THE MARKET FOR LEMONS : QUALITY UNCERTAINTY AND THE MARKET MECHANISM, George A. AkerlofFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une nouvelle microéconomie

En relâchant l'hypothèse d'information parfaite des individus, cet article pose les jalons d'une nouvelle microéconomie, plus proche de la réalité à laquelle sont confrontés les agents. George Akerlof revendique son inspiration keynésienne ; la notion d'asymétrie d'information permet effectivement de réhabiliter certains phénomènes macroéconomiques mis en lumière par Keynes et que la théorie néo-classique était jusqu'alors incapable d'éclairer. En particulier, la présence de chômage involontaire, qui peut s'expliquer, dès lors, par l'existence d'un salaire d'efficience (Shapiro et Stiglitz, 1984) : comme les entreprises ne peuvent pas observer parfaitement le travail des employés, elles sont contraintes d'offrir un salaire suffisamment élevé pour les inciter à fournir un effort maximal. Ainsi, même si certaines personnes étaient prêtes à travailler pour un salaire moindre, il ne serait pas dans l'intérêt des entreprises de les embaucher moins cher, d'où la présence de chômage involontaire.

Potentiellement présente sur la plupart des marchés, l'anti-sélection a infiltré des domaines de recherche très divers, en les renouvelant profondément : le marché du crédit, de l'assurance, l'analyse de la discrimination, de la qualité, etc. Ce type d'analyses débouchera en particulier sur la création de modèles de screening (filtrage), qui expliquent l'existence de certaines institutions (comme le métayage, ou les différents types de contrats d'assurance) dont l'émergence répond à ce problème de sélection. Dans ses travaux ultérieurs, George Akerlof ne se contente pas d'aborder le problème de l'information imparfaite, il lève aussi les hypothèses d'anticipations et de calculs rationnels parfaits des individus. S'ensuivra une nouvelle ramification de la discipline, baptisée « économie comportementale », qui intègre des composantes psychologiques dans le calcul économique et renouvelle la manière de modéliser les choix économiques individuels.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : maître de conférences à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne

Classification


Autres références

«  THE MARKET FOR LEMONS : QUALITY UNCERTAINTY AND THE MARKET MECHANISM, George A. Akerlof  » est également traité dans :

AKERLOF GEORGE A. (1940- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 412 mots

Économiste américain, lauréat en 2001 du prix Nobel d'économie avec Michel Spence et Joseph Stiglitz pour leurs travaux sur les marchés à information asymétrique. Né le 17 juin 1940 à New Haven (Connecticut), George A. Akerlof obtient sa licence à Yale en 1962 et son doctorat à l'Institut de technologie du Massachusetts (M.I.T.), en 1966. Cette même année, il commence à enseigner à l'université d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-a-akerlof/#i_33077

MICROÉCONOMIE - Incitations et contrats

  • Écrit par 
  • Bernard SALANIÉ
  •  • 6 238 mots

Dans le chapitre « Les modèles de signaux »  : […] Dans de nombreuses situations, le vendeur d'un bien possède une information sur la qualité de ce bien qui est meilleure que celle dont disposent les acheteurs éventuels. Un exemple célèbre dû à George Akerlof en 1970 décrit le marché des voitures d'occasion. Supposons, pour simplifier, qu'il n'existe que deux types de voitures sur ce marché : les bonnes et les mauvaises occasions. Chaque vendeur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microeconomie-incitations-et-contrats/#i_33077

Voir aussi

Pour citer l’article

Ariane TICHIT, « THE MARKET FOR LEMONS : QUALITY UNCERTAINTY AND THE MARKET MECHANISM, George A. Akerlof - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/the-market-for-lemons-quality-uncertainty-and-the-market-mechanism/