Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

JACOB FRANÇOIS (1920-2013)

Articles

  • JACOB FRANÇOIS (1920-2013)

    • Écrit par Universalis, François GROS
    • 1 387 mots
    • 1 média

    Lauréat du prix Nobel de physiologie ou médecine en 1965, le Français François Jacob fut une figure majeure de la génétique et de la biologie moléculaire.

    François Jacob naît le 17 juin 1920 à Nancy. En 1940, alors qu’il a entamé des études de médecine à Paris, il n’accepte pas la capitulation...

  • BIOLOGISME

    • Écrit par Sébastien LEMERLE, Carole REYNAUD-PALIGOT
    • 2 772 mots
    En France, l’image publique des sciences de la vie connaît un renouveau important à la suite de l’attribution en 1965 du prix Nobel de physiologie ou médecine aux généticiens André Lwoff, Jacques Monod et François Jacob. La biologie attire de nouveau la curiosité du monde intellectuel et du...
  • CORPS (notions de base)

    • Écrit par Philippe GRANAROLO
    • 3 102 mots
    ...fonctionnement est l’âme, partie invisible échappant à toute investigation ? Il nous faut donc supposer, ainsi que l’a rappelé par la suite le biologiste François Jacob (1920-2013) dans La Logique du vivant (1970), que les corps sont de simples machines : « Ou bien les êtres sont des machines, dans lesquelles...
  • LYSOGÉNIE

    • Écrit par Pierre NICOLLE
    • 3 857 mots
    • 3 médias
    La prémunition est due, d'après F. Jacob et A. M. Campbell, à l'élaboration par le prophage d'un répresseur, substance qui empêche la formation des divers éléments du phage.
  • NUCLÉIQUES ACIDES

    • Écrit par Jacques KRUH, Ethel MOUSTACCHI, Michel PRIVAT DE GARILHE, Alain SARASIN
    • 13 468 mots
    • 17 médias
    ...n'étant pas synthétisées en permanence, il existe des mécanismes de contrôle. Des séquences régulatrices ont d'abord été décrites en 1961 par Jacob et Monod chez E. coli : certaines régions de l'ADN contrôlent l' expression des gènes voisins en fixant l'enzyme responsable de la synthèse des...
  • PARASEXUALITÉ

    • Écrit par Patrice COURVALIN, Jacques THÈZE, Patrick TRIEU-CUOT, Philippe VIGIER
    • 5 363 mots
    • 5 médias
    ...En ce qui concerne le facteur sexuel, il n'est pas infectieux dans les souches Hfr, et il est très rarement transmis lors du processus de conjugaison. Jacob et Wollman ont démontré que le transfert des gènes chromosomiques est orienté et progressif. Ces conclusions reposent sur une étude cinétique du...
  • TRANSCRIPTION DE L'ADN

    • Écrit par Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
    • 246 mots
    • 1 média

    À la fin des années 1950, plus aucun biologiste ne doute que les gènes, constitués d'ADN (acide désoxyribonucléique), codent pour des protéines. Mais quels sont les mécanismes détaillés de cette expression génétique ? Les Français François Jacob et Jacques Monod, qui...

  • VIVANT (notions de base)

    • Écrit par Philippe GRANAROLO
    • 2 934 mots
    François Jacob nous présente dans La Logique du vivant un résumé des enjeux de la période cartésienne : « Pour assigner une place aux êtres vivants et pour en expliquer le fonctionnement, il n’y a qu’une alternative. Ou bien les êtres sont des machines, dans lesquelles il n’y a à considérer que figures,...
  • WOLLMAN ÉLIE (1917-2008)

    • Écrit par Maxime SCHWARTZ
    • 1 232 mots

    Le Français Élie Wollman, qui a mené toute sa carrière à l'Institut Pasteur, peut être considéré comme l'un des pionniers de la génétique microbienne moderne et, par voie de conséquence, de la biologie moléculaire puis des biotechnologies. Il était aussi devenu la référence pour...

Médias

François Jacob

François Jacob

Prix Nobel de physiologie ou médecine 1965

Prix Nobel de physiologie ou médecine 1965