa carrière se déroule en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-solari/#i_0

SPECKLE DANIEL (1536-1589)

  • Écrit par 
  • Catherine BRISAC
  •  • 163 mots

Théoricien de la fortification bastionnée germanique, ce Strasbourgeois commence sa carrière au service de l'empereur Maximilien II, participant à de nombreux sièges. Son œuvre de constructeur demeure imprécise faute d'études. Il travailla surtout à moderniser les places fortes rhénanes et probablement s'occupa-t-il de celle d'Oslo. Revenu à Strasbourg en tant qu'architecte de la ville, il rédige […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/daniel-speckle/#i_0

SUSTRIS FRIEDRICH (1540 env-1559)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 118 mots

Fils du peintre flamand Lambert Sustris, Friedrich fit le voyage d'Italie et fut l'élève et le collaborateur de Vasari à Florence (1564), avant d'entrer au service des Fugger, les banquiers d'Augsbourg (1565-1569). Appelé par le duc Guillaume V en Bavière en 1573, il fut nommé architecte en chef de la cour ducale en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/friedrich-sustris/#i_0

TERZI FILIPPO (1529-1597)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 136 mots

Après avoir travaillé comme ingénieur sur les fortifications de Pesaro, Senigalia et Urbin, ce Bolonais se mit au service du roi du Portugal (1576). Devenu architecte de Philippe II d'Espagne (1580), Filippo Terzi participa aux décorations de l'entrée du roi à Lisbonne (1581). Da […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/filippo-terzi/#i_0

TIBALDI PELLEGRINO (1527-1596)

  • Écrit par 
  • Sylvie BÉGUIN
  •  • 309 mots

Né à Puria in Valsolda, formé à Bologne, Pellegrino Tibaldi, artiste très précoce, travaille à Rome, dès 1545-1546, avec Perino del Vaga au château Saint-Ange (décoration de la salle du Conseil, qu'il achèvera entre 1547 et 1549 dans un style nettement michelangelesque). Ce style est celui de ses autres œuvres romaines (B […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pellegrino-tibaldi/#i_0

TOLEDO JUAN BAUTISTA DE (mort en 1567)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 362 mots
  •  • 1 média

Jusqu'à une époque récente, la vie et l'œuvre de l'architecte espagnol Toledo demeuraient une énigme. On a dû attendre les publications du père Carlos Vicuña pour entrevoir les origines de son art. Ces études ont notamment précisé la nature de l'activité de l'artiste durant les années 1546-1548. À la suite de la mort d'Antonio San Gallo le Jeune et sous les ordres de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-bautista-de-toledo/#i_0

TORRALVA DIOGO DE (1500-1566)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 338 mots

Architecte marquant du Portugal vers le milieu du xvie siècle, Torralva était d'origine espagnole, mais fortement italianisé. Il épousa la fille de Francisco de Arruda, un des maîtres du style manuélin et fut nommé à la direction des œuvres de l'Alentejo (1547) après la mort de son beau-père.À Évora, où les Arr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diogo-de-torralva/#i_0

VASARI GIORGIO (1511-1574)

  • Écrit par 
  • André CHASTEL
  •  • 3 245 mots
  •  • 3 médias

Vasari donne, comme certaines figures fortes de la Renaissance, l'impression d'avoir vécu plusieurs existences à la fois. Il est le fondateur de l'histoire de l'art ; son ouvrage extraordinaire et novateur de 1550, les Vite, a connu un succès tellement retentissant qu'une seconde édition a été nécessaire en 1568, mais on ne voit pas q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giorgio-vasari/#i_0

VÁZQUEZ LORENZO (fin XVe-déb. XVIe s.)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 94 mots

Très au fait des nouveautés architecturales italiennes qu'il fit connaître à la Castille, Vázquez mérita le surnom de « Brunelleschi espagnol ». Ses principales œuvres sont le collège de Santa Cruz à Valladolid (1491), dont les ordres et les modénatures à l'antique reposent sur une structure gothique ; le palais Me […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vazquez-lorenzo/#i_0

VIGNOLE, ital. JACOPO BAROZZI DA VIGNOLA (1507-1573)

  • Écrit par 
  • Renée PLOUIN
  •  • 441 mots
  •  • 1 média

Architecte italien. Jacopo Barozzi, dit Vignole, reçoit sa première formation d'architecte à Bologne, où il a peut-être été l'élève de Serlio. À Rome, il fréquente le cercle des Sangallo et se met à l'étude des monuments antiques. On le trouve ensuite au côté de Primatice à Fontainebleau, occupé sans doute à réaliser des fontes d'après l'antique. De retour en I […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vignole-ital-jacopo-barozzi-da-vignola/#i_0

VILLALPANDO FRANCESCO DE (mort en 1561)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 87 mots

Réputé l'un des artistes les plus raffinés et les plus doctes de la Renaissance espagnole, Villalpando travailla sous la direction d'Alonso de Covarrubias à la construction de la façade principale de l'Alcázar de Tolède, à partir de 1553. Auparavant, il avait exé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francesco-de-villalpando/#i_0


Affichage 

Leon Battista Alberti

Leon Battista Alberti

photographie

Leon Battista Alberti (1404-1472). Poète, architecte, musicien, philosophe, peintre et sculpteur italien, Alberti est un parfait humaniste. Ses ouvrages sur les arts figuratifs et l'architecture constituent les premiers traités d'esthétique modernes. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Unité modulaire selon Palladio

Unité modulaire selon Palladio

tableau

Unité modulaire selon Palladio. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Leon Battista Alberti

Leon Battista Alberti
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Unité modulaire selon Palladio

Unité modulaire selon Palladio
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau