VARSOVIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La ville martyre

La population de Varsovie dépasse le million d'habitants en 1925. La croissance démographique se poursuit durant l'entre-deux-guerres malgré l'inflation, l'effondrement du commerce et l'instabilité politique. Les industries automobile et aéronautique font également leur apparition, tandis que les services urbains connaissent un nouvel essor. Varsovie devient l'un des foyers culturels de l'Europe, comme en témoigne la création de concours internationaux tels que le concours Chopin pour les pianistes (1927) et le concours Henryk Wieniawski pour les violonistes (1935).

Lorsque les troupes nazies assiègent la ville en 1939, plus de 10 000 Varsoviens trouvent la mort et plus de 50 000 sont blessés avant d'être contraints de se rendre, faute de vivres et d'eau. L'occupant nazi cherche alors à réduire Varsovie au rang de simple ville provinciale : il pille ainsi systématiquement ses trésors culturels et déporte ses habitants vers les camps de travaux forcés en Allemagne ou les camps de concentration.

La communauté juive de Varsovie est décimée. Au début du siècle, la ville pouvait se prévaloir d'être la plus grande concentration urbaine juive au monde. Les juifs de Varsovie étaient largement représentés dans la bourgeoisie et l'intelligentsia de la ville. Outre une entière liberté religieuse et politique, ils possédaient leur propre presse, un théâtre yiddish et des écoles confessionnelles. Des conflits surgissaient parfois avec le reste de la société varsovienne, mais ils n'avaient rien d'alarmant juste avant le début de la guerre.

Dès leur entrée à Varsovie, les Allemands créent un ghetto où ils enferment les juifs. Des milliers d'entre eux meurent alors de maladie, de faim ou en raison des conditions de vie insalubres dues à la surpopulation, avant même que commencent les déportations vers les camps de la mort, notamment Treblinka, à la fin de 1941. Quelque 312 000 juifs sont envoyés dans les chambres à gaz pour la seule [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Médias de l’article

Pologne : carte administrative

Pologne : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

La Vistule

La Vistule
Crédits : Glen Allison/ Getty Images

photographie

Ghetto de Varsovie

Ghetto de Varsovie
Crédits : Hulton-Deutsch Collection/ Corbis/ Getty Images

photographie

Ruines de Varsovie

Ruines de Varsovie
Crédits : Hulton Getty

photographie

Afficher les 5 médias de l'article


Écrit par :

  • : professeur d'histoire de la Pologne à l'École des études slaves et est-européennes de l'université de Londres (Royaume-uni)
  • : maître de conférences en géographie à l'université de Saint Andrews, Écosse
  • : directeur du musée d'Histoire de Varsovie
  • : directrice d'études à l'École des hautes études en sciences sociales

Classification

Autres références

«  VARSOVIE  » est également traité dans :

MAZOVIE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul VOLLE
  •  • 467 mots

Une des principautés qui constituaient la Pologne au Moyen Âge et dont la capitale est Varsovie. À sa mort en 1138, Boleslas laissait un testament qui divisait en effet la Pologne entre ses fils. Si l'État polonais fut unifié par Ladislas I er le Bref en 1314, la principauté de Mazovie mena une existence autonome jusqu'en 1526, date à laquelle mourut sans héritier le dernier duc, Piast. Sigismond […] Lire la suite

POLOGNE

  • Écrit par 
  • Jean BOURRILLY, 
  • Georges LANGROD, 
  • Michel LARAN, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Georges MOND, 
  • Jean-Yves POTEL, 
  • Hélène WLODARCZYK
  •  • 44 233 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « Les étapes du dépècement (1764-1815) »  : […] Pour le malheur de la Pologne, son affaiblissement coïncide avec la montée de ses voisins et avec les inquiétudes causées en Europe par la France. Le dernier roi, Stanislas Auguste Poniatowski (1764-1795), « Européen » fin et cultivé, patriote sincère mais élu sous la pression des Russes, sera victime de la conjoncture européenne autant que de la situation intérieure et de sa propre faiblesse de […] Lire la suite

