Jean-Pierre ARRIGNON

assistant à l'université de Poitiers

ALEXIS Ier MIKHAÏLOVITCH (1629-1676) tsar de Russie (1645-1676)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ARRIGNON
  •  • 380 mots

Fils unique du tsar Michel Romanov, Alexis, homme cultivé et réputé pour sa « très grande douceur », était en réalité un conservateur dévot, qui laissa le pouvoir entre les mains de ses parents (E. Miloslavski, V. I. Morozov), de ses favoris (A. Matveïev) ou du patriarche Nikon. Le long règne d'Alexis (1645-1676) est loin d […] Lire la suite

BOLOTNIKOV IVAN ISSAÏEVITCH (mort en 1608)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ARRIGNON
  •  • 594 mots

Chef du soulèvement populaire qui éclate dans le sud-ouest de la Russie en 1606-1607 et qui menace un moment l'ordre social, après l'accession au trône du tsar Chouïski (1606-1610), représentant de la haute noblesse. Né serf du prince Teliatevski, Bolotnikov aspire tout jeune à la liberté, qu'il obtient en s'enfuyant chez les […] Lire la suite

COSAQUES

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ARRIGNON
  •  • 763 mots

Nom donné aux populations semi-nomades formant des communautés militaires indépendantes dans les bassins du Don, du Terek et du Kouban. Le mot, d'origine turco-tatare, désigne tout homme libre, tout guerrier indépendant. Aux xive et xve siècles, les services de ces Cosaques Tatars furent utilisés tant par […] Lire la suite

HETMAN

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ARRIGNON
  •  • 178 mots

Nom répandu aux xvie et xviie siècles dans les pays d'Europe orientale pour désigner le titulaire du grade militaire le plus élevé. Ainsi en Pologne et en Lituanie, du xve au […] Lire la suite

KHMELNITSKI BOGDAN MIKHAÏLOVITCH (1595 env.-1657)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ARRIGNON
  •  • 486 mots

Cosaque né à Pereïaslavl dans une famille de petite noblesse ukrainienne, Bogdan Khmelnitski reçut une solide instruction à Kiev puis à Lvov ; outre l'ukrainien, sa langue natale, il connaissait le latin, le polonais et le russe. Il acquit une solide formation militaire en participant aux campagnes des Cosaques Zaporogue […] Lire la suite

RAZINE STEPAN TIMOFEÏEVITCH dit STENKA (1630 env.-1671)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ARRIGNON
  •  • 661 mots

Cosaque du Don qui dirigea le soulèvement des paysans et des populations de la Volga, notamment les Mordves, contre le gouvernement tsariste. Né dans le village de Zimoveïski sur le Don, d'une famille aisée, Stenka Razine, homme pieux (il fit deux pèlerinages, en 1652 et 1661, au monastère Solovetski et à Moscou en mémoir […] Lire la suite

SOPHIE ALEXEÏEVNA (1657-1704) régente de Russie (1682-1689)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ARRIGNON
  •  • 224 mots

Grâce à l'appui de la famille Miloslavski et des régiments de la garde, les streltsy, Sophie Alexeïevna exerça la régence au nom des deux tsars, ses frères, Ivan V et Pierre Ier, de 1682 à 1689, mais abandonna le gouvernement à son favori le prince V. V. Golitsyne, homme cultivé et libéral, mais piètre général. L'événement majeur de cette période est la « […] Lire la suite

STROGANOV LES

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ARRIGNON
  •  • 298 mots

Le nom de la famille Stroganov, dont la cohésion a triomphé des différends les plus graves, est attaché à la colonisation de l'Oural et de la Sibérie. Les ancêtres de la famille (Anika Stroganov, mort en 1570) appartenaient à la paysannerie libre et étaient membres d'une communauté de petits sauniers paysans. Leur fortun […] Lire la suite

TEMPS DES TROUBLES (1598-1613)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ARRIGNON
  •  • 588 mots

On désigne ainsi la période particulièrement agitée de l'histoire russe qui commence à la mort du dernier descendant des Riourikides en 1598, le tsar Fiodor, et s'achève par l'établissement d'une nouvelle dynastie, celle des Romanov.Cette crise revêt trois aspects fondamentaux : tout d'abord, il s'agit d'une crise dynastique. Il n'existait pas de loi de success […] Lire la suite