TRAITE DES NOIRS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

La traite des Noirs

La traite des Noirs
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

1600 à 1700. Les nouveaux conquérants

1600 à 1700. Les nouveaux conquérants
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Récolte du café

Récolte du café
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Afrique, XIXe siècle, économie

Afrique, XIXe siècle, économie
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Tous les médias


L'abolition de la traite des Noirs

À l'issue d'un puissant mouvement d'opinion influencé par les philanthropes, le Parlement anglais abolit en 1807 la traite des Noirs, au moment même où cette activité était rendue très lucrative par l'essor de la production sucrière des colonies britanniques aux Antilles. Cette prohibition entre en vigueur dès 1808. De même, en 1807, les États-Unis promulguent une loi interdisant le commerce océanique d'esclaves, loi qui sera appliquée en 1808. Peu à peu, les lois nationales et les traités internationaux rendent cette activité illégale. On voit alors apparaître, souvent avec la complicité d'armateurs et de négociants européens, des réseaux de traite clandestine basés dans les colonies ibériques en Amérique, surtout au Brésil et à Cuba. Toute une économie souterraine, similaire à celle qui existe actuellement autour du trafic international de la drogue, fit son apparition dans l'Atlantique. Environ 7 750 navires négriers transportèrent près de 2 millions et demi d'Africains vers l'Amérique entre 1808 et 1867 (fin de la traite à Cuba). Le cinquième de ces navires et le seizième des esclaves qu'ils transportaient furent saisis en cours de route par les marines de guerre respectives des nations participant à la croisade abolitionniste. Bien que très peu de vaisseaux négriers aient été anglais et que moins de 1 p. 100 de ces navires aient navigué dans les eaux territoriales britanniques, la Royal Navy fut responsable de la capture de 85 p. 100 des 1 635 navires arraisonnés au cours de ce demi-siècle d'opérations diplomatiques, politiques et navales contre le trafic des Noirs.

Traite des Noirs

Traite des Noirs

Photographie

Des Africains arrachés à leur terre sont enchaînés et entassés dans la cale d'un navire négrier. Après la traversée de l'Atlantique, ils seront esclaves au Nouveau Monde. Gravure, 1835. 

Crédits : Rischgitz/ Getty Images

Afficher

Ces chiffres appellent plusieurs considérations. Tout d'abord, il ressort que les coups portés à l'activité des trafiquants par les forces navales abolitionnistes n'étaient pas suffisants pour stopper la traite clandestine. Celle-ci ne connaîtra un arrêt définitif qu'à partir du moment où les pays importateurs d'esclaves seront amenés – surtout et d'abord en raison de la pression anglaise – à appliquer les lois nationales interd [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages




Écrit par :

  • : professeur d'histoire du Brésil, directeur du Centre d'études du Brésil et de l'Atlantique sud à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification


Autres références

«  TRAITE DES NOIRS  » est également traité dans :

ABOLITION INTERNATIONALE DE LA TRAITE ATLANTIQUE

  • Écrit par 
  • Jean BOULEGUE
  •  • 191 mots
  •  • 1 média

La traite des Noirs par l'Atlantique a débuté au xve siècle, à destination de l'Europe, mais c'est après la découverte de l'Amérique qu'elle a pris son essor, pour fournir de la main-d'œuvre aux plantations. Les estimations sur le nombre de personnes déportées d'Afrique en Amérique varient, pour la plup […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abolition-internationale-de-la-traite-atlantique/#i_26824

TRAITE DES ESCLAVES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean BOULEGUE
  •  • 248 mots

8 août 1444 Vente publique d'Africains (blancs et noirs) à Lisbonne.1518 Charles Quint crée le système de l'asiento (monopole de l'État et concession à des particuliers).1602 Création de la Compagnie néerlandaise des Indes orientales, modèle des compagnies concess […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traite-des-esclaves-reperes-chronologiques/#i_26824

ABOLITIONNISME, histoire de l'esclavage

  • Écrit par 
  • Jean BRUHAT
  •  • 2 929 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La Révolution française »  : […] Entre-temps, et sous l'influence directe des événements révolutionnaires, les abolitionnistes français avaient atteint leur but. Sans doute les abolitionnistes anglais ont-ils influencé la France, mais l'abolitionnisme français tire avant tout sa justification de la philosophie des Lumières. Quelles que soient leurs divergences sur la légitimité et l'utilité des colonies, les philosophes avaient […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abolitionnisme/#i_26824

