TRYPANOSOMIASE AMÉRICAINE ou MALADIE DE CHAGAS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Trypanosoma cruzi, agent de la maladie de Chagas

Trypanosoma cruzi, agent de la maladie de Chagas
Crédits : F. Brenière

photographie

Triatoma infestans, vecteur principal de la maladie de Chagas

Triatoma infestans, vecteur principal de la maladie de Chagas
Crédits : F. Noireau/ IRD

photographie

Traces laissées par les triatomes

Traces laissées par les triatomes
Crédits : F. Noireau/ IRD

photographie

Prophylaxie de la maladie de Chagas

Prophylaxie de la maladie de Chagas
Crédits : F. Noireau/ IRD

photographie

Tous les médias


La prévention par la lutte contre les insectes vecteurs

Devant les difficultés du traitement, on conçoit que la stratégie de lutte qui reste privilégiée soit fondée sur le contrôle des insectes vecteurs qui permet l'interruption durable de la transmission de T. cruzi. Comme la transmission est surtout assurée par des triatomes vivant dans les maisons dans les régions endémiques d'Amérique latine, la pulvérisation d'insecticide dans les habitations et autour d'elles et l'amélioration de l'habitat demeurent les méthodes fondamentales d'intervention. Ainsi, la lutte antivectorielle et la surveillance des banques de sang sont les composantes majeures des différentes initiatives régionales de lutte contre la trypanosomose américaine qui ont été lancées à partir de 1991. Il s'agit de l'initiative pour les pays du Cône Sud (Incosur) qui intéresse l'Argentine, la Bolivie, le Brésil, le Chili, le Paraguay et l'Uruguay, l'initiative pour les Pays andins (Colombie, Équateur, Pérou et Venezuela), l'initiative pour les pays d'Amérique centrale (Belize, Costa Rica, El Salvador, Guatemala, Honduras, Nicaragua et Panama) et l'initiative amazonienne (pays faisant partie du Bassin amazonien). Ces initiatives intergouvernementales ont conduit à une réduction significative de la prévalence de la maladie, qui est passée de 18 millions de personnes infectées en 1990 à environ 9 millions vingt ans après. La mortalité annuelle serait aujourd'hui inférieure à 50 000 cas. Plusieurs régions du Brésil et certains pays du Cône Sud (Chili, Uruguay) ont même été déclarés libres de transmission.

Traces laissées par les triatomes

Traces laissées par les triatomes

Photographie

Fissure sur un mur montrant de nombreuses traces de déjections et offrant un refuge aux triatomes. 

Crédits : F. Noireau/ IRD

Afficher

Prophylaxie de la maladie de Chagas

Prophylaxie de la maladie de Chagas

Photographie

Inspection d'une maison dans les Andes, à la recherche de signes évidents de la présence de punaises infectantes. 

Crédits : F. Noireau/ IRD

Afficher

Cependant, un certain nombre d'obstacles devront être levés afin d'atteindre un contrôle effectif de la maladie humaine. Bien que la trypanosomose soit physiquement invalidante et sa létalité indéniable (plus d'un million de Latino-Américains actuellement porteurs du parasite en mourront à moins d'une avancée significative sur le plan scientifique ou politique), elle n'est plus perçue de nos jours comme un problème majeur de santé publique, ce à quoi s'ajoute le désintérêt de l'industrie pharmaceutique. L' [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages


Écrit par :

  • : médecin, directeur de recherche à l'Institut de recherche pour le développement, expert à l'Organisation mondiale de la santé, Organisation panaméricaine de la santé

Classification


Autres références

«  TRYPANOSOMIASE AMÉRICAINE ou MALADIE DE CHAGAS  » est également traité dans :

FLAGELLÉS

  • Écrit par 
  • Robert GAUMONT
  •  • 4 583 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Cycle évolutif des Trypanosoma »  : […] Les Trypanosoma comportent des cycles à deux hôtes et des cycles, beaucoup plus rares, à un seul hôte dont le type est T. equiperdum du cheval ; il est transmis directement au cours de l'accouplement et produit une maladie grave, la dourine ou syphilis des chevaux. Dans les cycles à deux hôtes, les deux phases du cycle se répartissent entre les tissus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/flagelles/#i_11904

GNF6702, INHIBITEUR DE PROTÉASOMES

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 990 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Trois grandes maladies parasitaires tropicales négligées  »  : […] La maladie du sommeil, provoquée par Trypanosoma brucei , sévit en Afrique subsaharienne, là où vit son vecteur, la mouche tsé-tsé. Soixante-cinq millions de personnes sont exposées à cette maladie, mortelle si elle n’est pas traitée. Des maladies à trypanosomes frappent également le bétail dans ces mêmes régions africaines (comme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gnf6702-inhibiteur-de-proteasomes/#i_11904

MALADIES À VECTEURS

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 4 816 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Stratégies de lutte contre les maladies à vecteurs »  : […] Chacune de ces maladies est soignée pour elle-même. Des traitements antibiotiques ont été mis au point pour presque toutes les maladies bactériennes à vecteurs, ainsi que des vaccins pour certaines maladies virales (encéphalite japonaise et fièvre jaune). Il n'existe que peu ou pas de traitements contre les autres maladies virales. Quant aux maladies parasitaires, à côté de la quinine classique, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-a-vecteurs/#i_11904

MALADIES INFECTIEUSES ÉMERGENTES

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 10 465 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Le cas complexe de la maladie de Chagas »  : […] Dans un dernier cas de maladie à vecteur émergente décrite en 1909, mais qui sévissait en Amérique du Sud depuis le début du peuplement humain, la maladie de Chagas, on retrouve un ensemble historique de tout ce qui rend « émergente » une maladie. D’abord, elle existait depuis dix mille ans dans la population de l’Amérique du Sud et passait inaperçue. L’agent causal qui la définit permet de préci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-infectieuses-emergentes/#i_11904

TRYPANOSOMIASE AFRICAINE ou MALADIE DU SOMMEIL

  • Écrit par 
  • Robert DURIEZ
  •  • 1 575 mots

Dans le chapitre « Autres trypanosomiases »  : […] Des trypanosomiases affectent également les animaux et y causent de lourdes pertes économiques. En Afrique, une maladie voisine de la maladie du sommeil (de nom variable selon l'animal et le lieu, mais surtout connue sous le nom de Nagana) et de distribution géographique semblable, affecte les chevaux, les dromadaires et les bovidés. Elle est transmise par la piqûre d'autres glossines que la mala […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trypanosomiase-africaine-maladie-du-sommeil/#i_11904

Voir aussi

Pour citer l’article

François NOIREAU, « TRYPANOSOMIASE AMÉRICAINE ou MALADIE DE CHAGAS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/trypanosomiase-americaine-maladie-de-chagas/