VOILE, islam

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La question du voile islamique fait son entrée fracassante dans les médias français en octobre 1989, avec l'« affaire du foulard », lorsque trois adolescentes musulmanes françaises voilées sont refoulées à l'entrée de leur collège, à Creil. Depuis lors, presque toutes les personnalités des médias ou de la politique ont pris la parole et tous les journaux ont fait leur une sur cette question, ou plus largement sur la compatibilité des obligations religieuses de l'islam avec la « laïcité à la française ». Une commission a été réunie pour rendre un avis (commission Stasi, 2003-2004) et une loi votée au Parlement le 15 mars 2004. Elle encadre, « en application du principe de laïcité, le port de signes ou de tenues manifestant une appartenance religieuse dans les écoles, collèges et lycées publics ». En 2009, le débat a resurgi à propos de l'interdiction du port de la burqa, un vêtement d'origine afghane couvrant tout le corps avec un tissu à claire-voie sur le visage, permettant de voir sans être vue, et se distinguant du tchador, d'origine iranienne, qui se pose sur les cheveux et couvre les épaules. Cette nouvelle polémique s’est soldée par le vote d’une loi en novembre 2009 interdisant de se dissimuler le visage dans l’espace public, sans référence à la question religieuse.

Le voile, signe religieux

Photographie : Le voile, signe religieux

Élèves à la sortie d'un lycée à Strasbourg. En France, les signes religieux ostentatoires sont interdits à l'école (loi de 2004), mais pas dans l'espace public. Cependant, une loi de 2009 interdit de se dissimuler le visage dans les lieux publics (sans référence à la question religieuse). 

Crédits : Frederick Florin/ AFP

Afficher

La violence des débats portant sur ce qui n'est au fond que pratiques vestimentaires est liée à de nombreux facteurs : la laïcité française est le fruit d'un combat de plusieurs générations contre l'Église catholique. Ce combat a laissé une longue tradition de vigilance à l'égard de toute manifestation religieuse dans l'espace public et surtout dans « la laïque », l'école publique de la République. À cette conception intransigeante de la laïcité s'ajoute le modèle d'intégration valorisé par la France. Dans tous les pays occidentaux où le port du voile suscite moins de réaction qu'en France, on observe une organisation communautaire des populations immigrées, en fonction des origines géographiques ou de l'appartenance religieuse, organisation qui a tendance à se reproduire d'une génération à l'autre : unions au sein de la communauté, regroupement par quartier. En France, à l'inverse, le modèle d'intégration fondé sur le concept d'assimilation débouche à la fois sur un taux élevé de mariages mixtes et sur une intolérance face aux différentes formes de communautarisme. Après avoir prévalu pendant des décennies pour les différentes vagues d'immigration européennes du début du xxe siècle, ce modèle trouve ses limites avec les populations maghrébines arrivées dans les années 1960, bloquées dans leur ascension sociale en raison de la crise des années 1970 et marginalisées dans des banlieues vétustes. Face aux difficultés, la pratique religieuse (prière du vendredi, ramadan et pèlerinage) et le port du voile sont devenus pour beaucoup des signes identitaires, manifestant tout à la fois un sentiment d'injustice et d'exclusion, et, paradoxalement, la revendication d'une appartenance à la République, au nom de la liberté de croyance, garantie par la Constitution.

Les crispations mutuelles sont dues à une longue histoire de malentendus et sont liées, au même titre que les sifflets qui ont accueilli la Marseillaise lors du match France-Algérie du 6 octobre 2001, aux séquelles de la décolonisation. En effet, déjà durant la période coloniale, les autorités françaises avaient prôné, parfois violemment, le dévoilement des femmes dans les départements d'Algérie au nom du « progrès » et de la « civilisation ». L'installation durable de la main-d'œuvre à laquelle on avait fait un appel massif durant les Trente Glorieuses et les générations issues de cette vague d'immigration ont fait de l'islam la deuxième religion de France. La crise économique, l'essor d'un chômage de masse, le développement d'un discours faisant des immigrés et des étrangers les boucs émissaires de tous les malheurs de la société française, discours qui a assuré les succès électoraux du Front national (puis du Rassemblement national), tout cela conforte les réflexes identitaires et le besoin de reconnaissance.

Le contexte international se mêle au contexte [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  VOILE, islam  » est également traité dans :

CINQUIÈME RÉPUBLIQUE - Les années Mitterrand (1981-1995)

  • Écrit par 
  • Pierre BRÉCHON
  •  • 7 282 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Gouverner autrement ? »  : […] Le nouveau gouvernement bénéficie en début de mandat d'une conjoncture économique favorable, la croissance reprend et le chômage amorce un lent déclin. Mais la situation va à nouveau commencer à se dégrader à partir de 1990. Le gouvernement aura donc de plus en plus de difficultés pour mettre en œuvre des réformes et sera taxé d'immobilisme. Michel Rocard revendique une méthode de gouvernement : f […] Lire la suite

CINQUIÈME RÉPUBLIQUE - Les années Sarkozy (2007-2012)

