UTOPIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'utopie architecturale

L'architecture et l'utopie entretiennent des liens anciens, à la fois évidents et difficiles à démêler. À côté de multiples convergences, il convient de rester attentif aux distances qui se recréent constamment entre l'imaginaire architectural et la démarche utopique tout au long de leur évolution. Une évocation croisée de leurs transformations successives s'avère du même coup nécessaire afin de clarifier la nature générale de leurs relations avant de tenter de cerner celles-ci d'un peu plus près.

Convergences et distances

L'acte fondateur de l'utopie, sous sa forme moderne, se situe en 1516, date de parution de l'ouvrage éponyme de l'homme politique anglais Thomas More (1478-1535). Avec cette fiction consacrée à la description de l'île et des habitants d'Utopie, More jette les bases de ce qui va devenir très vite un genre littéraire à part entière. Jusqu'à l'aube de l'ère industrielle, l'utopie renvoie à une catégorie d'ouvrages ordinairement critiques à l'égard de la société existante à laquelle leurs auteurs opposent une société imaginaire parée de toutes les vertus, à commencer par une stabilité sans équivalent dans le monde réel. Dès le départ, l'utopie fait appel à l'architecture et à l'art urbain afin de renforcer sa crédibilité. L'île imaginée par More comporte ainsi des villes régulièrement agencées ainsi que des bâtiments caractéristiques de l'ordre social qui y prévaut, comme les salles à manger et les crèches collectives censées servir chacune à trente ménages.

Composée en 1602-1603 par le théologien italien Tommaso Campanella (1568-1639), La Cité du Soleil accorde une importance encore plus nette aux aspects urbains et architecturaux, avec sa ville concentrique qui fait songer aux projets d'architectes et d'ingénieurs de l'époque. Nombre de ces projets entretiennent d'ailleurs des liens avec des préoccupations de réforme sociale, comme la ville de Freudenstadt, conçue à partir de 1599 par l'ingénieur allemand Heinrich Schickhardt (1558-1635) à la demande de Frédéric Ier de Wurtembe [...]


Médias de l’article

Thomas More

Thomas More
Crédits : Hulton Getty

photographie

Vue en perspective de la ville de Chaux, C. N. Ledoux

Vue en perspective de la ville de Chaux, C. N. Ledoux
Crédits : AKG

photographie



1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 19 pages




Écrit par :

  • : directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales
  • : docteur en médecine, docteur ès lettres, professeur émérite de sociologie à l'université d'Amiens
  • : professeur d'histoire de l'architecture et des techniques à la Graduate school of design de l'université Harvard, Cambridge, Massachusetts (États-Unis)

Classification


Autres références

«  UTOPIE  » est également traité dans :

UTOPIE (arts et architecture)

  • Écrit par 
  • Antoine PICON
  •  • 1 694 mots

Publiée en 1516, L'Utopie, ou le Traité de la meilleure forme de gouvernement (trad. franç., 1550) de l'humaniste anglais Thomas More codifie pour plus de deux siècles et demi les principes du genre. Se présentant généralement comme un récit de voyage, l'utopie décrit une société parfait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/utopie-arts-et-architecture/#i_5732

ADORNO THEODOR WIESENGRUND (1903-1969)

  • Écrit par 
  • Miguel ABENSOUR
  •  • 7 892 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La voie utopique »  : […] Il en va de même de l'utopie divisée en deux figures contraires. Ou bien, habitée par le désir de réconciliation et d'harmonie, l'utopie peut aisément dégénérer en mythologie et donner naissance à des formes de domination d'autant plus funestes qu'elles se réclament du bonheur et de la liberté. Ou bien l'utopie, prenant acte de « la catastrophe en permanence », se fait conscience possible de ce qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theodor-wiesengrund-adorno/#i_5732

ÂGE D'OR

  • Écrit par 
  • Marie-Rose MAYEUX
  •  • 866 mots

Moment mythique de l'humanité décrit comme étant celui de l'abondance dans une nature généreuse, où tout pousse sans travail, où les animaux domestiques et sauvages vivent en paix entre eux et avec les hommes, où la ronce distille le miel. Les Zéphirs soufflent alors une brise rafraîchissante ; la pluie et le soleil alternent si heureusement que la terre prodigue trois fois l'an ses meilleures pro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/age-d-or/#i_5732

ALKINOOS JARDIN D'

  • Écrit par 
  • Marie-Rose MAYEUX
  •  • 742 mots

Enclos merveilleux autour duquel le chant VII de L'Odyssée développe un thème utopique évoquant les choix possibles d'Ulysse et ceux des Grecs eux-mêmes. Épuisé pour avoir lutté pendant deux jours et deux nuits contre la tempête déchaînée par Poséidon, Ulysse, dont le radeau vient de sombrer, quitte le fleuve, baise la « terre nourricière » et s'endort sous un olivier à la double nature : semi-sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jardin-d-alkinoos/#i_5732

ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Littérature

  • Écrit par 
  • Elisabeth ANGEL-PEREZ, 
  • Jacques DARRAS, 
  • Jean GATTÉGNO, 
  • Vanessa GUIGNERY, 
  • Christine JORDIS, 
  • Ann LECERCLE, 
  • Mario PRAZ
  •  • 28 328 mots
  •  • 29 médias

Dans le chapitre « Décalages et marginalité »  : […] Entre le « développement de genres mineurs » (B. Bergonzi) et la « documentation pour chapelles », le roman anglais a pourtant trouvé un espace où évoluer. Signes de l'éclatement de la veine réaliste, certains genres ont pris une grande importance : le roman universitaire, avec David Lodge ( Changing Places , 1975 ; Small World , 1984 ; Nice Work , 1988) et Malcolm Bradbury ( The History Man , 19 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anglais-art-et-culture-litterature/#i_5732

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - Architecture et société

  • Écrit par 
  • Antoine PICON
  •  • 5 774 mots

Dans le chapitre « Architecture et « question sociale » au XIXe siècle »  : […] Frappées par l'ampleur des transformations engendrées par la Révolution française, puis par les bouleversements dont s'accompagne l'industrialisation, les élites du xix e siècle sont amenées à s'interroger sur la nature du lien social et sur son évolution. Celui-ci semble menacé à la fois par l'individualisme qui s'est substitué aux réseaux de solidarité traditionnels et par l'émergence d'une cl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-themes-generaux-architecture-et-societe/#i_5732

ARISTONICOS (IIe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Marie-Rose MAYEUX
  •  • 640 mots

Bâtard d'Eumène II, roi de Pergame, l'un des plus florissants royaumes d'Asie Mineure, et demi-frère par son père d'Attale III, qui en ~ 133 légua son royaume aux Romains, Aristonicos n'accepta pas ce legs, authentifié par la découverte d'une inscription à Pergame. Il se mit à la tête d'un groupe de notables qui refusaient, comme lui, de renoncer à leur liberté et le regardaient comme l'héritier l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aristonicos/#i_5732

ARISTOPHANE (445-380 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Jean DEFRADAS
  •  • 4 638 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « « Les Oiseaux » »  : […] La seule comédie qui semble être du domaine de la fantaisie pure, Les Oiseaux , date de 414. Or c'est un des moments les plus pénibles de la guerre : la paix de 421 a été rompue et les Athéniens ont entrepris dans l'enthousiasme l'expédition de Sicile. Mais cette expédition s'est engagée dans des conditions dramatiques : Alcibiade qui la conduisait est accusé d'avoir fait mutiler les Hermès et d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aristophane/#i_5732

ATLANTIDE

  • Écrit par 
  • Marie-Rose MAYEUX
  •  • 539 mots

Île dont parle Platon dans le Timée et le Critias , l'Atlantide se serait située au-delà des colonnes d'Hercule (Gibraltar) et aurait été engloutie par un cataclysme gigantesque, que Le Politique tente d'expliquer par les révolutions astrales chères aux Anciens. Ces événements, dont Platon précise qu'ils se sont passés 9 000 ans auparavant, sont rapportés par Critias, qui les a entendus de son g […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/atlantide/#i_5732

L'AUTRE MONDE OU LES ÉTATS ET EMPIRES DE LA LUNE, ET LES ÉTATS ET EMPIRES DU SOLEIL, Savinien Cyrano de Bergerac - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Christian BIET
  •  • 1 130 mots

Dans le chapitre « Les États et Empires du Soleil »  : […] Au début des États et Empires du Soleil , le narrateur Drycona, (anagramme de Cyrano) est pourchassé par le parlement de Toulouse qui veut l'envoyer au bûcher au motif qu'il pratique la sorcellerie, alors qu'il ne fait que penser librement. Il est également poursuivi pour avoir écrit Les États et Empires de la Lune . Ce qui permet à Cyrano, en jouant de cette intertextualité, de mettre en scène sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-autre-monde-ou-les-etats-et-empires-de-la-lune-et-les-etats-et-empires-du-soleil/#i_5732

BIENVENUE À GATTACA (A. Niccol)

  • Écrit par 
  • Jacques GOIMARD
  •  • 1 319 mots

Chaque société construit en rêve une utopie diffuse, correspondant à la vision du monde idéal reçue parmi ses membres ; et une anti-utopie généralement plus claire, sortie d'un effort critique plus difficile à effectuer, qui offre une vision apocalyptique du même univers. Un tel cheminement est difficile à embrasser d'un seul coup d'œil, car l'utopie et l'anti-utopie sont le fruit de deux passage […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bienvenue-a-gattaca/#i_5732

BLOCH ERNST (1885-1977)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 912 mots
  •  • 1 média

