Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

GNOSE

Articles

  • ALCHIMIE

    • Écrit par René ALLEAU, Universalis
    • 13 642 mots
    • 2 médias
    Cette complexité d'apports et d'influences a fait de l'alchimie arabe une gnose ésotérique et initiatique d'une ampleur et d'une profondeur que l'on ne saurait comparer au douteux syncrétisme de l'hermétisme alexandrin.
  • ALIÉNATION

    • Écrit par Paul RICŒUR
    • 8 006 mots
    ...que l'aliénation-extériorisation fait remonter à la surface. Mais il ne faut pas se tromper sur le « lieu » philosophico-théologique de ces questions. Elles sont caractéristiques de la gnose plutôt que de la théologie chrétienne ; elles veulent désigner un « savoir » (gnôsis) de l'origine radicale...
  • AVICENNE, arabe IBN SĪNĀ (980-1037)

    • Écrit par Henry CORBIN
    • 8 888 mots
    • 1 média
    ...a l'habitude de formuler. Philosophie et théologie se conjuguent finalement en une sagesse divine, une theosophia, une connaissance qui est salut, «  gnose ». Aucun de nos penseurs n'est gêné pour citer un verset coranique en exposant un problème philosophique. Quelle crainte, au fond, l'avicennisme...
  • BASILIDE (IIe s.)

    • Écrit par Pierre Thomas CAMELOT
    • 269 mots

    Écrivain gnostique qui enseignait, entre 120 et 145 environ, à Alexandrie au temps d'Hadrien et d'Antonin le Pieux. Il avait été l'élève, à Antioche, de Ménandre, disciple de Simon le Mage. Il composa un Évangile, dont on a un fragment, un commentaire, Exegetica (peut-être...

  • BOEHME JAKOB (1575-1624)

    • Écrit par Universalis, Maurice de GANDILLAC
    • 2 651 mots

    Jakob Boehme est un des plus grands représentants des courants mystiques et théosophiques de l'Allemagne des xvie et xviie siècles. Contesté de son vivant, en raison de l'originalité de sa doctrine et de son obscurité, il exerça une immense influence sur les esprits adonnés à la recherche de...

  • CATHOLICISME - Histoire de l'Église catholique des origines au pontificat de Jean-Paul II

    • Écrit par Jean DANIÉLOU, André DUVAL
    • 16 441 mots
    • 10 médias
    ...sont au contraire volontiers captées par de subtils systèmes de pensée, plus ou moins ésotériques, inclinés à tout réduire en valeurs de connaissance. La gnose, sous ses diverses élaborations, représente, dès le iie siècle, le plus grand danger pour la foi chrétienne, menaçant d'en dissoudre la substance....
  • ÉLÉMENTS THÉORIES DES

    • Écrit par René ALLEAU
    • 8 197 mots
    ...Nāsir-e Khosraw, s'est dégagé définitivement des interprétations sommaires des historiens antérieurs. Ceux-ci, faute de comprendre la mise en œuvre de la gnose ismaélienne et de son herméneutique fondamentale, le ta'wil, avaient réduit de façon abusive à la perspective classique de l'imitation extérieure...
  • ÉSOTÉRISME

    • Écrit par Serge HUTIN
    • 7 479 mots
    • 1 média
    ...philosophiques. La métaphysique dont il s'agit n'est pas un savoir verbal rationnel, mais une connaissance traditionnelle se donnant pour intégrale et salvatrice : le terme spécial de gnose (du grec gnôsis, « connaissance ») serait sans doute plus approprié. Il s'agit, en effet, pour l'ésotériste, d'acquérir une...
  • GNOSTICISME

    • Écrit par Pierre HADOT, Michel TARDIEU
    • 10 625 mots

    Si la recherche sur la gnose et les gnostiques n'a jamais connu de période de latence, elle est, à l'époque contemporaine, frappée d'une crise de ferveur particulièrement intense. Travaux et congrès se multiplient. Nombre de chaires autrefois consacrées à l'étude du Nouveau Testament sont désormais...

  • HERMÉTISME

    • Écrit par Sylvain MATTON
    • 4 971 mots
    • 1 média
    ...prophète « théopneuste ». Elle sera donc le fruit d'exercices de piété et d'ascèse plutôt que d'une réflexion rationnelle. Elle se présente comme une gnose fondamentalement opposée à la science de type aristotélicien. Tandis que celle-ci s'affirme désintéressée, celle-là vise toujours une fin pratique,...
  • JONAS HANS (1903-1993)

    • Écrit par Nicolas TERTULIAN
    • 1 276 mots

    Le trajet philosophique de Hans Jonas a connu une ligne de développement sinueuse, sur laquelle on peut distinguer au moins trois étapes. Si les recherches sur la gnose et le gnosticisme ont dominé au début de son activité théorique, il s'est orienté, à partir de la Seconde Guerre mondiale, vers les...

  • JUDÉO-CHRISTIANISME

    • Écrit par Jean DANIÉLOU
    • 1 382 mots
    ...révélation des secrets du monde céleste, de ses habitats et de ses habitants. L'angélologie y tient une place considérable. Elle est en ce sens une gnose, avec le caractère ésotérique qu'implique ce mot. Il y a une gnose juive, chez les sadocites en particulier ; il y a une gnose judéo-chrétienne,...
  • MANICHÉISME

    • Écrit par Henri-Charles PUECH
    • 15 291 mots
    • 1 média
    ...secrets, et dont, au surplus, il prend soin de fixer lui-même par écrit le contenu, est censée être l'expression claire, immédiate, totale de la Vérité, la « Gnose » plénière, le Savoir absolu. Par là, outre qu'il inclut en lui l'essentiel des Révélations antérieures et en fournit la clef, le message...
  • TRADITION

    • Écrit par René ALLEAU, Jean PÉPIN
    • 6 372 mots
    • 1 média
    ...rapproche pourtant d'eux en ce que la tradition telle qu'il la conçoit n'est pas celle de la foi ordinaire, accessible au grand nombre, mais celle de la «  gnose », enseignement secret réservé aux parfaits ; portant sur les mystères cachés, ésotérique, exclusivement orale, cette révélation aurait été à l'origine...