DÉSINENCE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

En grammaire, la désinence est un élément variable qui s'ajoute au radical ou au thème d'un mot pour réaliser chacune des formes d'une flexion. Le terme n'est pas dans l'usage linguistique car on considère aujourd'hui comme artificiel de rassembler sous des critères apparemment formels des individus morphologiques aussi disparates que les marques de personnes, de cas, lorsqu'elles existent, de nombre, etc. La dénomination est à la rigueur acceptable pour le domaine indo-européen, mais pose de sérieux problèmes lorsqu'on doit analyser une langue dont les variations morphologiques sont, par exemple, infixées, ou reposent sur des alternances vocaliques.

—  Nicole QUENTIN-MAURER

Écrit par :

Classification


Autres références

«  DÉSINENCE  » est également traité dans :

CAS, grammaire

  • Écrit par 
  • Nicole QUENTIN-MAURER
  •  • 204 mots

Dans les langues flexionnelles, chacune des marques morphologiques, dont l'ensemble est appelé flexion , et qu'on assigne à toute catégorie grammaticale faisant partie du syntagme nominal ou le représentant. Ce phénomène constitue le caractère formel et repérable de la rection , ou ensemble des rapports syntaxiques des éléments d'une construction, dont l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cas-grammaire/#i_9251

FLEXION, grammaire

  • Écrit par 
  • Nicole QUENTIN-MAURER
  •  • 44 mots

Modification morphologique d'un mot variable par l'affixation à sa finale de désinences exprimant les catégories grammaticales. On parle également, par extension, de flexion interne en présence d'alternances internes au radical du mot. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/flexion-grammaire/#i_9251

INDO-EUROPÉEN

  • Écrit par 
  • Guy JUCQUOIS
  •  • 7 980 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Principaux caractères morphologiques et syntaxiques »  : […] Le caractère essentiel de la morphologie consistait en un système flexionnel très riche – où les mots étaient fléchis, à l'exception des mots-outils, invariables – et en une distinction précise entre le verbe et le nom. Chaque mot indo-européen fléchi se composait d'au moins deux morphèmes : la racine et la désinence. Entre ces éléments pouvaient se greffer un ou plusieurs suffixes. Chacun de ces […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/indo-europeen/#i_9251

LINGUISTIQUE - Domaines

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 5 093 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La morphologie »  : […] La morphologie est l'étude de la formation des mots et de leurs variations. Dans une langue comme le français, certains mots sont simples (« maison »), d'autres sont complexes (« maisonnette »), certains sont invariables (« pour », « et »), d'autres sont variables (« cheval/chevaux »). La variation dans la forme des mots procède de la flexion, lorsque certains éléments non autonomes, appelés dési […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/linguistique-domaines/#i_9251

Pour citer l’article

Nicole QUENTIN-MAURER, « DÉSINENCE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/desinence/