En rupture avec les formes sclérosées du marxisme, l'œuvre d'Ernst Bloch tente de jeter un pont entre la théorie de l'émancipation prolétarienne et l'imaginaire qui soutient sa pratique. Le sentiment de révolte allié au principe d'espérance forme le ferment d'une « utopie concrète » où s'esquisse la reconquête de l'homme par lui-même. Né à Ludwigshafen, Bloch entreprend des études classiques et s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernst-bloch/#i_5732

SAUVAGE LE BON

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 1 038 mots
  •  • 1 média

On retrouve, dans la plupart des mythologies anciennes, la légende de l'âge d'or : les philosophes et les poètes grecs et latins, par exemple, ont souvent évoqué l'existence, dans des temps reculés et donc révolus, d'une humanité plus heureuse et plus juste ; plus près de nous, des générations de voyageurs et d'écrivains se sont plu à décrire des sociétés tout aussi étrangères aux institutions et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-bon-sauvage/#i_5732

CABET ÉTIENNE (1788-1856)

  • Écrit par 
  • François BURDEAU
  •  • 604 mots

Jeune avocat, issu d'une famille d'artisans bourguignons, Cabet adhère à la Charbonnerie et devient même membre de son comité dirigeant, la Vente suprême, sous la Restauration. Un moment procureur général en Corse, au lendemain de la révolution de Juillet, puis député de la Côte-d'Or, en 1832, Cabet évolue peu à peu vers des positions radicales. Il fonde en 1833 un journal, Le Populaire , mais doi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etienne-cabet/#i_5732

CAMPANELLA TOMMASO (1568-1639)

  • Écrit par 
  • Michel-Pierre LERNER
  •  • 2 010 mots

Dans le chapitre « La métaphysique primalitaire »  : […] Une conception triadique de l'être en général (créé et incréé) sous-tend toute la vision campanellienne du réel. Rationalisation évidente de la doctrine théologique des vestiges de Dieu dans la création, elle retrouve à tous les niveaux de l'être, et selon des modalités variables, les trois « proprincipes » ou « primalités » qui essentient Dieu ( Metaphysica , Paris, 1638). Campanella soutient que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tommaso-campanella/#i_5732

LA CITÉ DU SOLEIL, Tommaso Campanella - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 218 mots

Les réserves, voire l'aversion, qu'éveille l'utopie totalitaire proposée par le dominicain calabrais Tommaso Campanella (1568-1639) tranchent étrangement avec l'admiration que suscitent le courage et la détermination dont il fit preuve dans les effroyables prisons où s'écoula la plus grande partie de sa vie et où il parvint à rédiger quelque trente volumes, touchant les sujets les plus divers, phi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-cite-du-soleil/#i_5732

COMMUNISME - Histoire

  • Écrit par 
  • Annie KRIEGEL
  •  • 13 805 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Le socialisme dit « utopique » »  : […] Si Rousseau n'avait pas voulu la Révolution française telle qu'elle se déroula, les révolutionnaires, et en particulier ceux de la Montagne, furent ses héritiers. Comme le souligne en particulier Tocqueville, la Révolution, en encourageant le dépérissement de ce qu'il y avait de plus avancé dans l'Ancien Régime, se condamna à trouver des substituts à la souveraineté de Dieu, garantie par le roi et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communisme-histoire/#i_5732

COMMUNISMES RELIGIEUX

  • Écrit par 
  • Henri DESROCHE
  •  • 3 052 mots

Dans le chapitre « Communisme et utopies pratiquées »  : […] L'âge de l'utopie date de ce début du xvi e  siècle où Thomas More la porta sur les fonts baptismaux avec sa célèbre Utopia . Dans la tradition utopique ainsi inaugurée, il semble qu'on doive discerner deux courants : le courant de l'utopie écrite et le courant de l'utopie pratiquée. Les deux courants, d'ailleurs, s'entrecroisent et même Thomas More, auteur type de l'utopie écrite, n'est pas sans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communismes-religieux/#i_5732

COSMOS (exposition)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis GAILLEMIN
  •  • 1 063 mots

En France, certains conservateurs de musée n'aiment guère les expositions thématiques. Elles ne seraient pour eux qu'un fatras arbitraire, elles feraient fi de l'histoire et du document, bref elles ne seraient pas sérieuses ; elles ne feraient pas avancer l'histoire de l'art, comme les expositions monographiques. Les expositions thématiques comme Le Sexe de l'art au centre Georges-Pompidou en 199 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cosmos-exposition/#i_5732

CULTURE - Culture de masse

  • Écrit par 
  • Edgar MORIN
  •  • 7 498 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'utopie concrète »  : […] L'utopie concrète signifie que des îlots d'harmonie et d'épanouissement seraient aménagés dans la grande société technologique, rationalisée, moderne, où pourraient être refoulées et éliminées les contraintes pesantes de la vie quotidienne. Deux types d'îlots tendent en effet à se constituer avec les nouveaux développements de la civilisation bourgeoise moderne, et à se développer dans des couches […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/culture-culture-de-masse/#i_5732

