USUTU VIRUS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Cycle de transmission des virus Usutu et du Nil occidental (WNV)

Cycle de transmission des virus Usutu et du Nil occidental (WNV)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Structure et organisation du génome du virus Usutu

Structure et organisation du génome du virus Usutu
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Virus Usutu en Europe

Virus Usutu en Europe
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte


La biologie du virus Usutu

Usutu a été isolé pour la première fois en Afrique du Sud en 1959. Il a été baptisé d’après la rivière du même nom, située dans l'Eswatini (ex-Swaziland), petit pays d’Afrique ayant une frontière commune avec l’Afrique du Sud, où il a été identifié pour la première fois, en 1959 chez un moustique Culex neavei. C’est un arbovirus de la famille des Flaviviridae et du genre Flavivirus qui est composé de plus de soixante-dix membres. Parmi ceux-ci, on retrouve quelques-uns des arbovirus les plus dangereux pour l’homme, comme les virus de la dengue ou de la fièvre jaune. USUV est phylogénétiquement proche du virus WNV et du virus de l’encéphalite japonaise. C’est un virus possédant une enveloppe (bicouche de phospholipides comme une membrane) d’environ 40 à 60 nanomètres (nm) de diamètre, dont le matériel génétique est un ARN simple brin.

Structure et organisation du génome du virus Usutu

Structure et organisation du génome du virus Usutu

Photographie

À gauche, vue d'ensemble de la particule virale enveloppée à capside de symétrie icosaédrique.  Le génome viral, dont le matériel génétique est un ARN simple brin de polarité positive, est composé de 11 gènes et possède un seul cadre de lecture constitué de 11 064 nucléotides... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Des études phylogénétiques fondées sur la séquence du gène NS5 (qui code pour une enzyme essentielle à la multiplication virale) ont montré que les souches d’USUV isolées dans différentes régions du monde se répartissent en huit lignées : trois en Afrique et cinq en Europe (Cadar et al., 2017). Peu de données concernent le tropisme d’USUV. Il a néanmoins été montré que ce virus était capable d’infecter de nombreux types cellulaires différents, et ce chez différentes espèces. Ce virus a notamment la capacité, comme d’autres Flavivirus, d’infecter in vitro différentes cellules du système nerveux humain.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  USUTU VIRUS  » est également traité dans :

MALADIES INFECTIEUSES ÉMERGENTES

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 10 465 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Voyages de maladies nouvelles »  : […] Quelques épidémies de maladies nouvelles propagées par des insectes vecteurs ont retenu l’attention publique du fait du caractère spectaculaire de leur progression et aussi de l’arrivée de risques infectieux nouveaux et de grande ampleur, dans des territoires qui ne les connaissaient pas, alors même qu’en général on tenait de telles maladies pour assez restreintes au plan géographique. Dans ces ca […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-infectieuses-emergentes/#i_57246

Voir aussi

Pour citer l’article

Yannick SIMONIN, « USUTU VIRUS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/virus-usutu/