UNITÉS SYSTÈMES D'

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Géométrie, cinématique et mécanique

Géométrie, cinématique et mécanique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Équation de Maxwell

Équation de Maxwell
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Unités électromagnétiques

Unités électromagnétiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Photométrie

Photométrie
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Tous les médias


Pour progresser dans la connaissance d'un phénomène quelconque, il faut essayer d'avoir un point de vue quantitatif sur les grandeurs mises en jeu : classiquement, mesurer une grandeur consiste à la comparer à une grandeur de même nature choisie comme unité. Cette opération est parfois très simple : la mesure x d'une longueur l au moyen d'une unité de longueur l0 est telle que l = xl0, l'unité étant bien définie (le mètre, par exemple) ou approximative : « pas d'un marcheur, pied ». L'opération de mesure peut cacher un phénomène complexe ou même inconnu : si une substance chimique de formule encore inconnue et n'existant que dans un mélange complexe a été mise en évidence au moyen d'une réaction physiologique chez l'homme ou chez l'animal, l'unité provisoire d'une telle substance pourra être la quantité qui entraîne la réaction physiologique envisagée avec tel critère chez tant d'individus (c'est ainsi qu'une hormone mâle a été mesurée en unités « crête de coq »).

Il y a ainsi deux types d'unités :

1. Les unités qui peuvent se raccorder entre elles par un système cohérent, par exemple l'unité de vitesse, définie par le rapport de l'unité de longueur à l'unité de temps.

2. Les unités définies spécialement pour un phénomène. Dans ce second groupe, on distingue encore deux cas :

– La définition de ces unités cache une méconnaissance, qui peut n'être que provisoire, des phénomènes : par exemple, après purification et expérimentation, l'unité « crête de coq » pourra correspondre à y microgrammes d'un composé chimique défini Y ; néanmoins, par habitude ou par commodité, une telle unité subsiste parfois longtemps après que le phénomène correspondant a été éclairci ; ainsi, on a d'abord défini l'unité de radioactivité, le curie (activité d'une source d'environ 1 g de radium), pour effectuer des comparaisons ; bien que l'on ait ensuite adopté une autre unité, le becquerel (symbole : Bq ; activité d'une quantité de nucléide radioactif pour laquelle le nombre moyen de transitions nucléaires spont [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages




Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-VI et à l'École nationale supérieure d'électricité, directeur du laboratoire de génie électrique de la Ville de Paris

Classification


Autres références

«  UNITÉS SYSTÈMES D'  » est également traité dans :

BIPM (Bureau international des poids et mesures)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 317 mots

Organisation internationale dont le rôle est d'assurer l'unification mondiale des mesures physiques et chimiques, et de les valider par rapport au Système international d'unités (SI). Elle a la responsabilité d'établir et conserver les étalons internationaux et de vérifier les étalons nationaux. Le BIPM fut créé par le traité diplomatique de la Convention du mètre, signé à Paris le 20 mai 1875. S […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bipm/#i_17642

CHALEUR

  • Écrit par 
  • Paul GLANSDORFF
  •  • 996 mots

La notion de chaleur telle qu'elle résulte de la sensation de chaud et de froid remonte aux époques les plus reculées. Toutefois, elle n'appartint à la science qu'à partir du xviii e  siècle, lorsque Lavoisier et Laplace reconnurent conjointement en elle « une grandeur susceptible d'accroissement et de diminution », et donc accessible à la mesure. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chaleur/#i_17642

DIMENSIONNELLES ANALYSE & SIMILITUDE

  • Écrit par 
  • Michel CAZIN, 
  • Michel KOTCHARIAN
  •  • 8 061 mots
  •  • 3 médias

L'analyse dimensionnelle est l'étude de la forme générale des équations physiques. Elle permet d'obtenir des informations sur un phénomène physique en tenant seulement compte du fait qu'il doit être décrit par une équation dimensionnellement correcte par rapport à certaines variables. Les équations scientifiques sont en effet des relations entre différentes grandeurs ou encore entre les mesures de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/analyse-et-similitude-dimensionnelles/#i_17642

ÉNERGIE - La notion

  • Écrit par 
  • Julien BOK
  •  • 7 639 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre «  Énergie mécanique »  : […] On dit qu'une force appliquée à une particule située en M travaille , lorsque cette particule se déplace dans une direction différente de la perpendiculaire à cette force. Si d M est le déplacement de la particule, le travail d W de la force F qui lui est appliquée est, par définition, d W =  F  .  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/energie-la-notion/#i_17642