CYRANO DE BERGERAC SAVINIEN (1619-1655)

  • Écrit par 
  • Jeannine ETIEMBLE
  •  • 1 674 mots

Dans le chapitre « Cyrano entre Descartes et Gassendi »  : […] Il travaillait cependant à son Autre Monde , son grand œuvre. À l' Histoire comique des États et Empires de la Lune , qui en composait la première partie, il adjoignit celle des États et Empires du Soleil , à quoi devait succéder L'Étincelle . Il avait lu Thomas Morus, la Civitas Solis de Campanella, sans doute John Wilkins et Godwin qui circulaient en traduction. Giordano Bruno était son maître […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/savinien-cyrano-de-bergerac/#i_5732

ÉVHÉMÉRISME

  • Écrit par 
  • Pierre HADOT
  •  • 305 mots

Dérivé du nom d'Évhémère, écrivain grec du ~ iii e  siècle, l'évhémérisme désigne non une école déterminée, mais une tendance de certains historiens des religions (surtout au xviii e et au xix e  s.) à expliquer la genèse des mythes et des figures divines par la déformation légendaire que des faits historiques auraient subie au cours des âges ou par l'instauration d'un culte s'adressant à des anc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/evhemerisme/#i_5732

FÉMINISME - Histoire du féminisme

  • Écrit par 
  • Geneviève FRAISSE
  •  • 3 471 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les usages historiques d'un terme »  : […] L'histoire a donné, de préférence, un sens politique au mot « féminisme ». Ce sens s'est imposé par la double référence à Fourier et à Dumas fils, à partir des deux courants théoriques et politiques du xix e  siècle, la pensée utopique, socialiste et marxiste, et la pensée républicaine et démocratique. L'apparition du néologisme « féminisme » coïncide avec l'avènement de la III e  République et l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/feminisme-histoire-du-feminisme/#i_5732

FOIGNY GABRIEL DE (1630?-? 1692)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 294 mots

Écrivain français, auteur de l'un des romans utopiques les plus importants de la fin du xvii e  siècle. Entré dans l'ordre des Cordeliers, Gabriel de Foigny acquiert une réputation d'excellent prédicateur ; mais en 1666, il abjure le catholicisme et se réfugie en Suisse. Il vit alors en donnant des leçons, ainsi qu'en témoignent quelques manuels : La Facilité et l'élégance des langues latine et f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gabriel-de-foigny/#i_5732

FONTENELLE BERNARD DE (1657-1757)

  • Écrit par 
  • Werner KRAUSS
  •  • 1 756 mots

Dans le chapitre « Le départ d'une pensée critique »  : […] Bernard de Fontenelle naquit à Rouen d'une famille de robins. Ses oncles du côté maternel étaient Pierre et Thomas Corneille. En mai 1677, ce dernier, propriétaire de la revue Le Mercure galant , engageait son neveu à titre de collaborateur. La Bruyère avait raison de dire que cette revue était « au-dessous de zéro ». Les contributions du jeune rédacteur n'avaient guère l'envergure nécessaire pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernard-de-fontenelle/#i_5732

FOURIER CHARLES (1772-1837)

  • Écrit par 
  • François BURDEAU
  •  • 392 mots

Né à Besançon dans un milieu aisé, Charles Fourier, après de sérieuses études, s'installe bientôt à Lyon, où la Révolution le ruine. Contraint à gagner sa vie, il exerce plusieurs métiers, dont celui de salarié du commerce. Il ne pourra qu'à partir de 1830 se consacrer entièrement à une œuvre très personnelle de pensée comme de style. Son premier ouvrage, Théorie des quatre mouvements et des dest […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-fourier/#i_5732

FOURIÉRISME

  • Écrit par 
  • Simone DEBOUT-OLESZKIEWICZ
  •  • 4 168 mots

Dans le chapitre « L'Harmonie »  : […] Fourier croit découvrir entre les passions des rapports analogues à ceux qui existent entre les termes des proportions mathématiques. Il peut donc former des séries de groupes d'individus comme on forme des séries mathématiques, trouver un ordre des caractères et des goûts, qui les pose les uns par rapport aux autres et démultiplie sans fin leurs discriminations. Des séries simples on passe aux pu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fourierisme/#i_5732

GILBERT CLAUDE (1652-1720)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 250 mots

Avocat dijonnais, Claude Gilbert publie en 1700 (sans nom d'auteur ni d'éditeur) un récit utopique, L'Histoire de Calejava ou de l'isle des hommes raisonnables, avec le parallèle de leur morale et du christianisme . Il y raconte le voyage fictif en Lituanie d'un protestant chassé de France par la révocation de l'édit de Nantes, Christofile, de sa fille Eudoxe (qui, née d'une mère catholique, est a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-gilbert/#i_5732

HESSE HERMANN (1877-1962)