AFRIQUE (Structure et milieu) - Géographie générale

  • Écrit par 
  • Roland POURTIER
  •  • 21 433 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « Des séquelles du passé à l'explosion démographique »  : […] La longue éclipse de l'Afrique dans l'histoire mondiale est évidemment à mettre en relation avec la traite des esclaves qui a entravé la croissance du continent tout en entraînant une large dissémination des populations noires dans le Nouveau Monde. La question de l'esclavage et de la traite fait toujours l'objet de controverses, malgré les avancées de la recherche historique ; elle est devenue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-structure-et-milieu-geographie-generale/#i_26824

AFRIQUE (Histoire) - De l'entrée dans l'histoire à la période contemporaine

  • Écrit par 
  • Hubert DESCHAMPS, 
  • Jean DEVISSE, 
  • Henri MÉDARD
  •  • 9 664 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « De l'esclavage au travail forcé »  : […] Il faut attendre les années 1850 pour que la traite atlantique prenne effectivement fin sous la pression du Royaume-Uni. Mais, au grand désespoir des abolitionnistes, la traite interne à l'Afrique ne disparaît pas pour autant, bien au contraire. Indissociable du commerce de l'ivoire, le commerce des êtres humains se nourrit, au xix e  siècle, d'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-histoire-de-l-entree-dans-l-histoire-a-la-periode-contemporaine/#i_26824

AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géographie

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Danièle LAVALLÉE, 
  • Catherine LEFORT
  •  • 18 005 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « L'importation des Noirs »  : […] L'introduction des Noirs fut aussi un des effets de la colonisation. Dans ce domaine également, l'Amérique ibérique se montra particulièrement précoce. Suivant la recommandation du père Bartolomé de Las Casas, qui s'effrayait de voir les Indiens mourir en grand nombre dans les mines comme sur les plantations, on fit venir des Noirs déjà appréciés en certaines occasions dans la Péninsule. Les Ibéri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-structure-et-milieu-geographie/#i_26824

AMÉRIQUE (Histoire) - Amérique portugaise

  • Écrit par 
  • Frédéric MAURO
  •  • 4 224 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les esclaves »  : […] L'esclavage étant encore une pratique courante en Méditerranée et en Afrique au xvi e  siècle, les Portugais l'adoptèrent au Brésil dès qu'ils voulurent faire travailler les Indiens. Les donataires reçurent le droit de les mettre en esclavage et même d'en vendre un certain nombre sur le marché de Lisbonne. Ces Indiens étaient assez primitifs et ne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-histoire-amerique-portugaise/#i_26824

ANGOLA

  • Écrit par 
  • Philippe GERVAIS-LAMBONY, 
  • Didier PÉCLARD
  • , Universalis
  •  • 8 754 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Cinq siècles de colonialisme ? »  : […] À la fin du xv e  siècle (1482), l'explorateur portugais Diogo Cão est le premier Européen à débarquer à l'embouchure du fleuve Congo. Quelques années plus tard, un autre groupe d'explorateurs, accompagné de missionnaires jésuites, remonte le fleuve jusqu'à la ville de Mbanza Kongo, alors capitale d'un des plus vastes royaumes africains de l'époqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/angola/#i_26824

ATLANTIQUE HISTOIRE DE L'OCÉAN

  • Écrit par 
  • Jacques GODECHOT, 
  • Clément THIBAUD
  •  • 13 632 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « La civilisation atlantique »  : […] Les Européens qui ont fondé outre-Atlantique leurs colonies ont amené avec eux leurs langues, leurs techniques et les institutions de leur pays d'origine. Ainsi le régime féodal – tel du moins qu'il existait encore au xvii e  siècle en France et en Angleterre – a été implanté au Canada et dans quelques colonies anglaises de l'Amérique du Nord, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-l-atlantique/#i_26824

BÉNIN

  • Écrit par 
  • Richard BANÉGAS
  •  • 8 254 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le monopole politique des « évolués » »  : […] Toutefois, sous le couvert de ces basculements d'alliances arbitrés par les militaires, le champ politique dahoméen est longtemps resté dominé par la même élite restreinte, symbolisée par la figure centrale de l' akowé (« l'évolué »). De la fin des années 1940 au coup d'État de 1972, on observe, en effet, une monopolisation du pouvoir par les élites lettrées sudistes, issues […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/benin/#i_26824

