Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

AMIDISME

Articles

  • AMIDA

    • Écrit par Vadime ELISSEEFF
    • 858 mots
    Amida était connu depuis longtemps en Inde, en Chine, au Tibet et même au Japon, depuis l'époque de Nara, où le célèbre voyageur Ennin avait rapporté de Chine la pratique de la méditation sur le nom d'Amida ; mais les impasses dans lesquelles finissaient par s'enliser la spéculation philosophique,...
  • BOUDDHISME (Les grandes traditions) - Bouddhisme japonais

    • Écrit par Jean-Noël ROBERT
    • 13 492 mots
    • 1 média
    ...comme le seul recours pour des êtres dégénérés qui ne peuvent plus s'adonner qu'à cette « pratique facile », opposée aux complexes systèmes d'autrefois, l' amidisme se répandit à partir du Tendai dès l'époque de Heian. Il est illustré par Genshin (942-1017), grand érudit dont l'Ōjō yōshū...
  • CORÉE - Histoire

    • Écrit par Universalis, Jin-Mieung LI, Ogg LI, Madeleine PAUL-DAVID
    • 6 282 mots
    • 13 médias
    ...influencée par la Chine, la civilisation du Shilla était dominée par le bouddhisme que lui avait apporté, en 528, un moine, Ado, originaire du Koguryŏ. La foi en Amitābha et la croyance à la « renaissance au Paradis de l'Ouest » se sont ainsi répandues, comme le montrent les hyangga (chants...
  • DHARMĀKARA, bodhisattva

    • Écrit par Jean-Christian COPPIETERS
    • 127 mots

    Nom que portait le bodhisattva qui est devenu buddha sous le nom d'Amitābha. Le moine Dharmākara, qui vivait à l'époque du tathāgata Lokeshvararāja, décida de devenir buddha et demanda à ce dernier de lui décrire les buddhakshetras (champs de Buddha). Après avoir écouté la réponse de Lokeshvararāja,...

  • HUIYUAN [HOUEI-YUAN] (334-417)

    • Écrit par Kristofer SCHIPPER
    • 314 mots

    Éminent religieux bouddhiste de la Chine du Sud, disciple de Dao'an, Huiyuan étudie, avec ce dernier, le prajñāpāramitā à Xiangyang. Il prêche la gnose indienne en se servant des idées et du vocabulaire du taoïsme philosophique de Laozi et de Zhuangzi. Après la chute de Xiangyang, en...

  • JAPON (Le territoire et les hommes) - Histoire

    • Écrit par Paul AKAMATSU, Vadime ELISSEEFF, Universalis, Valérie NIQUET, Céline PAJON
    • 44 405 mots
    • 51 médias
    ...la tendance à un égalitarisme qui englobait tant l'aristocratie que le vulgaire, tant les hommes que les femmes. À l'école amidiste de Hōnen, prônant l' amidisme de la «  Terre pure » (Jōdo), s'adjoignit bientôt la « vraie secte de la Terre pure » (Jōdoshinshū), proclamant non plus seulement...
  • MANTRA

    • Écrit par André PADOUX
    • 3 504 mots
    • 1 média
    La répétition de formules (japa) peut avoir aussi un grand rôle dans le bouddhisme. Dans l'amidisme japonais, cette pratique prend la forme (née en Chine) de la répétition continuelle d'une formule d'hommage au buddha Amida ( Amitābha, en sanskrit), le nembutsu. Celui-ci (dont il existe...
  • SHINRAN (1173-1262)

    • Écrit par Jean-Christian COPPIETERS
    • 278 mots

    Moine bouddhiste japonais, fondateur de l'école Jōdo shinshū (secte véritable du Jōdo), qui prit le nom de Shinran, Matsuwaka maru, né à Kyōto, était le fils de Hino Arinori et fut orphelin très jeune. En 1181, il entra dans les ordres au mont Hiei, où il fut formé dans le Tendai. Il séjourna dix...

  • SHINTŌ

    • Écrit par René SIEFFERT
    • 6 546 mots
    • 4 médias
    ...de la façon la plus formelle, le « pays des dieux » au postulat fondamental des conceptions amidistes, à savoir que ce monde est une « Terre impure », la seule « Terre pure » étant le paradis d'Amida, situé au-delà du monde visible. L'on en déduisit plus tard que le Japon créé et habité par...