TITANE

Médias de l’article

Sphène ou titanite

Sphène ou titanite
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Titane : alliages

Titane : alliages
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau


Production du titane

Minerais

Le titane est présent en quantité notable dans les minéraux suivants : rutile (TiO2), ilménite (FeO.TiO2), arizonite (Fe2Ti3O9), perovskite (CaTiO3), sphène (CaTiSiO5), par exemple. Certains minerais de fer sont titanifères (taux de titane inférieur à 40 p. 100). Seuls le rutile et l'ilménite, titrant respectivement 90 p. 100 (et plus) et de 40 à 60 p. 100 d'oxyde TiO2, sont utilisés industriellement comme sources de titane. Les principaux pays producteurs d’ilménite sont l'Australie, la Chine, la Norvège, le Vietnam, l’Inde, l’Ukraine, les États-Unis. Les principaux pays producteurs de rutile sont l'Australie, l’Afrique du Sud, la Sierra Leone, les États-Unis, l’Ukraine.

Sphène ou titanite

Sphène ou titanite

photographie

Le sphène ou la titanite, nésosilicate de calcium et de titane, est un minéral accessoire des roches magmatiques tant plutoniques qu'effusives. Cet échantillon, provenant d'Ossola en Italie, montre de petits cristaux maclés roses de titanite - coloration très rare due à la présence de... 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Métallurgie extractive

Les principales étapes de la métallurgie extractive classique sont les suivantes :

– concentration des minerais ;

– chloration en présence de coke vers 800 0C-1 000 0C :

– condensation du tétrachlorure TiCl4, purification par voie chimique et distillation fractionnée ;

– réduction du tétrachlorure par le magnésium (ou le sodium) vers 800 0C en atmosphère d'argon :

Le titane est obtenu sous forme poreuse (éponge) dont l'excès de chlorure de magnésium est distillé sous vide vers 900 0C-1 000 0C ou lixivié par lavage acide.


pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : chef de groupe au Centre de recherches métallurgiques d'Ugine Aciers

Classification


Autres références

«  TITANE  » est également traité dans :

ACIER - Technologie

  • Écrit par 
  • Louis COLOMBIER, 
  • Gérard FESSIER, 
  • Guy HENRY, 
  • Joëlle PONTET
  •  • 14 170 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Aciers alliés »  : […] Le titane et le niobium sont employés essentiellement en raison de leur très grande affinité pour le carbone, surtout lorsqu'il s'agit de fixer cet élément sous une forme stable. Ce sont aussi de bons désoxydants […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acier-technologie/#i_12825

ALLIAGES

  • Écrit par 
  • Jean-Claude GACHON
  •  • 7 351 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Alliages métalliques industriels »  : […] et l'aluminium sont à la base d'alliages légers, dont certains sont très courants, comme le duralumin, déjà évoqué. Ils sont rencontrés dans les industries automobile et aéronautique. Les avions sont également de gros consommateurs, pour leurs structures, d'un alliage à base de titane, avec 6 p. 100 en masse d'aluminium et 4 p. 100 de vanadium […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alliages/#i_12825

AVIATION - Avions civils et militaires

  • Écrit par 
  • Yves BROCARD
  •  • 9 436 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Structure et matériaux »  : […] De nouveaux alliages tels que les alliages aluminium-lithium présentent des caractéristiques encore meilleures. Le titane et ses alliages, plus résistants mais plus coûteux, sont utilisés soit pour leurs qualités de résistance à haute température (pièces de moteurs ou de tuyères), soit pour leurs caractéristiques de mise en œuvre telles que le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aviation-avions-civils-et-militaires/#i_12825

BAUXITES

  • Écrit par 
  • Michel ESTERLE, 
  • Jean-Pierre LAJOINIE
  •  • 3 788 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Minéraux du titane »  : […] Les principales formes minéralogiques du titane dans les bauxites sont représentées par le rutile, l'anatase, la brookite, formes différentes de TiO2. On signale aussi de faibles quantités de sphène, leucoxène, titanomagnétite et pérovskite […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bauxites/#i_12825