BÉNIN ROYAUME DU

  • Écrit par 
  • Paul MERCIER
  •  • 2 908 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La côte des Esclaves »  : […] Le royaume de Bénin fut, sur la côte de Guinée, l'un des premiers à nouer des relations diplomatiques avec une puissance européenne, le Portugal, dès la fin du xv e  siècle. À la visite d'un représentant du roi de Portugal répond le voyage à Lisbonne d'un envoyé du roi de Bénin, qui en revient, selon le chroniqueur officiel, porteur de « riches pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-du-benin/#i_26824

CAMEROUN

  • Écrit par 
  • Maurice ENGUELEGUELE, 
  • Jean-Claude FROELICH, 
  • Roland POURTIER
  •  • 12 061 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les débuts de la pénétration européenne »  : […] En 1472, sous le règne d'Alphonse V de Portugal, un certain Fernando Póo découvrit une île, qu'il appela Formosa, et l'estuaire d'un grand fleuve dominé par une haute montagne ; il nomma ce fleuve « o rio dos Camaroẽs ». La côte était habitée par les Caabo et les Bota ; le Français Jean Fontenau visita, un peu plus tard, la côte et en décrivit « les bonnes populations » qu'il appelait Ambou. Les P […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cameroun/#i_26824

CAP-VERT (CABO VERDE)

  • Écrit par 
  • René PELISSIER
  • , Universalis
  •  • 3 973 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'histoire coloniale »  : […] La « découverte », soit par les navigateurs vénitien Alvise da Cá da Mosto et génois Antoniotto Usodimare en 1456, soit par le Portugais Diogo Gomes et le Génois Antonio de Noli en 1460, fait l'objet de débats, mais il est également possible que les îles aient été antérieurement visitées par des Africains. L' archipel désert est divisé en capitânias , concédées au Portugal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cap-vert/#i_26824

CENTRAFRICAINE RÉPUBLIQUE

  • Écrit par 
  • Apolline GAGLIARDI, 
  • Jean-Claude GAUTRON, 
  • Jean KOKIDE, 
  • Jean-Pierre MAGNANT, 
  • Roland POURTIER
  •  • 10 224 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'époque précoloniale »  : […] Les travaux de l'archéologue P. Vidal et des linguistes de l'équipe de J. Thomas et L. Bouquiaux (au début des années 1980) remettent en cause toutes les idées reçues sur l'histoire centrafricaine. Les industries microlithiques apparaissent sur le sol centrafricain depuis plus de dix mille ans, mais, en l'absence de découvertes de squelettes de cette époque, on ne sait de qui elles furent l'œuvre  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/republique-centrafricaine/#i_26824

CODE NOIR (1685)

  • Écrit par 
  • Louis SALA-MOLINS
  •  • 1 582 mots

Louis XIV signe à Versailles en mars 1685 un édit qui, en un préambule et soixante articles, règle dans les possessions françaises d'outre-Atlantique « l'état et la qualité des esclaves » en les qualifiant de bêtes de somme ou de purs objets. C'est le Code noir, préparé par Colbert, qui sera définitivement abrogé lors de l'abolition de l'esclavage par la France, à la traîne d'autres nations, en 18 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/code-noir/#i_26824

COLONISATION

  • Écrit par 
  • Jean BRUHAT
  •  • 7 679 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Caractéristiques de ces empires »  : […] Ces deux empires ont d'ailleurs des structures différentes. L'empire portugais, qui se constitue dans le premier tiers du xvi e  siècle, est formé par des comptoirs dispersés autour de l'océan Indien et sur les rives occidentales de l'Afrique, le Brésil ne jouant alors qu'un rôle très secondaire. Cet empire est une entreprise commerciale visant à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colonisation/#i_26824

CRÉOLE LANGUE

  • Écrit par 
  • Oruno D. LARA
  •  • 1 638 mots

Dans le chapitre « Naissance du créole »  : […] La question : qu'est-ce qu'un langage créole ? demeure un problème complexe. Les spécialistes s'accordent pour l'instant à caractériser le créole comme système linguistique comprenant trois éléments essentiels : une histoire liée à la colonisation ; une structure socio-linguistique évoquant la genèse et le processus de créolisation ; un statut et une fonction déterminés dans le continuum social co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/langue-creole/#i_26824

