THE MARKET FOR LEMONS : QUALITY UNCERTAINTY AND THE MARKET MECHANISM, George A. AkerlofFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

George Akerlof, économiste américain né en 1940 à New Haven (Connecticut), s'intéresse, à la fin des années 1960, à la suite de son doctorat d'économie au M.I.T. (Massachusetts Institute of Technology), aux fluctuations de production et d'emploi dans le secteur de l'automobile. Selon lui, la volatilité des achats de voitures peut provenir des difficultés de revente : sur le marché des voitures d'occasion, les acheteurs pâtissent, en effet, d'une asymétrie d'information par rapport aux vendeurs qui connaissent évidemment mieux qu'eux la qualité des produits vendus. Le prix moyen, résultant de l'incertitude sur la qualité, décourage les vendeurs de bonnes occasions dont la valeur est supérieure à ce prix, tant et si bien que les mauvaises voitures peuvent finir par évincer les bonnes : le marché est affecté par un phénomène d'anti-sélection ou sélection adverse (adverse selection).

Akerlof prend conscience du fait qu'un certain degré de sélection adverse est potentiellement présent sur tous les marchés. Ses travaux de recherche s'orientent dès lors vers l'application de ce concept à des champs économiques très variés, et seront couronnés par l'obtention du prix Nobel d'économie en 2001, partagé avec Joseph Stiglitz et Michael Spence pour leurs apports parallèles dans le domaine de l'information imparfaite. C'est néanmoins grâce à son célèbre article « Market for Lemons : Quality Uncertainty and the Market Mechanism » (Le Marché des « tacots » : incertitude sur la qualité et mécanisme de marché), publié en 1970 dans le Quarterly Journal of Economics, qu'on lui attribue la paternité de cette notion novatrice.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : maître de conférences à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne

Classification


Autres références

«  THE MARKET FOR LEMONS : QUALITY UNCERTAINTY AND THE MARKET MECHANISM, George A. Akerlof  » est également traité dans :

AKERLOF GEORGE A. (1940- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 412 mots

Économiste américain, lauréat en 2001 du prix Nobel d'économie avec Michel Spence et Joseph Stiglitz pour leurs travaux sur les marchés à information asymétrique. Né le 17 juin 1940 à New Haven (Connecticut), George A. Akerlof obtient sa licence à Yale en 1962 et son doctorat à l'Institut de technologie du Massachusetts (M.I.T.), en 1966. Cette même année, il commence à enseigner à l'université d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-a-akerlof/#i_33077

MICROÉCONOMIE - Incitations et contrats

  • Écrit par 
  • Bernard SALANIÉ
  •  • 6 238 mots

Dans le chapitre « Les modèles de signaux »  : […] Dans de nombreuses situations, le vendeur d'un bien possède une information sur la qualité de ce bien qui est meilleure que celle dont disposent les acheteurs éventuels. Un exemple célèbre dû à George Akerlof en 1970 décrit le marché des voitures d'occasion. Supposons, pour simplifier, qu'il n'existe que deux types de voitures sur ce marché : les bonnes et les mauvaises occasions. Chaque vendeur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microeconomie-incitations-et-contrats/#i_33077

Voir aussi

Pour citer l’article

Ariane TICHIT, « THE MARKET FOR LEMONS : QUALITY UNCERTAINTY AND THE MARKET MECHANISM, George A. Akerlof - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/the-market-for-lemons-quality-uncertainty-and-the-market-mechanism/