BENÉT STEPHEN VINCENT (1898-1943)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ce poète et romancier américain est né à Bethlehem, en Pennsylvanie. Issu d'une famille aux vieilles traditions militaires, Stephen Vincent Benét partage avec son frère William Rose (Merchants of Cathay) et sa sœur Laura les prétentions à la renommée littéraire d'une maisonnée élevée au timbre de la poésie lue à haute voix et des récits d'exploits ancestraux. Son œuvre est nourrie d'abondantes lectures historiques et ses productions les plus connues, le long poème lyrique John Brown's Body (1928) et la nouvelle The Devil and Daniel Webster, aussi célèbres aux États-Unis que les Fables de La Fontaine en France, sont amplement inspirées par une histoire américaine sentimentalisée et moralisée à l'usage des lecteurs.

Si la saga familiale servit de complément à des études à Yale interrompues par la Première Guerre mondiale, ses poèmes lui tinrent partiellement lieu de diplôme puisque son troisième recueil fit office de thèse dans son cursus de maîtrise.

C'est en France, après la publication de The Ballad of William Sycamore, 1790-1880 (1923) que Benét écrivit John Brown's Body, dont la meilleure partie est indubitablement faite des ballades contenues dans ce long poème aux personnages un peu flous et à la diction inégale. Malgré sa facture imparfaite, cette œuvre, qui traite de la guerre de Sécession, reçut en 1929 le prix Pulitzer. Le même souci de présentation ironique de sujets historiques lui fit produire A Book of Americans (1933), recueil de poèmes écrits en collaboration avec son épouse et destiné au public jeune, et entreprendre un long récitatif sur l'Amérique, Western Star, que la mort vint interrompre après le premier des cinq volumes prévus.

Sans compter au nombre des grandes voix de la poésie américaine, Stephen Vincent Benét, qui publia dix-sept volumes de prose et de vers, représente un aspect documentaire et léger qui n'est pas dépourvu d'intérêt. Décédé à New York le 13 mars 1943, Benét reçut un second prix Pulitzer à titre posthume pour A Book of Americans.

—  Marc CHÉNETIER

Écrit par :

  • : agrégé de l'Université, docteur ès lettres, professeur de littérature américaine à l'université d'Orléans

Classification

Pour citer l’article

Marc CHÉNETIER, « BENÉT STEPHEN VINCENT - (1898-1943) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/stephen-vincent-benet/