CUBA

  • Écrit par 
  • Marie Laure GEOFFRAY, 
  • Janette HABEL, 
  • Oruno D. LARA, 
  • Jean Marie THÉODAT, 
  • Victoire ZALACAIN
  •  • 24 403 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Économie sucrière et esclavage »  : […] Du milieu du xvi e  siècle au milieu du xviii e , Cuba renouvelle très lentement sa population sur la base d'une économie esclavagiste. On compte en 1544 – au moment le plus aigu de la dépression démographique – quelque 322 foyers européens (surtout espagnols, mais également des Italiens, des All […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cuba/#i_26824

DOMINICAINE RÉPUBLIQUE

  • Écrit par 
  • Jean Marie THÉODAT
  •  • 6 812 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le rendez-vous manqué avec les Taïno »  : […] Comme dans le reste des Antilles, les premiers habitants étaient des populations d'origine sud-américaine, venues du bassin de l'Orénoque et des Guyanes, qui avaient progressivement colonisé les îles, à partir de 5500 av. J.-C. Les plus anciens habitants, les Ciboney, étaient des chasseurs-cueilleurs, peu nombreux, chassés sous la pression des Taïno, peuple maîtrisant la céramique, l'agriculture ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/republique-dominicaine/#i_26824

ESCLAVAGE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BERTHE, 
  • Maurice LENGELLÉ, 
  • Claude NICOLET
  •  • 8 798 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'asiento »  : […] Le mot asiento a été adopté par les historiens français, le plus souvent sous les formes « assiento » ou « assiente », pour désigner le monopole de la traite des esclaves nègres dans les colonies espagnoles d' Amérique. Mais sa signification en droit public espagnol, du xvi e au xviii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/esclavage/#i_26824

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Catherine LEFORT, 
  • Laurent VERMEERSCH
  •  • 19 932 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Une géographie des groupes ethniques liée à l'histoire »  : […] Les premiers peuples à s'installer en Amérique du Nord furent les Amérindiens, arrivés d'Asie il y a 30 000 ans par le détroit de Béring, alors gelé. Aucun groupe n'a connu, sur le territoire actuel des États-Unis, la prospérité des civilisations du Mexique central ; la proximité des foyers mexicains a pu cependant être à l'origine d'une plus grande maîtrise de l'agriculture chez les groupes du S […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-le-territoire-et-les-hommes-geographie/#i_26824

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Claude FOHLEN, 
  • Annick FOUCRIER, 
  • Marie-France TOINET
  •  • 33 175 mots
  •  • 55 médias

Dans le chapitre « La montée des périls »  : […] Avec Jackson, l'atonie politique a pris fin et l'alternance des partis scande à nouveau la vie publique. Les républicains, auxquels appartenait Jackson, s'appellent plus volontiers démocrates, et un nouveau parti remplace les fédéralistes disparus : les « whigs ». La lutte pour ou contre les pouvoirs de l'Union, pour ou contre l'alliance avec l'Angleterre, est reléguée au second plan par le problè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-le-territoire-et-les-hommes-histoire/#i_26824

EXPLORATIONS

  • Écrit par 
  • Jean-Louis MIÈGE
  •  • 13 774 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le commerce triangulaire »  : […] La logique de l'économie de plantation est fondée sur le rôle complémentaire de chaque élément du système de production. Et surtout sur le flux régulier des esclaves noirs. Le rôle mondial de la côte de l'Afrique est modifié. Les capitaines des navires négriers la prospectent systématiquement, nouent alliance avec les chefs locaux, font sentir leur influence au-delà de la frange littorale. En t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/explorations/#i_26824

FRANÇAIS EMPIRE COLONIAL

  • Écrit par 
  • Jean BRUHAT
  •  • 16 589 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Colbert et le domaine colonial »  : […] Ce n'est qu'avec Colbert qu'on peut parler sinon d'un empire, tout au moins d'un véritable domaine colonial français. Administrativement, Colbert réalise la fusion des affaires maritimes et des entreprises coloniales. Cependant, le domaine colonial ne présentera jamais une véritable unité administrative. La colonisation apparaît comme une des conditions de la prospérité économique de la France. Dè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/empire-colonial-francais/#i_26824

