BORIS GODOUNOV (1551 env.-1605) tsar de Russie (1598-1605)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Descendant d'une famille noble d'origine tatare mais russifiée depuis le xive siècle, Boris Godounov s'impose à la tête de l'État moscovite vers 1587, comme conseiller du tsar Théodore (Fedor), fils et successeur d'Ivan le Terrible et marié à la sœur de Boris. Quand le tsar meurt sans laisser d'héritier (son unique frère, le tsarevitch Dmitri, ayant péri en 1591 dans des circonstances troubles), Boris se fait élire tsar par les états généraux (1598). Le gouvernement de Boris Godounov est marqué par des succès militaires contre la Suède (1590-1595), par un effort pour consolider la frontière méridionale face à la steppe et pour organiser la colonisation de la Sibérie (fondation de Tobolsk en 1589) ; enfin il remporte un important succès de prestige : la reconnaissance par les patriarches orientaux de l'indépendance de l'Église russe et le sacre d'un « patriarche de Moscou et de toute la Russie » (1589). Dans le domaine social, Boris doit, pour assurer une main-d'œuvre stable sur les terres des serviteurs de la couronne, interdire aux paysans de quitter leur terre (1592-1593). Cette mesure, rendue particulièrement insupportable par les famines de 1601-1603, provoque, surtout dans le sud-est du pays, des mouvements de mécontentement qu'attisent les tergiversations gouvernementales. D'un autre côté, l'autoritarisme de Boris, la brutalité avec laquelle il a éliminé ses adversaires de la scène politique, des bruits plus ou moins fondés sur sa responsabilité dans la mort du tsarevitch Dmitri, le rendent impopulaire auprès des classes dirigeantes. Aussi l'entreprise d'un usurpateur, qui se fait passer pour le tsarevitch miraculeusement sauvé des mains de ses assassins et qui bénéficie de l'appui du roi de Pologne Sigismond III, met-elle en danger l'État moscovite, malgré la défaite qu'infligent les troupes de Boris à celles du faux Dmitri. La mort subite du tsar survient dans une situation sociale et politique très tendue et marque le début du Temps des troubles (1605-1613). La personnalité de Godounov a inspiré le drame historique Boris Godounov de Pouchkine et l'opéra de Moussorgski joué pour la première fois en 1874.

Boris Godounov

Boris Godounov

photographie

Boris Godounov, opéra du Russe Modest Moussorgski (1839-1881), au Covent Garden de Londres, en 1949. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

—  Wladimir VODOFF

Écrit par :

Classification


Autres références

«  BORIS GODOUNOV (1551 env.-1605) tsar de Russie (1598-1605)  » est également traité dans :

MOUSSORGSKI MODEST PETROVITCH

  • Écrit par 
  • Myriam SOUMAGNAC
  •  • 2 268 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « « Boris Godounov » »  : […] « C'est le peuple russe que je veux peindre [...]. Le passé dans le présent, voilà ma tâche ! » Dans le même temps qu'il polit l'ivoire de ses statuettes enfantines, Moussorgski est exalté par la composition de son opéra, Boris Godounov , archétype génial dont la prodigieuse architecture absorbe la somme des idées nationalistes et réalistes du mouvement progressiste russe du xix e siècle. Plus co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/modest-petrovitch-moussorgski/#i_23653

ROMANOV LES

  • Écrit par 
  • Wladimir VODOFF
  •  • 418 mots
  •  • 1 média

Ce patronyme, qui était celui d'un boyard de la première moitié du xvi e  siècle, Roman (mort en 1543), appartient à une importante lignée de la noblesse moscovite médiévale. Le plus ancien de ses représentants, André Kobyla, était déjà au service du grand prince Siméon le Fier (mort en 1359) ; les descendants d'André apparaissent comme témoins dans les testaments des grands princes Dmitri Donskoï […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-romanov/#i_23653

RUSSIE (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Michel LESAGE, 
  • Roger PORTAL
  •  • 20 249 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « Le temps des Troubles »  : […] L'État russe a failli sombrer pendant le temps des Troubles au début du xvii e  siècle . Ruiné économiquement par la guerre livonienne (1558-1583), affaibli par la rivalité des grandes familles à la mort d'Ivan IV (1584) il est gouverné durement par Boris Godounov (Godunov), tsar élu par le Zemski Sobor en 1598, mais tout-puissant dès 1588. Sous son règne (1598-1605), la Russie affirme son impor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-le-territoire-et-les-hommes-histoire/#i_23653

Pour citer l’article

Wladimir VODOFF, « BORIS GODOUNOV (1551 env.-1605) tsar de Russie (1598-1605) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/boris-godounov-1551-env-1605-tsar-de-russie-1598-1605/