TREBLINKA

  • Écrit par 
  • Michael BERENBAUM, 
  • Universalis
  •  • 760 mots

Le complexe nazi de Treblinka, situé près du village homonyme, se trouvait à 80 kilomètres au nord-est de Varsovie sur la ligne Varsovie-Bia|lystok. Il comprenait en réalité deux camps distincts. Les nazis ouvrirent d'abord un petit camp, nommé Treblinka, à 4 kilomètres de la gare du même nom en décembre 1941. La seconde infrastructure, plus grande et ultra-secrète, dénommée « T.II » (Treblin […] Lire la suite

VARSOVIE INSURRECTION DE (1944)

  • Écrit par 
  • Charles URJEWICZ
  •  • 891 mots
  •  • 2 médias

Éclatant le 1 er  août 1944 et écrasée le 2 octobre 1944, l'insurrection de Varsovie est certainement l'un des faits d'armes les plus glorieux de la nation polonaise. Cette insurrection qui n'a pas son pareil dans l'histoire de la Seconde Guerre mondiale a pourtant coûté un prix démesuré pour le résultat obtenu : des dizaines de milliers de combattants morts, soit les armes à la main, soit assassi […] Lire la suite

YIDDISH

  • Écrit par 
  • Rachel ERTEL, 
  • Yitzhok NIBORSKI
  •  • 13 954 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La Pologne et les pays limitrophes »  : […] La guerre de 1914-1918 avait ruiné, déraciné, paupérisé la majeure partie de la population juive. Dans les années qui suivirent l'indépendance, la misère et l'antisémitisme croissants contraignirent de nombreux journalistes, écrivains et poètes à s'exiler. Ceux qui restaient déployèrent une activité d'autant plus grande et réussirent à faire de la Pologne un des centres les plus créateurs dans le […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

Pologne. Réélection du président Andrzej Duda. 12 juillet 2020

À l’issue d’une campagne qui a révélé la profonde division du pays, le président Andrzej Duda, candidat du parti Droit et Justice (PiS, conservateur) au pouvoir, remporte le second tour de l’élection présidentielle avec 51 p. 100 des suffrages. Il était opposé au candidat de la Plate-forme civique (PO, libéral) Rafal Trzaskowski, maire de Varsovie. Le taux de participation, en hausse par rapport au premier tour, est de 68,2 p. 100. […] Lire la suite

Pologne. Premier tour de l’élection présidentielle. 24-28 juin 2020

présidentielle, rendu possible grâce à l’accord conclu en mai entre le chef du PiS Jaroslaw Kaczyński et le vice-Premier ministre Jaroslaw Gowin (Porozumienie ou « Entente », conservateur). Andrzej Duda arrive en tête avec 43,5 p. 100 des suffrages. Le maire de Varsovie Rafal Trzaskowski, candidat […] Lire la suite

France – Pologne. Visite du président Emmanuel Macron en Pologne. 3-4 février 2020

Les 3 et 4, le président Emmanuel Macron effectue son premier voyage officiel en Pologne. Il affirme son intention d’écrire une « nouvelle page » dans les relations entre les deux pays, qui se sont dégradées depuis l’arrivée au pouvoir à Varsovie, en 2015, du parti Droit et justice (PiS, populiste […] Lire la suite

Europe. Alliance entre les maires de Varsovie, Budapest, Prague et Bratislava. 16 décembre 2019

Les maires proeuropéens de Varsovie, Budapest, Prague et Bratislava, réunis dans la capitale hongroise, scellent une « alliance des villes libres » contre les dérives des gouvernements des quatre pays du « groupe de Visegrad ». Ils s’engagent notamment « à protéger et à promouvoir les valeurs […] Lire la suite

Union européenne. Présentation d’un « green deal ». 11-12 décembre 2019

de la transition écologique. Le 12, le Conseil européen adopte l’accord prévoyant d’atteindre la neutralité carbone en 2050. Toutefois, la Pologne ne s’engage pas sur la mise en œuvre de cet objectif. Varsovie réclame 560 milliards d’euros d’aides d’ici à 2030 pour fermer ses centrales à charbon […] Lire la suite

Pour citer l’article

Norman DAVIES, Andrew H. DAWSON, Janusz DURKO, Marie-Claude MAUREL, « VARSOVIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/varsovie/