  • Écrit par 
  • Pierre BRÉCHON
  •  • 5 626 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Affirmation d'un nationalisme identitaire »  : […] Conformément à ses annonces de campagne, Nicolas Sarkozy crée en 2007 un ministère de l'Immigration, de l'Intégration, de l'Identité nationale et du Développement solidaire – lequel sera supprimé en 2010. Il s'agit de rendre plus simples, donc plus nombreuses, les expulsions d'immigrés en situation irrégulière, de contrôler davantage le droit d'asile, les regroupements familiaux et les accès à la […] Lire la suite

ISLAM (Histoire) - Le monde musulman contemporain

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN, 
  • Olivier CARRÉ, 
  • Nathalie CLAYER, 
  • Andrée FEILLARD, 
  • Marc GABORIEAU, 
  • Altan GOKALP, 
  • Denys LOMBARD, 
  • Robert MANTRAN, 
  • Alexandre POPOVIC, 
  • Catherine POUJOL, 
  • Jean-Louis TRIAUD
  • , Universalis
  •  • 31 435 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Le refuge identitaire »  : […] Conscients de ce « désamour », les jeunes – surtout ceux de la troisième génération – cherchent leurs marques, et de plus en plus dans la mouvance islamique. Leurs revendications sont connues et répertoriées ; nombre d'études et de recherches les envisagent en détail. Il s'agit en premier lieu d'une quête de visibilité : de l'« islam des catacombes », dans l'intimité du foyer, les jeunes veulent […] Lire la suite

LAÏCITÉ, notion de

  • Écrit par 
  • Émile POULAT
  •  • 1 318 mots

Dans le chapitre « La liberté de conscience »  : […] La liberté publique de conscience pour tous et pour chacun a donc créé une situation historique radicalement nouvelle, et un ordre nouveau irréversible dont le caractère laïque obligeait à respecter les libertés religieuses. C'est ce que confirmera l'article 1 er de la loi du 9 décembre 1905 « concernant la séparation des Églises et de l'État » qui débute par cet engagement : « La République assu […] Lire la suite

SALAFISME

  • Écrit par 
  • Cyrille AILLET
  •  • 4 368 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Un projet d’épuration de l’islam »  : […] C’est donc autour d’un projet d’épuration radicale de l’islam, visant à le débarrasser de tous les éléments étrangers à la doctrine originelle, que se regroupent les salafistes . À la base de ce programme éducatif figure la volonté de restaurer la pratique rigoureuse des cinq prières quotidiennes, de la prière collective du vendredi et du jeûne de ramadan, d’imposer un respect absolu des interdit […] Lire la suite

TURQUIE

  • Écrit par 
  • Michel BOZDÉMIR, 
  • Ali KAZANCIGIL, 
  • Robert MANTRAN, 
  • Jean-François PÉROUSE
  •  • 41 638 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « La question religieuse : l'islam et la laïcité »  : […] Dans son exercice du pouvoir, l' AKP confirme qu'il est bien un parti de centre droit, certes avec un tropisme religieux et conservateur. Les statuts de l'AKP ne contiennent aucune référence à l'islam, d'où l'affirmation de ses dirigeants que leur parti n'est pas « islamiste modéré », mais « démocrate conservateur ». En dix années de pouvoir, le gouvernement n'a fait adopter aucune loi d'inspirat […] Lire la suite

Les derniers événements

15-27 septembre 2012 France. Manifestations de musulmans intégristes

Le 21, dans un entretien qui paraît la veille de l'ouverture de l'université d'été du Front national, la présidente du mouvement, Marine Le Pen, se prononce en faveur de l'expulsion de « tous les intégristes étrangers » et de l'interdiction du port du voile religieux comme de la kippa dans l'espace public, et notamment dans la rue. Le 27, lors de l'inauguration de la mosquée de Strasbourg, le ministre de l'Intérieur Manuel Valls salue « l'attachement aux valeurs de la République » dont témoigne « l'islam de France face aux instrumentalisations de tous bords ». […] Lire la suite

1er-31 août 2004 Irak. Épreuve de force à Nadjaf et enlèvement de journalistes français

Le groupe islamiste menace de les tuer si la France n'annule pas dans les quarante-huit heures sa « loi sur le voile » à l'école, qualifiée d'« agression contre l'islam ». Le 30, les ravisseurs des deux journalistes français repoussent leur ultimatum. Le gouvernement français obtient le soutien de nombreux responsables politiques et religieux, tant en France même que dans le monde arabe. […] Lire la suite

3-25 octobre 1989 France. Polémique autour du port du foulard à l'école

Cette affaire est ensuite très largement médiatisée ; elle pose le problème de l'intégration de l'islam en milieu scolaire et, plus généralement, dans la société française. Le 20, Danielle Mitterrand se prononce en faveur de l'acceptation des traditions « quelles qu'elles soient ». Le 22, une manifestation intégriste est organisée à Paris : environ six cents musulmans défilent à l'appel de deux organisations minoritaires pour défendre le port du voile à l'école. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Pascal BURESI, « VOILE, islam », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/voile-islam/