  • Écrit par 
  • Barbara BELHALFAOUI
  •  • 2 078 mots
  •  • 1 média

Hermann Hesse , poète, romancier, critique et éditeur, appartient à cette famille d'auteurs qui étonnent, irritent et provoquent, mais suscitent également l'enchantement et l'enthousiasme. Son œuvre semble, en tout cas, exclure l'indifférence. Cela tient avant tout aux critiques de Hesse lui-même, dirigées à la fois contre la société industrielle et contre sa propre personne. Cette disposition à s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hermann-hesse/#i_5732

HUXLEY ALDOUS (1894-1963)

  • Écrit par 
  • Ann Daphné GRIEVE
  •  • 1 093 mots

L'abondance de l'œuvre — poèmes, essais et romans —, la force de la personnalité et l'originalité de l'itinéraire intellectuel assurent une place de choix à Aldous Huxley dans le panthéon des écrivains britanniques. Il a été l'un des plus brillants intellectuels de sa génération en Angleterre. Son grand-père Thomas Henry Huxley était un biologiste célèbre et son père, Leonard Huxley, dirigeait la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aldous-huxley/#i_5732

IDÉOLOGIE

  • Écrit par 
  • Joseph GABEL
  •  • 6 770 mots

Dans le chapitre « Un nouvel éléatisme marxiste »  : […] L'avènement d'un marxisme consciemment antihistoriciste pose à la théorie de l'idéologie des problèmes particuliers. Cette théorie est, à notre sens, elle-même surtout une idéologie, en tant que justification de l'anhistorisme et du « présentocentrisme » de la pensée politique de l'époque stalinienne. Il existe en effet dans le stalinisme une véritable coupure entre la sociologie du passé et celle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ideologie/#i_5732

L'ÎLE DES ESCLAVES, Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Pierre FRANTZ
  •  • 1 419 mots

Dans le chapitre « Un théâtre philosophique »  : […] On comprend aisément pourquoi L'Île des esclaves a intéressé les metteurs en scène du dernier demi-siècle : n'y a-t-il pas là un théâtre philosophique et social explicite, s'inscrivant dans un courant de critique sociale « prérévolutionnaire » ? De fait, Marivaux porte à la scène une tradition de la littérature d'idées, celle du roman utopique. Il y est assez attaché pour y revenir avec L'Île de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-ile-des-esclaves/#i_5732

ÎLES DU SOLEIL

  • Écrit par 
  • Marie-Rose MAYEUX
  •  • 815 mots

Célèbre utopie antique, les îles du Soleil auraient été découvertes, selon Diodore de Sicile, par un certain Jamboulos. Les conquêtes d'Alexandre ayant eu pour effet d'helléniser le Proche-Orient et d'ouvrir aux Méditerranéens et à ces Orientaux hellénisés une voie de pénétration vers l'Inde, ce monde hellénistique a vu s'épanouir une littérature romancée, intermédiaire entre l'utopie pure et le r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iles-du-soleil/#i_5732

L'ACTION RESTREINTE. L'ART MODERNE SELON MALLARMÉ (exposition)

  • Écrit par 
  • Yves MICHAUD
  •  • 1 131 mots

L'art de l'âge moderne avait fini par être écrasé sous sa propre vulgate. L'exposition L'Action restreinte. L'art moderne selon Mallarmé , au musée des Beaux-Arts de Nantes du 9 avril au 3 juillet 2005 (catalogue de Jean-François Chevrier, Musée des Beaux-Arts de Nantes-Hazan, Paris), après le MACBA, musée d'Art contemporain de Barcelone, aura constitué une étape décisive du renouvellement de notr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-action-restreinte-l-art-moderne-selon-mallarme-exposition/#i_5732

LITTÉRATURE - La littérature comparée

  • Écrit par 
  • Pierre BRUNEL
  •  • 11 123 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les droits de l'imagination et de la littérature »  : […] À partir de schèmes fondamentaux, le récit de voyage multiplie les épisodes correspondant à des aventures réelles ou imaginaires. Les utopies, voyages au pays de nulle part, les anticipations de la communication interplanétaire, les romans picaresques n'ont pas le privilège de la fiction. Dans Rome, Naples et Florence de Stendhal, la rencontre avec Rossini à Terracine, le 9 janvier 1817, est pure […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-la-litterature-comparee/#i_5732

FRANÇAISE LITTÉRATURE, XVIIIe s.

