U.R.S.S.Histoire

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Années de formation et de survie (fin 1917-1921)

La mise en place de la dictature bolchevique

« Une fois que nous aurons pris le pouvoir, nous ne le lâcherons plus », avait annoncé Lénine.

Discours de Lénine à Moscou

Photographie : Discours de Lénine à Moscou

Photographie

Lénine (1870-1924) prononçant un discours en 1919 à Moscou. 

Crédits : Keystone/ Getty Images

Afficher

Dès la fin d’octobre 1917, les bolcheviks, qui viennent de prendre le pouvoir, le 25, à l’issue d’un coup d’État, prennent un certain nombre de mesures autoritaires : fermeture des journaux « bourgeois », contrôle de la radio et du télégraphe, arrestation de personnalités des partis d'opposition, tant « bourgeois » que socialistes. Le 28 novembre, les membres du Parti constitutionnel-démocrate sont proscrits comme « ennemis du peuple », une notion inédite et lourde de conséquences. Le 7 décembre est créée la Tcheka (Commission extraordinaire panrusse de lutte contre la contre-révolution, la spéculation et le sabotage), véritable police politique du nouveau régime, ancêtre du KGB. Le 19 janvier 1918, le gouvernement bolchevique fait dissoudre l'Assemblée constituante, réunie la veille. Les élections à la Constituante, prévues dès le printemps 1917, ont donné la majorité aux socialistes-révolutionnaires (plus de 40 p. 100 des suffrages exprimés, contre 22 p. 100 aux bolcheviks). Pour Lénine, le suffrage universel, source de « majorités formelles », doit s'incliner devant le « droit suprême » – le succès de la révolution, incarnée par les bolcheviks et légitimée par la marche en avant de l'histoire.

Staline et Trotski

Photographie : Staline et Trotski

Photographie

Octobre 1917. L'insurrection, selon Marc Ferro, fut un mouvement de masse auquel seul un petit nombre a participé. Parmi les dirigeants bolcheviques, on reconnaît Trotski et Staline. 

Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Élection de l'Assemblée constituante

Photographie : Élection de l'Assemblée constituante

Photographie

L'élection de l'Assemblée constituante, en Russie, vers 1917. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Après avoir dissous l'Assemblée, le gouvernement restreint les prérogatives du Congrès des soviets, réduit l'autonomie de toutes les institutions nées au cours des révolutions de 1917 – soviets, comités d'usine, syndicats, gardes rouges, comités de quartier – qui avaient participé à la fois à la destruction des institutions traditionnelles et lutté pour l'affirmation et l'extension de leur propre compétence. Première des revendications ouvrières, le « contrôle ouvrier » des travailleurs sur la gestion des entreprises est rapidement écarté au profit d'un contrôle de l'État, dit « ouvrier », sur les entreprises.

Une [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 34 pages

Médias de l’article

1914 à 1939. De Sarajevo à Dantzig

1914 à 1939. De Sarajevo à Dantzig
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Discours de Lénine à Moscou

Discours de Lénine à Moscou
Crédits : Keystone/ Getty Images

photographie

Staline et Trotski

Staline et Trotski
Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Élection de l'Assemblée constituante

Élection de l'Assemblée constituante
Crédits : Hulton Getty

photographie

Afficher les 55 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  U.R.S.S.  » est également traité dans :

U.R.S.S. - Histoire institutionnelle

  • Écrit par 
  • Michel LESAGE
  •  • 6 583 mots
  •  • 4 médias

Le système politique mis en place en 1917 s'est effondré en 1991. Mikhaïl Gorbatchev, devenu secrétaire général du comité central du Parti communiste de l'Union Soviétique en mars 1985 et président de l'U.R.S.S. en mars 1990, a démissionné de ses deux fonctions : en août 1991 de son poste de secrétaire général du P.C.U.S., parce que le parti avait […] Lire la suite

U.R.S.S. - L'économie soviétique

  • Écrit par 
  • Marie LAVIGNE
  •  • 3 321 mots

L'économie de l'U.R.S.S. a été, jusqu'en 1990, une économie socialiste planifiée, dirigée par le Parti communiste à travers un système centralisé d'administration économique. La propriété d'État y jouait un rôle dominant et l'ensemble des activités économiques était orienté par un plan impératif. Ce système s'est effondré en 1991. Il est cependant indispen […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

Allemagne – Russie. Sortie de l’hôpital d’Alexeï Navalny. 2-23 septembre 2020

dans les années 1970 en URSS. L’ancien agent double russe Sergueï Skripal et sa fille avaient été gravement intoxiqués par la même substance en mars 2018 à Salisbury, au Royaume-Uni. L’annonce d’Angela Merkel suscite de nombreuses réactions de la part des capitales occidentales. Bien que la Russie se […] Lire la suite

Biélorussie. Réélection contestée du président Alexandre Loukachenko. 4-30 août 2020

leur indépendance à l’égard de l’URSS. Le 25, Olga Kovalkova, principale représentante de Svetlana Tikhanovskaïa, et Sergueï Dylevski, président du comité de grève dans une grande usine du pays, tous deux membres de la direction du Conseil de coordination de l’opposition, sont condamnés à dix jours de prison […] Lire la suite

Russie. Dénonciation du « révisionnisme » occidental par Vladimir Poutine. 18 juin 2020

de Munich de septembre 1938, défend le pacte de non-agression Molotov-Ribbentrop d’août 1939 et rejette sur « les autorités polonaises » la responsabilité du partage du pays entre l’Allemagne et l’URSS. Les accusations de Vladimir Poutine à l’égard des Occidentaux au sujet de la guerre se multiplient […] Lire la suite

Chine. Radicalisation de la situation à Hong Kong. 1er-30 août 2019

, de « révolution de couleur », à l’image des soulèvements populaires soutenus par l’Occident qui ont secoué des pays de l’ex-URSS et du Moyen-Orient dans les années 2000. Le 7 également, quelques milliers de membres du milieu judiciaire manifestent contre les « poursuites politiques » visant les manifestants […] Lire la suite

Russie – Chine. Vastes manœuvres militaires. 11-17 septembre 2018

Du 11 au 17, Moscou organise les plus vastes exercices militaires depuis la fin de l’URSS, baptisés « Vostok 2018 ». Selon les organisateurs, ceux-ci engagent près de trois cent mille militaires, trente-six mille blindés, mille aéronefs et quatre-vingts navires sur cinq champs de manœuvres situés […] Lire la suite

Pour citer l’article

Nicolas WERTH, « U.R.S.S. - Histoire », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 janvier 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/u-r-s-s/