TUVALU

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Tuvalu : carte physique

Tuvalu : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Tuvalu : drapeau

Tuvalu : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau


Nom officielTuvalu (TV)
Chef de l'Étatla reine Élisabeth II (Royaume-Uni), représentée par le gouverneur général Iakoba Taeia Italeli (depuis le 16 avril 2010)
Chef du gouvernementEnele Sopoaga (depuis le 1er août 2013)
Note :
Capitalele siège du gouvernement se trouve à Vaiaku, sur l'île de Fongafale, dans l'atoll de Funafuti
Superficie (km2)25,6
Unité monétairedollar australien (AUD)
Population10 000 (estim. 2017)
Dans l’atlas toutes les données

Situé au cœur de l'océan Pacifique, Tuvalu, l'un des plus petits États du monde, est devenu la figure emblématique des risques liés au réchauffement climatique et à l'élévation du niveau de la mer. Comme bon nombre de micro-États, Tuvalu, presque sans ressources, vit des aides internationales et bénéfices tirés de son statut d'État indépendant.

Tuvalu : carte physique

Tuvalu : carte physique

Carte

Carte physique de Tuvalu. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Tuvalu : drapeau

Tuvalu : drapeau

Dessin

Tuvalu (1978). Ce minuscule État insulaire, indépendant depuis 1978, était membre du Commonwealth, d'où l'Union Jack inscrit au canton de son premier drapeau (voir aussi Australie, Fidji, Nouvelle-Zélande), où sont jetées en diagonale huit étoiles jaunes à cinq pointes représentant... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

De minuscules atolls sous la menace de l'océan

Quatrième plus petit État indépendant du monde avec ses 26 kilomètres carrés, Tuvalu est aussi l'un des plus émiettés, avec ses neuf atolls (dont huit habités, c'est le sens de Tuvalu, « huit îles ensemble ») qui se dispersent dans une Zone économique exclusive (Z.E.E.) de 900 000 kilomètres carrés. L’île principale, Fongafale, dans l'atoll de Funafuti, s'allonge sur 12 kilomètres mais ne dépasse pas 400 mètres de largeur au droit de l'aéroport, pour une altitude de 1 à 2 mètres en général. Elle rassemble la moitié de la population. Sur cette île se trouve le village de Vaiaku, qui abrite le gouvernement et les institutions. Les autres atolls, Nanumea, Nanumanga, Nui, Vaitupu, Nukufetau, Nukulaelae et Niulakita, présentent les mêmes caractéristiques, petitesse des terres émergées et absence de tout relief, ce qui constitue un facteur d'extrême vulnérabilité. On comprend donc que, depuis les années 1990, les perspectives de hausse du niveau de l'Océan inquiètent fortement les insulaires pour qui cela signifierait réduction, voire disparition des terres émergées à l'occasion des tempêtes ou des cyclones. Certes, par sa latitude (entre 5030 et 110 sud), Tuvalu bénéficie normalement d'un climat chaud (un peu plus de 28 0C de moyenne annuelle à Funafuti), bien arrosé (3 000 à 4 000 mm de précipitations), mais rendu très supportable par le souffle de l'alizé. De surcroît, l'archipel est en principe un peu au nord de la trajectoire classique des typhons, qui n'en ont pas moins durement frappé les îles dans les années 1990. [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  TUVALU  » est également traité dans :

FUNAFUTI

  • Écrit par 
  • Christian HUETZ DE LEMPS
  •  • 286 mots
  •  • 1 média

L’atoll de Funafuti (de loin le plus grand des neuf atolls de Tuvalu, avec ses 275 km 2 de lagon et sa profondeur atteignant 57 mètres) est considéré comme la capitale de Tuvalu . Les bâtiments administratifs se trouvent dans le village de Vaiaku (516 habitants en 2002), situé sur la petite île de Fongafale, l'un des trente-trois îles et îlots qui s'égrènent sur la barri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vaiaku/#i_82731

KIRIBATI

  • Écrit par 
  • Christian HUETZ DE LEMPS
  •  • 1 582 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Un archipel micronésien »  : […] Le Kiribati a été peuplé il y a quelque deux mille ans par des populations d'origine micronésienne, qui parlent aujourd'hui le gilbertin et l'anglais, les deux langues nationales. Du fait de l'isolement, les sociétés insulaires prennent des caractéristiques particulières dans chaque île, depuis les communautés structurées autour d'un Big Man (titre de chef mi-électif mi-héré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kiribati/#i_82731

OCÉANIE - Géographie physique

  • Écrit par 
  • Alain HUETZ DE LEMPS, 
  • Christian HUETZ DE LEMPS
  •  • 4 537 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre «  Les types d'îles »  : […] Les îles du Pacifique s'individualisent d'abord par leur taille. Si on laisse de côté l'Australie, véritable continent presque aussi grand que l'Europe, on peut les classer en trois catégories selon leur superficie : – Les très grandes îles sont au nombre de trois : la Nouvelle-Guinée (771 900 km 2 ), beaucoup plus étendue que la France, et les deux grandes îles de la N […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oceanie-geographie-physique/#i_82731

OCÉANIE - Géographie humaine

  • Écrit par 
  • Christian HUETZ DE LEMPS
  •  • 8 725 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  Une croissance démographique rapide »  : […] Alors que, à la fin du xix e  siècle, les populations indigènes d'Océanie étaient encore en recul, et paraissaient même parfois vouées à l'extinction, les premières décennies du xx e  siècle ont vu un total renversement de la tendance qui n'a fait que se confirmer et se renforcer depuis lors, au p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oceanie-geographie-humaine/#i_82731

OCÉANIE - Histoire

  • Écrit par 
  • Christian HUETZ DE LEMPS
  •  • 7 524 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  De la Seconde Guerre mondiale à nos jours : l'émergence des États insulaires »  : […] La partie européenne de la guerre n'a certes pas été sans conséquences importantes pour les îles du Pacifique, avec l'envoi massif de troupes et de matériel depuis les colonies et dominions britanniques, avec le ralliement des territoires français à la France libre et la création d'un deuxième bataillon du Pacifique (après celui de 1916), qui s'illustra notamment à Bir Hakeim et en Italie. Mais, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oceanie-histoire/#i_82731

Voir aussi

Pour citer l’article

Christian HUETZ DE LEMPS, « TUVALU », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/tuvalu/