  • Écrit par 
  • Pierre FRANTZ
  •  • 7 651 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le roman, fiction et critique »  : […] L’expansion phénoménale du roman a ouvert au genre des voies très variées. Le goût pour le romanesque reste vif : dans ses Confessions , Rousseau avoue une passion durable pour L ’ Astrée . Il marque des œuvres de toute sorte, celles de l’abbé Prévost, de Claudine Alexandrine Guérin de Tencin, de Jean-Jacques Rousseau, de Sade, qui, dans son Idée sur les romans , l’inscrit au cœur du genre. Les r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-francaise-xviiie-s/#i_5732

MERCIER LOUIS SÉBASTIEN (1740-1814)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 877 mots

Écrivain fécond, dont la nature bouillante et les idées audacieuses font parfois penser à Diderot. À vingt ans, Louis Sébastien Mercier débute dans la littérature par des Héroïdes , mais ne réussit pas et en conçoit un dédain amer pour la poésie. Le roman, le drame sont les genres littéraires qu'il prônera. Le drame, par son mépris des règles d'Aristote, lui convient. Il publie Du théâtre ou essa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-sebastien-mercier/#i_5732

MORE THOMAS (1477 ou 1478-1535)

  • Écrit par 
  • Gérard DEFAUX
  •  • 3 255 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'« Utopie » »  : […] C'est en 1515, profitant des loisirs forcés que lui imposent les lenteurs d'une mission diplomatique en Flandre, que More compose le second livre de son Utopie ( De optimo reipublicae statu deque nova insula Utopia libellus ), dont une traduction française, due à Jean Leblond, paraît en 1550, et une autre, anglaise, de Ralph Robinson, en 1551. Le livre I er est, de composition, postérieur au livr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-more/#i_5732

NATION - Nation et idéologie

  • Écrit par 
  • Maxime RODINSON
  •  • 7 468 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les niveaux d'organisation et de production des idéologies »  : […] Les idéologies ethnico-nationales s'organisent et s'explicitent à différents niveaux. Ce peut être au niveau de la société globale, du groupe ethnico-national dans son ensemble. Si celui-ci ne cherche qu'à persister dans son être et n'est pas l'objet de menaces dangereuses, il s'agit d'idéologies « idéologiques », conservatrices, magnifiant la situation réelle, au mieux traçant le tableau d'un pro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nation-nation-et-ideologie/#i_5732

LE NOUVEAU MONDE AMOUREUX, Charles Fourier - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 221 mots

Charles Fourier (1772-1837) occupe une place unique dans l'histoire des idées pour avoir seul prêté forme et cohérence à un rêve d'harmonie universelle. Il a nourri de sa richesse subjective le projet d'une société capable de favoriser les désirs de chacun en les modulant et en les accordant selon les principes de l'art musical. Rompant radicalement avec des siècles de domination religieuse et idé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-nouveau-monde-amoureux/#i_5732

OGYVIE ÎLE D'

  • Écrit par 
  • Marie-Rose MAYEUX
  •  • 724 mots

Déjà mentionnée dans Homère ( L'Odyssée , XV), l'île d'Ogyvie est le lieu où Plutarque (46 env.-120) place sa société idéale. Son traité De la face qui paraît sur la Lune , que l'on situe entre 75 et 83 à cause de la mention qu'il fait d'une éclipse solaire, est un dialogue entre savants, notamment sur les chances qu'a la Lune d'être habitée. Au cours du débat, le Carthaginois Sylla, après avoir c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ile-d-ogyvie/#i_5732

OWEN ROBERT (1771-1858)

  • Écrit par 
  • Antoine LION
  •  • 696 mots

Né au pays de Galles, Robert Owen partit de rien et devint à vingt-huit ans le propriétaire d'une importante manufacture de coton à New Lanark (Écosse). Industriel philanthrope, paternaliste et autoritaire, il en fait une usine modèle, bientôt célèbre à travers l'Europe. Ses innovations pédagogiques en particulier retiennent l'attention : jardin d'enfants, méthodes actives, cours du soir. Owen mèn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-owen/#i_5732

PANCHAIA

  • Écrit par 
  • Marie-Rose MAYEUX
  •  • 793 mots

Nom d'une île d'Orient que, selon Diodore de Sicile, aurait visitée Évhémère. Celui-ci, né en Grande-Grèce vers le milieu du ~ iv e  siècle et mort en ~ 260 environ, fut l'ami du roi de Macédoine, Cassandre (règne de ~ 316 à ~ 297), qui lui confia différentes missions lointaines et lui donna ainsi l'occasion de visiter l'Inde. L'Histoire sacrée , qu'il rédigea vers la fin de sa vie et dont le text […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/panchaia/#i_5732

PASSAGES, architecture

  • Écrit par 
  • Jean-François POIRIER
  •  • 7 079 mots

Dans le chapitre « La réhabilitation »  : […] Depuis le début des années 1970, on assiste à un regain d'intérêt pour le passage. Certains passages ont été restaurés (le passage Choiseul ou, plus luxueusement, la galerie Colbert, la galerie Bordelaise construite en 1831-1834 par Gabriel-Joseph Durand, complètement restauré en 1994), d'autres ont été sauvés de la pioche des démolisseurs grâce à des comités de défense. Qui plus est, on construit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/passages-architecture/#i_5732