OUTRE-MER FRANCE D'

  • Écrit par 
  • Jean-Christophe GAY
  •  • 6 567 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Une conquête en deux temps »  : […] On peut distinguer deux périodes dans le mouvement d’appropriation des territoires ultramarins : de 1536 à 1664, la France s’empare de ce qui correspond aujourd’hui aux DROM et à Saint-Martin, Saint-Barthélemy et Saint-Pierre-et-Miquelon ; des années 1840 jusqu’au début du xx e  siècle, le reste de la France ultramarine actuelle est annexé. La val […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/outre-mer-france-d/#i_26824

GAMBIE

  • Écrit par 
  • Christian COULON, 
  • Universalis
  •  • 3 881 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les royaumes locaux et la pénétration européenne »  : […] Les régions riveraines du fleuve Gambie ont été entre le xiv e et le xvii e  siècle liées à l'empire du Mali, sans que cela ait empêché la constitution d'entités politiques relativement autonomes. D'importantes migrations eurent lieu au cours de cette période, qui modifièrent la configuration hu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gambie/#i_26824

GÉNOCIDE

  • Écrit par 
  • Louis SALA-MOLINS
  •  • 8 480 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Penser après Auschwitz »  : […] Dès 1947, au fil de la logique la plus rigoureuse, Theodor Adorno fustige les sinistres avatars des Lumières dont son temps est témoin et se demande si la pensée peut leur survivre. En clair : peut-on penser après Auschwitz. Huit ans après, Aimé Césaire risque l'insupportable réponse : « Oui, il vaudrait la peine d'étudier, cliniquement, dans le détail, les démarches de Hitler et de l'hitlérisme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genocide/#i_26824

GHANA

  • Écrit par 
  • Monique BERTRAND, 
  • Anne HUGON
  •  • 7 191 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La constitution d'États à l'époque moderne »  : […] Du xv e au xix e  siècle, l'histoire du Ghana est essentiellement marquée par la fondation d'États puissants et centralisés, parfois rivaux, parmi lesquels l'Ashanti connaîtra une ascension particulière. Au nord du pays, l'un des principaux royaumes fondés par les peuples molé-dagbani au Moyen Âg […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ghana/#i_26824

GRENADE

  • Écrit par 
  • Eric V. B. BRITTER, 
  • Universalis
  •  • 1 679 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Histoire »  : […] Christophe Colomb aperçoit l'île le 15 août 1498, et la baptise Concepción, sans même y débarquer. Après sa découverte par les Européens, l'île reste dominée pendant cent cinquante ans par les Indiens karibs, qui avaient exterminé les Arawaks, plus pacifiques. En 1609, des marchands britanniques tentent, en vain, d'y établir une colonie. Achetée en 1650 par le cardinal de Richelieu, l'île voit l'i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grenade/#i_26824

GUADELOUPE

  • Écrit par 
  • Christian GIRAULT
  • , Universalis
  •  • 2 984 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « De la conquête coloniale à la départementalisation »  : […] Le peuplement amérindien des îles est attesté depuis au moins 2 500 ans avant J.-C. Les premiers habitants, les Arawaks, sont arrivés du continent sud-américain (bassin du fleuve Orénoque) en naviguant le long de la chaîne des îles. La plupart des migrations ultérieures ont suivi cette même voie. Des sites de roches gravées particulièrement importants signalent des lieux cérémoniels anciens (Bail […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guadeloupe/#i_26824

GUINÉE-BISSAU

  • Écrit par 
  • Francis SIMONIS
  •  • 3 629 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La colonisation portugaise »  : […] La colonisation portugaise débute au milieu du xv e  siècle avec la création d’établissements côtiers chargés d’organiser la traite des esclaves et le commerce de l’or et de l’ivoire. L’État du Gabu, alors à son apogée, exerce une forte pression sur les peuples côtiers. Les navigateurs portugais s’installent dans l’estuaire de la Casamance avant d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guinee-bissau/#i_26824

