TRYPANOSOMIASE AMÉRICAINE ou MALADIE DE CHAGAS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Trypanosoma cruzi, agent de la maladie de Chagas

Trypanosoma cruzi, agent de la maladie de Chagas
Crédits : F. Brenière

photographie

Triatoma infestans, vecteur principal de la maladie de Chagas

Triatoma infestans, vecteur principal de la maladie de Chagas
Crédits : F. Noireau/ IRD

photographie

Traces laissées par les triatomes

Traces laissées par les triatomes
Crédits : F. Noireau/ IRD

photographie

Prophylaxie de la maladie de Chagas

Prophylaxie de la maladie de Chagas
Crédits : F. Noireau/ IRD

photographie

Tous les médias


Nosographie et diagnostic de la maladie humaine

La maladie débute chez l'homme par une phase aiguë le plus souvent bénigne puis elle devient totalement asymptomatique. De ce fait, un grand nombre de patients ignorent qu'ils sont infectés par T. cruzi. Seul le signe de Romaña, quand il est présent, est très évocateur de la maladie. Après des années de phase asymptomatique, environ 30 p. 100 des patients entrent dans la phase chronique qui affecte principalement le cœur. La cardiopathie chagasique chronique (CCC) est la principale complication tardive de l'infection. Chaque année, environ 2 à 5 p. 100 des patients en phase asymptomatique passent au stade de CCC. Les circonstances de son dépistage sont le plus souvent en rapport avec un trouble du rythme (palpitations, syncope) ou une symptomatologie d'insuffisance cardiaque (dyspnée d'effort). La CCC présente un pronostic plus défavorable que les autres cardiopathies de l'adulte. La mort subite, et dans une moindre mesure l'insuffisance cardiaque progressive sont les principales causes de décès. Les atteintes du tube digestif sont plus fréquentes dans les régions endémiques situées au sud de l'Amazonie. La destruction du système nerveux végétatif chargé du bon fonctionnement du tube digestif entraîne des troubles du péristaltisme à l'origine de mégaorganes (mégaœsophage et mégacôlon).

Jusqu'à ces dernières années, le diagnostic de la maladie de Chagas, en particulier dans les formes chroniques asymptomatiques, était difficile. Il repose sur la détection d'anticorps spécifiques ou du parasite dans le sang. La détection d'anticorps de type IgG dirigés contre le parasite est la base du diagnostic. Comme aucune des techniques sérologiques n'a une sensibilité et une spécificité égales à 100 p. 100, il est recommandé d'appuyer le diagnostic sur deux méthodes sérologiques utilisant des antigènes différents. La recherche d'anticorps IgM est justifiée dans les formes aiguës et dans le dépistage des formes congénitales où leur présence témoigne de la contamination du nouveau-né. La recherche du parasite dans le sang ne permet l [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages


Écrit par :

  • : médecin, directeur de recherche à l'Institut de recherche pour le développement, expert à l'Organisation mondiale de la santé, Organisation panaméricaine de la santé

Classification


Autres références

«  TRYPANOSOMIASE AMÉRICAINE ou MALADIE DE CHAGAS  » est également traité dans :

FLAGELLÉS

  • Écrit par 
  • Robert GAUMONT
  •  • 4 583 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Cycle évolutif des Trypanosoma »  : […] Les Trypanosoma comportent des cycles à deux hôtes et des cycles, beaucoup plus rares, à un seul hôte dont le type est T. equiperdum du cheval ; il est transmis directement au cours de l'accouplement et produit une maladie grave, la dourine ou syphilis des chevaux. Dans les cycles à deux hôtes, les deux phases du cycle se répartissent entre les tissus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/flagelles/#i_11904

GNF6702, INHIBITEUR DE PROTÉASOMES

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 990 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Trois grandes maladies parasitaires tropicales négligées  »  : […] La maladie du sommeil, provoquée par Trypanosoma brucei , sévit en Afrique subsaharienne, là où vit son vecteur, la mouche tsé-tsé. Soixante-cinq millions de personnes sont exposées à cette maladie, mortelle si elle n’est pas traitée. Des maladies à trypanosomes frappent également le bétail dans ces mêmes régions africaines (comme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gnf6702-inhibiteur-de-proteasomes/#i_11904

MALADIES À VECTEURS

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 4 816 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Stratégies de lutte contre les maladies à vecteurs »  : […] Chacune de ces maladies est soignée pour elle-même. Des traitements antibiotiques ont été mis au point pour presque toutes les maladies bactériennes à vecteurs, ainsi que des vaccins pour certaines maladies virales (encéphalite japonaise et fièvre jaune). Il n'existe que peu ou pas de traitements contre les autres maladies virales. Quant aux maladies parasitaires, à côté de la quinine classique, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-a-vecteurs/#i_11904

MALADIES INFECTIEUSES ÉMERGENTES

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 10 465 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Le cas complexe de la maladie de Chagas »  : […] Dans un dernier cas de maladie à vecteur émergente décrite en 1909, mais qui sévissait en Amérique du Sud depuis le début du peuplement humain, la maladie de Chagas, on retrouve un ensemble historique de tout ce qui rend « émergente » une maladie. D’abord, elle existait depuis dix mille ans dans la population de l’Amérique du Sud et passait inaperçue. L’agent causal qui la définit permet de préci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-infectieuses-emergentes/#i_11904

TRYPANOSOMIASE AFRICAINE ou MALADIE DU SOMMEIL

  • Écrit par 
  • Robert DURIEZ
  •  • 1 575 mots

Dans le chapitre « Autres trypanosomiases »  : […] Des trypanosomiases affectent également les animaux et y causent de lourdes pertes économiques. En Afrique, une maladie voisine de la maladie du sommeil (de nom variable selon l'animal et le lieu, mais surtout connue sous le nom de Nagana) et de distribution géographique semblable, affecte les chevaux, les dromadaires et les bovidés. Elle est transmise par la piqûre d'autres glossines que la mala […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trypanosomiase-africaine-maladie-du-sommeil/#i_11904

Voir aussi

Pour citer l’article

François NOIREAU, « TRYPANOSOMIASE AMÉRICAINE ou MALADIE DE CHAGAS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/trypanosomiase-americaine-maladie-de-chagas/