TEMPS DES TROUBLES (1598-1613)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

On désigne ainsi la période particulièrement agitée de l'histoire russe qui commence à la mort du dernier descendant des Riourikides en 1598, le tsar Fiodor, et s'achève par l'établissement d'une nouvelle dynastie, celle des Romanov.

Cette crise revêt trois aspects fondamentaux : tout d'abord, il s'agit d'une crise dynastique. Il n'existait pas de loi de succession au trône. En dépit des décisions des états généraux (Zemskij Sobor) qui portèrent sur le trône l'habile et intelligent Boris Godounov (1595-1605) puis le représentant des boyards, Basile Chouïski (1605-1610), des prétendants, se faisant passer pour Dmitri, le fils d'Ivan IV miraculeusement échappé à la mort, réclamèrent leurs droits héréditaires et plus curieusement réussirent en partie dans leur entreprise. Le premier faux Dmitri, peut-être le moine Grégoire Otrepev, règne à Moscou de juin 1605 à mai 1606 ; le deuxième faux Dmitri, plus connu sous le nom de « Bandit » de Tušino, petite ville proche de Moscou où il avait établi sa cour et son gouvernement, menace Moscou en 1608 ; un troisième faux Dmitri apparaît en 1611 à Pskov au moment où Suédois et Polonais envahissent la Russie. Enfin le Zemskij Sobor de 1613 élit comme tsar Michel Romanov ; cette sélection marque la fin du Temps des troubles. Toutefois, l'importance du rôle joué par les faux Dmitri montre l'immaturité politique des Russes. C'est ensuite une crise sociale qui se développe, surtout sous le règne de Basile Chouïski, le tsar des boyards.

L'opposition se manifeste par de nombreux soulèvements, surtout parmi les couches les plus déshéritées de la population, sous la conduite de Bolotnikov. Ce mouvement met en cause la politique oppressive de la Russie moscovite à l'égard des minorités (Mordves, etc.) ainsi que le système social. Bolotnikov se présente lui aussi comme le serviteur du faux Dmitri, puis du faux Pierre, fils légendaire du tsar Fiodor. Finalement, en 1607, Chouïski vie [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  TEMPS DES TROUBLES (1598-1613)  » est également traité dans :

BOLOTNIKOV IVAN ISSAÏEVITCH (mort en 1608)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ARRIGNON
  •  • 592 mots

Chef du soulèvement populaire qui éclate dans le sud-ouest de la Russie en 1606-1607 et qui menace un moment l'ordre social, après l'accession au trône du tsar Chouïski (1606-1610), représentant de la haute noblesse. Né serf du prince Teliatevski, Bolotnikov aspire tout jeune à la liberté, qu'il obtient en s'enfuyant chez les cosaques du Don. Capturé peu après par les Tatars, il est vendu comme es […] Lire la suite

BORIS GODOUNOV (1551 env.-1605) tsar de Russie (1598-1605)

  • Écrit par 
  • Wladimir VODOFF
  •  • 392 mots
  •  • 1 média

Descendant d'une famille noble d'origine tatare mais russifiée depuis le xiv e  siècle, Boris Godounov s'impose à la tête de l'État moscovite vers 1587, comme conseiller du tsar Théodore (Fedor), fils et successeur d'Ivan le Terrible et marié à la sœur de Boris. Quand le tsar meurt sans laisser d'héritier (son unique frère, le tsarevitch Dmitri, ayant péri en 1591 dans des circonstances troubles), […] Lire la suite

CHOUÏSKI LES

  • Écrit par 
  • Wladimir VODOFF
  •  • 360 mots

Descendants de la dynastie de Souzdal (Nijni Novgorod), dont l'indépendance politique prit fin sous le règne du grand-prince de Moscou Basile I er (1389-1425), les princes Chouïski doivent leur nom à la localité de Chouïa (aujourd'hui dans l' oblast d'Ivanovo). Passés au service de la monarchie moscovite, les Chouïski jouent un rôle important dans l'histoire de l'État russe du xv e et du xvi e […] Lire la suite

PHILARÈTE, FEDOR NIKITITCH ROMANOV (1554 env.-1633) patriarche de Moscou (1619-1633)

  • Écrit par 
  • Jean GOUILLARD
  •  • 418 mots

Fils aîné de Nikita Romanovitch Romanov, neveu par alliance d'Ivan le Terrible et cousin de Fedor I er , dernier tsar de la maison de Riourik. En haine des Romanov, Boris Godounov l'enlève à sa femme et à son jeune fils Michel pour le faire moine. Fedor Romanov prend alors le nom de Philarète (1598). Il subit le contrecoup du temps des Troubles. Le premier faux Dmitri (1605-1606) le nomme métropol […] Lire la suite

RUSSIE (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Michel LESAGE, 
  • Roger PORTAL
  •  • 20 249 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « Le temps des Troubles »  : […] L'État russe a failli sombrer pendant le temps des Troubles au début du xvii e  siècle . Ruiné économiquement par la guerre livonienne (1558-1583), affaibli par la rivalité des grandes familles à la mort d'Ivan IV (1584) il est gouverné durement par Boris Godounov (Godunov), tsar élu par le Zemski Sobor en 1598, mais tout-puissant dès 1588. Sous son règne (1598-1605), la Russie affirme son impor […] Lire la suite

Les derniers événements

France. Entrée au Panthéon de Simone Veil. 1er juillet 2018

assistent des milliers de personnes, le chef de l’État déclare : « Nous avons voulu que Simone Veil entre au Panthéon sans attendre que passent les générations, comme nous en avions pris l’habitude, [pour que] ses combats, sa dignité, son espérance restent une boussole dans les temps troublés […] Lire la suite

Syrie. Offensives de la rébellion contre Damas et Alep. 6-30 juillet 2012

, deuxième ville et capitale économique du pays, dans le nord, dont elle contrôle les environs. Dans le même temps, l'armée régulière lance une contre-offensive à Damas où les combats meurtriers se poursuivent. Le 28, l'armée donne l'assaut aux quartiers d'Alep tenus par l'A.S.L., notamment celui […] Lire la suite

Liban. Accord politique et élection d'un président. 6-28 mai 2008

», le gouvernement annule les deux décisions à l'origine des troubles. Le 15, la majorité et l'opposition acceptent la proposition du comité ministériel arabe, émanation de la Ligue arabe, d'entamer dès le lendemain des négociations à Doha (Qatar). Le Hezbollah lève le blocage des routes. Le 21, à […] Lire la suite

Indonésie. Proposition d'un référendum sur l'indépendance de la province d'Atjeh. 4-9 novembre 1999

est encore plus vive depuis l'envoi de renforts militaires, en mai, dont Abdurrahman Wahid a ordonné le retrait. Le bilan des troubles à Atjeh s'élève à environ 2 000 morts depuis le début des années 1990. Le 8, près d'un million de personnes, sur les quatre millions que compte la province, manifestent […] Lire la suite

Irak. Émeutes après l'assassinat d'un responsable religieux chiite. 19-23 février 1999

au régime baasiste, dominé par la minorité sunnite du pays. À partir du 20, plusieurs villes du sud et de la banlieue de Bagdad sont le théâtre d'émeutes dirigées contre le pouvoir. Tandis que celui-ci nie l'existence de troubles, l'opposition chiite dénonce la répression meurtrière menée […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean-Pierre ARRIGNON, « TEMPS DES TROUBLES (1598-1613) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/temps-des-troubles/