PÉDAGOGIE - Pédagogie et pouvoir

  • Écrit par 
  • Jean-Claude PASSERON
  •  • 4 532 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les programmes de l'utopie pédagogique »  : […] Les philosophes et les éducateurs qui ont attendu d'une réforme ou d'une révolution pédagogiques la réalisation de leurs espérances anthropologiques ou politiques partaient donc d'une conscience assez exacte de ce que peut sur l'homme une action de transformation culturelle méthodiquement conduite. Toute la question est de savoir si, dans une société réelle, l'entreprise pédagogique est libre de s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pedagogie-pedagogie-et-pouvoir/#i_5732

RABELAIS FRANÇOIS (1483 env.-1553)

  • Écrit par 
  • Françoise JOUKOVSKY
  •  • 9 583 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Sens ou non-sens ? »  : […] Où cette recherche a-t-elle mené ces personnages ? Le mot de l'oracle, trink , est une invitation à boire, à savourer la vie, à se remplir l'esprit “de toute vérité”. L'éloge du savoir est une constante de l'œuvre. Dans le Pantagruel , la lettre de Gargantua à son fils est un hymne à la connaissance, en particulier à la pratique des textes anciens, qui offrait des sources plus sûres. Le programme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-rabelais/#i_5732

RÉCIT DE VOYAGE

  • Écrit par 
  • Jean ROUDAUT
  •  • 7 143 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Oh ! Tahiti »  : […] Si, pour le capitaine Wallis qui la découvre le 9 juin 1767, elle est sans plus l'île du roi George, Tahiti devient pour Bougainville ( Voyage autour du monde , 1771) la « nouvelle Cythère ». Se reconstitue dans le Pacifique, pour les voyageurs, la constellation des îles grecques à l'aurore des temps, dans la lumière que leur prêtent les romans sur l'origine idyllique de l'humanité. La Grèce anci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/recit-de-voyage/#i_5732

RÉPUBLIQUE DES LETTRES

  • Écrit par 
  • Alain BRUNN
  •  • 1 050 mots

La république des lettres est le nom donné à l'utopie d'un espace partagé à l'époque moderne par ceux qui ont affaire au savoir et à l'écrit. Comme tout espace utopique, son extension varie à travers l'histoire. Reste qu'il dessine un espace commun, structuré par une même fin : la recherche et la diffusion du savoir, par des moyens propres de communication – voyages, correspondances et revues –, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/republique-des-lettres/#i_5732

SACHER-MASOCH LEOPOLD VON (1836-1895)

  • Écrit par 
  • Claude RABANT
  •  • 2 319 mots

Dans le chapitre « Utopie et fantasme »  : […] Cette renaissance, à présent seul un Grec (portant en lui l'essence perdue de la Grèce) pourrait l'accomplir, un législateur qui soit aussi un éducateur et sache faire de la femme non plus un tyran ou une esclave, mais une compagne. Passage du mythe à l'utopie : le rêve païen devient idéal du mariage, annonciateur de transformation sociale. C'est cet idéal qu'illustre Marcella. Le conte bleu du b […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leopold-von-sacher-masoch/#i_5732

SADE DONATIEN ALPHONSE FRANÇOIS DE (1740-1814)

  • Écrit par 
  • Béatrice DIDIER
  •  • 2 705 mots

Dans le chapitre « Le philosophe »  : […] Sade est avant tout philosophe. Il a écrit un Dialogue d'un prêtre et d'un moribond où il détruit les arguments du déisme avec allégresse. Ses romans ont le caractère d'une démonstration, en particulier La Philosophie dans le boudoir (1795) où deux personnages donnent à une très jeune fille une leçon théorique et pratique du libertinage le plus poussé et le plus cruel : sept dialogues où la métap […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/donatien-alphonse-francois-de-sade/#i_5732

SCIENCE-FICTION

  • Écrit par 
  • Roger BOZZETTO, 
  • Jacques GOIMARD
  •  • 8 006 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « De l'utopie au « meilleur des mondes » »  : […] Ce genre si évidemment moderne s'est cherché des ancêtres ; il les a trouvés entre le mythe ( Gilgamesh ) et la légende ( L'Odyssée ). Le thème du voyage dans la Lune est introduit par Lucien dans l' Histoire véritable (au titre programmatique, annonçant le mot science-fiction ) et repris au xvii e  siècle par Kepler, Godwin et Cyrano. Ce ne sont pas des terres de fantaisie mais des terres d'idéa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/science-fiction/#i_5732

SOLERI PAOLO (1919-2013)

  • Écrit par 
  • Michel RAYNAUD
  •  • 884 mots

Architecte italien né à Turin, Paolo Soleri y reçoit en 1946 son diplôme de l'École polytechnique. En janvier 1947, il arrive aux États-Unis pour travailler dans le studio de l'architecte Frank Lloyd Wright, à Taliesin West (Arizona). Mais il en part, en septembre de la même année, en compagnie de Mark Mills, un autre « idéaliste rebelle ». Ils s'installent tous deux dans le désert et y réalisent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paolo-soleri/#i_5732

SUPPLÉMENT AU VOYAGE DE BOUGAINVILLE, Denis Diderot - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Anouchka VASAK
  •  • 975 mots

Dans le chapitre « Une utopie critique »  : […] Dans le Supplément , Tahiti fonctionne comme une utopie, à la manière de la république idéale de Thomas More. Dans cette île préservée de la civilisation et d'abord de la propriété –  Diderot rejoint ici le Rousseau du Discours sur l'origine de l'inégalité (1755) –, la terre appartient à tous, femmes et hommes, sœurs et frères, pères et filles s'aiment librement, sans l'entrave de la pudeur ni de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/supplement-au-voyage-de-bougainville/#i_5732

TRAVAIL - La fin du travail ?

