NIJNI-NOVGOROD

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Cinquième ville de Russie et capitale de l'oblast (région) homonyme, Nijni-Novgorod est la ville principale de la région de la Volga. Fondée en 1221 au confluent de la Volga et de l'Oka dans le dessein de défendre le pays russe face aux Bulgares de la Kama, Nijni-Novgorod fut ainsi dénommée du fait de sa situation dans le bas pays (nijni : « basse »), c'est-à-dire la vallée de la Volga moyenne, par rapport à la Volga supérieure et à la région de Novgorod qui la prolongeait vers l'ouest. Son essor est entravé par l'invasion mongole (1238-1240) et elle ne connaît la prospérité qu'au milieu du xive siècle, quand la voie fluviale de la Volga se trouve de nouveau ouverte. Cette prospérité en fait la capitale de la grande-principauté de Souzdal. Son prince est, à cette époque, suffisamment puissant pour ravir à celui de Moscou le titre de grand-prince de Vladimir (1359-1362), mais, à la fin du siècle, la grande-principauté de Souzdal-Nijni-Novgorod, affaiblie par des dissensions dynastiques, est absorbée par Moscou (Nijni-Novgorod est occupée en 1392). Cette annexion n'entrave guère l'essor de la ville qui, en 1611-1612, sert de point de ralliement aux troupes russes qui se préparent à chasser les Polonais de Moscou.

À l'époque moderne, Nijni-Novgorod n'est pas seulement un centre administratif (chef-lieu de gouvernement en 1717), mais aussi un foyer économique actif. La plus importante foire commerciale de l'Empire russe s'y tient pendant un siècle, de 1817 à la révolution de 1917. Les grandes compagnies de navigation fluviale sur la Volga y ont leur siège. Après la révolution d'Octobre, la ville, toujours chef-lieu administratif, est devenue un centre important d'industrie mécanique (fabrication d'automobiles, d'avions). Entre 1932 et 1991, elle a porté le nom de Gorki, en l'honneur du célèbre écrivain qui y a passé son enfance. La population de Nijni-Novgorod est de 1 286 000 habitants (2007) pour la ville et de 1 710 000 habitants pour l'agglomération.

—  Wladimir VODOFF

Écrit par :

Classification


Autres références

«  NIJNI-NOVGOROD  » est également traité dans :

GORKI MAXIME (1868-1936)

  • Écrit par 
  • Michel NIQUEUX
  •  • 2 715 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les premières empreintes »  : […] Alexis Maximovitch Pechkov, le futur Maxime Gorki, est né en 1868 à Nijni-Novgorod (rebaptisé Gorki de 1932 à 1990). En 1871, le choléra emporte son père, artisan ébéniste devenu directeur du bureau d'une compagnie de navigation à vapeur à Astrakhan. Avec sa mère qui mourra de phtisie en 1879, l'enfant est recueilli par son grand-père maternel, doyen de la corporation des teinturiers de Nijni-Nov […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maxime-gorki/#i_42951

VOLGA

  • Écrit par 
  • Laurent TOUCHART
  •  • 2 985 mots

Dans le chapitre « La Volga moyenne, un fleuve construit et productif »  : […] De Rybinsk à Samara, la Volga draine une région au cœur de la puissance énergétique, urbaine et industrielle de la Russie, sur trois tronçons fluviaux différenciés d'amont en aval. De Rybinsk à Nijni-Novgorod, la Volga est transformée par le lac de barrage de Gorki, qui fait tourner depuis 1955 une centrale de 520 000 kW. Plusieurs villes se succèdent sur ce segment densément peuplé, où la premièr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/volga/#i_42951

Pour citer l’article

Wladimir VODOFF, « NIJNI-NOVGOROD », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/nijni-novgorod/