CATALYSEURS MÉTALLOCÈNES

  • Écrit par 
  • Roger SPITZ
  •  • 2 051 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les métallocènes en catalyse de polymérisation »  : […] Le métallocène du titane, ou titanocène, n'est pas capable de polymériser seul, puisque c'est un composé stable. Pour le déstabiliser, c'est-à-dire modifier ses liaisons et ses propriétés électroniques, on utilise un activateur. Par analogie avec les systèmes catalytiques Ziegler-Natta dérivés du chlorure de titane, qui servent pour la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catalyseurs-metallocenes/#i_12825

LASERS

  • Écrit par 
  • Yves LECARPENTIER, 
  • Alain ORSZAG
  •  • 10 804 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les lasers titane-saphir »  : […] Les niveaux d'énergie de l'ion titane (Ti), incorporé à du saphir (oxyde d'aluminium, Al2 O3), sont très larges. Comme avec les colorants, on constitue des lasers avec ce matériau qui permet l'émission dans une plage très étendue (de 650 à 1 100 nm environ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lasers/#i_12825

MAGNÉTITE

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 1 152 mots
  •  • 1 média

précisément Fe3+(Fe2+.Fe3+)O4. Les atomes de fer peuvent être remplacés partiellement par du titane (Ti) – l'ülvospinelle est le terme le plus riche en titane (Fe2+2 Ti4+O4) –, le minéral étant alors appelé titanomagnétite, ou par du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/magnetite/#i_12825

MÉTAUX - Gisements métallifères

  • Écrit par 
  • Marie-José PAVILLON
  •  • 7 827 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les concentrations liées au métamorphisme »  : […] en évidence. Pourtant, par intensité croissante du métamorphisme, un élément comme le titane tend à s'exprimer sous forme de rutile. Ainsi, en Nouvelle-Calédonie, P. Routhier montre que le titane se localise dans l'ilménite et le leucoxène des roches basiques non métamorphisées. Quand ces roches basiques sont atteintes par le métamorphisme ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metaux-gisements-metalliferes/#i_12825

OLIGOÉLÉMENTS

  • Écrit par 
  • Jean LAVOLLAY
  •  • 3 577 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Notion d'oligoélément »  : […] , arsenic, silicium, fer, zinc, cuivre, nickel, cobalt, manganèse, aluminium, plomb, étain, molybdène, vanadium et titane […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oligoelements/#i_12825

RAYONNEMENT COSMIQUE - Rayons gamma cosmiques

  • Écrit par 
  • François LEBRUN, 
  • Robert MOCHKOVITCH, 
  • Jacques PAUL
  •  • 8 032 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les résultats »  : […] les éléments radioactifs synthétisés en abondance lors de l'explosion de l'étoile, le titane 44 (44Ti) a un temps de vie – 86 ans – suffisamment long pour être encore actif lorsque l'enveloppe de la supernova devient transparente au rayonnement gamma et suffisamment court pour que le flux gamma associé à sa décroissance soit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rayonnement-cosmique-rayons-gamma-cosmiques/#i_12825

RUTILE

  • Écrit par 
  • Claude SALZE
  •  • 315 mots

Forme la plus commune — dans la nature — des oxydes de titane, le rutile est un minéral qui cristallise en baguettes aciculaires de couleur rougeâtre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rutile/#i_12825

VANADIUM

  • Écrit par 
  • Roger DURAND
  •  • 2 619 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Alliages de titane »  : […] Parmi les éléments d'addition utilisés dans les alliages de titane, le vanadium occupe la deuxième place, immédiatement après l'aluminium […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vanadium/#i_12825

VIDE TECHNIQUE DU

  • Écrit par 
  • Pierre AILLOUD
  •  • 6 487 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Moyens de pompage »  : […] chimisorption. Les gaz sont fixés irréversiblement par réactions chimiques sur la paroi active, du titane le plus souvent. Il faut donc la renouveler en permanence, à mesure que la réaction se poursuit. Dans la pompe à sublimation, on utilise ce phénomène pour déposer du titane depuis un filament chauffé. Dans la pompe ionique ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/technique-du-vide/#i_12825

Voir aussi

Pour citer l’article

Léon SÉRAPHIN, « TITANE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/titane/