Marc CHÉNETIER

agrégé de l'Université, docteur ès lettres, professeur de littérature américaine à l'université d'Orléans

BARTH JOHN (1930- )

  • Écrit par 
  • Marc CHÉNETIER
  •  • 994 mots

Avec William Gass, Robert Coover et Vladimir Nabokov, John Barth est sans doute le romancier américain contemporain qui a eu l'influence théorique la plus grande sur l'art de son temps. Son essai sur « La Littérature de l'épuisement » (The Liter […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-barth/#i_0

BENÉT STEPHEN VINCENT (1898-1943)

  • Écrit par 
  • Marc CHÉNETIER
  •  • 368 mots

Ce poète et romancier américain est né à Bethlehem, en Pennsylvanie. Issu d'une famille aux vieilles traditions militaires, Stephen Vincent Benét partage avec son frère William Rose (Merchants of Cathay) et sa sœur Laura les prétentions à la renommée littéraire d'une maisonnée élevée au timbre de la poésie lue à haute voix et des récits d'exploits ancestraux. Son œuvre est nour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stephen-vincent-benet/#i_0

BRAUTIGAN RICHARD (1935-1984)

  • Écrit par 
  • Marc CHÉNETIER
  •  • 537 mots

Né en 1935 dans une famille ouvrière à Tacoma (État de Washington), Richard Brautigan mit fin à son existence un jour d'octobre 1984 à Bolinas, en Californie. C'est en Californie, déjà, qu'émerge dans les années cinquante, aux côtés des beats de San Francisco, ce personnage qui publie alors d'étranges recueils de poèmes ; leurs titres accolent des éléments trop disparates pour ne pas laisser filtr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-brautigan/#i_0

CARVER RAYMOND (1938-1988)

  • Écrit par 
  • Marc CHÉNETIER
  •  • 469 mots

Fils d'ouvrier, Raymond Carver — né le 26 mai 1938 dans l'Oregon — se marie jeune. Ses enfants naissent tôt : il connaît la gêne la plus grande, soumis aux exigences d'études supérieures à mener et d'emplois alimentaires à trouver. Bien qu'il eût auparavant publié des poèmes et des recueils de proses en tirages limités, Raymond Carver n'atteignit la célébrité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raymond-carver/#i_0

CRANE HART (1899-1932)

  • Écrit par 
  • Marc CHÉNETIER
  •  • 982 mots

T. S. Eliot, auteur de la sombre Terre Gaste, trouva les moyens spirituels de survivre à sa pessimiste vision ; Crane, qui la voulait renverser en un vaste péan d'affirmation, n'y parvint point : c'est en sautant dans la mer des Caraïbes du navire S.S. Orizaba qui le ramenait du Mexique, le 27 avril 1932, qu'il mit fin à une difficile existence commencée à l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hart-crane/#i_0

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - La littérature

  • Écrit par 
  • Bernard POLI, 
  • Claudine RAYNAUD, 
  • Jacques ROUBAUD, 
  • Jean-Pierre MARTIN, 
  • Marc CHÉNETIER, 
  • Pierre-Yves PÉTILLON, 
  • Rachel ERTEL, 
  • Yves-Charles GRANDJEAT
  •  • 40 197 mots

Le goût qu'ont les lecteurs européens pour la littérature des États-Unis n'est pas une mode passagère. On a pu croire que les troupes de la Libération avaient apporté Hemingway dans leurs bagages et que l'âge du roman américain ne durerait pas. Mais, des décennies plus tard, les œuvres « traduites de l'américain » occupent plus que jamais la devanture des librairies. Même ceux qui y cherchent l'im […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-arts-et-culture-la-litterature/#i_0

HAWKES JOHN (1925-1998)

  • Écrit par 
  • Marc CHÉNETIER
  •  • 886 mots

Né en 1925 dans le Connecticut, John Hawkes est l'un des romanciers les plus importants de l'après-guerre. Son premier roman, The Cannibal, publié en 1949 (Le Cannibale), constitue d'ores et déjà un classique de la littérature américaine ; le lecteur y est introduit de plain-pied dans un imaginaire hors du commun. S'y explorent, sur fond d'une Allemagne myth […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-hawkes/#i_0

HOLMES OLIVER WENDELL (1809-1894)

