UTOPIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'utopie architecturale

L'architecture et l'utopie entretiennent des liens anciens, à la fois évidents et difficiles à démêler. À côté de multiples convergences, il convient de rester attentif aux distances qui se recréent constamment entre l'imaginaire architectural et la démarche utopique tout au long de leur évolution. Une évocation croisée de leurs transformations successives s'avère du même coup nécessaire afin de clarifier la nature générale de leurs relations avant de tenter de cerner celles-ci d'un peu plus près.

Convergences et distances

L'acte fondateur de l'utopie, sous sa forme moderne, se situe en 1516, date de parution de l'ouvrage éponyme de l'homme politique anglais Thomas More (1478-1535). Avec cette fiction consacrée à la description de l'île et des habitants d'Utopie, More jette les bases de ce qui va devenir très vite un genre littéraire à part entière. Jusqu'à l'aube de l'ère industrielle, l'utopie renvoie à une catégorie d'ouvrages ordinairement critiques à l'égard de la société existante à laquelle leurs auteurs opposent une société imaginaire parée de toutes les vertus, à commencer par une stabilité sans équivalent dans le monde réel. Dès le départ, l'utopie fait appel à l'architecture et à l'art urbain afin de renforcer sa crédibilité. L'île imaginée par More comporte ainsi des villes régulièrement agencées ainsi que des bâtiments caractéristiques de l'ordre social qui y prévaut, comme les salles à manger et les crèches collectives censées servir chacune à trente ménages.

Composée en 1602-1603 par le théologien italien Tommaso Campanella (1568-1639), La Cité du Soleil accorde une importance encore plus nette aux aspects urbains et architecturaux, avec sa ville concentrique qui fait songer aux projets d'architectes et d'ingénieurs de l'époque. Nombre de ces projets entretiennent d'ailleurs des liens avec des préoccupations de réforme sociale, comme la ville de Freudenstadt, conçue à partir de 1599 par l'ingénieur allemand Heinrich Schickhardt (1558-1635) à la demande de Frédéric Ier de Wurtembe [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 19 pages



Médias de l’article

Thomas More

Thomas More
Crédits : Hulton Getty

photographie

Vue en perspective de la ville de Chaux, C. N. Ledoux

Vue en perspective de la ville de Chaux, C. N. Ledoux
Crédits : AKG

photographie





Écrit par :

  • : directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales
  • : docteur en médecine, docteur ès lettres, professeur émérite de sociologie à l'université d'Amiens
  • : professeur d'histoire de l'architecture et des techniques à la Graduate school of design de l'université Harvard, Cambridge, Massachusetts (États-Unis)

Classification


Autres références

«  UTOPIE  » est également traité dans :

UTOPIE (arts et architecture)

  • Écrit par 
  • Antoine PICON
  •  • 1 694 mots

Publiée en 1516, L'Utopie, ou le Traité de la meilleure forme de gouvernement (trad. franç., 1550) de l'humaniste anglais Thomas More codifie pour plus de deux siècles et demi les principes du genre. Se présentant généralement comme un récit de voyage, l'utopie décrit une société parfait […] Lire la suite

ADORNO THEODOR WIESENGRUND (1903-1969)

  • Écrit par 
  • Miguel ABENSOUR
  •  • 7 892 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La voie utopique »  : […] Il en va de même de l'utopie divisée en deux figures contraires. Ou bien, habitée par le désir de réconciliation et d'harmonie, l'utopie peut aisément dégénérer en mythologie et donner naissance à des formes de domination d'autant plus funestes qu'elles se réclament du bonheur et de la liberté. Ou bien l'utopie, prenant acte de « la catastrophe en permanence », se fait conscience possible de ce qu […] Lire la suite

ÂGE D'OR

  • Écrit par 
  • Marie-Rose MAYEUX
  •  • 866 mots

Moment mythique de l'humanité décrit comme étant celui de l'abondance dans une nature généreuse, où tout pousse sans travail, où les animaux domestiques et sauvages vivent en paix entre eux et avec les hommes, où la ronce distille le miel. Les Zéphirs soufflent alors une brise rafraîchissante ; la pluie et le soleil alternent si heureusement que la terre prodigue trois fois l'an ses meilleures pro […] Lire la suite

ALKINOOS JARDIN D'

  • Écrit par 
  • Marie-Rose MAYEUX
  •  • 742 mots

Enclos merveilleux autour duquel le chant VII de L'Odyssée développe un thème utopique évoquant les choix possibles d'Ulysse et ceux des Grecs eux-mêmes. Épuisé pour avoir lutté pendant deux jours et deux nuits contre la tempête déchaînée par Poséidon, Ulysse, dont le radeau vient de sombrer, quitte le fleuve, baise la « terre nourricière » et s'endort sous un olivier à la double nature : semi-sa […] Lire la suite

ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Littérature

  • Écrit par 
  • Elisabeth ANGEL-PEREZ, 
  • Jacques DARRAS, 
  • Jean GATTÉGNO, 
  • Vanessa GUIGNERY, 
  • Christine JORDIS, 
  • Ann LECERCLE, 
  • Mario PRAZ
  •  • 28 328 mots
  •  • 28 médias

Dans le chapitre « Décalages et marginalité »  : […] Entre le « développement de genres mineurs » (B. Bergonzi) et la « documentation pour chapelles », le roman anglais a pourtant trouvé un espace où évoluer. Signes de l'éclatement de la veine réaliste, certains genres ont pris une grande importance : le roman universitaire, avec David Lodge ( Changing Places , 1975 ; Small World , 1984 ; Nice Work , 1988) et Malcolm Bradbury ( The History Man , 19 […] Lire la suite

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - Architecture et société

  • Écrit par 
  • Antoine PICON
  •  • 5 774 mots

Dans le chapitre « Architecture et « question sociale » au XIXe siècle »  : […] Frappées par l'ampleur des transformations engendrées par la Révolution française, puis par les bouleversements dont s'accompagne l'industrialisation, les élites du xix e siècle sont amenées à s'interroger sur la nature du lien social et sur son évolution. Celui-ci semble menacé à la fois par l'individualisme qui s'est substitué aux réseaux de solidarité traditionnels et par l'émergence d'une cl […] Lire la suite

ARISTONICOS (IIe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Marie-Rose MAYEUX
  •  • 640 mots

Bâtard d'Eumène II, roi de Pergame, l'un des plus florissants royaumes d'Asie Mineure, et demi-frère par son père d'Attale III, qui en ~ 133 légua son royaume aux Romains, Aristonicos n'accepta pas ce legs, authentifié par la découverte d'une inscription à Pergame. Il se mit à la tête d'un groupe de notables qui refusaient, comme lui, de renoncer à leur liberté et le regardaient comme l'héritier l […] Lire la suite

ARISTOPHANE (445-380 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Jean DEFRADAS
  •  • 4 638 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « « Les Oiseaux » »  : […] La seule comédie qui semble être du domaine de la fantaisie pure, Les Oiseaux , date de 414. Or c'est un des moments les plus pénibles de la guerre : la paix de 421 a été rompue et les Athéniens ont entrepris dans l'enthousiasme l'expédition de Sicile. Mais cette expédition s'est engagée dans des conditions dramatiques : Alcibiade qui la conduisait est accusé d'avoir fait mutiler les Hermès et d' […] Lire la suite

ATLANTIDE

  • Écrit par 
  • Marie-Rose MAYEUX
  •  • 539 mots

Île dont parle Platon dans le Timée et le Critias , l'Atlantide se serait située au-delà des colonnes d'Hercule (Gibraltar) et aurait été engloutie par un cataclysme gigantesque, que Le Politique tente d'expliquer par les révolutions astrales chères aux Anciens. Ces événements, dont Platon précise qu'ils se sont passés 9 000 ans auparavant, sont rapportés par Critias, qui les a entendus de son g […] Lire la suite

L'AUTRE MONDE OU LES ÉTATS ET EMPIRES DE LA LUNE, ET LES ÉTATS ET EMPIRES DU SOLEIL, Savinien Cyrano de Bergerac - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Christian BIET
  •  • 1 130 mots

Dans le chapitre « Les États et Empires du Soleil »  : […] Au début des États et Empires du Soleil , le narrateur Drycona, (anagramme de Cyrano) est pourchassé par le parlement de Toulouse qui veut l'envoyer au bûcher au motif qu'il pratique la sorcellerie, alors qu'il ne fait que penser librement. Il est également poursuivi pour avoir écrit Les États et Empires de la Lune . Ce qui permet à Cyrano, en jouant de cette intertextualité, de mettre en scène sa […] Lire la suite

BIENVENUE À GATTACA (A. Niccol)

  • Écrit par 
  • Jacques GOIMARD
  •  • 1 319 mots

Chaque société construit en rêve une utopie diffuse, correspondant à la vision du monde idéal reçue parmi ses membres ; et une anti-utopie généralement plus claire, sortie d'un effort critique plus difficile à effectuer, qui offre une vision apocalyptique du même univers. Un tel cheminement est difficile à embrasser d'un seul coup d'œil, car l'utopie et l'anti-utopie sont le fruit de deux passage […] Lire la suite

