USUTU VIRUS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Cycle de transmission des virus Usutu et du Nil occidental (WNV)

Cycle de transmission des virus Usutu et du Nil occidental (WNV)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Structure et organisation du génome du virus Usutu

Structure et organisation du génome du virus Usutu
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Virus Usutu en Europe

Virus Usutu en Europe
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte


Quel avenir pour ce virus en Europe ?

L’aire de répartition du virus Usutu s’est largement propagée en Europe depuis la première épizootie sur l’avifaune, au début des années 2000, en Autriche. La large prévalence du principal vecteur d’USUV (Culex pipiens) en Europe fait ainsi craindre sa propagation à plus grande échelle. Par ailleurs, la capacité du moustique tigre (Aedes albopictus), dont l’aire de répartition ne cesse de croître, à transmettre ce virus reste largement à étudier.

Une des problématiques principales associées à l’USUV est son taux de mortalité élevé sur l’avifaune, notamment chez les merles, espèce particulièrement sensible à l’infection et clairement menacée par l’expansion de ce virus. Par ailleurs, il a également été isolé chez des oiseaux morts dans des parcs zoologiques d’Autriche, de Suisse et, en 2018, en France dans une vingtaine de départements, reflétant ainsi sa large propagation. Une étude a montré que les souches d’USUV isolées à partir d’oiseaux morts dans les départements du Haut-Rhin et du Rhône étaient clairement distinctes les unes des autres et provenaient d’événements d'introduction indépendants. En outre, USUV, de par la nature de son génome à ARN, évolue rapidement par accumulation de mutations dans son matériel génétique. Ainsi, une des questions majeures est de caractériser les différentes souches circulantes en France, notamment dans l’objectif d’identifier des facteurs de virulence associés et de déterminer si les risques de transmission à l’homme et les atteintes neurologiques associées peuvent varier en fonction des souches.

USUV cocircule de manière fréquente, dans de nombreux pays européens avec le WNV, autre Flavivirus qui présente un cycle de transmission équivalent. À titre d’exemple, le WNV, après plus de dix ans d’absence de signalement, a réémergé dans le sud-est de la France en 2015 concomitamment à USUV. Compte tenu de la proximité virologique et épidémiologique de ces deux virus, il reste à clarifier si ce chevauchement peut [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  USUTU VIRUS  » est également traité dans :

MALADIES INFECTIEUSES ÉMERGENTES

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 10 465 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Voyages de maladies nouvelles »  : […] Quelques épidémies de maladies nouvelles propagées par des insectes vecteurs ont retenu l’attention publique du fait du caractère spectaculaire de leur progression et aussi de l’arrivée de risques infectieux nouveaux et de grande ampleur, dans des territoires qui ne les connaissaient pas, alors même qu’en général on tenait de telles maladies pour assez restreintes au plan géographique. Dans ces ca […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-infectieuses-emergentes/#i_57246

Pour citer l’article

Yannick SIMONIN, « USUTU VIRUS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/virus-usutu/