Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

DÉCLINAISON, grammaire

Articles

  • ALLEMANDES (LANGUE ET LITTÉRATURES) - Langue

    • Écrit par Paul VALENTIN
    • 4 345 mots
    • 3 médias
    Il doit être rattaché à la Teuthonia, mais ne correspond à aucune région précise. C'est la forme prise par les dialectes allemands des Juifs d'Allemagne et d'Europe centrale et orientale. Ses origines remontent à l'installation sur le Rhin moyen, au xie siècle, de Juifs venus de...
  • CAS, grammaire

    • Écrit par Nicole QUENTIN-MAURER
    • 203 mots

    Dans les langues flexionnelles, chacune des marques morphologiques, dont l'ensemble est appelé flexion, et qu'on assigne à toute catégorie grammaticale faisant partie du syntagme nominal ou le représentant. Ce phénomène constitue le caractère formel et repérable de la rection...

  • DÉSINENCE

    • Écrit par Nicole QUENTIN-MAURER
    • 121 mots

    En grammaire, la désinence est un élément variable qui s'ajoute au radical ou au thème d'un mot pour réaliser chacune des formes d'une flexion. Le terme n'est pas dans l'usage linguistique car on considère aujourd'hui comme artificiel de rassembler sous des critères apparemment formels...

  • DATIF

    • Écrit par Robert SCTRICK
    • 178 mots

    Dans le système de déclinaison des langues flexionnelles, le datif est un des cas masqués ; ce mot créé pour les grammairiens anciens (du latin dare : « donner ») rappelle par son origine une des valeurs essentielles du cas, mais non la seule. Comme actant du procès, le groupe au datif...

  • FLEXION, grammaire

    • Écrit par Nicole QUENTIN-MAURER
    • 44 mots

    Modification morphologique d'un mot variable par l'affixation à sa finale de désinences exprimant les catégories grammaticales. On parle également, par extension, de flexion interne en présence d'alternances internes au radical du mot.

  • FRANCE (Arts et culture) - La langue française

    • Écrit par Gérald ANTOINE, Jean-Claude CHEVALIER, Loïc DEPECKER, Françoise HELGORSKY
    • 15 699 mots
    • 2 médias
    ...sourd) caractéristique de l'évolution du français (il provient surtout du a final latin qui se rencontrait dans les substantifs féminins de la première déclinaison, et il devient ainsi la marque du féminin français), avec ses consonnes simples (les groupes consonantiques, nombreux dans la plus ancienne...
  • LATINES (LANGUE ET LITTÉRATURE) - La langue

    • Écrit par Jacques PERRET
    • 2 736 mots
    ...chaque nom a six cas, mais les désinences affectées à ces cas sont différentes selon que le nom appartient (sans que cela ait valeur significative) à une déclinaison ou à une autre. Or, il y a cinq déclinaisons, ou plus exactement deux fois cinq, car il y a chaque fois deux séries de désinences, une pour...
  • LOCATIF, grammaire

    • Écrit par Robert SCTRICK
    • 90 mots

    Cas de la déclinaison qu'on trouve dans quelques langues indo-européennes, et qui, dans les langues classiques, n'existe plus que sous forme de traces, pour exprimer la localisation du procès : seule une série sémantiquement et morphologiquement caractérisée (en latin, les noms de villes en ...

  • PARADIGME, linguistique

    • Écrit par Françoise ARMENGAUD, Michel BRAUDEAU
    • 680 mots

    Au sens traditionnel du terme, un paradigme est l'ensemble caractéristique des formes fléchies d'un morphème lexical. Ainsi, dans une langue à cas, le nom, le pronom, l'adjectif prennent, selon le genre, le nombre, la personne qui leur sont propres et les rapports qu'ils...

  • POLOGNE

    • Écrit par Jean BOURRILLY, Universalis, Georges LANGROD, Michel LARAN, Marie-Claude MAUREL, Georges MOND, Jean-Yves POTEL, Hélène WLODARCZYK
    • 44 233 mots
    • 27 médias
    La déclinaison distingue deux nombres (singulier, pluriel) et sept cas (nominatif, accusatif, génitif, datif, instrumental, locatif et vocatif). La distinction des trois genres est complétée par deux sous-catégories, celles du masculin animé et du masculin personnel. L'opposition (attestée dans d'autres...
  • SLAVES

    • Écrit par Denise EECKAUTE, Paul GARDE, Michel KAZANSKI
    • 22 323 mots
    • 24 médias
    ...articles, verbes auxiliaires, etc.), mais par des morphèmes (suffixes, désinences, accessoirement préfixes) incorporés au mot. Ainsi le nom connaît une déclinaison à six ou sept cas. Il en résulte que le mot (fortement individualisé sur le plan phonique par l'existence d'un accent) constitue une unité...