GUINÉE ÉQUATORIALE

  • Écrit par 
  • René PELISSIER
  • , Universalis
  •  • 4 495 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  L'épitomé du paternalisme colonial »  : […] Du passé de cette Guinée, qui est mal connu, un élément ressort : le caractère tardif de l'influence européenne réelle. Entre 1469 et 1474, les navigateurs portugais Fernão do Pó et Lopo Gonçalves explorent la baie du Biafra, et le premier « découvre » Fernando Póo (Bioko). En 1471 ou 1472, l'îlot d' Annobón est aperçu par João de Santarem et Pêro de Escobar. Îles et rivages continentaux entrent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guinee-equatoriale/#i_26824

GUYANES BOUCLIER DES

  • Écrit par 
  • Emmanuel LÉZY
  •  • 5 373 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Esclavage et plantations : « le nègre de Surinam » »  : […] Couverte de mangrove et de varzea , la marge côtière et fluviale du bouclier est la partie la plus fertile et la plus attractive. Sans savoir qu'ils rendaient aux savanes littorales leur paysage agricole traditionnel, les Hollandais mirent à profit, au Nord, leur expérience des polders et transformèrent, à partir de 1710, une partie des savanes littorales en rizières denséme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bouclier-des-guyanes/#i_26824

HISTOIRE ATLANTIQUE

  • Écrit par 
  • Clément THIBAUD
  •  • 3 734 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Histoire atlantique, histoire globale »  : […] Le souci fondamental de la nouvelle histoire atlantique consiste à comprendre l'émergence de sociétés nouvelles à partir des liens tissés entre l'Europe, l'Afrique et les Amériques. Cet objectif détermine une chronologie précise, allant de la circumnavigation de l'Afrique par les Portugais au xv e  siècle jusqu'à l'abolition des systèmes esclavagi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-atlantique/#i_26824

IBO

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 1 379 mots

Les Ibo habitent la province orientale du Nigeria. Leur nombre (approximatif et difficile à vérifier) était estimé à plus de seize millions dans les années 1990. Le pays ibo est limité, au sud, par l'océan Atlantique, et, à l'ouest, par le delta marécageux du Niger. Le relief s'élève doucement vers le nord. La province d'Owerri, au sud, est couverte de forêt, tandis qu'au nord apparaît la savane. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ibo/#i_26824

INDIEN HISTOIRE DE L'OCÉAN

  • Écrit par 
  • André BOURDE, 
  • Jean-Louis MIÈGE
  •  • 14 249 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Plantations et migrations »  : […] Dans tous les territoires sous influence européenne, les cultures tropicales, celle du café, mais surtout celle du sucre, se développent considérablement. La hausse du niveau de vie et, par suite, de la consommation en Europe (pour le sucre elle passe en France de 1,5 kg par habitant à 7 kg entre 1822 et 1826), les mesures législatives, notamment l'abaissement des droits d'entrée en Grande-Bretag […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-l-ocean-indien/#i_26824

JAMAÏQUE

  • Écrit par 
  • Oruno D. LARA, 
  • Jean Marie THÉODAT
  • , Universalis
  •  • 7 647 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L'occupation espagnole »  : […] L' occupation espagnole débute peu après la découverte de la Jamaïque en 1494. Elle se heurte à la population indigène, estimée à environ 600 000 personnes. Ces habitants sont apparentés aux insulaires d'Haïti et parlent la même langue. La conquête de l'île, entreprise en 1509 par un groupe de conquistadores ayant à sa tête Juan de Esquivel et Panfilo de Narváez, provoqua la résistance acharnée d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jamaique/#i_26824

LIBERIA

  • Écrit par 
  • René OTAYEK
  • , Universalis
  •  • 5 445 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Histoire »  : […] La naissance du Liberia contemporain est indissociable de la fondation de Monrovia par les premiers colons ( settlers ) américains. Mais l'histoire des sociétés autochtones est bien antérieure à cet événement. Dès le xv e  siècle, les Portugais jetaient l'ancre au large de cap Mesurado sur lequel, trois siècles et demi plus t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liberia/#i_26824

MIGRATIONS

  • Écrit par 
  • Paul-André ROSENTAL
  •  • 9 610 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Mobilité et travail forcé »  : […] Toutefois, de toutes les forces sous-jacentes à la mobilité de l'époque médiévale et moderne, la pratique du travail forcé est sans doute celle qui a déplacé le plus grand nombre d'hommes à très longue distance. Présente depuis l'Antiquité sous les aspects les plus divers, elle est pour ainsi dire universelle. Incas et Aztèques l'imposent à leurs prisonniers de guerre, en opérant régulièrement de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/migrations/#i_26824