  • Écrit par 
  • Dominique MEDA
  •  • 7 657 mots

Dans le chapitre « Le travail, essence de l'homme »  : […] Sur ce premier niveau, le xix e  siècle ajoute une dimension essentielle. Le mouvement qui consiste à transformer le monde, à le civiliser et à l'humaniser, et simultanément qui transforme l'individu en lui permettant de mettre à jour ses potentialités, de les extérioriser, c'est ce que les Allemands de l'époque appelleront culture ( Bildung ) et qui un jour ne s'appellera plus que travail. C'est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/travail-la-fin-du-travail/#i_5732

UCHRONIE, science-fiction

  • Écrit par 
  • Denis GUIOT
  •  • 868 mots

Pour Le Petit Robert , qui référence soixante mille mots de la langue française, le mot « uchronie » n'existe pas. Pourtant, il ne s'agit pas d'un de ces néologismes dont la science-fiction use, et même parfois abuse. Il est apparu pour la première fois en 1857, dans la Revue philosophique et religieuse , sous la plume du philosophe Charles Renouvier. En forgeant, pour désigner ce qui n'appartien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/uchronie-science-fiction/#i_5732

URBANISME - Théories et réalisations

  • Écrit par 
  • Françoise CHOAY
  •  • 9 915 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'utopie et le pré-urbanisme »  : […] Dès la fin du xviii e  siècle, les problèmes sociaux, économiques, politiques, qui surgissent dans une société en pleine transformation, favorisent la naissance d'une réflexion critique et suscitent une vague de projets réformateurs : institutions panoptiques et utopies dont le fonctionnement et l'efficacité reposent sur leur organisation spatiale. La démarche est directement issue de l' Utopia ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/urbanisme-theories-et-realisations/#i_5732

L'UTOPIE (UTOPIA), Thomas More - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Éric LETONTURIER
  •  • 827 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Utopie et dystopie »  : […] Ouvrage de taille menue, L'Utopie débute donc, après une brève Lettre-Préface de More au secrétaire de la ville d'Anvers et éditeur Pierre Gilles, au livre I par une contre-utopie (dystopie) qui, sous la forme d'une conversation avec l'aventurier navigateur Raphaël Hythlodée, fait état du martyrologe du peuple anglais sous le règne tyrannique du précédent roi. Sont ainsi passés en revue, pour exp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-utopie-utopia/#i_5732

VEIRAS DENIS (1630?-? 1700)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 454 mots

Écrivain français, « l'un de ces aventuriers qui n'ont pas eu à proprement parler une carrière littéraire, mais qui, par un ouvrage original et audacieux, se sont acquis une place dans l'histoire des idées » (E. von der Mühll). Né dans le Languedoc d'une famille protestante, Denis Veiras prend part à la guerre du Piémont puis devient avocat. En 1665, il est en Angleterre où il s'attire de puissant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/denis-veiras/#i_5732

VILLE - La ville nouvelle

  • Écrit par 
  • Leonardo BENEVOLO
  •  • 3 888 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les nouvelles villes industrielles »  : […] Au début du xix e  siècle, la révolution industrielle relance le développement démographique et économique, en commençant par les pays d'Europe les plus en avance. Le système urbain, créé à la fin du Moyen Âge et resté presque stable entre le milieu du xiv e et le xviii e  siècle, éclate enfin ; il n'est plus en mesure d'intégrer la nouvelle masse de résidences et d'activités économiques due à l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ville-la-ville-nouvelle/#i_5732

VILLE - Mythe et représentation

  • Écrit par 
  • Marcel RONCAYOLO
  •  • 5 221 mots

Dans le chapitre « L'utopie : capitale et phalanstère »  : […] L' utopie s'établit dans le prolongement du xviii e  siècle. Les nouvelles exigences de l'industrie s'insèrent sans rupture véritable dans la réflexion sur la ville issue de la philosophie des Lumières. Plus que d'une réforme de la ville agglomérée, il s'agit d'un contre-projet qui allie la définition d'une nouvelle communauté sociale, l'évidence des liens entre dispositif territorial et relations […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ville-mythe-et-representation/#i_5732

Voir aussi

Pour citer l’article

Henri DESROCHE, Joseph GABEL, Antoine PICON, « UTOPIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/utopie/