Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

EISENSTEIN SERGE MIKHAÏLOVITCH (1898-1948)

Articles

  • EISENSTEIN SERGE MIKHAÏLOVITCH (1898-1948)

    • Écrit par Bernard EISENSCHITZ
    • 3 077 mots
    • 2 médias

    Dans le demi-siècle qui a suivi la disparition d'Eisenstein, à l'âge de cinquante ans, sa place au tout premier plan de l'histoire du cinéma s'est confirmée. Ses six films donnent l'image d'un cinéaste démiurge, capable de recréer un monde de toutes pièces pour l'imposer...

  • EISENSTEIN SERGE MIKHAÏLOVITCH - (repères chronologiques)

    • Écrit par Joël MAGNY
    • 1 214 mots

    23 janvier 1898 Serge Mikhaïlovitch Eisenstein naît à Riga en Lettonie, d'un père d'origine juive, ingénieur-architecte de la ville, et d'une mère slave.

    1906 Eisenstein découvre à Paris le cinéma et le musée Grévin.

    1915-1917 Après d'excellentes études secondaires, il entre...

  • LE CUIRASSÉ POTEMKINE (S. M. Eisenstein), en bref

    • Écrit par Joël MAGNY
    • 191 mots
    • 1 média

    Second film d'un jeune cinéaste de vingt-sept ans, S. M. Eisenstein (1898-1948) Le Cuirassé Potemkine a été classé à de nombreuses reprises « meilleur film du monde » par des jurys de cinéastes, historiens et critiques. En 1925, il vient surtout confirmer qu'un art nouveau est né, dans...

  • LE CUIRASSÉ "POTEMKINE", film de Serge Mikhailovitch Eisenstein

    • Écrit par Jacques AUMONT
    • 911 mots
    • 1 média

    Conscients de la force du cinéma comme instrument de propagande, les premiers dirigeants soviétiques avaient favorisé l'accès à la réalisation de jeunes réalisateurs acquis à la révolution, et formellement innovants. C'est en mars 1925 que la firme d'État Goskino lança la production d'une série de...

  • ALEXANDROV GRIGORI VASSILIEVITCH (1903-1986)

    • Écrit par Victor BACHY
    • 438 mots

    Scénariste et réalisateur soviétique, Alexandrov exerça d'abord divers métiers secondaires au théâtre, avant de suivre quelques cours et de débuter comme acteur au théâtre du Proletkult de Moscou où il rencontre S. M. Eisenstein dont il devient le collaborateur (1923-1933). Acteur dans...

  • CARASCO RAYMONDE (1939-2009)

    • Écrit par Raphaël BASSAN
    • 978 mots

    Née en 1939 à Carcassonne, la cinéaste Raymonde Carasco entreprend, au milieu des années 1970, une recherche sur la pensée-cinéma, « concept » hérité d'Eisenstein et que l'on retrouve, entre autres, dans les écrits de Gilles Deleuze et les œuvres de Jean-Luc Godard. Le tronc...

  • CINÉMA (Aspects généraux) - Histoire

    • Écrit par Marc CERISUELO, Jean COLLET, Claude-Jean PHILIPPE
    • 21 694 mots
    • 41 médias
    Eisenstein, lui aussi admirateur passionné du cinéma américain, bouleversé par les films de Griffith, retiendra la leçon. Il se voue au cinéma avec la fougue de sa jeunesse. Quand il tourne La Grève (1924), il n'a que vingt-cinq ans. C'est à vingt-six ans qu'il improvise Le Cuirassé...
  • CINÉMA (Aspects généraux) - Les théories du cinéma

    • Écrit par Youssef ISHAGHPOUR
    • 5 396 mots
    • 2 médias
    « Béla oublie les ciseaux », reproche Eisenstein à Balázs. Cette phrase définit assez l'orientation des théoriciens-cinéastes soviétiques, qui tiennent le montage pour l'essence du cinéma et lui donnent chacun un sens selon leur pratique, liée à la recherche et à l'enseignement. Lev Koulechev...
  • CINÉMA (Réalisation d'un film) - Montage

    • Écrit par Joël MAGNY
    • 3 665 mots
    • 9 médias
    ...d'images sans rapport avec l'explosion, voire sans contenu (flashes blancs), crée seule la sensation de l'explosion. Mais c'est surtout Dziga Vertov et Sergeï Mikhaïlovitch Eisenstein qui donnent au montage, sous l'égide de la pensée marxiste, une fonction entièrement nouvelle : c'est une méthode (scientifique...
  • ESTHÉTIQUE - L'expérience esthétique

    • Écrit par Daniel CHARLES
    • 5 083 mots
    • 2 médias
    ...nostalgique ou contemplative. L'attente (au sens de Derrick de Kerckhove) fait être le temps. Celui qui conféra au montage ses lettres de noblesse, S. M. Eisenstein, le dit clairement dans un texte de 1938 : « Deux morceaux de pellicule, n'importe lesquels, mis bout à bout, se combinent inévitablement, et...
  • FLASH-BACK, cinéma

    • Écrit par Jean-Louis COMOLLI
    • 236 mots

    Figure narrative permettant, dans le cours d'un récit cinématographique, de traduire le retour en arrière ou le rappel d'un événement passé. Le terme français maintenant recommandé est « retour en arrière ». Les moyens utilisés dans ce but sont assez variés. Le cinéma muet se contentait d'un intertitre...

  • PARLANT (CINÉMA) - (repères chronologiques)

    • Écrit par Michel CHION
    • 3 201 mots

    1899 États-Unis. The Astor Tramp, « picture song » de Thomas Edison. Bande filmée destinée à être accompagnée d'une chanson chantée en salle (derrière l'écran) par des artistes invités.

    1900 France. Présentation par Clément Maurice du Phono-Cinéma-Théâtre à l’'Exposition universelle....

  • PROKOFIEV SERGE (1891-1953)

    • Écrit par Alain PÂRIS
    • 2 099 mots
    • 2 médias
    ...(1937) est refusée par la censure car les textes des grands théoriciens (Marx, Lénine...) ne doivent pas être mis en musique ! En 1938, il collabore avec Eisenstein au film Alexandre Nevski dont il tire une cantate. L'année suivante voit la naissance de son premier opéra soviétique, Siméon Kotko...
  • RUSSE CINÉMA

    • Écrit par Bernard EISENSCHITZ
    • 10 135 mots
    • 6 médias
    ...l'Amérique et à son cinéma, comme Koulechov. Ils peuvent aussi l'associer à la mise en cadre, à la mise en scène ou au jeu d'acteur les plus sophistiqués. Ce sera bientôt le cas d'Eisenstein ou des futurs membres de la Feks, qui pour l'instant organisent des représentations théâtrales d'...

Médias

Eisenstein - crédits : Hulton-Deutsch Collection/ Corbis/ Getty Images

Eisenstein

<it>Ivan le Terrible</it>, S. M.&nbsp;Eisenstein - crédits : Sovfoto/ Universal Images Group/ Getty Images

Ivan le Terrible, S. M. Eisenstein

Nurse hurlante, extrait du Cuirassé Potemkine - crédits : Films sans frontières, Paris

Nurse hurlante, extrait du Cuirassé Potemkine

Techniques de montage cinématographique - crédits : Encyclopædia Universalis France

Techniques de montage cinématographique