NANTES

  • Écrit par 
  • François MADORÉ
  • , Universalis
  •  • 1 266 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une ville portuaire tournée vers l’Atlantique »  : […] La ville, dont le nom viendrait des Namnètes, peuple armoricain qui y aurait établi sa capitale, est devenue un centre du commerce sous les Romains. Pillée par les Normands puis occupée par eux de 834 à 936, Nantes fait l'objet, tout au long du Moyen Âge, d'une lutte incessante entre les comtes de Nantes et la maison de Rennes. Durant les guerres de Religion, la ville rejoint la Ligue des catholi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nantes/#i_26824

NÉGRIER

  • Écrit par 
  • Ulane BONNEL
  •  • 337 mots
  •  • 2 médias

Terme qui désigne l'homme prenant part personnellement au commerce des esclaves noirs d'Afrique, ainsi que le bâtiment servant à leur transport . Les Noirs d'Afrique destinés à l'exportation étaient généralement rassemblés et acheminés jusqu'à la côte par des négriers noirs ou parfois même arabes . Les acheteurs étaient européens ou arabes, selon les régions, et ils employaient souvent des agents […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/negrier/#i_26824

NOIRS SOCIÉTÉ DES AMIS DES

  • Écrit par 
  • Martine MEUSY
  •  • 437 mots

Fondée en 1788 par Brissot, Clavière et Mirabeau, la Société des amis des Noirs se proposait de mettre en œuvre la doctrine anti-esclavagiste et abolitionniste dont Montesquieu et l'abbé Raynal furent des précurseurs, mais qui avait pris forme tout spécialement en Angleterre avec William Wilberforce, pour atteindre, vers 1780, les sphères politiques de France ; Necker lui-même s'y intéresse. En 17 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/societe-des-amis-des-noirs/#i_26824

NOIRS AMÉRICAINS

  • Écrit par 
  • Claude FOHLEN, 
  • Daniel SABBAGH
  •  • 5 260 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « L'esclavage »  : […] Les Noirs sont intimement liés à tout le développement économique des colonies anglaises, puis des États-Unis, mais n'ont guère posé de problème jusqu'à leur émancipation, en 1863-1865, au moment de la guerre de Sécession. Les premiers Noirs furent débarqués sur le continent nord-américain, en 1619, à Jamestown, en Virginie, en tant que « travailleurs sous contrat ». Ils firent immédiatement appré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/noirs-americains/#i_26824

PATRIMOINE INDUSTRIEL EN AMÉRIQUE LATINE

  • Écrit par 
  • Louis BERGERON, 
  • Myriam COTTIAS
  •  • 6 656 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les Antilles »  : […] Christophe Colomb, mandaté par les Rois Très Chrétiens, arriva dans l'archipel en 1492. La Martinique, elle, est découverte plus tardivement, le 15 juin 1502, après la Guadeloupe (nov. 1493). Ce n'est pourtant que trente ans plus tard que les Français, installés sur l'île de Saint-Christophe, décident de la peupler. Belain d'Esnambuc plante le drapeau français sur le sol martiniquais le 15 septemb […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/patrimoine-industriel-en-amerique-latine/#i_26824

RACISME

  • Écrit par 
  • Albert MEMMI
  •  • 3 451 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Repères historiques »  : […] Le mot « race » est d'emploi relativement récent dans la langue française. Il date du xv e siècle et vient du latin ratio , qui signifie, entre autres, « ordre chronologique » ; ce sens logique persiste dans l'acception biologique qui s'impose par la suite : la race est alors comprise comme un ensemble de traits biologiques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/racisme/#i_26824

RÈGNE D'AFONSO Ier AU KONGO

  • Écrit par 
  • François GAULME
  •  • 198 mots

Contemporain de l'arrivée des Portugais dans son pays à la fin du xv e  siècle, Afonso I er est le fils aîné de Nzinga Nkuwu, roi qui se convertit au christianisme en 1491 sous le nom de Joao I er avant de renier cette religion. Pour accéder au trône, il dut, vaincre, en 1506, dans un combat frat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/regne-d-afonso-i/#i_26824