FROID, physique

  • Écrit par 
  • Jean MATRICON, 
  • Georges WAYSAND
  •  • 4 032 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Histoire de l'obtention des grands froids »  : […] La maîtrise du froid par l'homme est un événement récent. Depuis des millénaires, il savait utiliser le froid qu'offre la nature, en stockant dans des grottes ou des glacières de la glace prélevée en hiver pour l'utiliser plus tard. On savait également depuis longtemps que l'ajout de sel ou de salpêtre abaisse la température de la glace et permet la préparation de sorbets refroidis dans ce mélange […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/froid-physique/#i_17642

MATIÈRE (physique) - État gazeux

  • Écrit par 
  • Henri DUBOST, 
  • Jean-Marie FLAUD
  •  • 8 280 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Équation d'état des gaz parfaits  »  : […] La pression du gaz résulte des chocs moléculaires sur les parois. Bien que pour des surfaces de dimensions comparables aux distances intermoléculaires cette pression soit extrêmement variable, elle peut être considérée comme constante lorsqu'on considère un élément de surface macroscopique. La pression ( & Pmacron ;) exercée par les molécules animées d'une vitesse v est égal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/matiere-physique-etat-gazeux/#i_17642

MESURE - Étalons fondamentaux

  • Écrit par 
  • Pierre GIACOMO
  •  • 3 658 mots
  •  • 2 médias

La mesure du temps s'est appuyée, depuis la plus haute antiquité, sur un phénomène naturel et universel, le jour. Comme il n'existait rien d'analogue pour les mesures de longueur, de volume ou de masse, pourtant aussi anciennes que le commerce et l'impôt, les divergences d'intérêt aidant, ces mesures furent longtemps rapportées à une multitude d'étalons, différents suivant le lieu, l'époque, la na […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mesure-etalons-fondamentaux/#i_17642

MÉTROLOGIE

  • Écrit par 
  • Jean Claude HOCQUET
  •  • 10 975 mots
  •  • 4 médias

« Lorsque les mesures seront uniformes et décimales, chacun pourra apprendre en une heure de temps ce qu'on ne sait jamais bien, dans l'état actuel des choses, en l'étudiant toute sa vie », annonçait à ses lecteurs La Feuille du cultivateur , dans son numéro de messidor an III. Ce bulletin cherchait à convaincre de la simplicité d'emploi du nouveau système. On accusait les me […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metrologie/#i_17642

NOMENCLATURE DU SYSTÈME MÉTRIQUE

  • Écrit par 
  • Suzanne DÉBARBAT
  •  • 195 mots

La normalisation des poids et mesures, préoccupation remontant en France à Henri IV, voire à Charlemagne, est tentée sans succès à l'époque même où se crée (1667) l'Observatoire de Paris. Il faut attendre la Révolution française pour que l'Académie des sciences soit chargée de fixer les éléments d'un système d'uniformisation des poids et mesures. Les rapports des différentes commissions alors inst […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nomenclature-du-systeme-metrique/#i_17642

PALMER

  • Écrit par 
  • Alain LE DOUARON
  •  • 212 mots

Inventé en 1848 par Jean-Louis Palmer, l'instrument de précision qui porte son nom sert à la mesure des épaisseurs. Un étrier rigide en forme de U comporte à l'une de ses extrémités une touche fixe, la butée, contre laquelle on applique la face A de la pièce à mesurer AA′. L'autre extrémité de l'étrier constitue l'écrou fixe dans lequel pénètre la vis micrométrique, laquelle est terminée par la to […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/palmer/#i_17642

RADIOPROTECTION

  • Écrit par 
  • Claude LÉVY
  •  • 2 470 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Rayons ionisants et matière vivante »  : […] Lors de son parcours dans la matière, le rayonnement (ou la particule ionisante) épuise, partiellement ou totalement, l'énergie cinétique dont il est vecteur. La « densité linéaire de perte d'énergie » est le transfert linéaire d'énergie (TLE). Les rayonnements à parcours limité ( α, β) perdent toute leur énergie en traversant la matière et peuvent donc être éventuellement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/radioprotection/#i_17642

SYSTÈME MÉTRIQUE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Suzanne DÉBARBAT
  •  • 418 mots

9 mars 1790 Un rapport de Talleyrand propose à l'Assemblée constituante un système de normalisation des poids et mesures. 8 mai 1790 Un décret, sanctionné par Louis XVI le 22 août, introduit le mot mètre. 27 octobre 1790 Une commission de l'Académie des sciences adopte le caractère décimal pour le nouveau système. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/systeme-metrique-reperes-chronologiques/#i_17642

Voir aussi

Pour citer l’article

Gérard FOURNET, « UNITÉS SYSTÈMES D' », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/systemes-d-unites/