BLOCH ERNST (1885-1977)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 912 mots
  •  • 1 média

En rupture avec les formes sclérosées du marxisme, l'œuvre d'Ernst Bloch tente de jeter un pont entre la théorie de l'émancipation prolétarienne et l'imaginaire qui soutient sa pratique. Le sentiment de révolte allié au principe d'espérance forme le ferment d'une « utopie concrète » où s'esquisse la reconquête de l'homme par lui-même. Né à Ludwigshafen, Bloch entreprend des études classiques et s […] Lire la suite

SAUVAGE LE BON

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 1 038 mots
  •  • 1 média

On retrouve, dans la plupart des mythologies anciennes, la légende de l'âge d'or : les philosophes et les poètes grecs et latins, par exemple, ont souvent évoqué l'existence, dans des temps reculés et donc révolus, d'une humanité plus heureuse et plus juste ; plus près de nous, des générations de voyageurs et d'écrivains se sont plu à décrire des sociétés tout aussi étrangères aux institutions et […] Lire la suite

CABET ÉTIENNE (1788-1856)

  • Écrit par 
  • François BURDEAU
  •  • 604 mots

Jeune avocat, issu d'une famille d'artisans bourguignons, Cabet adhère à la Charbonnerie et devient même membre de son comité dirigeant, la Vente suprême, sous la Restauration. Un moment procureur général en Corse, au lendemain de la révolution de Juillet, puis député de la Côte-d'Or, en 1832, Cabet évolue peu à peu vers des positions radicales. Il fonde en 1833 un journal, Le Populaire , mais doi […] Lire la suite

CAMPANELLA TOMMASO (1568-1639)

  • Écrit par 
  • Michel-Pierre LERNER
  •  • 2 010 mots

Dans le chapitre « La métaphysique primalitaire »  : […] Une conception triadique de l'être en général (créé et incréé) sous-tend toute la vision campanellienne du réel. Rationalisation évidente de la doctrine théologique des vestiges de Dieu dans la création, elle retrouve à tous les niveaux de l'être, et selon des modalités variables, les trois « proprincipes » ou « primalités » qui essentient Dieu ( Metaphysica , Paris, 1638). Campanella soutient que […] Lire la suite

LA CITÉ DU SOLEIL, Tommaso Campanella - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 218 mots

Les réserves, voire l'aversion, qu'éveille l'utopie totalitaire proposée par le dominicain calabrais Tommaso Campanella (1568-1639) tranchent étrangement avec l'admiration que suscitent le courage et la détermination dont il fit preuve dans les effroyables prisons où s'écoula la plus grande partie de sa vie et où il parvint à rédiger quelque trente volumes, touchant les sujets les plus divers, phi […] Lire la suite

COMMUNISME - Histoire

  • Écrit par 
  • Annie KRIEGEL
  •  • 13 805 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Le socialisme dit « utopique » »  : […] Si Rousseau n'avait pas voulu la Révolution française telle qu'elle se déroula, les révolutionnaires, et en particulier ceux de la Montagne, furent ses héritiers. Comme le souligne en particulier Tocqueville, la Révolution, en encourageant le dépérissement de ce qu'il y avait de plus avancé dans l'Ancien Régime, se condamna à trouver des substituts à la souveraineté de Dieu, garantie par le roi et […] Lire la suite

COMMUNISMES RELIGIEUX

  • Écrit par 
  • Henri DESROCHE
  •  • 3 052 mots

Dans le chapitre « Communisme et utopies pratiquées »  : […] L'âge de l'utopie date de ce début du xvi e  siècle où Thomas More la porta sur les fonts baptismaux avec sa célèbre Utopia . Dans la tradition utopique ainsi inaugurée, il semble qu'on doive discerner deux courants : le courant de l'utopie écrite et le courant de l'utopie pratiquée. Les deux courants, d'ailleurs, s'entrecroisent et même Thomas More, auteur type de l'utopie écrite, n'est pas sans […] Lire la suite

COSMOS (exposition)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis GAILLEMIN
  •  • 1 063 mots

En France, certains conservateurs de musée n'aiment guère les expositions thématiques. Elles ne seraient pour eux qu'un fatras arbitraire, elles feraient fi de l'histoire et du document, bref elles ne seraient pas sérieuses ; elles ne feraient pas avancer l'histoire de l'art, comme les expositions monographiques. Les expositions thématiques comme Le Sexe de l'art au centre Georges-Pompidou en 199 […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Henri DESROCHE, Joseph GABEL, Antoine PICON, « UTOPIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/utopie/