SÉNÉGAL

  • Écrit par 
  • François BOST, 
  • Vincent FOUCHER
  •  • 10 065 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La poussée du commerce européen »  : […] Si on évoque parfois une présence normande dès le xiv e  siècle sur les côtes de Sénégambie, ce sont les Portugais qui, à partir du xv e  siècle, établissent les contacts les plus poussés entre l'Europe et la côte ouest-africaine : le navigateur Denis Dias atteint, en 1445, l'île aujourd'hui appel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/senegal/#i_26824

SIERRA LEONE

  • Écrit par 
  • Comi M. TOULABOR
  •  • 7 344 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre «  Une histoire marquée par la conquête, la traite et l'esclavage »  : […] Avant l'arrivée des Portugais, les Temné édifièrent un royaume qui résista aux attaques mendé. Leurs rois avaient soumis nombre de chefs locaux, tenus de leur payer tribut en or et en ivoire, et s'adonnaient au commerce des esclaves. Parallèlement à la conquête temné, les Portugais implantent des établissements commerciaux sur la côte. Car, du xvi e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sierra-leone/#i_26824

SOUDAN DU SUD

  • Écrit par 
  • Alain GASCON, 
  • Roland MARCHAL
  • , Universalis
  •  • 6 581 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La traite, au centre des rapports Nord/Sud au Soudan »  : […] Si de larges pans de l'histoire ancienne du Soudan du Sud restent inconnus, les raids esclavagistes existent dès les royaumes chrétiens ou païens du xiv e  siècle. Les zones touchées sont celles qui aujourd'hui constituent la frontière entre les deux Soudan. Les royaumes du Darfour et de Sennar mènent aussi au xvii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soudan-du-sud/#i_26824

TOUSSAINT LOUVERTURE FRANÇOIS DOMINIQUE TOUSSAINT dit (1743-1803)

  • Écrit par 
  • Oruno D. LARA
  •  • 1 316 mots
  •  • 2 médias

Dans la nuit du 22 au 23 août 1791, l'insurrection générale des nègres de la colonie française de Saint-Domingue débuta dans la plaine du Nord . Elle était commandée par Jean-François, Georges Biassou, Boukman et Jeannot. Quel fut le rôle exact de Toussaint à Bréda, Créole libre alors âgé d'une cinquantaine d'années ? Surnommé Fatras-Bâton (le Contrefait), c'était un homme de petite taille (1,63  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/toussaint-louverture/#i_26824

TRINITÉ-ET-TOBAGO ou TRINIDAD ET TOBAGO

  • Écrit par 
  • Oruno D. LARA
  • , Universalis
  •  • 4 820 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Un nouveau système esclavagiste (1797-1833) »  : […] Après une période d'occupation militaire marquée par le pouvoir dictatorial de Thomas Picton, un officier de l'état-major de Abercromby, un gouvernement civil s'établit en 1801 sous sa férule. Cependant, le second gouverneur Thomas Hislop, envoyé en 1804, dut faire face aux deux questions qui se posaient à la colonie : le choix d'un régime constitutionnel et le développement socio-économique. Pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trinite-et-tobago-trinidad-et-tobago/#i_26824

VERGER PIERRE (1902-1996)

  • Écrit par 
  • Rubens RICUPERO
  •  • 1 292 mots

Photographe, ethnologue, historien spécialiste de la culture et des religions africaines, Pierre Verger fut tout cela à la fois, mais aucune de ces étiquettes ne parviendra jamais à cerner une vie et une œuvre qui excèdent les cadres conventionnels. Né à Paris le 4 novembre 1902 dans une famille de la grande bourgeoisie, il est mort le 12 février 1996 dans un dénuement volontaire, habitant une mod […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-verger/#i_26824

WILBERFORCE WILLIAM (1759-1833)

  • Écrit par 
  • Martine MEUSY
  •  • 602 mots

Homme politique et philanthrope anglais, William Wilberforce est né à Hull dans une vieille famille de propriétaires terriens du Yorkshire. Il fait ses études à Saint John's College de Cambridge et se lie d'amitié avec William Pitt jr. Il hérite, de ses grands-parents, une grosse fortune. En 1780, il entre au Parlement en même temps que Pitt, dont il soutiendra l'action jusqu'à sa mort, en tant qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-wilberforce/#i_26824

Voir aussi

Pour citer l’article

Luiz Felipe de ALENCASTRO, « TRAITE DES NOIRS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/traite-des-noirs/