BOYTAC ou BOITAC DIOGO (actif entre 1490 et 1525)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

D'origine française, semble-t-il, venu peut-être du Languedoc, Boytac est par son style l'un des architectes les plus portugais. Chargé par le roi Manuel de voûter la nef de l'église de Jésus à Setúbal en 1495, il imagine de robustes colonnes torses formées de trois tores enroulés en spirale. Avec les frères Diogo et Francisco Arruda, il est un des créateurs du style manuélin, qui est pour le Portugal ce que le style Isabelle est à l'Espagne. Entre 1502 et 1516, il commence la construction de l'église et du cloître du monastère des hiéronymites de Belém. Il élève aussi la nef de la cathédrale de Guarda (1504-1517). On a parfois supposé qu'il avait participé à la réalisation d'une partie du cycle manuélin du couvent de Batalha : remplages du cloître royal et contribution aux « chapelles imparfaites » (inachevées).

—  Marcel DURLIAT

Écrit par :

  • : professeur émérite d'histoire de l'art à l'université de Toulouse-Le-Mirail

Classification


Autres références

«  BOYTAC ou BOITAC DIOGO (actif entre 1490 et 1525)  » est également traité dans :

CLOÎTRES

  • Écrit par 
  • Léon PRESSOUYRE
  •  • 5 529 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La fin d'un conflit »  : […] Cependant, dès la fin du xii e  siècle, l'opposition apparemment irréductible entre l'esthétique cistercienne et l'esthétique clunisienne tendait à s'abolir. En 1188, le chapitre général de l'ordre de Cîteaux prend des mesures pour empêcher les abbayes de s'endetter à l'occasion de constructions somptueuses. Ces prescriptions sont renouvelées – ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cloitres/#i_10165

PORTUGAL

  • Écrit par 
  • Roger BISMUT, 
  • Cristina CLIMACO, 
  • Michel DRAIN, 
  • José-Augusto FRANÇA, 
  • Michel LABAN, 
  • Jorge MORAÏS-BARBOSA, 
  • Eduardo PRADO COELHO
  •  • 40 038 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « Renaissance et baroque »  : […] La peinture de thèmes religieux continua par la suite à subir l'influence flamande, et nombreux furent les achats de panneaux faits en Flandres où le comptoir portugais, transféré de Bruges à Anvers en 1499, connaissait le développement le plus grand grâce à l'afflux des marchandises venant de l'Orient. Frère Carlos et Francisco Henriques sont deux peintres flamands venus s'installer au Portugal, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/portugal/#i_10165

Pour citer l’article

Marcel DURLIAT, « BOYTAC ou BOITAC DIOGO (actif entre 1490 et 1525) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/boytac-boitac/