  • Écrit par 
  • Marc CHÉNETIER
  •  • 243 mots

Né à Cambridge, dans le Massachusetts, Oliver Wendell Holmes fit d'abord des études de droit à Harvard, avant d'entreprendre une carrière médicale à Paris et à Harvard, où il obtint son diplôme en 1836 et enseigna l'anatomie de 1847 à 1882, après avoir pratiqué dix ans durant et enseigné à Dartmouth. Doyen de la faculté de médecine de Harvard, il se tailla une solide réputation scientifique. Mais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oliver-wendell-holmes/#i_0

JEFFERS ROBINSON (1885-1962)

  • Écrit par 
  • Marc CHÉNETIER
  •  • 829 mots

Nourri de culture classique, élevé à la spartiate, Jeffers passa la majeure partie de sa vie au bord du Pacifique ; sa philosophie fait grand cas du déclin inéluctable des civilisations et, refusant de prolonger vingt siècles d'anthropocentrisme, propose un « inhumanisme » fondamental : il apparaît ainsi comme l'extrême-occidental et doit une large part du refus obstiné dont sa poésie est l'objet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robinson-jeffers/#i_0

LINDSAY VACHEL (1879-1931)

  • Écrit par 
  • Marc CHÉNETIER
  •  • 896 mots

Pour avoir gagné le cœur et l'oreille de l'Amérique de son temps d'une façon quelque peu spectaculaire, Nicholas Vachel Lindsay, troubadour américain amoureux du Middle West, génial précurseur, est sans doute un des poètes des États-Unis les plus connus et les plus méconnus à la fois. Félicité par Yeats en 1914 pour un poème religieux écrit à la mémoire du fondateur de l'Armée du Salut ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vachel-lindsay/#i_0

MASTERS EDGAR LEE (1869-1950)

  • Écrit par 
  • Marc CHÉNETIER
  •  • 622 mots

La notoriété d'Edgar Lee Masters est surtout due à un volume inspiré des Grecs que William Marion Reedy publia en série à Saint Louis dans son journal, le Mirror, au cours des années 1914 et 1915. Édité en recueil en 1915, The Spoon River Anthology n'est cependant que l'une des quelque cinquante œuvres de Masters.Né à Garnett, dans le Kansas, Masters grandit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edgar-lee-masters/#i_0

MILLAY EDNA ST. VINCENT (1892-1950)

  • Écrit par 
  • Marc CHÉNETIER
  •  • 563 mots

Figure emblématique des années 1920, au cours desquelles elle fut sans doute la plus célèbre poétesse des États-Unis, Edna St. Vincent Millay devait rejeter, avant même la fin de cette période, l'image d'elle que l'on conserve encore le plus souvent aujourd'hui : celle d'une égérie de la bohème de Greenwich Village, à la vie sentimentale chaotique, jetant sur l'amour et le siècle un regard plus cy […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edna-millay/#i_0

ROBINSON EDWIN ARLINGTON (1869-1935)

  • Écrit par 
  • Marc CHÉNETIER
  •  • 794 mots

Premier poète américain d'importance apparu au xxe siècle, Edwin Arlington Robinson est largement un produit du xixe siècle finissant. Proche des trois grands moments de ce siècle, le romantisme, la période victorienne et le transcendantalisme, il vient à l'existence en même temps que cet « Âge doré » que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edwin-arlington-robinson/#i_0

SANDBURG CARL (1878-1967)

  • Écrit par 
  • Marc CHÉNETIER
  •  • 637 mots

Fils d'immigrants suédois et grand barde américain, Carl August Sandburg, né à Galesburg (Illinois), serait une sorte de Whitman laïque des grandes cités. Principalement connu pour ses Chicago Poems, qui lui valurent la célébrité dès 1916, et pour sa passion pour l'histoire orale et chantée des États-Unis populaires (The American Songbag, 1927 ; […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carl-sandburg/#i_0

WHITTIER JOHN GREENLEAF (1807-1892)

  • Écrit par 
  • Marc CHÉNETIER
  •  • 298 mots

Autodidacte d'humble origine qui passa toute sa vie dans le Massachusetts, John Greenleaf Whittier est issu d'une famille quaker très unie et très éprise de connaissances. Il lut jeune la poésie anglaise et conçut un enthousiasme particulier pour Burns, Byron, Scott et surtout Milton. À vingt-cinq ans il publia un poème en l'honneur de William Lloyd Garrison qui lui fit une place dans les maigres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-greenleaf-whittier/#i_0