STROGANOV LES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le nom de la famille Stroganov, dont la cohésion a triomphé des différends les plus graves, est attaché à la colonisation de l'Oural et de la Sibérie. Les ancêtres de la famille (Anika Stroganov, mort en 1570) appartenaient à la paysannerie libre et étaient membres d'une communauté de petits sauniers paysans. Leur fortune a été édifiée, avec l'appui du gouvernement, sur le commerce du sel.

En 1574, Ivan IV le Terrible leur concéda, en pleine propriété, d'immenses territoires, situés de l'autre côté de l'Oural, pour protéger les frontières du pays contre les restes du pouvoir tatar et pour servir de base de départ à la colonisation de la Sibérie. Cette dernière entreprise fut l'œuvre du Cosaque Ermak, mercenaire au service des Stroganov, qui, de 1581 à 1583, annexa les bassins de l'Ob, de l'Ienissei et de la Lena, soit de 6 à 7 millions de kilomètres carrés, et de 9 à 10 millions d'indigènes arriérés, dispersés et divisés, qu'un réseau de petits fortins de bois suffit à soumettre à l'impôt en fourrures, « l'or mou ».

Tirant de leurs propriétés patrimoniales des revenus énormes, les Stroganov se firent les banquiers des tsars lors des guerres polonaises et suédoises ; ils en furent récompensés au xviiie siècle par des titres nobiliaires de baron puis de comte, qui les élevèrent au rang de l'aristocratie. Les Stroganov, grands maîtres du marché du sel, surent diversifier leurs activités ; mis à part le textile, ils se lancèrent aussi bien dans l'extraction du minerai de fer et de cuivre ou l'exploitation des fonderies et des forges de l'Oural que dans les constructions navales ou l'élevage des huîtres perlières.

—  Jean-Pierre ARRIGNON

Écrit par :

Classification


Autres références

«  STROGANOV LES  » est également traité dans :

RUSSIE (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Pascal MARCHAND
  •  • 8 550 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « L' expansion démographique et territoriale russe »  : […] C'est en 1558 qu'Ivan IV le Terrible accorde des privilèges d'exploitation des territoires situés à l'est de l’Oural aux Stroganov qui, à la recherche de fourrures, financent des expéditions de plus en plus loin vers l'est. Un mouvement est lancé, qui conduira les cosaques sur les rives du Pacifique en 1639 (et même, plus tard, en Alaska). À la fin du xviii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-le-territoire-et-les-hommes-geographie/#i_42981

RUSSIE (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Michel LESAGE, 
  • Roger PORTAL
  •  • 20 249 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « Le servage et l'évolution de la société »  : […] Après le temps des Troubles, les assemblées représentatives (Zemski Sobor, Douma des boyards) ont pu quelques temps jouer un rôle modérateur auprès du tsar. Mais les progrès de l'autorité centrale, facilités par l'action d'administrateurs fidèles et bien armés, recrutés parmi la nouvelle noblesse et bénéficiant de l'appui de l'Église, ont détourné la Russie du système de la « monarchie tempérée » […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-le-territoire-et-les-hommes-histoire/#i_42981

SIBÉRIE

  • Écrit par 
  • Vadime ELISSEEFF, 
  • Pascal MARCHAND, 
  • Guy MENNESSIER
  •  • 14 138 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'avance russe »  : […] Dès le xi e  siècle, des contacts fréquents avaient lieu entre Russes et Sibériens (cf. russie  - Histoire). Au xii e  siècle, des marchands de Novgorod cherchaient au-delà de l'Oural fourrures, couteaux et haches, et des tribus ougriennes semblent leur avoir été soumise […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/siberie/#i_42981

Pour citer l’article

Jean-Pierre ARRIGNON, « STROGANOV LES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-stroganov/