RAZINE STEPAN TIMOFEÏEVITCH dit STENKA (1630 env.-1671)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Cosaque du Don qui dirigea le soulèvement des paysans et des populations de la Volga, notamment les Mordves, contre le gouvernement tsariste. Né dans le village de Zimoveïski sur le Don, d'une famille aisée, Stenka Razine, homme pieux (il fit deux pèlerinages, en 1652 et 1661, au monastère Solovetski et à Moscou en mémoire de son père), se destinait à une carrière diplomatique et militaire chez les Cosaques du Don : de 1660 à 1662, il fait partie des ambassades russes et cosaques qui cherchent à gagner l'alliance des princes kalmouks contre les Tatars de Crimée ; en 1663, grâce à cette alliance, il parvient à battre ces mêmes Tatars près de Perekop.

Toutefois, dès cette époque, il se rend compte de l'attitude méprisante de l'administration moscovite à l'égard des Cosaques ; en 1665, le prince Iouri Dolgorouki, commandant en chef de l'armée contre les Polonais, fait exécuter son frère Ivan. Dès lors, Razine éprouvera une haine farouche à l'encontre du pouvoir tsariste et demeurera animé d'un profond désir de vengeance.

Cet « homme posé, de haute taille, de constitution robuste, au visage reflétant la fierté et la franchise, simple mais exigeant », comme le décrit son contemporain le Hollandais J. J. Struys, part en campagne en 1667. Il se dirige d'abord vers la mer Caspienne et transforme la ville de Iaïtski (aujourd'hui Gouriev), à l'embouchure du fleuve Oural, en base d'appui. De là, il mène, sur les côtes iraniennes, des raids qui lui permettent d'amasser un riche butin et de renforcer son armée qui passe de deux mille à six mille hommes. En juillet 1663, il remporte une brillante victoire navale sur le khān iranien Mamed, dont il capture le fils. Dès lors, Razine s'estime prêt à affronter les troupes du tsar ; d'août à septembre 1669, il remonte la vallée de la Volga et il est accueilli en héros par la population des villes d'Astrakhan et de Tsaritsyne (Volgograd). En 1670, il passe du bassin de la Volga da [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  RAZINE STEPAN TIMOFEÏEVITCH dit STENKA (1630 env.-1671)  » est également traité dans :

MOSCOU

  • Écrit par 
  • Galia BURGEL, 
  • Catherine GOUSSEFF, 
  • Roger PORTAL
  •  • 8 358 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Le centre du royaume des Romanov »  : […] Les xvi e et xvii e  siècles sont une période capitale de l'histoire de Moscou, dont le rôle grandit avec le développement de la puissance russe qui a noué des rapports diplomatiques avec les États d'Occident et entretient un commerce actif avec l'Angleterre, la Hollande et la Suède. Les négociants étrangers, après l'ouverture du port d'Arkhangels […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moscou/#i_5565

RUSSIE (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Michel LESAGE, 
  • Roger PORTAL
  •  • 20 249 mots
  •  • 28 médias

Dans le chapitre « Le servage et l'évolution de la société »  : […] Après le temps des Troubles, les assemblées représentatives (Zemski Sobor, Douma des boyards) ont pu quelques temps jouer un rôle modérateur auprès du tsar. Mais les progrès de l'autorité centrale, facilités par l'action d'administrateurs fidèles et bien armés, recrutés parmi la nouvelle noblesse et bénéficiant de l'appui de l'Église, ont détourné […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-le-territoire-et-les-hommes-histoire/#i_5565

Pour citer l’article

Jean-Pierre ARRIGNON, « RAZINE STEPAN TIMOFEÏEVITCH dit STENKA (1630 env.-1671) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/razine-stepan-timofeievitch-dit-stenka/